Algérie : Macron, demandez-leur de s’excuser d’avoir dilapidé l’héritage

Publié le 27 février 2017 - par - 8 commentaires - 1 363 vues
Traduire la page en :

Parce qu’à l’occasion de votre déplacement en Algérie vous avez porté une accusation d’un contresens historique, par visées électoralistes.
En qualifiant “la colonisation de crime contre l’humanité” le candidat à la présidentielle, que vous prétendez être, a indignement trahi la France.

Parce que la France a fondé l’Algérie en la délivrant des invasions barbaresques ottomanes.
Parce que la France a créé les infrastructures de ce pays et son agriculture.
Parce que la France a mis en recherche et en développement les champs pétroliers et gaziers.

Parce que, comme l’a indiqué Boualem Sansal, pendant “la présence française, l’Algérie était un beau pays, bien administré, plus sûr, même si de criantes inégalités existaient.
Beaucoup d’Algériens regrettent le départ des pieds-noirs. S’ils étaient restés, nous aurions peut-être évité cette tragédie”.

Vous avez donc bien mérité, Macron, le lynchage de la réinfosphère. Et même quelques critiques de la bienpensance.

Car l’oeuvre de fondation et de construction de la France en Algérie a été dilapidée par cinquante cinq années d’incuries gouvernementales.
Où les dictatures algériennes, sous couvert de l’excuse de la colonisation, ont ruiné le peuple algérien.
Ainsi Kamel Daoud a dénoncé cette imposture en refusant “d’être otage de l’histoire coloniale quand tout le récit national algérien est tissé autour de cette notion”.

Pourtant l’Algérie, mise sur les rails par la France, a des ressources considérables en hydrocarbures. L’Algérie est ainsi le troisième producteur mondial de gaz.
L’Algérie a du pétrole mais elle a oublié d’avoir des idées pour l’avenir de son peuple.

D’autant que l’oligarchie algérienne pratique une évasion fiscale insupportable pour l’économie du pays. Estimée à environ 20% du PIB !
Et “le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, figure parmi les personnalités citées dans la nouvelle affaire des paradis fiscaux “Panama Papers”.
http://www.tsa-algerie.com/20160403/scandale-mondial-devasin-fiscal-abdeslam-bouchouareb-implique/

Ainsi que le constate l’économiste Baverez : “la croissance, officiellement de 3 %, dépend en totalité des hydrocarbures, qui génèrent 97 % des recettes d’exportation et 60 % des recettes publiques. L’économie informelle représente le tiers de l’activité.
Le taux de chômage effectif culmine à 25 % de la population active et touche la moitié des jeunes diplômés.
Après la terrible guerre civile des années 1990, un semblant d’ordre public n’a été rétabli que par la multiplication des concessions aux islamistes et des aides sociales qui accaparent 26 % du PIB.
La corruption est endémique. Les sorties illégales de capitaux excèdent 40 milliards de dollars par an.
Le régime algérien est un grand corps malade en phase terminale”.
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/nicolas-baverez/baverez-ce-qui-se-joue-en-algerie-24-02-2017-2107146_73.php

L’Algérie va-t-elle sortir de ce cycle infernal avec les élections législatives d’avril 2017 ?
Bouteflika va-t-il être contraint de passer la main avant de passer l’arme à gauche ?
Les islamistes vont-ils faire une percée législative comme dans la société civile ?
Pour imposer une dictature islamique contre le FLN, l’armée et l’oligarchie ?

Alors Macron, on a bien compris votre précipitation opportuniste à vous prosterner en Algérie pour les voix du communautarisme islamique en échange de l’ouverture de “l’autoroute Alger-Paris”, comme l’a fait votre sinistre mentor en politique.

Mais là Macron, vous faites fausse route, car selon un sondage publié le 7 février dernier par le très sérieux “Chatam House”, think tank britannique indépendant créé en 1920, les Français rejettent massivement, à 61%, l’immigration musulmane.

Car cette immigration est votre cheval de bataille, ou mieux votre cheval de Troie, au service des grands intérêts de l’évasion fiscale mondialisée dont vous êtes le plus vil et méprisable serviteur. Au détriment des Français.

Alors l’Algérie qui a été créée, structurée, valorisée économiquement par la France n’a plus vocation à recevoir tous les Algériens qui contribuent à son effondrement et notamment ses islamistes instrumentalisés par les accommodements déraisonnables de la dictature au pouvoir.

C’est ce qu’a confirmé Kamel Daoud : “Les dictateurs disaient sournoisement qu’il faut contenir les islamistes et les tuer. Du coup, en encourageant le mouvement à devenir important, ils consolidaient leur argumentaire de base selon lequel “la dictature est nécessaire pour la stabilité”.

Alors on ne voit pas en raison de quelle repentance ce pouvoir algérien vient se faire soigner aux frais des contribuables français.
Mais on voit très bien en faveur de quelle collaboration les traîtres à la Nation font le jeu de l’islam totalitaire conquérant.

Alors comprenez bien Macron, que votre soumission, à la mondialisation et à l’islam en marche, va s’écraser contre le mur de la Nation souveraine en mai 2017.

Alain Lussay

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi