Alerte sur la vaccination, mortalité inédite

Une journée qui s’annonçait morose. Morose à cause de l’ambiance générale, pas vraiment à la joie, plus des raisons personnelles. Et voici que brusquement l’horizon s’éclaircit.

Me rendant sur le site France Soir qui publie régulièrement de nombreuses communications émanant de médecins, de spécialistes, de scientifiques renommés et non de bavardages hasardeux de plateaux télé, je découvre un article très important du sociologue et directeur de recherche au CNRS Laurent Mucchielli qui « lance une alerte à tous : nous avons à faire face à une mortalité inédite et nous devons faire un moratoire sur cette vaccination. » Alerte reprise et développée sur le site  Mediapart.

Alors que nous venons de subir de plein fouet les annonces brutales et liberticides du 12 juillet, de la part du président de la République, il est de la plus haute importance d’être informés de la réalité de tous les faits que l’on essaye de nous cacher afin d’agir en toute connaissance de cause. Ce qui n’est vraiment pas le cas depuis 18 mois, ballottés par les errances d’apprentis-sorciers !

Je le répète « La vérité finira bien par sortir du puits ».

Mais le chemin risque d’être encore bien long pour y parvenir. Pour les lecteurs qui ont des doutes et se posent des questions (c’est tout à leur honneur) il est absolument impératif d’écouter l’interview accordée à France Soir par Laurent Mucchielli, qui ne ménage pas ses critiques à l’égard de nos gouvernants :

« Les données épidémiologiques les plus facilement disponibles à l’échelle mondiale suffisent à prouver que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission du Sars-Cov-2, en particulier de l’actuel variant Delta (ou indien), ce qui contredit massivement les déclarations répétées des représentants du pouvoir exécutif français relatives à la « protection vaccinale ». Aux États-Unis, le directeur du NIAID, Antony Fauci, vient du reste de le reconnaître publiquement, recommandant même le port du masque en intérieur par les personnes vaccinées. Autre exemple : en Angleterre, les touristes français doivent subir une quarantaine même s’ils sont vaccinés. Il est donc déjà clair que la vaccination n’est pas la solution miracle annoncée pour endiguer l’épidémie et que le chantage formulé par l’exécutif français (vaccination générale ou reconfinement) est fondé sur un mensonge. Un second mensonge répété à plusieurs reprises tant par le président de la République, le premier Ministre que le ministre de la Santé (et d’autres élus adoptant des postures sanitaires autoritaires, à l’image du maire de Nice M. Estrosi) est probablement la prétendue quasi-disparition (« à 96 % ») des formes sévères de la Covid grâce à la vaccination. En Israël, un des pays où la population est la plus vaccinée au monde, les autorités viennent ainsi de décider de fermer les frontières du pays aux touristes vaccinés, indiquant non seulement que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission, mais également que la majorité des personnes hospitalisées pour des formes graves sont désormais des personnes vaccinées. Tout ceci suggère clairement qu’un gouffre sépare le marketing des industriels (repris par la propagande politique) des réalités de santé publique. Et c’est également au fond de ce gouffre qu’est pour le moment oubliée la question des effets indésirables les plus graves de la vaccination anti-covid ».

 « La pharmacovigilance des vaccins anti-covid est déniée car elle menace l’idéologie de la vaccination intégrale portée par les industries pharmaceutiques, les gouvernements et les principaux médias. Cette vaccination de masse conduit pourtant à une mortalité inédite dans l’histoire de la médecine moderne. Il y a urgence à la suspendre pour évaluer la balance bénéfice/risque au cas par cas ».

« Une mortalité inédite : il y a urgence à suspendre la vaccination »

La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite | Le Club de Mediapart

Oriana Garibaldi

image_pdfimage_print

18 Commentaires

  1. Les vaccinés du Covid à l’insu de leur plein gré sont moroses. La chaîne d’information NTD actualités reprend l’avertissement du Docteur – député Martine Wonner.

    Députée française : l’efficacité du vaccin pourrait être remise en question : https://youtu.be/4buXJhXlBqQ

    • Résumons. L’immunité naturelle serait plus efficace que l’immunité stimulée par les vaccins. On ne voit pas pourquoi mais cela signifie que le Covid est immunisant alors que les adversaires du vaccin prétendaient le contraire. Les variants sont de moins en moins dangereux au fil du temps. Et les variants subissent la pression sélective des vaccins. Au final tout cela plaide pour les vaccins puisqu’ils sont jugés plutôt efficaces sur les premiers variants qui étaient dangereux et qu’ainsi ils les éliminent au profit de variants moins dangereux. À moins que je n’ai pas compris la logique de l’argumentation de M Wonner. Mais vous saurez peut-être nous l’expliquer.

      • On a bien compris que vous ne voulez pas admettre que vos « vaccins » ne sont pas efficaces et qu’ils sont excessivement dangereux.
        Votre argumentation ira toujours dans le même sens quoi que l’on mette en lumière et vous nierez jusqu’à l’évidence pour pouvoir retomber sur vos pieds et continuer à promouvoir une vaccination que vous voudriez voir s’appliquer à l’intégralité de la population mondiale (en dépit du droit fondamental des individus) – on se demande bien pourquoi d’ailleurs (mais sur ce sujet, pas un mot de votre part, comme par hasard…).

        Vos déblatérations, on s’en moque et on n’a plus envie de vous entendre : on a bien compris que monsieur je-sais-tout-meiux-que-tout-le-monde aura toujours quelque chose à répliquer et on a bien compris QUI VOUS ETES.

