Alice Coffin ne connaîtra jamais les jouissances de l’amour

Publié le 9 octobre 2020 - par - 68 commentaires - 3 207 vues
Traduire la page en :

Pauvre Alice Coffin ! Porter un si joli prénom, qui évoque les merveilles, le rêve, et tomber dans un tel cauchemar !

Parce qu’Alice, elle a déclaré qu’elle hait les hommes, tous, qu’il faut les tuer, tous, qu’elle ne veut pas se laver – bonjour l’odeur ! – et qu’elle aime porter de vieux vêtements élimés et mochards.

Pour moi, cela relève de la psychanalyse la plus sérieuse. Mais voyons cela dans le détail.

Et de un, sa haine des hommes. Forcément c’est qu’elle en a connu qui n’ont pas été bons avec elle. Son père ? Un  oncle ? un frère peut-être ? Un curé, qui sait ? Ou des éducateurs on ne sait où ? Parce que, moi si femme, je vous le dis, je trouve les hommes merveilleux. Quel bonheur de se faire ouvrir les portes, porter mes paquets ou mes valises, me faire céder leur place, me faire inviter au restaurant, m’entendre dire mille compliments tous plus jolis les uns que les autres. Quel délice que de me faire câliner dans leurs bras, de sentir leur force, leur chaleur, leur protection. Quel plaisir de faire l’amour avec un mélange de douceur et de passion et de se faire emporter dans un tourbillon de sensations exquises.

Mais cette pauvre Alice, elle ne connaît pas. Pauvre misérable créature qui n’est qu’à demi, ni femme, ni homme, mais une chose indistincte, incernable, presque asexuée, comme si le sexe était chose honteuse. Ai-je lu qu’elle se serait fait virer d’une communauté chrétienne ? Mon Dieu, protégez-la, ce n’est sans doute pas sa faute si le sexe masculin lui est apparu comme un maléfice de Satan. Et si, peut-être, dans sa communauté, des givrées l’auraient mise en garde contre la perfidie des mâles. Mais pourtant, ces mâles, elle les aime. Sans le savoir. À un tel point qu’elle cherche à leur ressembler.  Du moins à ceux qu’elle s’imagine comme des mâles, sales, cheveux courts, engoncés dans de vieilles nippes répugnantes, cochons en somme. Le seul modèle qu’elle n’ait jamais eu, sans doute. Car Alice est lesbienne. Mais de ces lesbiennes qui se prennent pour des hommes pas vraiment hommes, pour des femmes pas vraiment femmes. De ces lesbiennes incapables d’assumer leur féminité.

Et c’est là le drame d’Alice. Elle veut être une femme mais elle en est incapable. Formatée dans son ancien milieu de vie à haïr la sexualité, mais attirée malgré elle par ces élans irrépressibles dont Dieu, dans son infinie bonté, nous a dotés pour notre plus grande jouissance, elle récuse en elle la grâce, la sensualité, la beauté, l’exquise fragilité qui fait chavirer les cœurs masculins. Et pourtant elle voudrait tant. Oh oui ! Alors son amour infini des hommes s’est transformé en haine, cette haine dont tout psychanalyste sait qu’elle est une forme de l’amour refoulé. Et tout en se comportant comme un homme selon la façon dont elle les voit, elle en appelle au meurtre de nos chers mâles blancs que nous, les vraies femmes, nous aimons tant.

Alice, aurais-tu oublié que dans les guerres, ce sont eux qui offrent leur poitrine aux balles pour nous défendre, nous, les femmes ? Veux-tu les chiffres des hommes tombés au combat pour défendre leurs familles et leur terre ? Pour affronter l’innommable, le nazisme par exemple, au péril de leur vie ? Pour que toi et tes semblables, vous puissiez vivre et les vilipender ?

