Algérie : quelques rappels historiques à ceux qui exigent repentance

Publié le 8 août 2019 - par - 107 commentaires - 2 582 vues
Share


« L’école est le lieu de l’assimilation qui est le contraire de la guerre des mémoires et de la repentance… » (Henri Guaino).

Il aura suffi de quelques matchs de « balle au pied » gagnés par l’Algérie, dans le cadre d’un « Championnat d’Afrique du Nord » dont on se fout comme d’une guigne, pour que certaines de nos villes subissent des débordements, des bagarres, des corridas urbaines, des saccages, des pillages, de la part de ressortissants algériens qui n’auraient assurément pas osé faire ça chez eux.
Et aussitôt, quelques pisse-copies – toujours de gauche – nous ont expliqué que c’était tout à fait compréhensible : les Algériens ont « une revanche à prendre » puisque nous les avons occupés illégalement en 1830, puis, durant 132 ans, nous avons pillé leur pays et détruit leur culture.

Quand les choses vont mal chez nous, rien ne vaut un coup de repentance  pour culpabiliser le « Souchien » (que ceux d’en face appellent « Sous chien »).
Je vais donc, une fois de plus, rappeler quelques vérités historiques à ces ignares.

Rappelons, tout d’abord, que jusqu’à l’arrivée des Français en 1830, l’Algérie en tant que telle n’existait pas et que le nom d’« Algérie » n’existait pas non plus ; il a été inventé, si je puis dire, par une circulaire du ministère de la Guerre, en date du 14 octobre 1839 :
« Le pays occupé par les Français sera, à l’avenir, désigné sous le nom d’Algérie. Les dénominations d’ancienne régence d’Alger et de possessions françaises dans le nord de l’Afrique cesseront d’être employées dans le cadre des correspondances officielles… »
La région, avant l’arrivée des Français, c’est une province en totale déshérence politique, en faillite aussi bien humaine que sociale. C’est un vulgaire repaire de pirates qui paie un tribut au sultan de Constantinople. Les relations entre l’Europe et ce coin d’Afrique du Nord ont été, depuis la nuit des temps, des plus tumultueuses.
Au début du XVIe siècle, un corsaire établi à Alger, Khayr al-Din, dit « Barberousse », a fait allégeance au sultan de Constantinople. Puis les Turcs ont administré la régence d’Alger à laquelle ils ont imposé la présence de leurs garnisons et le paiement d’un tribut annuel par les chefs arabes.

En 1541, excédé par le développement de la piraterie et par les razzias de chrétiens vendus comme esclaves (ou rendus contre rançon), Charles Quint débarquait avec 20 000 hommes à proximité d’Alger. Cette expédition fut un échec mais l’histoire a retenu qu’un seigneur espagnol, Ponce de Balaguer, dit « Savignac », planta sa dague sur la lourde porte « Bab Azoun » qui fermait la citadelle d’Alger et s’écria : « Nous reviendrons ! ». Cette promesse par bravade sera tenue par les Français en 1830. Mais nous n’en sommes pas là, pas encore…

Peu après, les Espagnols s’installent à Oran, qu’ils conserveront jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.
Entre-temps, les Marseillais (et les Génois) se sont fait attribuer le monopole du commerce avec la régence d’Alger. Dès 1553, le privilège concédé aux Marseillais a été étendu à « toute la côte de Barbarie » (sic). Cette convention, renouvelée par le sultan en 1582, assurait aux Français la possession de quatre établissements : Bône, La Calle, le Bastion de France et le Cap Rose. Moyennant le paiement d’un tribut de 1 500 écus d’or, on leur garantissait une tranquillité… très relative.
Les deys d’Alger, en dépit des traités signés, qu’ils n’ont jamais respectés, encourageaient la piraterie – la guerre de course – fort lucrative et qui entraînait peu de représailles.

En 1664, Colbert chargea le duc de Beaufort d’occuper une partie des côtes algériennes, sans grand résultat. En 1683, Duquesne vint bombarder Alger. En guise de réponse, les Algériens attachèrent le père Le Vacher, qui faisait fonction de consul de France, à la bouche d’un canon et ouvrirent le feu… En 1690, des envoyés du dey viennent à Versailles pour rassurer le Roi Louis XIV : les choses semblent s’arranger mais à Alger, les Barbaresques continuent à rançonner les navires européens. Pendant tout le XVIIIe siècle, Français, Anglais et Hollandais vinrent bombarder, toujours sans la moindre efficacité, les côtes algériennes.
En 1767, ce fut le tour des Vénitiens, suivis des Danois en 1770 et 1772. En 1774, l’Espagne envoya 20 000 hommes. Cette expédition n’eut pas plus de résultat que celle de Charles Quint.