        • Faut prendre vos médocs. J’ai toujours dit que l’on devait être libre de se faire vacciner et que la vaccination devait être privilégiée pour les personnes à risques. Sinon allez lire l’article de Manuel Gomez. Consultez aussi les liens de Dupond. Vous allez voir ce que c’est qu’un pays qui n’a pas le vaccin et misait sur HCQ pour s’en sortir. Mais ne vous inquiétez pas : les maghrébins débarquent et je ne suis pas sûr qu’ils vont refuser le vaccin. Quant à vos conneries sur la lâcheté des gens qui se font vacciner, ca me fait doucement rire. Ils veulent vivre tout comme les gens qui ne veulent pas se faire vacciner parce qu’ils ont la trouille des effets secondaires. Foutez la paix aux gens qui ont décidé de se faire vacciner. S’ils crèvent vous vous réjouirez.

          • Heraklite : vous avez raison. Si des vaccinés crèvent ça fera des cons en moins . J’en ai vu une paire ce matin : totalement pro vax et pro immigration . Alors là , ils peuvent crever tranquillement .

            • Très bien donc le débat est clos. Attendez 2 ou 3 ans que les vaccins produisent totalement leurs effets en restant ostracisés. Et si jamais il ne se passe rien, vous aurez au moins fait des économies sur tous ces lieux qui vont appliquer le pass sanitaire en vivant comme un vrai résistant qui aura pris le maquis. Je pense que vous allez faire des envieux et rallier beaucoup de monde à cet excitant projet.

            • C’est vrai. Je constate ça à chaque fois que j’expose des arguments et qu’on n’a rien à y opposer malheureusement.

      • Merci Heraklite.
        C’est dur de combattre les idioties, d’ailleurs j’invite les lecteurs à prendre connaissance de la loi de Brandolini, qui dit que l’énergie nécessaire à démentir des idioties est 10 fois plus l’importante que l’énergie nécessaire à produire ces idioties. C’est pourquoi toutes ces conneries sur le Covid et les vaccins se propagent si bien !

  2. Laurent Mucchielli n’est ni un médecin, ni un pharmacien, ni rien de tout cela, c’est un sociologue d’extrême-gauche dont les combats essentiels sont d’affirmer que l’insécurité n’existe pas car il n’y a que des sentiments d’insécurité qu’il faut combattre, que la politique française est trop sécuritaire ou que le racisme anti-blanc n’est qu’une invention.

    Je voudrais bien savoir quelle est la légitimité de ce monsieur pour parler des effets des vaccins.

    • Et quelle est la légitimité de tous les autres ?
      Quand on voit par exemple un jeune prof d’histoire sorti de nulle part, qui n’a aucun mandat du peuple, mais qui est invité régulièrement à une émission où on le voit s’emporter sans retenue comme un vrai fanatique ?

      Et vous-même, c’est quoi, votre légitimité ?

      L’opinion de Laurent Mucchielli est aussi légitime que la vôtre !

      • C’est vrai que K Bossuet est un hystérique de première. Signe de l’époque ? Car tout le monde devient hystérique à propos de n’importe quoi. Je préfère encore une approche froide comme celle de Raoult même s’il s’est laissé emporter par son ego. Autre signe de l’époque ? Tout le monde considère tout savoir alors qu’il y a de l’incertitude concernant le Covid et les vaccins. Balance bénéfices risques voilà la seule approche qui vaille au final.

      • Son opinion est aussi légitime que celle de tous les gens qui n’y connaissent rien et qui sont légion pour s’exprimer doctement.

        Moi, je ne reprends pas le monde scientifique et disant comme Laurent Machinelli qu’ils n’y connaissent rien et qu’ils doivent lui obéir.

    • Oui. Mais que démontre Mucchielli ? Dans son 1er article surtout que les vaccins ne protègent pas de la contamination par de nouveaux variants. Dans le 2nd surtout qu’ils présenteraient des effets indésirables parfois graves sachant que son interprétation des données de pharmacovigilance présente peut-être le même biais que pour le cas d’Eudravigilance, évoqué par Bati. Il ne nie pas vraiment l’efficacité (certes relative et c’est bien normal) des vaccins. Et on ne peut qu’être d’accord sur la conclusion qui met en avant un raisonnement par les bénéfices risques et ce, par classe d’âge. Plutôt que le tout vaccinal qu’il dénonce à mon avis à juste titre, il faut continuer à encourager les personnes fragiles à se faire vacciner. Cela au moins je le comprends.

    • V. S. Où est la légitimité d’un Véran simple médecin qui passe outre les conseils des sommités et vient imposer aux français une vaccination avec un produit qui n’est pas un vaccin mais une expérimentation sur des cobayes ? Où est la légitimité d’un Macron / Véran / labos qui font interdire d’antennes des Pr en médecine et chercheurs parce qu’ils sont aux ordres des labos en allant jusqu’à faire traduire devant le conseil de l’ordre ces sommités ? Où est la légitimité lorsque des Pr et médecins ne peuvent plus faire leur métier et sont sous les ordres de Macron / Attali / labos, des fous qui veulent soi disant vacciner pour sauver alors que dans la réalité ils font cela pour détruire une partie de la population ?

  3. Quand j ‘ ai vu que France Soir est votre livre de chevet , j ‘ ai arrêté de lire ! Dommage , je vous appréciais particulièrement ! Ce site est particulièrement infect et mensonger …

Les commentaires sont fermés.