Alerte : projet de loi pour vaccination anticovid universelle

A tous nos lecteurs, nous partageons notre cri d’alerte adressé aux sénateurs, dont quelques-uns ont mis sur la table un projet de loi de vaccination universelle. A l’heure où l’efficacité de la « vaccination » parait de moins en moins démontrée, à tel point que les croyants en son effet multiplient les rappels,  et où les effets indésirables et les morts post injection se révèlent de plus en plus nombreux, il nous a paru, comme à beaucoup d’autres, indispensable de joindre les sénateurs directement pour tenter d’établir un dialogue avant ce vote qui nous concerne tous.

Nous espérons que chacun d’entre vous choqué par le principe de l’obligation saura contacter son sénateur et son député, afin de lui transmettre l’avis des petites gens que nous sommes, mais tous concernés. Chacun peut faire son message selon son ressenti, son vécu. nous avons abordé le problème sur le plan médical, mais il est évident que le plan juridique est capital, et sera développé par de plus compétents que nous, mais le code de Nuremberg suivi par la convention d’Oviedo  s’opposent évidemment à toute injection expérimentale, sans consentement véritablement éclairé.

 

Le 22 septembre 2021 LETTRE OUVERTE AUX SENATEURS

Objet : appel au sujet du projet de loi de vaccination universelle anticovid au Sénat

Appel de détresse face au projet de vaccination universelle anticovid : lettre ouverte aux sénateurs

Mmes Mrs les Sénateurs

Nous apprécions votre volonté d’obtenir une protection collective permettant un retour à la vie normale et avons lu avec intérêt le projet de loi déposé au Sénat le 31 aout en première lecture.

Néanmoins, nous permettons de vous apporter quelques informations complémentaires : le Sars Cov 2 est très sensible aux traitements précoces tels que l’Ivermectine, comme les expériences récentes de l’Inde et du Japon en témoignent. L’utilisation de ces traitements précoces permettrait de faire disparaitre le spectre de formes graves en rapport à cette forme de grippe, qui ne tue que les personnes âgées à fortes comorbidités.

Actuellement, en septembre 2021, malgré le spectre des variants, le réseau sentinelle dénombre en France, zéro cas pour 100000 enfants et 9/100000 chez l’adulte, soit très en dessous des seuils d’alerte qui font habituellement prendre des mesures préventives (173/100000 pour la grippe).

Le vaccin ne permet pas l’immunité collective

Il est malheureusement démontré et reconnu par de multiples agences sanitaires nationales et par l’OMS que les vaccins anticovid actuels ne permettent pas d’obtenir l’immunité collective recherchée par une vaccination universelle. Même le Pr Fischer, son avocat n’y croit plus

 Les pays hautement vaccinés font face à une mortalité élevée dans les suites immédiates des campagnes de vaccination

En Israël les deux mois qui ont suivi la vaccination ont battu les records de nouveaux cas et de mortalité Covid depuis le début de l’épidémie. Depuis août 21, la reprise de l’épidémie confirme que la vaccination ne permet pas d’espérer le retour à une vie normale malgré un taux très élevé de vaccination et des réinjections répétées. En contraste, les pays qui ont laissé leurs citoyens vivre à peu près normalement comme la Suède ou la Biélorussie, s’en sortent beaucoup mieux que nous.

 Les vaccins anticovid ne sont pas de vrais vaccins selon Pasteur

Vous basez votre confiance en les vaccins antérieurs, mais il faut prendre largement en compte que le « vaccin anticovid » n’est pas un vaccin au sens pastorien du terme (des antigènes obtenus à partir du virus lui-même), mais bien une injection génique sensée faire produire par notre organisme les anticorps susceptibles de combattre ce virus. Ces substances injectées sont en expérimentation jusqu’en 2023 et utilisent une technique jamais validée en pathologie infectieuse humaine.  Les essais contre les précédents coronavirus et le Sida ont été des échecs et les phases habituelles, comme l’expérimentation animale ont été sautées dans le cas des pseudovaccins actuellement utilisés.