Finalement, la Hollande, le Portugal, le Royaume de Naples, la Suède, le Danemark et même les États- Unis, payèrent tous les deux ans un tribut au dey d’Alger pour assurer à leurs navires une relative immunité. L’Angleterre et la Hollande fournissant au dey des armes et des munitions (1).
En 1790, il fut question de renouveler le traité de paix (non respecté par Alger) conclu cent ans auparavant avec Louis XIV. À cette occasion le comte de Kercy, consul de France, écrira :
« Les temps ne sont pas éloignés où la France élèvera enfin la voix et, au lieu de se soumettre aux demandes du dey, osera elle-même en faire ».

En 1801, enfin, un nouveau traité de paix était conclu entre Alger et Paris. Il stipulait la liberté du commerce et la suppression de l’esclavage. Il n’eut pas plus d’effet que les précédents. Quelques mois plus tard, la piraterie recommençait avec la capture de deux bricks français.
Bonaparte se fâcha et envoya une division navale devant Alger avec une lettre pour le dey :
« J’ai détruit l’empire des Mameluks parce qu’après avoir outragé le pavillon français, ils osaient demander de l’argent… Craignez le même sort… Si vous refusez de me donner satisfaction, je débarquerai 80 000 hommes sur vos côtes et je détruirai votre régence. Ma résolution est immuable ».

Le dey adopta un profil bas mais, dès 1807, les relations se gâtent à nouveau entre Alger et la France. Dans un courrier, Napoléon informe les Russes, devenus ses alliés, qu’il est « décidé à en finir avec les Barbaresques ». Il charge un officier du génie, le commandant Boutin, d’étudier les possibilités d’un débarquement. C’est Boutin qui proposera la baie de Sidi-Ferruch, à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Alger.

La piraterie en Méditerranée est évoquée par les États européens, à Londres en 1816, puis à Aix-la-Chapelle en 1818 et les bombardements reprennent. En 1816, Lord Exmouth, à la tête d’une escadre anglaise, coule la plupart des navires algériens et envoie 34 000 boulets de canon sur la ville.
Le dey ruse encore : il relâche aussitôt 1 200 captifs chrétiens et promet d’abolir la guerre de course. Cette promesse, comme les précédentes, ne sera pas tenue.

Deux ans plus tard, les Algériens se saisissent de deux navires battant pavillon pontifical (2), puis ils arraisonnent deux navires français. Le roi Charles X, furieux, décide d’intervenir.
Le 29 octobre 1826 la frégate La Galatée apporte un ultimatum au dey, qui, une nouvelle fois, fait semblant de s’amender… mais la piraterie continue.
On a écrit que la conquête (en juillet 1830) avait été décidée à la suite d’un malencontreux coup d’éventail donné à un consul affairiste en… 1827.

C’est absolument faux ! Les auteurs sérieux disent tous qu’il fallait saisir un prétexte pour faire cesser les actes de piraterie. La décision de conquérir Alger résulte, en fait, d’une imbrication de motifs politiques : la relance de la piraterie, en 1821, qui demande des tributs aux États européens et impose le droit de visite des bateaux. Puis le pillage et la confiscation de notre comptoir de la Calle…

Les buts définis par le ministre Polignac sont d’ailleurs très clairs : « Destruction de l’esclavage, de la piraterie et des tributs… sécurité de navigation… rendre le rivage de cette mer à la production, à la civilisation, au commerce, à la libre fréquentation de toutes les nations… ».
C’est on ne peut plus normal ! Et c’est parfaitement louable !

Si l’Algérie est devenue un pays prospère – du moins jusqu’à son indépendance – elle le doit à la France. Et si les Franco-Algériens – ces « Français de papiers » qui ne manquent pas une occasion de se dire plus algériens que français – pensent le contraire, qu’ils retournent vivre en Algérie.
S’ils préfèrent la Chorba (c’est leur droit après tout !), qu’ils aillent la manger chez eux et qu’ils arrêtent de cracher dans NOTRE soupe !

