Algérie : j’accuse de Gaulle

Publié le 16 mai 2018 - par - 61 commentaires - 1 618 vues
Share

Le 1er janvier 1958, de Gaulle, alors simple citoyen, écrit directement au général Salan, car il a parfaitement compris son erreur de jugement de 1956 (autoriser un attentat dans l’objectif d’assassiner Salan). Complot organisé par Michel Debré, alors fervent défenseur de l’Algérie Française (voir le « Courrier de la Colère) et qui suppose que Salan, de retour d’Indochine, a été nommé à ce poste pour « liquider » la présence française (attentat au cours duquel le commandant Rodier fut tué par accident). De Gaulle tient absolument à se faire un allié du général Salan : « Puisse la France comprendre les immenses services que vous lui rendez en Algérie. »

Vous comprenez ainsi les raisons qu’a toujours eues Salan de douter de la sincérité de De Gaulle.

L’opération « Résurrection » est lancée sous le patronage de Jacques Soustelle, Chaban-Delmas, Michel Debré, Lucien Neuwirth, « l’envoyé spécial » à Alger, Léon Delbecque, et quelques autres.

Ce complot a pour objectif de ramener de nouveau au pouvoir de Gaulle.

Le 13 mai 1958, c’est le jour où Pierre Pflimlin doit être investi comme chef du Gouvernement.

À Alger, une manifestation monstre se déroule à la mémoire de trois militaires du contingent, fusillés par les fellaghas en Tunisie.

Sous la conduite de Pierre Lagaillarde, la foule donne l’assaut au bâtiment du Gouvernement général.

Sur l’incitation de Léon Delbecque, un comité de salut public est nommé et la présidence en est confiée au général Massu, l’idole des Algérois à l’époque.

A Paris, les députés n’apprécient pas mais investissent comme il se doit Pierre Pflimlin.

Toujours en fonction à la présidence du conseil, Félix Gaillard confie les pleins pouvoirs civils et militaires au général Raoul Salan. Celui-ci entérine le comité de salut public et confirme Massu dans sa présidence.

Le 13 mai à Alger, c’est l’explosion de joie, l’allégresse générale. « Nous avons gagné ! »

De sa retraite campagnarde de Colombey, de Gaulle affirme qu’il se tient « prêt à assumer les pouvoirs de la République ».

Manœuvré par Léon Delbecque (délégué tout spécialement par de Gaulle), le général Massu s’adresse à la foule le 14 mai : « Le comité de salut public supplie le général de Gaulle de bien vouloir rompre le silence, en vue de la constitution d’un gouvernement de salut public qui, seul, peut sauver l’Algérie de l’abandon. »

Le lendemain 15 mai, c’est au tour du général Salan de prendre la parole, devant une foule immense qui ne quitte pas le forum : « Nous gagnerons parce que nous l’avons mérité et que là est la voie sacrée pour la grandeur de la France. Mes amis, je crie Vive la France, Vive l’Algérie française. »

Salan se retire vers l’intérieur mais il se retrouve face à Delbecque qui lui souffle : « Dites « Vive de Gaulle », mon général ! »

Reprenant le micro, le général Salan crie alors « Vive de Gaulle ! »

Afin de repousser toute idée qu’il ait pu participer à un complot, de Gaulle donne une conférence de presse le 19 mai, afin de déclarer qu’il n’acceptera pas le pouvoir sous la pression d’Alger.

Le 27 mai, il ment délibérément en affirmant que Pierre Pflimlin s’efface afin de le laisser libre de ses mouvements et que dès lors il entame le processus régulier pour l’établissement d’un gouvernement républicain.

Pflimlin ne peut s’empêcher d’avouer : «  Je n’aurais jamais pensé que cet homme illustre puisse être un menteur. » Il confiera en privé : « Les gens d’Alger vont avoir des surprises avec de Gaulle car il ne croit pas à l’Algérie française ! »

Effectivement, jamais le Président du Conseil ne lui avait laissé prévoir qu’il s’effacerait avant même qu’il ne soit appelé, lors de leur dernier entretien.