 Campagne d’information

Vous évoquez une grande campagne d’information et vous avez raison, mais elle aurait dû être commencée avant toute injection afin que chaque injecté puisse avoir donné un véritable consentement éclairé.   Au stade actuel, il conviendra que le peuple soit informé de la nature des injections, de leurs composants, et des risques éventuels à court, moyen et long terme.

Actuellement, les bases de données officielles de l’EMA, FDA, MHRA, permettent de se faire une idée des effets indésirables dans la première année. Il est d’ailleurs remarquable que le grand nombre de décès reconnus par l’agence européenne par exemple (EudraVigilance) de l’ordre de 25000 n’ait pas entrainé un moratoire de toute vaccination pour étudier les raisons de ces drames (deux millions d’effets indésirables reconnus dont la moitié graves selon l’agence. Rappelons que la vaccination antiH1N1 a été interrompue après 53 décès et la vaccination contre la grippe aviaire après une trentaine.

 Le système sanitaire en déroute

Vous insistez à juste raison sur les difficultés du système sanitaire français bien antérieur au covid. En 2019, plus de 200 services d’urgence étaient en grève. Il faut redonner des lits, des postes de soignants, des rémunérations correctes à l’ensemble des personnels et diminuer l’emprise de la bureaucratie sur la gestion de l’hôpital public et privé.  L’obligation vaccinale des soignants n’a fait qu’aggraver les choses car les personnels, vaccinés ou non, n’ont pas apprécié cette extorsion de consentement, alors qu’ils voient des effets secondaires graves tus dans les médias et auprès de vous tous. Leurs suspensions ne font qu’aggraver les difficultés de recrutement du personnel mettant en péril le fonctionnement des établissements hospitaliers en augmentant le nombre des déserts médicaux.

 La crise du covid se termine dans le monde au moins dans tous les pays convertis plus ou moins vite aux traitements précoces peu chers et non toxiques tels l’ivermectine (Japon par exemple).

Les enfants innocents du covid. Protégez l’avenir

Quant aux enfants, ils ne présentent jamais de formes graves de covid, et ne participent pas à la transmission du virus comme l’ont démontré les publications internationales multiples depuis vingt mois et répété par toutes les sociétés de pédiatrie. Les soumettre à un traitement expérimental sans intérêt individuel, et sans intérêt collectif puisque la vaccination ne protège pas des contaminations, ni des formes graves, comme l’a écrit le ministre au conseil d’état fin mars 21.

La vaccination ne protège ni le vacciné, ni son entourage et ne repose sur aucun argument scientifique réel, mais seulement sur des simulations mathématiques grossièrement fausses

Nous sommes à votre disposition pour un entretien à ce sujet vu la gravité des conséquences possibles de cette injection.  Nous n’avons pas abordé ici les nombreux traités signés par la France dont la convention d’Oviedo, la charte des droits de l’enfant, etc. qui s’opposent à un traitement expérimental sans consentement éclairé réel. Ce volet juridique est traité par d’autres. Ici c’est le témoignage et le cri d’alerte de médecins au lit du patient qui voient l’inutilité du vaccin – puisque des rappels sont déjà demandés tous les six mois- et qui constatent quotidiennement les dégâts de ces thérapies expérimentales doublés de leur inefficacité.

 Il est urgent que vous obteniez une enquête parlementaire doublée d’un moratoire comme d’autres parlementaires anglais, italiens ou belges en particulier l’ont déjà demandé. Nous comptons sur vous.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette supplique, nous vous prions de croire, Mmes, Mrs les Sénateurs en nos sentiments respectueusement dévoués.

Dr Nicole Delépine pédiatre cancérologue, Dr Gérard Delépine chirurgien orthopédiste cancérologue

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

pour information

 texte du projet de loi commenté dans cette lettre ouverte, disponible sur le site du sénat

« 31 août 2021 :Vaccination obligatoire contre le SARS-CoV-2( texte déposé au sénat – première lecture – exposé des motifs )

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

Dès juillet dernier, les parlementaires socialistes ont prôné l’obligation progressive d’une vaccination universelle, de toutes et tous (sauf contre-indication médicale), dans une démarche de santé publique visant à obtenir une protection collective, seule à même de garantir un retour à une vie quotidienne normale pour tous du fait des différents variants en circulation.