Éric de Verdelhan

1)- Pendant sa lutte contre les Français, Abd el-Kader bénéficiera d’un approvisionnement important en fusils et munitions de l’Angleterre. Les historiens n’en parlent jamais, pourquoi ?
2)- Le « Sant’Antonio » et le « San Francesco de Paolo ». Le dey s’était pourtant engagé à respecter les navires du pape.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
general

Ce qui est dit est a moitie vrai.algerie peuple berbere en grande majorite a ete arabise par les bureaux arabes francais.sequestres des terres autochtones.les turcs ont pratiques l esclavage pas les berberes .la france a favorise les oulemas religieux islamistes et les caids musulmans alors revoyer l histoire!! La france s est inquiete de la situation dans laquelle vivaient la population en 1954????? Debut revolution en desenclavant les regions pauvres envoyant des medecins militaires dans le djebel.si la france avait integre les autochtones comme les fds pied noirs italien maltais etc l algerie serait toujours francaise d ailleurs toute l afrique revent de vivre en france et a la mode occidentale.

Bônois

Tout à fait mon general, bien vu !

Louis Davignon

Beau résumé. Merci cher Monsieur

paul nareffe

Les débiles qui ont voté Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron peuvent être fiers, dans un temps qui se rapproche, ce ne sera que la partition de la France qui s’annonce, car le face à face est désormais inéluctable!.

Grillon

Je suis désolé, j’ai voté Mitterrand en 81, quand je l’ai vu le lendemain avec une rose à la main au Panthéon ( je crois ) la désillusion s’est installée

JC Sitzia LB

A quand donc la repentance pour la colonisation génocidaire arabo-musulmane qui n’est toujours terminée ?
Mais où sont donc les plus de 700 évêchés chrétiens et les juifs du proche et moyen orient ainsi que ceux d’Afrique du nord ?
Il faut avoir le cerveau bien délavé par la pourriture coranique et les islamo-collabos pour avoir oublié que, entre autres, l’Afrique du nord berbère donna 3 papes, plusieurs saints et saintes et quelques 5 empereurs romains…

A quand les « excuses et indemnités » pour les siècles de crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocides de l’islam contre tous les autres peuples ?
A quand le début de la « décolonisation » musulmane ??

L’islam c’est le crime, mahomet est un rat de la pire espèce et l’ignoble coran un dangereux torche-cul.

Le king

Oui… et non. Les populations algériennes crevaient de faim, ou peu s’en faut, du temps de la présence française et seule une infime partie allait à l’école. Et oui, le mot Algerie existait bel et bien avant 1830, évidemment…nulle haine dans ce constat objectif,,,

JACOU

Tu peux citer des cas de musulmans morts de faim en Algérie française ? Quand à l’école elle n’existait pas avant la France en Algérie. De plus elle était rejetée par les imams qui y voyaient une perte d’influence de la religion dans la population.
D’autres part l’Algérie fait 4 fois la France et tout était a faire. Ce n’est pas les turcs qui ont colonisé pendant 300 ans la « Barbarie »
qui ont laissé un héritage exceptionnel aux algériens qui n’étaient pour eux que de la valetaille bonne qu’a servir de pirates et de soldatesque en Méditerranée. Mais la France, que tu exècre dans tes tripes qui est restée en Algérie que 132 ans..

Énée

Bien VU

Michel de Belcourt

Allez voir ce que faisaient les pères blancs en Kabylie, ils servaient d’instituteurs, tu savais pas ça ?

Kadi

Effectivement le mot Algérie correspond au mot arabe « Djazair » qui signifie « Îles » car il y en avair au large d’Alger et d’Oran. En arabe Alger et Algérie se disent avec le même mot Djazair. Le royaume d’Alger qui existait avant la conquete française et qui s’etait largement autonomise de l’empire ottoman, comprenait les beyliks d’Alger, d’Oran, de Constantine et du sud soit les préfectures qui ont été mises en place plus tard par la France. Quand à la prétendue misère dans laquelle se trouvaient les algériens avant 1830, il faudrait rappeler que ce pays exportait du blé vers la France ce qui suppose qu’il était auto-suffisant en céréales. D’ailleurs c’est en raison d’une dette impayée du blé livré à la France que le Dey a donne un coup d’eventail au consul français pretexte à la conquête.

Bônois

Tout à fait, grâce aux livraisons de blé algérien que Napoléon a pu réaliser avec succès les campagnes d’Italie et d’Egypte car à cette période la famine sévissait en France, d’après l’histoire, je n’invente rien même si la vérité blesse.

Michel de Belcourt

Non le mot Al Djazaîre a été repris par les arabes longtemps après qu’elle ne fût française.

Michel de Belcourt

Va apprendre l’ histoire de ton pays.

Marnie

Ceux qui ont voté pour ce destructeur de la France ont une lourde responsabilité.
Comment un chef d’état peut-il salir son pays de cette façon ? Ce type est immonde. Ceux qui l’ont précédé étaient finalement des traitres mais ils n’ont pas été aussi loin dans l’ignominie.