Pour les députés il ne fait plus aucun doute, c’est un coup d’Etat qui se prépare.

Mais tout n’est pas joué, loin s’en faut : les partis en majorité sont contre l’éventualité d’un retour du général, aussi messieurs Soustelle, Roger Frey et de Bénouville, contactent le général Salan, au nom de Michel Debré, afin qu’il envisage, si nécessaire, le débarquement de ses régiments en métropole.

Le général Salan refuse tout net : « Il n’en est pas question. Le sang n’a pas coulé ici et je ne veux pas apporter le risque en France. »

Le 1er juin à 11 h. Olivier Guichard téléphone directement au général Salan pour l’informer que « les affaires se présentent mal » et que ce sera à lui de jouer et de se tenir prêt à intervenir.

Salan refuse une nouvelle fois. Mais il n’empêche qu’on affirme qu’une opération militaire serait donc prête à « occuper » Paris, si l’Assemblée refuse l’investiture à de Gaulle.

Cette opération militaire, le largage d’un régiment de parachutistes sur la capitale, est organisée, dit-on, par le ministre de la Défense, Chaban-Delmas.

L’intox fonctionne à fond. Les gaullistes se servent de cette menace (ce ne sera pas la dernière fois) pour forcer la main aux députés et les menacer d’une guerre civile qui n’aurait jamais eu lieu.

Ils usent de cet épouvantail qu’est un coup de force militaire.

Lors d’une conférence de presse organisée « à la va-vite », de Gaulle s’écrie, alors qu’un journaliste lui demande s’il s’agit d’installer une dictature : « J’ai rétabli les libertés publiques quand elles avaient disparu. Croit-on qu’à 67 ans je vais commencer une carrière de dictateur ? »

Nouveau mensonge puisqu’il dirige lui-même le complot destiné à le faire investir, par un coup de force militaire si besoin est.

Preuve de sa duplicité, de Gaulle rencontre les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, André Le Troquer et Gaston Monnerville. Il exige les pleins pouvoirs, la dissolution du parlement et une nouvelle constitution.

Devant leur opposition il les menace : « Je n’aurai pas d’autre solution que de vous laisser vous expliquer avec les parachutistes d’Alger. »

Le 1er juin 1958, de Gaulle investit l’Assemblée nationale.

Pierre Mendès-France : « Je ne voterai pas le pistolet sur la tempe. »

François Mitterrand : « De Gaulle détient ses pouvoirs par un coup de force. »

C’est trop tard, de Gaulle a réussi son « coup d’Etat » d’une manière magistrale. Il en réussira d’autres par la suite.

On peut penser ce qu’on veut de De Gaulle mais il connaissait parfaitement les Français et la lâcheté des députés confrontés à une épreuve de force.

Manuel GOMEZ 

(Davantage de détails dans mon livre « J’accuse De Gaulle » – Edition 2016)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Olivia

De Gaulle a laissé Churchill et les Américains bombarder la France – nos alliés… Même s’il a prétendu n’être pas au courant de leurs intentions… Le personnage ne m’a jamais inspiré confiance : j’ai toujours vu en lui en démagogue et non un homme sincère.

JF PAYA

La vérite sur de Gaulle nous la savons depuis longtemps simple info récente issue des archives soviétiques maintenant ouvertes quand ça les arrange (montrer q ‘eux défendent leurs ressortissants ) conclusions nous étions des naifs mais nos résponsables civils et militaires encore pire mais l opinion gaulliste cachée sur l Algérie dés 56 est une chose et l’ action secrete via l etranger sans aucun mandat en est une autre pour De Gaulle, l’Algérie fut toujous une question subordonnée voir les commentaires ci dessous du texte de l’historien D LEFEUVRE.pour nous notre fierté c d’avoir crée cl’Algérie; Indépendance OK mais… lire la suite