L’objectif de cette protection collective de toute la société, en l’état de nos connaissances scientifiques et médicales, peut être atteinte par une obligation vaccinale généralisée (sauf contre-indication médicale).

Nous croyons en la science, en la recherche, et au progrès médical et social, qui bénéficient à toutes et tous.

Nous avons la chance de bénéficier de vaccins qui, collectivement, nous protègent et nous permettent de renouer avec un quotidien apaisé, de limiter les restrictions et les privations de liberté, de mettre fin à la situation que nous connaissons depuis trop longtemps, faite de craintes pour nos familles, pour nos emplois, pour la scolarité de nos jeunes.

L’obligation vaccinale a été édictée en France pour la première fois en 1902 et a permis d’éradiquer nombre de maladies et protéger nombre de nos enfants. L’obligation vaccinale est la pierre angulaire de l’intérêt collectif : en s’engageant tous, on protège chacun, partout sur le territoire national et dans tous les foyers. Elle faisait reposer la politique de santé sur des principes clairs, transparents, démocratiques et qui s’appliquaient à tout le monde.

La vaccination universelle est également la seule solution qui permet de réduire les inégalités sociales et territoriales d’accès à la vaccination. Elle permettra de lancer enfin une grande campagne d’information et de sensibilisation pour aller vers les Français non vaccinés. C’est également un geste de responsabilité et de solidarité vis-à-vis de nos soignants, engagés de toutes leurs forces dans cette bataille dont ils ne voient plus le bout et de soutien vis-à-vis de nos acteurs économiques durement touchés par les restrictions sanitaires.

Nous notons surtout que plusieurs institutions du champ scientifique et médical se sont d’ores et déjà prononcées en faveur de l’obligation vaccinale généralisée. C’est le cas notamment de l’Académie nationale de médecine, le 19 juillet dernier, jour de présentation en conseil des ministres de la loi n°2021-1040 du 5 aout 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire. Rappelons d’ailleurs que l’Académie s’était prononcée publiquement pour le port du masque dès avril 2020, quand le Gouvernement soutenait encore que le masque était inutile pour la protection de la population générale.

Ainsi, face à l’augmentation rapide de l’incidence des infections dues aux différents variants, l’Académie nationale de médecine recommandait :

« – d’amplifier l’information sur le principe de l’isolement volontaire et sur les capacités d’hébergement des personnes ne pouvant s’isoler à domicile ;

– d’inciter toutes les personnes dépistées positives à s’auto-isoler pendant 10 jours en leur rappelant le risque de contamination auquel elles exposent leur entourage ;

– de ne rendre obligatoire qu’une seule mesure : la vaccination contre la Covid-19 de tous les Français âgés de 12 ans et plus ».

Depuis, les Antilles ont payé un lourd tribu à la pandémie du fait du faible taux de vaccination des populations. La Guadeloupe et la Martinique ont d’ailleurs été contraintes au re-confinement et aux couvre-feux. Les services hospitaliers de Polynésie sont toujours saturés et le nombre des hospitalisations continue d’y progresser.

C’est pourquoi, nous maintenons que la vaccination contre le covid-19 de toutes les Françaises et de tous les Français est la seule décision publique qui :

–      Protège sa propre santé et liberté mais aussi celles des autres ;

–      Correspond à une démarche de santé publique claire, assise sur nos connaissances médicales et scientifiques ;

–      Constitue une démarche de lutte contre les inégalités territoriales et sociales, car elle crée un devoir de l’État d’aller vers les publics les plus éloignés de la vaccination ;

–      Evite le « glissement vers des pratiques de surveillance sociale générale » pointé par la Défenseure des droits et l’extension attentatoire aux libertés du pass sanitaire à tous les gestes de la vie quotidienne ;

–      Dispense de transformer en agents de sécurité sanitaire les professionnels accueillant du public.

La vaccination obligatoire est le seul chemin à ce jour pour sortir d’une politique de sécurité sanitaire et entrer enfin dans une politique de santé publique clairement assumée. Elle est la manifestation de la primauté de l’intérêt général sur les tentations individualistes, de la clarté face à l’obligation masquée que représente le passe sanitaire, de l’égalité face au « chacun pour soi », de la solidarité face à l’égoïsme. Le choix du Gouvernement a été un choix par défaut et de défausse, qui le désengageait de ses responsabilités.