Bônois

1- Algérie vient du mot arabe El djazaÏr et n’a donc pas été inventé par la France, mais l’appelation a été simplement francisée. 2- Les français ont construit l’Algérie pour les européens en oubliant malheureusement les autochtones qui ont été réduits à de la chair à canon et à des bêtes de somme taillables et corvéables à merci (lire reportage d’Albert Camus sur la misère en Kabylie en 1939,sorte d’échantillon représentatif de l’Algérie colonisée depuis 109 ans).3-Pierre Péan a enquêté sur le pillage des richesses de la régence d’Alger en 1830. et découvert que le roi de France, mais aussi des militaires, des banquiers, des industriels ont profité de cette fortune colossale.4- le non paiement de la dette importante et des livraisons de blé non payées à l’Algérie. .

BON

al djazaïr = les iles. Les Français ont construit l’Algérie et en ont fait l’un des pays des plus modernes et plus riches de l’Afrique. La misère en 1939 était autant pour les Français que pour les autochtones. Arrêtez donc de raconter des bêtises, remettez les pieds sur terre. L’Algérie progresse-t-elle au point que son peuple aspire à se tirer ?

JACOU

En visite à Alger le marxiste Che Guevara a comparé cette ville a Paris.

Énée

A cette époque, 1969-1970, Alger était encore une ville « parisienne » avec ses beaux immeubles hausmaniens, ses édifices, ses immeubles administratifs, ses hôpitaux ( il n’y avait pas en France l’équivalent de l’hôpital Mustapha ultra- moderne), ses jardins…etc. Tout marchait encore à peu près!!! (bonne qualité française). Et petit à petit, « le naturel est revenu au galop »: pas d’entretien, saleté crasseuse, pas de goût, surpeuplement venant du bled …etc. N’oublions pas que ce sont que des nomades, vivant sous des tentes avec leurs troupeaux. Ce que la France a construit était inapproprié pour eux d’où cette régression NORMALE. Nous sommes TRÈS DIFFERENTS.

Lucien RATEL

Voici ce que disait Ferhat Abbas, un des leader du FLN : « L’œuvre de la France est admirable ! Si la France était restée vingt ans de plus, elle aurait fait de l’Algérie l’équivalent d’un pays européen ». Encore une citation du vénéré marabout Hadj Behloul : « Les français partiront tous un jour, et vous chercherez en vain un de leur chapeau pour l’embrasser. Vous songerez alors, un peu tard, à tous les bienfaits dont ils vous comblaient et de vos yeux couleront des larmes de sang ». Encore une citation de Hocine Aït Ahmed :  » La propagande française présentait les pieds noirs comme des négriers faisant suer le burnous. Ils refusaient soi-disant l’accès à l’école aux enfants arabes. Pour ma part, je me souviens eu autant de camarades de classe de toutes communautés confondues :

Paskal

En 1830, même 1835, personne ne se disait algérien. On parlait des pirates barbaresques (berbères), pas des pirates algériens, des figues, des orgues de Barbarie et non d’Algérie. On parle du Portugal et de la Suède, pas de la Lisbonnie, ni de la Stockholmie.
Les richesses de la régence provenaient des raids barbaresques et des trafics d’esclaves, le peuple n’en avait jamais vu la couleur.
L’affaire de la dette était litigieuse.
http://akadem.org/medias/documents/210_Bakri_Busnach.pdf

pauledesbaux

les pirates barbaresques des BERBERES vus êtes nul en HISTOIRE DE L AFRIQUE DU NORD ils étaient des turcs, les BERBERES CE SONT LES PREMIERS HABITANTS DE CETTE AFRIQUE DU NORD vous confondez vitesse et précipitation LISEZ BERNARD LUGAN vous apprendrez bien des choses sur les origines de l’AFRIQUE DU NORD dont je suis issue…..

Lucien RATEL

Suite …: » chrétienne, musulmane, juive ou protestante, et ce, tant à Alger que dans le bled…voire plus dans ce dernier. Une dernière citation de Boualem Sansal :  » En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi.

Dehache

Cher repentant, El Djazaïr est le nom arabe de la ville d’Alger qui, à partir de la colonie française, s’est étendu à un pays qui n’existait pas. Les autochtones dont vous parlez sont les descendants des envahisseurs arabes. Quant à la misère en Kabylie, Camus aurait pu la constater dans certaines régions de France depuis un siècle. Enfin pour le pillage des richesses de la régence d’Alger il s’agit de la fortune du bey d’Alger, turc qui régnait férocement sur la contrée et dont la fortune avait comme origine la piraterie, le vol et l’esclavage, au dépend des bateaux européens.