JF PAYA

SITE CI DESSUS

http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2010/05/31/18078326.html

Aprés le Documentaire de FR2 sur De Gaulle et l ‘Algérie Débat

Ce documentaire confirme bien aussi que la seule chose qui intéréssait De Gaulle c ‘etait de conserver un temps les bases militaires pour sa « bombe »c’est bien ce que je tente de démontrer au sujet des causes du Massacre d ‘Oran (voir ci dessous) Cordialement JF Paya le massacre des harkis, la protection de la population P.N.  » il s’en fout « , c’est dit, et pour beaucoup ce qui vu à la télé… est vrai !

JF PAYA

A la demande de certains J’explicite « le Deal » possible en marge des « accordsd’Evian » non signés par ceux de l’ALN du Maroc qui allaient prendre le pouvoir c’est à dire consérvation des bases militaires et surtout d’éssais Atomiques Françaises contre appuis tacites pour prise de pouvoir ,ouverture des fontiéres et non possibilité d »enclave Européenne à Oran Kébir en sachant que « la charte de Tripoli »du FLN du 27 Mai 62 prévoyait dans une clause secrète « qu’il fallait encourager les Français d’Algérieà partir » et qu’il faudrait progréssivement « liquider les accords d ‘Evian » En tout cas c »est ce qui s »est bien passé! L’objectif de… lire la suite

patito

il faut reconnaître que les veaux de De Gaulle ont fait des petits puisqu’ils ont voté maqueron l’an dernier

pauledesbaux

deuxgaules a été le premier collabo de l’envahissement de la FRANCE…….

SYLVIE

moi aussi j’accuse de Gaule .

montecristo

2/ Même si le contexte international avait changé, cette réflexion était encore parfaitement valable en 1962 et De Gaulle aura été le chef par lequel « l’injure au bon sens » aura été possible, en toute impunité. Une injure d’autant plus indigne que l’Algérie lui aura servi en 42, pour délivrer la France, et l’Europe, exactement selon les prédictions de Clauzel.

montecristo

« Posséder en face de notre littoral européen un littoral africain … être posté sur les deux flancs de la mer de manière à la contenir dans notre obéissance … pouvoir protéger notre commerce du Nord et du Midi de cette vaste route où voyagent tant de richesses … avoir en cas de guerre des ports et des arsenaux qui se regardent et se secourent … être les maîtres de porter le combat à droite ou à gauche … c’était une position qui me semblait si belle, si forte, si supérieure que prévoir qu’on voudrait l’abandonner m’eut semblé une injure… lire la suite

pin

Trop tard, monsieur Gomez, nous avons été bernés par un des plus grands menteurs de France. Pour nous l’Algérie c’est fini et ce pays aura le sort qu’il mérite en devenant le monde infâme créé par toutes les dictatures arabes qui se réfugieront dans la guerre comme Hitler en son temps, pour détourner de ses dirigeants les conséquences de leur gestion. Pour l’Algérie, De Profondis !

dufaitrez

Encore et toujours une nouvelle couche sur de Gaulle ?
Vous avez sans doute raison, de votre point de vue de P.N. déçu et rancunier.
Mais l’Histoire a tranché ! La minorité P.N. ne pouvait imposer sa volonté à la majorité métropolitaine. Elle pressentait l’invasion et avait raison. (elle est retardée..)
Cela dit, toutes les prises de Pouvoir n’ont jamais été claires….. On connait trop…
De Gaulle est resté dans l’Histoire « au nom du Peuple Français » !

henri UBEDA

Quelque soit le nombre 2GAULLE ,il nous a laissé dans une merde permanente et durable on ne connaitra jamais encore toutes les magouilles puantes de ce grand Con appelait 2gaulle, les autres se sont suivi mais qu’ont-ils fait pour la france , corruption, communisme emeutes revolutions etc etc .