L’absence d’application du III de l’article 76 vise simplement à rendre la proposition de loi recevable financièrement et n’a pas pour objectif de diminuer la prise en charge de cet acte médical par la Sécurité Sociale. »

 

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

pour joindre les sénateurs, coordonnées sur le site du sénat et si vous souhaitez contacter  les membres de la commission des lois présentant le projet, voici les coordonnées des membres du bureau visibles sur le site du sénat (de même que celles de l’ensemble des sénateurs, si vous pouvez joindre les sénateurs et sénatrices de votre région pour les rencontrer directement).

Le Bureau de la commission des affaires sociales

 

 

 

 

image_pdf
0
0

81 Commentaires

  1. Article 223-8
    Modifié par Ordonnance n°2016-800 du 16 juin 2016 – art. 6
    Le fait de pratiquer ou de faire pratiquer sur une personne une recherche mentionnée aux 1° ou 2° de l’article L. 1121-1 ou sur un essai clinique mentionné à l’article L. 1124-1 du code de la santé publique sans avoir recueilli le consentement libre, éclairé et, le cas échéant, écrit de l’intéressé, des titulaires de l’autorité parentale ou du tuteur ou d’autres personnes, autorités ou organes désignés pour consentir à la recherche ou pour l’autoriser, dans les cas prévus par le code de la santé publique ou par les articles 28 à 31 du règlement (UE) n° 536/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014 relatif aux essais cliniques de médicaments, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amend

  2. dans l’ain la traque aux non vaccinés a commencé : ils reçoivent un courrier signé de l’ARS départementale et cpam/ain:leur indiquant « qu’un rendez’vous leur a été réservé » au centre vaccinal avec jour et heure indiqués, alors que ces derniers n’ont rien demandé ! du jamais vu dans l’ignominie ! le fichage des assurés est mieux suivi que celui des terroristes potentiels

    • Oui, je suis d’ accord.

      Mettre la lettre dans les chiottes, pour que le papier serve au moins à quelque chose…
      Il faut être économe (ce sont des arbres) : c est ça l’ ecologie !

  3. 2). Ils savent très bien que si les peuples se révoltent ils ne pourront rien faire !! N’oubliez pas que nous sommes les plus nombreux !
    Rien ne doit pouvoir nous diviser, pas même nos croyances envers tel ou tel dieu ! or c’est ce qu’ils tentent de faire en France, nous confronter à l’islam pour nous diviser! Les Australiens catholiques ou pas, eux, ont déjà tout compris ! et s’allient dès à présent aux musulmans ! AUX ARMES CITOYENS !!!! Défendons nos enfants et notre pays de la mainmise des chinois et de la traîtrise de nos gouvernants !!!

  4. 1) L’Australie, le Canada, Les pays européens ainsi que d’autres pays, sont tous noyautés par le parti communiste chinois !! Et nos valeureux collabos gÔchiasses/drouate lrem n’y font pas exception !! Toutes ces ordures, gavées de fric ne nous protègent pas et nous vendent comme du bétail pour instaurer un crédit social à la chinoise !! Je l’ai dit maintes & maintes fois, tant que nous ne prendrons pas les armes nous ne changerons rien à notre sort ! Donner son avis sur tous les innombrables sites qui fleurissent sur la toile ne sert à rien ! sauf à canaliser la colère des peuples.

  5. Les scientifiques dévoyés à la Delépine et compagnie savent très bien mais ne le disent jamais clairement ici que leur argumentaire a déjà été réfuté mainte et mainte fois par les scientifiques sans conflits d’intérêts experts de la vaccination qui reflètent l’état du consensus scientifique mondial sur la gestion de cette cette crise sanitaire .