Penelope

Je me répète bonois ce mot signifie l’île blanche en arabe.

JACOU

C’est en fait un îlot d’Alger qui portait ce nom et les français se sont servi pour donner un nom à la barbarie, connue sous ce nom en Europe.

JACOU

Un peuple martyr qui fait la chaine devant l’Ambassade de France à Alger et dans les consulats de France pour obtenir un visas afin de rejoindre le pays qui les a martyrisé ?

Péan ne fait que reprendre la propagande bien connue du FLN.

Énée

C’est du « rabâché », sans effet… On constate simplement que depuis 55ans c’est le grand déclin alors que ce pays était plus que florissant « du temps de l’Algérie française « . maintenant c’est l’Algérie algérienne…

Marnie

Et oui ! Orgueil et bêtise vont souvent très bien ensemble et c’est pire qu’en on rajoute la fainéantise. Bônois en est l’exemple parfait. Il est sous influence tout simplement. Un ennemi prêt à venir faire des attentats et qui clame sa haine régulièrement sur ce site. Que font les services compétents pour ce genre d’individus ?

Bônois

@Marnie
Toujours extrémiste, tu n’aimes pas les contradicteurs, dommage !
Albert Camus et Pièrre Péant étaient aussi des ennemis, puisque je me suis basé sur leurs écrits ??!
Je n’ai rien inventé !

POLYEUCTE

Qu’est-ce que la Repentance ? Grave question !
L’Algérie en déborde ! Elle n’a jamais su assez nous remercier !
Boumedienne nous a offert ses ventres, Bouteflika ses immigrés pour nous consoler.
Peu de choses, comparé à 132 ans de vivrensemble fructueux, mais quand on aime, on ne compte pas !

Necas

Macron ne sait faire qu’une chose :
Le gratte votes !……

geronimo

et oui, je connais bien cette partie de l’histoire….et c’est bizarre quand même, ces putes d’arabes etaient déjà incapables de tenir leur parole et de respecter les lois….ça n’a pas changé, sauf que maintenant en plus de nous faire ecraser la gueule par ces barbares incultes et consanguins, il faut s’excuser d’avoir construit leur pays….il aurait fallu dés 1830, tous les massacrer, jusqu’au dernier…on aurait eu un petit coin de paradis rien qu’a nous…avec du petrole en plus….

Enri

Bien dit

F6RIDER38

Il aurait fallu tout détruire à notre départ, comme les Anglais l’ont fait dans certaines colonies…

paul nareffe

Ou comme les Américains qui ont rasé leurs bases lorsqu’ils ont été chassé de France à coup de pompes au cul par De Gaulle!.

Énée

Bien VU

jeannot

En résumé, pendant des siècles, l’occident a payé l’impôt islamique aux barbaresques, jusqu’à ce que la jarre déborde

Marnie

Bien dit !

breer

Seul regret, nos aieux n’auraient jamais dû s’installer dans ces pays, s’ils avaient pu voir le résultat futur, ils se seraient « peut être » abstenus…. mais pas sûr non plus, car l’humain vit par son égo et pour satisfaire son égo, toutes époques, et cultures confondues…

Paskal

Les Espagnols qui se contentaient de surveiller les côtes avec des forteresses avaient peut être la bonne méthode.

Le king

Oui, probablement mais c’est l’orgueil démesuré des Français qui les a perdus : ils ont voulu porter leur civilisation sur l’autre rive de la Méditerranée..,

Bônois

Faux !
A Oran, les espagnols sont restés plus de 200 ans et ont été virés par les ottomans bien avant la présence française !
Pendant la 2è guerre mondiale, Hitler avait promis de donner Oran à Franco
pour le remercier pour son aide s’ils sortaient bien sûr vainqueurs de cette 2è guerre mondiale !

BON

Quel degré de connerie faut-il pour reconnaître l’inverse de la réalité Algérienne ! Mais aussi quelle honte pour la France d’avoir une majorité (et c’est normale) qui élit celui qui, d’entre eux, est le plus, plus …Pas étonnant que les Algériens nous envahissent et aspirent à une France-Algérienne.

jeannot

Quel peuple de nuisibles et de fourbes ! Leur parole vaut autant qu’une parole du présicron. Mis à part la piraterie, le vol, les razzias, le trafic, le crime, le parasitage, se pavaner dans ce que les autres peuples savent produire mais pas eux, que savent-ils faire ? Donnez leur la Californie, la principauté de Monaco, la Suisse, en 10 ans ils en auront fait des trous à rats immondes avec des millions de culs en l’air