Simone GUTIERREZ

à  » henri UBEDA  » ,
Remarquable , votre analyse , tant dans la finesse de son vocabulaire et de son style littéraire incisif , du titanesque travail de recherche qu’ elle a dû impliquer , de l’ objectivité des thèses politiques avancées , et de la profonde connaissance des thèmes historiques abordés .
Sans nul doute un morceau d’ anthologie , qui éclairera les générations futures .

Verdammt

Exact monsieur Henri,
2 gaulle ou la grande Zora nous a laisse un héritage pourri et on en a les conséquences aujourd’hui.
Vive l Algérie Française.

Aux Armes Citoyens

M. GOMEZ, où peut-on acheter votre livre ?

Franck

Votre analyse autant détaillée qu’elle soit est fausse , la réalité, le prèsent vous donne tort . De Gaulle ne voulait pas d’un Colombey les deux églises … avec. Une Algérie Française, la lâcheté des socialos et autres gauchistes nous serions submerger par l’islam depuis bien longtemps, c’est pas tous les enrico macias et autre Gerard darmon que nous aurions été sauvé .. regarder tous les antillais que nous avons. En métropole, imaginez avec la proximité de l’Algérie la vitesse de l’invasion…. Ou alors , il fallait demander à vos ancêtres de faire le ménage définitivement en ce qui concerne… lire la suite

Yves ESSYLU

Réalité: Avec le privilège de visas octroyé aux algériens par le marché de dupe d’Evian nous avons autant d’algériens que si l’Algérie était un département français et nous avons perdu les ressources du Sahara outre trahi l’Armée française victorieuse sur le terrain

JILL

Vous croyez …imaginez l’Algérie avec 30 millions de musulmans  » français  » libres de circulation entre les deux rives de la Méditerannée .

Vincent L.

Sans de Gaulle, qui a commis des fautes en Algérie, nous aurions aujourd’hui, une chambre de députés composée pour la moitié de musulmans maghrébins. L’Algérie ne pouvait pas être française. C’est la raison pour laquelle il fallait lâcher l’Algérie. Les ressources du Sahara aurait été bouffées par la seule Algérie qui a toujours été une boîte à chagrins. Observez l’Algérie actuelle, avec son pétrole, qui s’en sort moins bien que le Maroc.

JILL

Sans compter que la guerre,les attentats et autres exactions ne se seraient jamais terminées .Il y aurait toujours eu des arabo-musulmans souhaitant foutre les Français dehors .

Simone GUTIERREZ

à Franck ,
Votre analyse n’ est ni détaillée , ni fausse .
Elle est tout bonnement incompréhensible .
Auriez-vous l’ obligeance de la rédiger à l’ aide de phrases claires et accessibles au commun des mortels ?

Nemesis

Faire le ménage en algérie était impossible aux yeux du monde entier qui voulait que la France renonce à ses colonies. Mais en France le clergé, les communistes, la gauche … voulaient que la France renonce à ce département.

Yves ESSYLU

Moi j’accuse de Gaulle d’avoir été complice de Staline en favorisant en 1945 les marxistes pro Nazis en 1939 et résistants en 1942 non pas pour la France mais pour introduire le marxisme dans notre Nation, force est de constater que le formatage des esprits se porte bien en 2018

Aux Armes Citoyens

Je vous rejoins sur toute la ligne.
C’était une véritable ordure. Mes parents nous en parlaient en connaissance de cause, notamment mon père dont je respecterais la discrétion et qui avait failli être assassiné sur ordre de cette crevure…..
Ce que les Français ignorent, c’est que de gaulle en a fait assassiner plus d’un.
Il faudrait également que les partis de droite cessent de se réclamer gaullistes ; ce n’est pas du tout une référence…

montecristo

Je partage entièrement !

JILL

 » Failli être assassiné  » sur ordre …J’ai failli vous croire .

Nemesis

La fausse droite frise l’indignité depuis longtemps, notamment avec les musulmans. Elle est traite à la France au même titre que cette gauche.