  6. Cette lettre est molle ! Elle est même franchement ridicule ( une » supplique » à des bourreaux !).
    Elle ne dit pas l’essentiel, qui est qu’il n’y a plus d’épidémie depuis novembre 2020.
    Certes, elle réussit quand même à dire ( j’y ai été un peu pour qqch ! ) qu’il y a 9 cas de covid pour 100 000 habitants, mais elle se trompe : ce n’est pas 9 mais 6, et il ne s’agit pas des « adultes », mais de tout le monde.
    Enfin, c’est contradictoire d’affirmer que le taux d’incidence est proche de zéro ( 9 cas !) pour dire ensuite que « la Suède s’en sort mieux que nous » !
    Bref, un courrier bavard et invertébré que les assistants des sénateurs mettront directement au panier !

  7. ces collabos nantis, qui ne sont peut être même pas vaccinés eux mêmes avec cette substance, sont de vrais dictateurs : ont t’ils touchés quelque chose de Big pharma ?,

  8. Découverte d’une signature moléculaire des myocardites Pédiatriques

    LA MAFIA essaie de faire passer ça sur le compte du covid. (ont analysé les prélèvements sanguins de 56 enfants hospitalisés entre le 6 avril et le 30 mai 2020 et ils se gardent de dire si les enfants étaient vaxxinés).
    https://presse.inserm.fr/wp-content/uploads/2021/10/20210916-CP-MyocarditesPed.pdf

    Regardez le réseau impliqué (toujours les mêmes qui bossent sous le ordres du gvmt.) :
    The Rockefeller University, New York
    INSERM
    Institut Pasteur
    AP HP

    • erratum : entre le 6 avril et le 30 mai 2020 il n’y avait pas de vaxxination.

      Mais qu’en est-il des myocardites dues au vaxxin. Même l’OMS confirme le lien entre des problèmes cardiaques et les vaccins à ARNm. Le comité consultatif de l’Agence américaine du médicament (FDA) déconseillent cette troisième dose à l’ensemble de la population et « s’en inquiètent ». Ils évoquent les possibles effets secondaires d’une dose additionnelle du vaccin ARNm, surtout chez les plus jeunes. Les scientifiques mentionnent en effet les risques de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, chez les jeunes adolescents et adultes.

  9. Martinique – « Jamais nous n’aurions cru recevoir un protocole pour faire mourir les patients »13/09/2021
    Des médecins martiniquais ont contacté une rédaction de journal pour dénoncer des « pratiques » qu’ils jugent intolérables. Ils s’alarment tout particulièrement d’un mail qui leur a été adressé par l’Ordre des médecins concernant un protocole de soins palliatifs pour les patients Covid à domicile !!, un protocole qui revient, selon eux, à « euthanasier les gens ».
    https://magazinelavoixdedieu.wordpress.com/2021/09/13/martinique-jamais-nous-naurions-cru-recevoir-un-protocole-pour-faire-mourir-les-patients/

  10. Assez ! Assez de lettres, de suppliques, de s’il vous plaît, monsieur le grand chef. Ces crapules asservies aux puissants de ce monde, dont la gamelle est bien remplie, ne répondront jamais à nos demandes. Quand à être vacciné de force, qu’ils sachent qu’ils seront accueillis avec les armes à la main.

    • C’est sûr, si les gendarmes se déplacent le sang va couler. Un grand nombre d’antivax disent déjà « plutôt mourir », ils sont prêts.

    • Sauf qu’ils vont vous mettre des amendes et vous ponctionner directement, et de plus en plus, sur votre compte jusqu’à ce que soyez amené à résipiscence…

    • Carré! Clair ! Il faudra tirer sur les milices quitte à être exécuté ! De toutes façons la « Vaccination » c’est la mort sous quelques petites années (au mieux)

  11. Les parlementaires, les sénateurs, les enseignants, les flics, les détenus-qui-ne-sont-pas-des-cobayes et les muzz sont dispensés de vaccinage. Pourquoi ? Si le covid était la peste, est-ce que toute cette populace accepterait d’être dispensée de vaccin ? autrement di, qui les condamnerait à crever. Bien sûr que non !
    Ce qui signifie bien que cette épidémie est aussi bidon que le fut celle du H1N1. Se souvenir que roseline cachalot avait commandé 94 millions de vaccins pour piquouser tout le pays, mais comme l’épidémie s’est éteinte d’elle-même, le cachalot a du jeter à la décharge plus de 80 millions de vaccins, d’autres ayant été refourgués aux africains !
    Disons que nous avons eu 11 ans de sursis, avant que les pourris de mondialistes ne remettent le couvert avec le covid bidon.