ADLER

Il n’y a aucune repentance à reconnaitre pour l’Algérie. Les français leur ont apporté la civilisation, des écoles, des routes, des bâtiments, la culture de l’occident. Quand la France a été virée, elle a tout laissé. Les algériens n’ont pas été foutus d’entretenir ce qui avait été construit. Tout est en ruines. Et maintenant ils veulent tous venir en FRANCE pour y foutre le même bordel. Alors ça suffit. MACRON tu fermes ta gueule, tu n’était pas né à l’époque de la guerre d’Algérie. Tu n’es qu’un minable nuisible. Vivement que tu sois viré, bon à rien.

jeannot

Ils en sont bien conscients c’est peut-être pour ça qu’ils sont aussi frustrés et hargneux envers les peuples dont ils n’arrivent pas à la cheville

ven85

du temps de la france l’algerie etait une des premieres regions agricole d’europe,mantenant ils sont obliges a importer les produits alimentaires pour ce nourrir et malgre que nous leur avons laisser le petole et le gaz,ils ont voulus l’independance,depuis le depart des francais,ils pensent qu’ a une chose venir en france,ceux qui les ont canaliser,un kabyle me disait qu’il regrettaitle depart des francais qui ont laissel’algerie aux escrocs DU FLN,QUI SANS SONT MIS plein les poches avec leurs familles,voila la verite

eliette be

tout a fait d’accord et exact

Signé Furax

Bien dit.

Énée

Bien DIT

Bônois

@Énée
Tu fais le perroquet, nous savons tous que tu es d’origine algérienne très déçue comme nous tous d’ailleurs, par l’Algérie algérienne qui aurait pu être un pays de cocagne, s’il y avait de la bonne gestion et du bon sens !

Brocéliande

voila la vraie vérité ! Merci

Camille

Macron transforme l’histoire à sa guise et crache par la même à la figure de tous ces jeunes appelés qui ont laissé 1 ou 2 ans de leur vie en Algérie ou au Maroc. Pour la plupart leur vie a été totalement bouleversée…. Pour rien.

Enri

Moi j’y ai passe 24 mois dans les montagnes de l’Ouarsenis dans des villages de crasseux illetres puants et toute cette crasse est en france dans des beaux logements et font la loi la honte pour nous

PIstou

Le pédé est anti français a part dénigrer son pays il ne sait rien faire.

jeannot

Mais qui a élu cette merde ? (pour faire barrage…) Ces connards ont pris pour argent comptant ce qu’une bande de salopards gavés avec notre argent, leur ressassent du matin au soir sur bfmtchiottes et consorts.Ils étaient pourtant au courant ! ça fait 40 ans qu’ils se font enculer avec un manche à balais et ça fait 40 ans qu’ils couinent mais en redemandent. Pouarkkkk !

a.hourquetted'are

Vous n’abordez qu’un aspect , il y a également un apport médical très important, architectural, agriculture, enseignement….à part quelques-uns qui reconnaissent notre action, tous les autres sont soumis à l’islam.C’est l’islam qui est la source de tous nos soucis avec ces gens là.Des générations successives, endoctrinés de l’enfance à la mort par des phrases imbéciles apprises par cœur! C’est insensé!

Eric DE VERDELHAN

Lisez mes livres. J y aborde l oeuvre française en Algérie. C’est un vaste sujet.

pauledesbaux

de celà TOUT le monde est au courant par contre l’HISTOIRE LA VRAIE tout le monde ne l’a pas assimilée, merci à ERIC pour la leçon d’Histoire et de Géographie que tu nous dispenses à longueur de tes excellents articles continues et bravissimo paule

a.hourquetted'are

Bien d’accord avec vous…ce n’était pas un reproche à l’auteur loin de là!
Par contre la génération Franco -Algérienne, née sur notre sol, ne sais pas tout et on ne lui dit pas tout non plus!

Enri

Les vieux HARKIS REMONTENT LES JEUNES CONTRE LES FRANCAIS

Marnie

C’est cela même Enri !

