Algérie : 75 000 « morts pour la France » après le cessez-le-feu du 19 mars 1962 !

5 décembre : hommage national au « Morts pour la France » en Algérie. 

Sans oublier les plus de 75 000 victimes, après le « cessez-le-feu » du 19 mars 1962

Il est souvent nécessaire de rafraîchir les mémoires et de remettre quelquefois les pendules à l’heure.

Après l’inauguration, en 2002, d’un monument au quai Branly pour rendre hommage aux « Morts pour la France » au cours de la « Guerre d’Algérie », la date du 5 décembre avait été choisie par le chef de l’État, en 2003, pour commémorer chaque année une journée nationale d’hommage.

Toutes les associations d’anciens combattants ont accepté cette décision, à l’exception d’une seule fédération, dont je tairai le nom, et qui devrait avoir honte de sa décision.

Lorsque l’État Français a reconnu comme « Morts pour la France » tous les militaires tués après le 19 mars 1962 et jusqu’au retrait définitif de l’armée française, le 1er juillet 1964, lorsque le président François Hollande a reconnu, le 25 septembre 2016, le massacre des  harkis après le 19 mars 1962.

Il a été admis implicitement que cette date du 19 mars 1962 n’était nullement la fin d’une guerre mais uniquement un  « cessez-le-feu » unilatéral de l’armée française.

Il est utile de rappeler quelques chiffres. Avant le 19 mars 1962 il y eut :

12 954 soldats tués au combat, plus 3200 supplétifs ;

1071 disparus (538 appelés et 462 militaires de l’active) ;

1247 soldats tués au Maroc (au 03 mars 1956) ;

665 soldats tués en Tunisie (au 20 mai 1956).

Après le 19 mars 1962 :

– Environ 60 000 supplétifs massacrés (harkis, moghaznis, etc.), engagés aux côtés de l’armée française ;

– 751 soldats, dont 693 morts pour la France (1962 : 122 tués et 36 disparus – 1963 : 48 tués de l’active et 74 appelés – 1964 : 31 engagés et 15 appelés) ;

Les pertes civiles s’élèvent officiellement à 3093 Français et Européens de souche.

– 969 ont été retrouvés vivants, 306 ont été assassinés et 1818 disparus à tout jamais.

Et tout cela sous la présence d’une armée française totalement désengagée, dont la majorité des officiers se sont déshonorés en obéissant aux ordres d’un chef d’État (et d’un gouvernement) digne de comparaître devant un tribunal pour « crimes contre l’humanité ».

(Voir mon livre « J’accuse de Gaulle »).

Alors qu’un cessez-le-feu implique l’interruption des combats entre deux belligérants mais nécessite la reprise des combats si l’un des deux ne le respecte pas. Ce qui fut le cas !

Total des pertes, environ 100 000 morts, dont plus de 75 000 après le 19 mars 1962 (accords d’Évian), et après une soi-disant « fin de guerre ».

Le 5 décembre de chaque année, il est un devoir pour tous les Français de rendre un hommage solennel à ces « Morts pour la France », qu’ils soient militaires ou civils.

Et je précise bien : À tous, sans exception !  

Manuel Gomez

image_pdfimage_print
23

20 Commentaires

  1. C’est bon là il faut arrêter d’emmerder les FRANCAIS avec la « guerre d’Algérie » . Les Allemands n’en font pas tant . Si « ils » ne se plaisent pas en FRANCE rien ne les retient qu’ils dégagent .

  2. Bonjour , et macron lui que fait-il ? ne fait-il pas la même chose ? en obligeant presque les Français à se faire vaccinés , tout en sachant que ces vaccins ne sont pas fiables ? alors lui aussi devrait être juger , pour crime contre les Français

  3. purée, je suis arrivé à Alger en 62 à l’âge de 11 berges pour y repartir en 68 (contrat des parents EDF avec EGA) et je n’ai jamais entendu quoi que ce soit sur tout ce qui s’était passé avant….seulement vu une fois les chars alignés de boumediène pour déloger ben bella.

    • Je suppose que vous viviez dans un ghetto pour coopérants, bien protégés, sans contacts autres que superficiels, professionnels ou commerciaux avec la population, comme c’est le cas encore aujourd’hui pour les expatriés en Arabie, Émirats, Yemen, Soudan, Djibouti, etc.

      • non non, exactement 7 impasse de la Révolution el mouradia -(ex redoute) sur les hauteurs d’Alger ; à droite des prolétaires algériens ayant connu paris et revenus au pays à gauche, un gros entrepreneur qui avait des difficulté à payer ses employés tous deux arabo musulmans, plus loin juste au bout, un ingénieur arabe marié à une normande qui a fini par dégager vu les raclées, bref, peu de Blancs autour de moi en direct, la seule hostilité venant de la bonne femme du gros mec business-fln où j’ai pu voir son gros cul en live quand elle nous l’a montré pour dire qu’elle n’était pas d’accord avec ce qu’on disait.——-sinon belle villa en effet avec mandarines bananes néfliers etc.