  12. En Australie, un peuple se lève et la tyrannie covidiste se déchaîne, dans l’indifférence coupable de la communauté internationale !
    Pour le « bien » et la « santé » des gens bien sûr Winking face Regardez, diffusez, il faut que ce soit su !
    https://twitter.com/f_philippot/status/1441301814754701317

    Comme les Australiens, les SUISSES en révolte contre la tyrannie mondialiste ! Ils se lèvent contre le PassSanitaire et trouvent face à eux une police très violente, celle de l’oligarchie !
    https://twitter.com/AnonymeCitoyen/status/1441130354132226059

  13. Le PDG de Moderna annonce un système de vaccination permanent avec de nombreuses mises à jour obligatoires « comme une application ».
    Vos corps ne vous appartiennent plus.
    https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-le-patron-de-moderna-mise-sur-une-fin-de-la-pandemie-en-2022-23-09-2021-2KEVB37CYJCNVJUECPX6NAI5SE.php
    Pas de mises-à-jour, pas d’identité numérique.
    Donc pas de moyens de paiement, pas de permis de conduire, pas de papiers d’identité, pas de passeport pour sortir de la néo-RDA.
    De toute façon, pour aller où ?
    Sans vaccination, personne ne peut plus aller nulle part.
    Ce système de contrôle total intégrera ensuite votre empreinte carbone, la formule officielle et branchée pour dire rationnement.

  14. Les Députés et Sénateurs qui sont encartés LR ont appelé à voter Macron en 2017, ils appelleront à voter Macron en 2022 s’il est au deuxième tour et à tout autre candidat du deuxième tour, pourvu qu’il soit anti- souverainiste.
    Ce sont les mêmes qui ont trahi en 2008 le référendum de 2005 du « Non, à 55% à la constitution de l’UE de Lisbonne » en obéissant aux ordres de l’UE.
    La seule chance qu’ils écoutent c’est qu’ils y trouvent un intérêt personnel à le faire : leur carrière est plus précieuse que l’intérêt général, député, sénateur c’est un travail qui ne demande pas de convictions Vs domaine de la santé, police, justice, enseignement, Artisanat, Commerces, social. Il est vrai qu’aucun diplôme, ni expérience ne sont exigés pour une carrière politique et encore moins d’être intègre.

  15. Eh bien, dites-moi, ça y va de la lèche ! Vous craignez pour votre place et tous vos privilèges que vous ne voudriez pas perdre ? Vous traitez ces gens (les sénateurs) comme des demi-dieux. Nous n’avons PAS à respecter ni supplier ces gens-là. Ce sont EUX qui NOUS doivent respect et obéissance. Vous inversez la donne. Ces gens-là ne sont rien, face au Peuple souverain. Ils doivent faire ce que l’on exige d’eux, et rien d’autre. S’ils n’empêchent pas ce génocide, alors ils obtiendront la GUERRE. Cette guerre sera longue et difficile, face aux soumis, aux collabos, aux lâches et aux traîtres, mais elle sera menée par les VRAIS Résistants qui ne se laisseront pas injecter ce poison mortel, juste pour le bon plaisir de Macron, Soros, Gates et Big Pharma.

  16. Les vaccins (thérapie génique en réalité) sont en phase expérimentale 3 à titre provisoire tant qu’il n’y a pas de traitement médicamenteux, sinon retour à la phqse 2 ! On ne peut imposer une obligation légale en l’état actuel au titre des protocoles. Et… Où slnt passés lds groupes temoins randomisés obligatoires ??? Oui, où ?

  17. Vaccination – poison pour génocide des Français légal et imposé : Zemmour et Mélenchon n’en ont pas parlé dans leur débat!