JILL

En quoi De Gaulle a t’il favorisé les marxistes en 1945 ? Les communistes entrèrent en
résistance en juin 1941,quand les nazis foncèrent sur leurs anciens alliés .

Simone GUTIERREZ

Traiter de Gaulle de  » menteur  » , c’ est oublier que la politique est basée sur le mensonge depuis la nuit des temps . Je comprends le ressentiment archi légitime de M. Gomez , mais en 1958 , tout observateur avisé savait que  » le Grand  » instrumentalisait les évènements d’ Algérie à son seul profit , son objectif étant Paris et non Alger . Il avait lu Machiavel , comme tous ses semblables . Henri IV ( Paris vaut bien une messe ) , François 1er ( s’ alliant au Grand Turc contre Charles Quint ) , Napoléon… lire la suite

JILL

De Gaulle évoqua l’Algérie Française à Mostaganem en 1958 ;certains le lui reprochent comme un manquement à ses promesses .Mais ils évitent de rappeler quelle était cette Algérie Française à laquelle pensait le Général : un pays de 10 millions de citoyens français égaux en droit,ce qui ne pouvait convenir aux pieds noirs,lesquels à un contre
dix auraient perdu leurs prérogatives politiques au profit des Français …musulmans .Ce
n’était pas pensable .

Nemesis

Je comprends les PN. D’ailleurs il se produit la même chose aujourd’hui … Alors qu’ils ont fait des crimes odieux la France nous impose la discrimination positive, HLM réservés aux muzz alors que des millions de français attendre toujours un logement décent, gratuité des soins, aucune équité concernant leurs crimes qui devraient être sanctionnés au moins autant que ceux des français, le droit de nous insulter et de nous salir. Aujourd’hui comme hier les musulmans du Maghreb nous font chier salement.

André

J’attends le jour J, c’est à dire le mardi 17 juillet à venir, d’arriver en entier devant le sanhédrin. Accusé d’islamophobie et d’apologie du colonialisme. C’est un peu le brouillard, car au moins deux scénari se présentent. Toutefois je ne prendrai pas l’itinéraire passant par le Petit Clamart, c’est trop dangereux. Curieusement, sur plus de la centaine de contacts, il n’y a que Marie qui avait 13 ans en 1968, littéraire, autodidacte, écrivain, qui me fait de longues réponses justes.
Et dire que j’entends par insufflation: –Ne juge pas ceux qui ne te comprennent pas, reste charitable

Nemesis

Vu la justice actuelle qui sévit je crains pour vous.
Je penserai à vous …

JILL

Décidément c’est une obsession …De Gaulle ne croyait pas à l’Algérie Française .On a toujours dit qu’il était un visionnaire .

Danette

Accuser un mort, vrai Patriote de surcroît, il faut être couillu…
Et bien moi j’accuse VEIL de génocide contre l’humanité avec sa loi pourrie qui sert surtout l’invasion de la France.
Plus de 9.000.000 de bébés génocidés, quand allez vous dénoncer cela mrs et mmes les courageux de RL et RR ?

André

Non, le grand Charles était muselé. D’abord ce ne fut pas un militaire, il n’avait que le titre…..Je découvrirai à peu près tout (une contact, Marie aussi)… De Gaulle, Kennedy, Khrouchtchev, étaient porteurs d’un lourd secret, incompréhensible au public. D’où les assassinats… Kennedy sera réellement assassiné, Khrouchtchev l’a échappé belle et De Gaulle échappera au Petit Clamart. Il n’a pas eu beaucoup de mal à y échapper puisque ce fut une mise en scène. Malheureux pour les fusillés, à cause de cela je ne l’aime pas beaucoup, même si je reconnais qu’il avait des qualités.. J’ai compris que moi aussi,… lire la suite

JILL

Une mise en scène …la DS criblée de balles,ses occupants n’échappant que par miracle .