Le king

Les musulmans Français dans leur immense majorité ne lisent pas le coran…

pauledesbaux

peutêtre mais ils écoutent « religieusement »(si tant est que l’islam soit une religion…mais seulement une théocratie) les sornettes (et je suis courtoise) que les autres leurs insufflent dans leurs oreilles (sales)

Grillon

Exact, ils ne lisent pas mais les petits écouteurs vissés dans les oreilles pour le prochain génocide des juifs puis de l’Occident

Grillon

Et ces envahisseurs ont endoctrinés nos socialistes, écolos, les quelques communistes qu’il restait à la religion de paix et d’amour. Ils se sont unis pour salirent l’Occident et éradiquer nos religions. Il me semble que le peuple ITALIEN se réveille. Nous avons Macron qui nous a mis a dos Poutine et maintenant Trump. Misère, Edmond Dantès peut tu revenir s’il te plaît, merci

Berny

Il faut croire que c’est l’époque de la piraterie que regrette tous ces nuisibles. Il y a des gens qui ont besoin de tyranniser les autres pour prouver qu’ils existe, vu qu’ils n’ont rien d’autres à mettre en avant.
Bonus homo de bono thesauro cordis sui profert bona, et malus homo de malo thesauro cordis sui profert malo

Alphonse Daudet

Merci pour cet article salutaire !!!

Georges S

Les USA ont ratifie (comme les autres) a traite avec le dey et payait un million de dollars par an de rancon: environ 10% du revenu global US a ce moment la. Thomas Jefferson a decide de cesse de payer et a envoye le lieutenant Presley O’Bannon des USMC (United States Marine Corps) avec 8 hommes et suffisement d’argent pour engager des mercenaires localement a Alexandrie en Egypte. D »Alexandrie avec 300 mercenaires O’Bannon a traverse le desert et en 2 heures a pris la ville de Dena en Lybie actuelle.

gélase

« Les USA ont ratifie (comme les autres) a traite avec le dey et payait un million de dollars par an de rancon » …. ils ne donnent pas 16 millions de $ PAR JOUR de « prêt »-jamais remboursés- depuis 1946 à un de leurs alliés ????

patphil

algérie … vient quand même de l’arabe « aldjézair »
les français auraient pu faire ce que les colons américains ou australiens ont fait …

Jonathan

Les Franaçis auraient DU faire ce que les anglo-saxons faisaient dans leurs colonies.

Penelope

Ce qui signifie l’île blanche !

Necas

Depuis quand les Algériens parlent Arabe ?
Ils parlent un Lahja, c’est à dire dialecte !
Comparez avec l’Arabe pur, le littéraire, que je parle un peu = ça n’a Rien à voir ! Dont act.

Paskal

Vous oubliez les berberophones.

BUTTERWORTH

PAUVRE ALGERIE depuis la reconaissance de l eglise de satan par la communaute musulmane americaine d ou mondiale et ce n est que le debut https://www.youtube.com/watch?v=6CMXMIo2ZkM

SLOBODA

Il n est pas question de reconnaitre la responsabilité de la France en Algérie, pas de repentance, car le FLN a perpétrés des tortures a des civils français en Algérie notamment á Blida mais cela on en parle jamais. Mais également toutes ces racailles algériennes qui polluent notre pays, des terroristes algériens qui tuent sans pitié et d autres exactions. Sans oublier les Moines de Tibhirine égorgés

patphil

avec la complicité des zotorités de l’époque! le chiffon de papier signé à évian et oublié trois mois après notamment à oran début juillet

Paskal

« FLN a perpétrés des tortures a des civils français » et algériens.

Enri

Tout a fait

Enri

A Blida et ailleurs ORAN etc… j’ai vu ca en 1960 a 1962 en bidasse

Denfer VICTORIA

STOP A LA REPENTANCE !
Pauvre France, qui passe son temps à se repentir de ses crimes passés, esclavagistes et colonialistes. Vilipendée par ceux qui viennent des anciennes colonies quittant leur pays libéré de la colonisation depuis des décennies chez l’ancien colonisateur.
La suite:
https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-france-esclavagiste-et-199662

Ljee

Merci de rétablir la vérité pour tous ces ignares qui réclament des excuses et la repentance, alors qu’ ils devraient avoir de la RECONNAISSANCE .

Natou

C’est clair que c’est la France qui a fait de l’Algerie un pays prospère jusqu’à l’indépendance car maintenant cela ne ressemble à rien , le port d’Alger est devenu une décharge !!!!
Le Pire c’est que Macron ayant beaucoup de lacunes en matière d’histoire y croit dur comme fer quand il dit des conneries !

PIstou

A part dire des conneries avez-vous déjà entendu dire quelque chose d’intelligent de la part du pédé.

pauledesbaux

il est nul de chez nul tout ce qu’il a appris ne lui a pas effleuré le cerveau mais le reste, (çà se comprend affublé d’une vieille qui pourrait être sa mère ….: un inceste quoi !!!!

amril

Non il sait tout cela, mais il est en poste pour accomplir et terminer la sale mission.
En revanche pour ce faire, il a su s’entourer de bourrins…

Paskal

Quand j’étais en sixième, si j’avais dit que la Guyane était une île, la classe se serait esclaffée.