Crie, Alice, hurle ta haine de malheureuse refoulée, de laissée pour compte, d’imbaisable. On s’en fout. Crie dans le désert que parcourent de loin en loin des groupes épars de dégénérées qui veulent éteindre le monde, car sans hommes, pas d’enfants. Je te le dis, Alice, il n’y a qu’une toute petite différence entre les hommes et les femmes. Mais vive la différence, ce piment de la vie. Et crève dans ta haine de l’autre.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Soazig NEDELEC

Un plaisir que de vous lire..merci de votre joli couplet à la gloire de nos hommes..

Laurent P

Sachant que Alice COFFIN est conseillère de Paris à la mairie du 12ème arrondissement
(URL : https://www.paris.fr/pages/alice-coffin-8006 )
son adresse postale publique est donc
(URL : https://mairie12.paris.fr/pages/coordonnees-et-horaires-des-services-en-mairie-10275 )
Il ne reste plus qu’à imprimer l’article et le lui envoyer par La Poste.
Pour imprimer :
cliquer sur l’icône verte Print Friendly, en bas à gauche de l’article
(URL direct : https://www.printfriendly.com/p/g/VZesgg )
Choisir taille de texte 120% et taille d’images 100%
puis télécharger la version PDF en deux pages et l’imprimer, au choix, en deux feuilles recto ou en une seule feuille recto-verso
Pour envoyer par La Poste :
Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, coller un timbre et poster.

Theodore

Alice Coffin ne connaîtra jamais les jouissances de l’amour / dixit

Louise Guersan vous êtes une grande pessimiste, moi j’ai la solution pour Alice…
( elle va pouvoir mettre la tête de sa gouinasse preferée sur son sex toy, et se
l’enfoncer bien profond… ! rires… bien mieux que les carottes ou les concombres d’apres les connaisseuses…)

https://file1.closermag.fr/var/closermag/storage/images/1/2/5/8/7/12587288/la-tete-votre-petit-ami-sur-votre-sex-toy-est-desormais-possible.png

ramage

Clitorsique et périls

vera

https://www.parismatch.com/Culture/Livres/Alice-Coffin-branchee-sur-sectaire-1705144

Elle a un coté tonton Adolf sur cette photo, elle qui écrit “le génie Lesbien” comme s’il pouvait naître un quelconque génie de sa sexualité !

Cette hargneuse est une folle à mettre au pilori, je regrette les tortures du moyen-âge!

cougar

Comme je te reconnais , Mme Louise, cette Alice , SANS “le pays des merveilles” qu’elle ne connaitra pas , à moins qu’elle ne rencontre le loup au coin du bois,, est dans la continuité , de cette société, qui ne sait plus ou elle ” a .. bite. Qu’elle retrouve le petit lapin , (ouf !!!la reproduction avec ceux là) et qu’il lui montre le chemin, pour être à l’heure … de la vrai vie , du vrai chemin!!!

CLORIC

Bravo ! Vous êtes une femme……………………comme je les aime.

Louise Guersan

Oh, merci. Comme c agreable! Hommes, je vous aime !

Roro

Avec son look de Terminator , elle est à l’abri de tout harcèlement ….

la méthode de Duterte est la meilleure

“Mais de ces lesbiennes qui se prennent pour des hommes pas vraiment hommes, pour des”

Bigre , Serait -elle une lesbienne façon camionneuse ?

Eric Hartley-VI Fletcher

Coffin en Anglais veut dire cercueil ! Mais ce n’est pas dans ce Coffin-là que j’enfoncerais mon dernier … clou !!

poiropardix

Tout a déjà était dit !

GAVIVA

quelle chance pour l’amour!

prestit

Alice Coffin est une dingue.

Edmond Richter

“ON S’ EN FOUT” et “CREVE DANS TA HAINE DE L’ AUTRE”

un homme

Bravo !
Merci Louise :o)

antecume

Alice Coffin….ce serait une sorte d’Alice Cooper dont la remastérisation aurait mal tourné!
Par contre si vous avez les nom, prénom, adresse, numéro de téléphone de la playmate sur la photo, je suis preneur (lesbienne ou pas, on ne sait jamais)!

Bébert le fou

Louise Guersan, une femme qui publie un tel article plein de bon sens devrait être remerciée. Que deviendrait notre humanité si toutes les femmes haïssaient les hommes plus de magnifiques bébés, plus d’humanité Alice va donc te faire mettre tu aimeras, c’est sur !