    • Oui et je rajoute ……. IL LÉ GAL ! ! ! ! ! ! ! ! !
      Et de toutes façons et je viens d’ avoir il y a quelques informations le confirmant:
      La France comme les U.S.A. sont des « Corporations »; autrement dit, des Entreprises privées aux mains de Banquiers Étrangers « Suisses », « Hollandais », « Anglais », etc….etc…. et notre terre ne nous appartient pas même si nous sommes propriétaires et tout ce que nous payons comme impôts sur nos « Propriétés » remonte vers l’ Angleterre ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! . . . .
      Cela risque de changer au moins dans l’ immédiat pour les U.S.A., car un processus à la fois Juridique et Numérique (cela a été complexe pour moi de comprendre la vidéo du Militaire Américain qui l’ explique), les « Lois » INIQUES qui ont mis cela en place vont être prouvées et DÉ MON TÉES !

    • Oui et c’est un scandale de plus. Sur le sujet, EZ a toujours été vague alors que maintenir sa santé est primordial pour vivre tout simplement et l’on sait aujourd’hui que ces « vaccins » quasi obligatoires n’en sont pas et en plus qu’ils sont expérimentaux. On voit bien là les limites du « sauveur » Zemmour. L’islam et l’immigration, OK mais se faire injecter des substances inconnues par obligation dictatoriale de l’Etat-Macron est une priorité à aborder en débat public. Mais nul doute que cela risque de saper une candidature même toujours non déclarée…

    • je pense que cela n’était pas prévu dans leur débat, ils avaient des sujets imposés

  18. Il est révoltant de constater qu’une clique minoritaire , élue par personne ou presque , tente d’imposer l’assassinat de masse au moyen d’une loi scélérate.Ces assassins en puissance nient farouchementles les innombrables effets funestes de ce poison qualifié de vaccin lequel est toujours en phase d’expérimentation.Ces politicards ont donc bien l’intention d’assassiner des humains en leur injectant un produit dont on connait les effets funestes à court terme (très nombreux DC et myocardites graves ) mais pas dans la durée.Pire ces politicards nient la totale inefficacité de ce poison sur le Covid et ses « variants » justement induits par le vaccin poison.Le Code de Nürnberg s’applique à ces politicards.Tous les moyens sont bons pour les empêcher de nuire à la population innocente.

    • Je suis malheureusement trop d’accord avec vous à tel point que je déprime un max…

    • Ils n’ont plus aucune retenue car ils se savent protegés par une justice complètement corrompue par le système. Ils ont l’argent, ils ont les médias et surtout ils ont affaire à un peuple de moutons bélants qu’ils ont pris soin de décérebrer depuis des décennies. Force est de constater que ça a marché.

    • Je vous l’ai déjà dit : prenez une camomille avant d’écrire sur Internet.
      Vous ne l’avez encore pas fait !
      Vous voyez le résultat !

    • Les députés et sénateurs n’ont pas besoin de « pass dit sanitaires » c’est pas pour moi, c’est pour les autres !! les fumiers, qu’ils crèvent et vite !!!

  19. Recouvrir tous ces inutiles de lettres et les pétitions, c’est bien… mais on connait déjà le résultat. Ce qu’il faudrait faire en même temps, c’est y mettre le feu pour désinfecter les lieux ; ce temple de l’inutilité.

    • Le comble, des INUTILITES qui participent à votre élimination en vivant sur notre dos et en nous coûtant très cher jusqu’à leur mort

  20. Si j’ai le temps demain, je mènerai cette très belle action, très bien organisée, avec les emails et tout, bravo. Personnellement, j’aurais été plus direct dans le texte des courriers, notamment, je n’aurais jamais commencé par « Nous apprécions votre volonté d’obtenir une protection collective permettant un retour à la vie normale », car nous savons tous ici que ce n’est en rien leur intention et je préfèrerais leur montrer que nous ne sommes pas dupes. Si j’ai le temps de m’en occuper, je modifierai le texte vers un peu plus de fermeté, d’exigence et de ressentiment, tout en restant poli et suffisamment respectueux compte tenu de leur qualité d’élus et sans prendre non plus le risque de passer pour un délirant.

  21. Jamais ! les sénateurs, non soumis au passe eux, nous poussent à violer les lois pour notre survie, donc on trichera !

  22. Ne tournons pas autour du pot.

    Pour l’instant c’est 1bande de 80sénateurs gauchos et assimilés, nuisibles et criminels, des apparatchiks du Système, qui proposent cette infâmie qui relève de la dictature (à leur manière, façon2021, des stals, des naz).