Simone GUTIERREZ

à Danette , D’ accord avec vous sur l’ essentiel . Concernant l’ avortement , j’ ai déjà déploré ici l’ état de délabrement moral d’ une société qui supprime ses propres enfants ( même s’ ils ne sont encore que des fœtus ) et qui , pour compenser ,  » importe  » de l » étranger les plus féroces des féroces qui , en débarquant chez nous ( avec le coran sous le bras ) , claironnent sans sourciller qu’ ils veulent nous évincer . Par contre , concernant De Gaulle ( que je respecte ) , il s’ agit… lire la suite

jirel

vous vendiez des aiguilles à tricoter et vous avez fait faillite ?

Simone GUTIERREZ

Mon pauvre  » jirel  » !
Les bras m’ en tombent !
Vous aurez beau retourner le problème dans tous les sens et vous abaisser aux pires ignominies avec ceux qui ne partagent pas votre point de vue :  » avorter , c’ est tuer  » !
Eh oui …. mon pauvre  » jirel  » .

Nemesis

Moi je suis pour l’avortement. On reconnait une âme à un enfant à partir de 4 ou 5 ans.

LibreDePenserEtDire

Ma chère, vous êtes vraiment « rétrograde ». Vivez avec votre temps ! Et celui d’aujourd’hui n’est plus celui d’il y a 50 ans… Et une jeune nana « blanche » violée par un « noir » elle doit le garder « le petit ?? Imaginez qu’elle est vraiment très très proche de vous………….

NADJAZA

On se lève tous pour Danette!!!!!

HERVE

L’immigration massive des ‘travailleurs algériens’ (plus de 3 millions de 1962 à 1969), l’idéologie de la repentance, la culpabilisation de la France, l’alignement de notre politique étrangère sur les pays arabes les plus extrémistes…Tout cela commence avec De Gaulle. De Gaulle reste l’un des principaux artisans de l’islamisation de la France, dont il affirmait se faire une ‘certaine idée’. Ses héritiers testamentaires (les Chirac et les Juppé) achèveront ce ‘bon boulot’ avec le regroupement familial. La vérité, c’est que De Gaulle était certes un ‘despote éclairé’, mais parfois avec de singuliers problèmes d’éclairage. Oui…Colombey les Deux Eglises deviendra un jour… lire la suite

Simone GUTIERREZ

à HERVE , Votre analyse ( bonne , mais trompeuse sur un point ) comporte une faille . Si l’ Algérie était restée française en 1958 , les musulmans ( inéluctablement ) auraient tôt ou tard exigé ( et obtenu ) une égalité de droits rigoureuse avec les Français d’ Algérie ET de métropole . Ce qui , grosso modo , aurait fait que ces néo Français d’ Afrique et de métropole seraient devenus un seul et même peuple . Environ soixante millions de  » Français  » de chaque côté de la Méditerranée = CENT VINGT millions . Autrement dit… lire la suite

Brouillon

De gaulle craignait l’islam plus que tout. C’est pour ça qu’il s’est débarrassé de l’Algérie.

Simone GUTIERREZ

à Brouillon ,
D’ accord avec vous .

montecristo

C’est bien pour cela que le « grand visionnaire » ne voyait pas plus loin que la visière de son képi !
Au passage, il faut noter qu’il avait accordé les mêmes droits aux algériens qu’aux français en 43. Et que cela n’avait rien changé …
Pourquoi les algériens n’ont-ils jamais eu les mêmes velléités d’envahir la France avant leur indépendance ?