Hagdik

Sur le marché, deux lesbiennes font leurs courses.
Allez mesdemoiselles, en promotion, 3 concombres pour un euro, profitez-en !
On les prend ? Le troisième on le mangera…

Denys

Vous auriez dû plutôt écrire « 5 concombres » et là c’était la classe internationale assurée. Too bad ! comme diraient nos amis ricains.

possum

‘Coffin’ en anglais signifie.. un cercueil ! Refermons vite le couvercle sur le visage bizarre de cet être entre deux sexes qui nous rappelle ce que fut la Rome décadente peuplée de ces être hybrides, oscillant entre le ridicule et le monstrueux.

Jill

Alice Coffin est une coffinee du q.

Ivan Greindl

Magnifique article, Madame Guersan ! *Merci* : il a pour moi, toutes les qualités, court, direct, complet, stylé, juste et teinté d’humour. Bref, vraiment inspirant ! :-)

la méthode de Duterte est la meilleure

Sexuellement , elle a certainement dû pratiquer le frottage avec ses copines (Anthony) gouines ; donc , question jouissance amoureuse , elles est parée !

Patrick Granville

Une histoire à raconter à Alice inspirée par le commentaire de Victor H.Une petite fille demande à sa mère c quoi un pénis et sa mere de lui répondre : Si tu es sage tu en aura un, si tu n’es pas sage tu en aura plusieurs. N’est ce pas ce qui lui manque à Alice sans merveille.

patphil

c’est marrant ces néoféministes qui expriment leur haine du male sans que la 17è chambre ne les poursuivent!

Jeanpeuplus

On est vraiment entouré de dingues dans ce triste monde qui est le nôtre. Il semble y en avoir de plus en plus. Incroyable comme ces dingues se sentent de plus en plus permis à appeler au meurtre.

alceste

C’est un article , ça? En quoi la vie sexuelle de cet individu nous concerne ? Et les clichés sur les lesbiennes et la psychanalyse à deux balles… C’est de pire en pire ici.

astrid

Alceste, je suis d’accord avec vous. Ca devient aussi minable que ce qui est reproché aux autres. On lit un pu n’importe quoi et il y a trop, mais vraiment, trop d’insultes. Ce n’est pas encourageant !!!

Margaux

Que faites vous sur RL qui dénonce les abus de nos politiques, petite masochiste ? Allez donc sur Libé ou Charlie, ça vous conviendra mieux. Bravo Madame Guersan de défendre nos chers mâles attaqués par des connes qui les remplacent par … des godemichés, mais oui, tant elles aiment être enfoncées. Mais chuttt… faut pas le dire. Tout ce qui ressemble à un sexe masculin doit être éliminé. Va de retro, Satanas !!!

Système

Qui a déclenché les hostilités ? Elle ou nous ?

Zak

Ce n’est pas de la vie privée mais de la vie publique, pauvre tare ! Elle sévit a la mairie de Parus ! Et elle veut VOTRE mort puisque cette salope appelle au meurtre de tous les hommes blancs … A moins sue sous ce pseudo se cache une femme ? Un non blanc ? Un muz ?

Louise Guersan

Alceste, du nom d’un individu jamais content, que venez vous chercher sur un journal qui dénonce les salauds de la république ? Pas content ? Ben allez ailleurs ! Je signe et je persiste, on en a marre de ces politiciens qui veulent nous imposer leurs modes de vie déviants. Avec le pompon revenant a cette Alice de la mairie de Paris pour laquelle tous les hommes blancs sont des violeurs qu’il faut assassiner. Vous êtes un violeur, vous ?

GLANDU

Alceste ou inceste ???