Natou

# Pistou : vous avez raison il dit que des conneries 😉

Jill

On ne doit rien aux Algériens qui devraient plutôt nous être reconnaissants de leur avoir laissé le pays le plus prospére d’Afrique et un potentiel inestimable… Qu’en ont ils fait ces nullités ?

JACOU
le-Prophete

Ce sont les meme juifs qui ont organisé la persecution des francais de souche lors de la guerre d’algerie par le FLN (pour servir leurs interets)… Etonnement, pas de shoa pour les algeriens…

Penelope

Le crétin le prophete toujours d’une incurable débilité ! Qu’il arrête de fumer de la shnouf.

Marnie

Merci le-Prophète Certaines vérités gênent certains semble-t-il.

Bônois

A commencer par vous Marnie, lorsque j’ai cité Albert Camus et Pierre Péan?!
Pourquoi vous refusez ce droit à Penelope?!

JACOU

Non seulement quelques juifs du parti communiste algérien. Les porteurs de valises étaient en général des métropolitains.

Grillon

Où des enfants !

Vincent L.

Vous en faites un drôle de prophète. C’est comme si moi je prenait « le-pape » pour pseudo. Quelle prétention ! Et vous ne dites que des c——–

Paskal

Egalement à Constantine en 1934.

. Dupond 1

Ces gens là sont des barbares …..avec ou sans les français ,avec ou sans le pétrole et le gaz ; ils le resteront !!! ceux qui les font venir ou qui par le passé les ont invité ont mis le peuple de France en danger ….ceux qui s’obstinent a avoir confiance en eux tot ou tard en payeront le prix fort !!!
https://www.echoroukonline.com/un-jeune-garcon-froidement-egorge-a-bouzareah/

ab irato

Petite information supplémentaire: l’une des tâches confiées à Jefferson, premier ambassadeur de la nouvelle République américaine sous le règne de Louis XVI, fut de convaincre la France de participer à une expédition contre les Barbaresques d’Alger, ce que Louis XVI refusa. Il faudrait que ces malheureux algériens ignorants de leur propre histoire sachent que leurs pratiques étaient honnis de la terre entière et qu’elles ne pouvaient se confondre avec la « course » entre pays en guerre.

Eric DE VERDELHAN

C’est parfaitement exact!

Denfer VICTORIA

@ Dupond 1
« ceux qui les font venir ou qui par le passé les ont invité ont mis le peuple de France en danger »
« ceux qui s’obstinent a avoir confiance en eux tot ou tard en payeront le prix fort »
*************************************************************************************
La France est en état de péché mortel.
Elle connaîtra un jour le châtiment. »
Maréchal Alphonse JUIN, 2 juillet 1962
Lire:
https://chardon-ardent.blogspot.com/2012/05/la-malediction-du-marechal-alphonse-juin.html

pauledesbaux

à lire et à relire……le Maréchal ne s’y trompait pas!

Bônois

Citations militaires:
-Extrait de la citation à l’ordre de l’Armée attribuée au 3e régiment de tirailleurs algériens après le percement de la ligne Gustav par les troupes françaises en mai 1944, Décision n° 130 du 22 juillet 1944 – général Juin
-Extrait de la citation à l’ordre de l’Armée attribuée au 7e régiment de tirailleurs algériens lors de la bataille du Belvédère du 25 janvier au 4 février 1944, Ordre général n° 096, 25 mars 1944 – général Giraud
– Les tirailleurs algériens, combattent avec le même acharnement et la même détermination, et parfois la même dévotion fanatique que leurs prédécesseurs algériens de 1870 et 1914-1918.
Histoire de l’Armée française en Afrique (1988), Anthony Clayton, éd. Albin Michel, 1994, p. 182

Bônois

« … Que les Français, en grande majorité aient, par referendum, confirmé, approuvé l’abandon de l’Algérie, ce morceau de la France, trahie et livrée à l’ennemi, qu’ils aient été ainsi complices du pillage, de la ruine et du massacre des Français d’Algérie, de leurs familles, de nos frères musulmans, de nos anciens soldats qui avaient une confiance totale en nous et ont été torturés, égorgés, dans des conditions abominables, sans que rien n’ait été fait pour les protéger : cela je le pardonnerai jamais à mes compatriotes :
La France est en état de péché mortel.
Elle connaîtra un jour le châtiment. »
Maréchal Alphonse JUIN, 2 juillet 1962