      • une fois dit, ça n’influence en rien le titre de l’article ni son contenu vu qu’avant et maintenant tout fonctionne sur la base de l’omerta. ma femme qui elle est née à alger me racontait déjà qu’avant 62 radio france alger disait que tout était calme avec des cadavres dans les rues.

    • C.est faux voire l.attitude de Bonaparte.sur le plan historique Jacques cretineau joly a écrit une monumentale histoire de la Vendée militaire qui fait autorité. Pendant la me période Louis Blanc historien rublicain s.il en est. Sur le plan littéraire, Victor Hugo et Balzac( les chouans ).la 3ème République arrivée apres1870 dans les fourgons de l’armee prussienne organise la « flibuste » c.a d. Laconspiration du silence, on se souviendra du gouvernement des Jules, de la prise en mains du pouvoir par la maçonnerie dans l.assemblee et l.ensemble de l.instruction et de l.universtite. En 1905, on est encore en pleine affaire des inventaires à telle enseigne que le frère Clemenceau doit lui même y mettre un terme et siffler la fin de partie. Le genocide disparaît des mémoires. Jusqu’aux années 75 avec les travaux de monsieur Furet.

  4. Bonjour Mr Gomez, merci pour votre post.
    Vous mentionnez les pertes civiles au nombre de 3093, après Mars 1962, des Français et Européens de souche.
    A moins que les pertes civiles mortes avant 1962 soient aussi inclus par vous dans ce chiffre, il faut bien dire qu’il y a eu aussi, hélas, bien de nombreuses victimes qui faisaient aussi partie des pertes civiles avant mars 1962 en tant que Français et Européens de souche.
    Ma grand-tante en faisait partie, puisque décédée (assassinat)sur un marché villageois pendant la guerre d’Algérie, ainsi qu’un de ses amis dans les mêmes conditions en 1957.
    De ma propre initiative, après l’envoi d’un dossier que j’ai effectué, elle est désormais considérée et inscrite comme « Morte civile pour la France ».

  5. Tout à fait de votre avis, comme tout Français qui connait l’Histoire. Quand on voit cet nullité de macron qui nous accuse de crimes contre l’Humanité, ce crétin ferait mieux de d’apprendre l’Histoire de notre Pays, mais ce n’est pas cela qui l’intéresse… le fric rien d’autre!

    • Ce crétin n’aime pas la France et encore moins les français ! Tous ses actes le prouvent.

      • Sa gamelle est américaine (@alsthom et les cabinets de conseil) sa niche est allemande. vivement qu’ilsoit emmené par la fourrière qui peut-être le fera piquer… ce serait normalement son tour.

  6. Merci Mr Gomez. C’est toujours un plaisir de vous lire. Heureusement que vous êtes là pour rétablir la vérité.
    A quand un tribunal …… ce serait trop beau !!!

    • Si ça ne s’est pas fait en 60ans, vous pensez bien que ça ne sera jamais!Les pieds 👣 n’oublient pas, EUX !!!!

  7. MERCI MR GOMEZ
    a quand un tribunal pour juger les crimes de de Gaulle et de son gouvernement d abandon ?

    • 27 mois comme appele en algerie,j’avais 20ans,j’ai eu la chance d’etre revenue vivant mais beaucoup de mes amis,eux ne sont pas revenues,ils avaient tout l’avenir devant eux,pourquoi cette guerre? depuis sans guerre,malgre leur independance,les algeriens ont envahis ma france,ils ont apportes leur haine de la france,ont tues,agresser,violer,faient des milliers de morts,par des attentats,alors pourquoi avoir perdu 3ans de ma jeunesse et laissez des milliers de morts de mes camarades,pour rien,et cela grace aux traites politicards qui ont trahis les francais

      • Tout a fait raison moi 24 mois en ALGERIE PERDU DES COPAINS ET VOIR TOUTE CETTE CRASSE EN FRANCE VOLE ET VIOLE DROGUE ETC IL FALAIT GARDE L’ALGERIE COMME DEPARTEMENT JE PENSE QU’ILS SERAIENT RESTES CHEZ EUX AULIEU D’ENVAILLIR LA FRANCE

      • Et si les français et autres étaient reste, que se serait il passé ? Encore beaucoup de morts parmi les jeunes enrôlés de force, Qu aurait il fallu faire Mrs d après vous, sachant que tous les pays ayant eu des colonies se sont barres de ces pays, certains d entre nous ont connu des rapatriés, des algériens gardant leurs coutumes,
        Est ce que les anglais ont rapatrié leurs ressortissants de toute leurs colonies ? Hôpital musulmans à Paris, Guinée bisao, est ce que les portugais ont rapatrié leurs « Harkis », combien de morts avant 62 ? Combien aurait il fallu de morts en plus pour que l algerie reste « française »???? Maintenant que mr Brazon est de retour, nous attendons de nouveaux articles et l avis de Mr Z

Les commentaires sont fermés.