    JE NE CROIS PAS 1SEUL INSTANT A LEUR BONTE, A LEUR VOLONTE DE FAIRE DU BIEN A LA COLLECTIVITE ! C’est 1paravent, des conneries mensongères.
    Ils sont en vérité d’infâmes pourris, imbus de leur petite personne, qui abusent de leur petit pouvoir pour contraindre et faire mal ou sont aux ordres; ce qui les fait « jouir ». Au passage, pour la plupart, ils encaissent d’1manière ou d’1autre. Il n’est jamais « mauvais » de faire plaisir à B. Pharma ou à ses relais !
    On les connait trop en profondeur. On les voit à l’œuvre depuis des dizaines d’années.

  23. Voilà ce que je craignais le plus (et même écrit et reécrit) est arrivé :
    du masque on est passé au couvre-feu, du couvre-feu au confinement, du confinement au pass sanitaire, et du pass sanitaire à la « vaccination obligatoire » (via un projet de loi aujourd’hui déposé) !
    les manifestations , les articles, les interventions sur les réseaux sociaux, les débats sur les médias, les vidéos, les films n’ont servi à rien…
    Que me reste-t-il ? A envisager de prendre le maquis ?

    • J’ajouterai les plaintes judiciaires qui n’ont pas abouti…
      J’ai adressé des dizaines de lettres et de courriels au Président de république, au ministres, à des députés, des sénateurs et vous savez quoi : j’ai obtenu deux réponses de type administratif !
      J’ai fais attention jusqu’à maintenant à ne pas risquer d’engendre un AVC, et voilà que l’Etat va m’obliger à prendre ce type de danger. C’est vraiment la fin des haricots…

    • Une communauté française à créer au Brésil? Bolsonaro est un type bien!

      • Je pense que c’est ce qui se fait en haut lieu et par tous ceux qui pensent trouver un avantage à soutenir l’ignoble…

  24. La maman de ce bébé né par césarienne a été contrainte au vaccin
    Regardez les dégâts neurologiques sur ce petit bout’chou.
    Intenable.
    Il faut stopper ces crimes !!!
    Informez tout le monde possible !!!
    https://mobile.twitter.com/BAN05063867/status/1437375739171647492

    Gardez de coté ce genre commentaire venant de ‘médecin’ en plus, faudra bien qu’ils paient un jour. C’est Nathan Peiffer-Smadja qui pousse les femme enceintes à la vaxxination, c’est le collabo du ‘Prof’ Yazdan Yazdapanah collabo de Yves Lévy, les mêmes qui poussent l’utilisation du Rivotril encore aujourd’hui dans les réseaux d’hôpitaux français sachant que c’est mortel !!!
    https://mobile.twitter.com/Sakuranbo_80/status/1437440677701423111

    • Moi1
      Images insupportables ! Pauvre petit chou.
      On a à faire à des fous, des satanisés, des gens qui font partie de sectes sataniques.
      Que ceux qui ont peur de manifester, viennent nous rejoindre, on doit faire plier, capoter leur plan.
      On ne peut pas continuer alors que des gens restent bien tranquilles chez eux, au chaud, qui ne sont pas solidaires, tandis que d’autres manifestent et tentent de faire changer la face des choses !
      Bon sang, BOUGEZ-VOUS !

  25. « 954.000 effets secondaires recensés des vaccins sur la base européenne Eudravigilance ! Je demande une commission d’enquête : pourquoi la pharmacovigilance est ignorée alors que le Gvt maintient le Pass et va rendre payants les tests pour forcer les jeunes à se vacciner ?! » – N. Dupont-Aignan (@dupontaignan)
    https://twitter.com/dupontaignan/status/1440736733050466316

  26. Face à ce génocide programmé, sous la menace d’une arme biologique pouvant être léthale, tout à chacun doit recourir à la légitime défense qui selon le code pénal doit être nécessaire, immédiate et proportionnée.
    A chacun de prendre en conscience ses responsabilités

  27. bon c est toujours la même chose
    il faut pousser à la vaccination le plus rapidement possible
    quand les effets secondaires deviendront trop voyants et que les types tomberont à la pelle ça sera trop tard pour l obligation vaccinale

Les commentaires sont fermés.