Kombat

Voyons voyons. “Alceste”. Prénom d’un misanthrope, me semble-t-il. Un jamais content. Un incapable et de rire et de reconnaitre les bons arguments. Alors pas content, Alceste? est-ce une locataire de Lesbos qui se cacherait sous ce pseudo? Ou son pendant masculin, a demi-homme, lui ? Eh bien, “Alceste”, la vie intime de cette pétasse nous concerne, puisqu’elle occupe des fonctions politiques, donc … publiques. Et de la part d’une femme (enfin…) politique et publique, appeler au meurtre des hommes, de tous les hommes dont moi-même, soit un génocide, devrait la conduire tout droit en prison. Merci Madame Guersan !!!

Hagdik

On en a rien à foutre des gouines, ce n’est pas un problème.
Mais celle là est un problème car elle bénéficie d’un soutien médiatique pour foutre la merde dans notre société. Et elle est payée pour ça avec les impôts des Parisiens !! Ca ne vous choque pas ?

Bébert le fou

alceste cette Alice Goffin est une élue de la ville de Paris, elle travaille a nous casser les burnes, à nous artisans qui travaillons dans Paris, qui avons besoin de notre voiture pour nous déplacer avec notre matériel.
Mais cette malade qu’est Alice nous haï, nous les hommes, alors elle dresse des chicanes pour nous nuire.

Antoine

Elle doit être vraiment très malheureuse pour être aussi méchante…

thierry

une femme qui parle vrai ca agace les detraques…en leur renvoyant en miroir la nature de ce qu ils ne sont pas…bravo a cette femme. et pauvre pays que ce pays. Mais ll en restera toujours dans le monde des puissants, des alphas et des femmes comme elle pour inverser cette culture homo mortifere et remettre ces detraque(e)s donneurs de lecon a leur vraie place de minorite. la minorite fout toujours la merde dans l ordre naturel. elle en fait partie. mais elle gagne jamais

Patrick Granville

Je dirai pas baisée du tout sauf avec un Con-combre.

Raoul

Chut Alice usé et abusé de concombre je crois même qu’elle a un vibro et un gode .. Si si. Elle aime le plaisir solitaire…. La pauvre. Ces méchants parents avaient laissé traîner un livre du marquis de Sade alors vous pensez bien. Elle est tombée sur son livre et patatra. Les mecs terminés ah la pauvre Alice son délice le concombre…

dan5225

super Louise…..très bien l’article…..j’adore

Patrick Granville

Moi auchi j’adore la leçon d’amour de Louise à Alice.

Victor Hallidée

Ce qu’Alice Coffin ne supporte pas, c’est de ne pas ÊTRE mâle. Ce dont elle souffre c’est de n’AVOIR PAS de pénis. Un pénis à elle ! Cet impossible la rend malade, jalouse des hommes au point de les haïr à mort.
Un peu comme les Taubira, les Obono, Sibeth et tant d’autres qui souffrent tellement d’impuissance et d’infériorité du fait de ne pas pouvoir ÊTRE blancs, qu’ils les jalousent et les haïssent à mort.

madamavin

Bien vu !

Système

Ouais, c’est une théorie qui tient la route…

marcoterix

Bien vu…

finance

Merci Louise ! ….Mais ne plus évoquer l’existence de cette femme – ou de cet homme- serait la meilleure chose .

Patrick Granville

J’suis dac, on devrait ne pas évoquer ni relever les déviances de celle malade mentale mais l’orienter vers l’hôpital psychiatrique le plus proche.

Prouvencau

Pauvre Alice.

Maximilien

Cette personne est dingue, elle écrit des bouquins sur sa connerie, un comble pour faire du fric.

Christian Guislain

Je suis tout à fait d’accord avec vous, il s’agit d’une pathologie névrotique bien tapée. Je suis désolé pour elle, finalement.

Zuni

Les lesbiennes font l’amour, faut se renseigner un peu avant de dire n’importe quoi. Lâchez lui la grappe un peu à cette Alice. Que vous ne l’aimiez pas c’est votre droit, que vous généralisez à toutes les lesbiennes, cela montre votre manque d’intelligence Louise Guerlain.

Patrick Granville

Allons Zuni Louise n’est pas lesbienne de toute évidence et encore moins pas intelligente. Sa plume est un rayon de soleil sur ces colonnes. L’hétérosexualité aura construit et fondé l’Humanité depuis l’origine du monde, lequel n’existerait pas s’il était ou avait été homosexuel.