JILL

De Gaulle était absolûment contre l’immigration exotique en France ;il ne considérait pas les musulmans comme des Français .

montecristo

De Gaulle, soit disant bon catholique, n’a jamais considéré que le premier péché enseigné par le Christ était le mépris ! Delbecque sera bien placé pour le savoir quand il sera versé aux oubliettes et traité de « petit monsieur » pour avoir osé réclamer son dû … très modestement. Et combien d’autres encore, victimes du mépris du « grand visionnaire  » qui ne voyait pas plus loin que la visière de son képi quand il décidera unilatéralement de revenir à la situation d’avant 1830 avec l’abandon de l’Algérie, seul bastion européen devant l’Islam, et la réouverture de la Méditerranée aux barbaresques ….… lire la suite

Monrose

Delbecque , n fois blessé en 1940, dans la Résistance et en 1944, était un gaulliste de la première heure. Son fils ainé, Guy, est « mort pour la France » en septembre 1960 dans les Aurès. Chaban-Delmas l’avait envoyé à Alger avec L. Neuwirth pour constituer une cellule gaulliste sur place, dont Guy Ribaud, Jean Pouget, René Vinciguerra. C’est elle qui récupèrera le 13 mai 1958 pour servir De Gaulle qui n’attend que cela depuis janvier 1946.

Maria

Décidément la guerre d’Algérie fait encore recette ;no spécial du Figaro sur « Algérie de très bons articles par des auteurs connus et des journalistes spécialistes en histoire ce qui est une découverte les précisions que donne HC Giraud sur le fait que « les Archives Soviétiques apportent une confirmation décisive de la précocité du choix Gaulliste en faveur de l’indépendance de l’Algérie « précisant « le 10 Octobre 1956 ; Ce qui veut dire que dés 1956 De Gaulle qui n’est pas encore au pouvoir fait savoir aux Soviétiques qu’il serait prét à négocier avec les Algériens s’il revenait… lire la suite

André

De Gaulle fut pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes…… Oh, ce n’est pas de lui, c’est issu de la première guerre mondiale.. Ce n’est pas l’Algérie qui intéressait De Gaulle, mais il voulait conserver le Sahara coûte que coûte, non pas pour le pétrole, mais pour des raisons stratégiques et Mers El Kebir…Malheureusement je dois garder des silences à cause de plus de la majorité des français… Il faut que j’arrive le mardi 17 juillet prochain au tribunal.

casimir

Quand on vous dit que c’est l’homme providentiel!!!!! écoutez bon sang de bonsoir!!!!!

Clotilde prouvot

Monsieur, « j’accuse » fait partie des mots qui ne doivent être utilisés qu ‘une fois.
Vous savez en quelle circonstance n’est-ce pas ?
Dites plutôt merci au Général de Gaulle.

FREYNET Noémie

Mots réservés ? La censure ne passera pas

Josyane

Mon souci aujourd’hui
c’est l’islamisation de mon pays. Alors franchement parler de De Gaulle et l’accuser de tous les maux ce n’est plus d’actualité, on a d’autres problèmes à résoudre. Alors ça suffit le De Gaulle « bashing ».

DUVAL Maxime

@Josiane

Vous avez probablement raison,
Mais si vous aviez un livre à vendre, hein ?…

De Gaulle encore, mais par lui-même, sur un hors-sujet ; d’actualité brûlante celui-ci, et qui le restera encore longtemps…

Probablement bien après Colombey devenu « Les Deux Mosquées »… :

Aux Armes Citoyens

La droite et parfois la gauche, ne cessent d’en parler et de s’en réclamer les héritiers.
Ce sont les politiques qui doivent commencer par cesser d’en parler…

Monrose

Et la messe au PC Artois dans la vallée de la Soumam, le 30 aout 1959, devant un parterre d’officiers qui avaient fait toutes les guerres, sous la tente, où De Gaulle prétend que « lui vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger » ?. Un de ces officiers me disait 20 ans après:  » il nous a bien cocufiés ». Le Régiment qui le protégeait était commandé par un officier torturé par la gestapo, gaulliste de la première heure, qui y croyait encore. Il a été interné à la Santé durant 18 mois, 3 ans après, pour avoir rejoint l’OAS… lire la suite

chiartano

un « vrais « historien ce Manuelo