Zuni

Et pourtant..si vous saviez à quel point l’homosexualité était répandue sous l’Antiquité, donc avant votre naissance..

Système

Oui …mais votre chère qu’Alice, de son côté, ne se gêne pas pour vilipender TOUS les hommes et les agonir de reproches, matin et soir !

Klamath

Vu votre degré de c.nnerie, je finirai par la comprendre..@system

Ugolino

Aïe ! Apparemment, en voulant évoquer les touchers qui font du bien, Louise a ici touché là où cela fait mal…

Tugdual

Quand on attaquera les Ritals dont tu fais partie, ugolino, tu piailleras aussi à la discrimination et au racisme, loooool

Louise Guersan

Je lâcherai la grappe, comme vous dites, a ce gente de nuisibles, lorsqu’elle n’auront plus de pouvoir politique et ne mettront donc plus en péril par leurs propos de givrées les hommes que j’aime. Elle ferme sa gueule, je ferme la mienne. Vu ?

Draner

Un “amour” à la Zulie ? Non, merci.

Ren3

Faire l’amour sans homme ??? Avec des godemiché pour simuler des hommes ? Hahaha !!! On n’a pas les mêmes valeurs

Paskal

Les lesbiennes font l’amour ? Le terme pris dans un sens très large !
Cela dit, dire que tous les hommes sont merveilleux est tout aussi ridicule que dire que ce sont tous des salauds. Ceux qui sont tombés à la guerre, ce fut souvent pour engraisser des boursicoteurs plus que pour défendre leur famille.

Cyprien

Ouhhh! C’est presque aussi chaud comme du Marlène Schiappa! Ça alors! Louise! M’enfin Louise, que vous prend-il?
Qu’Alice se rassure, on a pas envie d’elle non-plus.

Louise Guersan

Cher Cyprien, je n’ai pas la prétention de n’être qu’un pur esprit. Hihi !

louiss Guersan

Merci Cyprien, de votre joyeux soutien. Ce qu’il me prend ? Ni plus ni moins que la défense des hommes que je chéris. Mon père était un homme merveilleux qui combattit dès aout 1940 contre le nazisme. Mon grand père maternel fut un chef de la résistance, au péril de sa vie. Ses deux fils furent des soldats de Verdun contre les teutons. Mes fils sont des hommes fantastiques, courageux, humanistes, des esprits éclairés. Mon frère est un psychiatre qui se bat pour aider les plus démunies. sans parler des autres hommes de ma famille. Alors les Alice Coffin et cie même pas femmes à part entière me sortent par le fondement. L’amour, le vrai, leur sera toujours interdit par leur psychisme déconstruit. Au lieu de vouloir assassiner les hommes, elles feraient mieux de se supprimer elles-mêmes.

Cyprien

😏 A mon niveau j’essaie d’être un mari et un père, aimant et attentionné. Pas un héros, ou plutôt un héros du quotidien. Sans panache, juste m’assurer que ceux que j’aime ne manquent de rien. C’est du labeur, de la constance, de la volonté. Comme beaucoup d’hommes, j’aime les femmes. J’aime ma famille. Fidèle en amitié comme en amour. Un type simple qui s’en sort honnêtement. Rien d’exceptionnel. Qu’Alice aime le gazon, grand bien lui fasse. Mais qu’elle puisse renier les hommes… Ça je ne comprend pas plus que les misogynes. Nous sommes tous d’un homme et une femme. Elle n’a pas dû être assez aimée de son père. J’ai eu des parents aimants et formidables. Choyé par ma mère, je ne suis pas devenu efféminé ni homo pour autant. Je ne suis pas homophobe. Mais là, Alice me fout la gerbe.

Patrick Granville

Excellentissime Réponse Louise. Bravo voilà une vraie femme comme il y en a si peu de nos jours. Cette Alice beurk si elle etait hermaphrodite elle rentrerait dans sa coquille pour attendre au Sahara la prochaine pluie.

Lire Aussi