Allemagne 1989-2019 : la trébuchante trentenaire se redresse parfois un peu

Publié le 8 novembre 2019 - par - 3 commentaires - 454 vues
Share

Berlin, 15 mai 2017
Actuellement, les deux perdent la boule mais pas pour les mêmes raisons.

RFA, RDA : trente ans de vie commune ! Un bilan en demi-teinte : si la locomotive européenne fait toujours tchouk-tchouk-tchouk, elle risque bientôt de gémir souk-souk-souk parce que la société civile lui fournit de plus en plus de charbon à va•peur islamique. Dans ce cas, le wagon France risque de connaître son terminal halal, plus proche d’Auschwitz que d’Austerlitz.

À l’instar de la France, il suffit de quitter les grandes métropoles allemandes et de se perdre dans les méandres de l’Allemagne profonde pour saisir toute l’intelligence collective de ce peuple. Schéma idéalisé certes mais c’est précisément ce que le monde entier lui envie. Le label Made in Germany ne tombe pas du ciel et c’est un réel exploit puisqu’au début du XXe siècle on parlait encore de « camelote allemande » comparativement aux produits manufacturés français et anglais.

Alternative für Deutschland

Réunification ? Son plus grand bienfait est certainement l’apport de quelque 17 millions de citoyens dont près de 95 % (!) se déclarent athées, l’occupation soviétique n’étant pas étrangère à ce pourcentage unique en Europe. Bien évidemment, l’islam n’y trouvera pas particulièrement son fonds de commerce. Petite cause, grands effets : propulsé par les 5 Länder orientaux, AfD bouscule le paysage politique allemand dans la bonne direction.

Le tsunami des Allemands insoumis poursuit son érosion du roc démocrate-chrétien. AfD termine second du scrutin du 27 octobre en Thuringe, plutôt gênant pour un mainstream westi n’ayant toujours pas entièrement déculpabilisé – à chacun son traumatisme postcolonial – alors que la nation est d’une exceptionnelle maturité politique, du moins en termes relatifs. Comme partout ailleurs, la démocratie libérale n’est plus la référence absolue.

Nouvelle couille dans le potage socialo-humaniste, la littérature sans rature de Thilo Sarrazin se vend comme des petits pains et fait mouche si l’on en croit les sondages d’opinion publique. Paru en 2018, son ouvrage « Comment l’islam entrave le progrès et menace la société » est un avertissement de plus au cas où la Merkelie serait coincée du tympan.

Aux antipodes de Thilo Sarrazin : Bekim Agai de l’université Goethe de Francfort
« Les musulmans sont aussi pacifiques et désagréables que les autres peuples »
Registre : multiku, interculturalité, de la bien-pensance en veux-tu en voile-ah !

Pauvreté : l’argument démagogique démystifié

Sur plateau LCI, il est de bon ton de masquer ses propres faiblesses structurelles en pointant du doigt « un taux de pauvreté plus élevé en Allemagne », catégorie « je suis meilleur parce que les autres sont moins bons ». Le hic, c’est que le seuil de pauvreté est défini comme représentant 60 % du revenu médian national. Or, celui-ci est plus élevé en Allemagne qu’en France, la suite est d’une logique limpide… Tenez compte également du panier de la ménagère souvent plus intéressant Outre-Rhin.

Bref, il est très périlleux voire impossible de fixer un classement pauvreté entre les deux géants européens. Par contre, en termes de seuil de pauvreté patriotique, ils sont nettement surclassés par Višegrad !

Les Turcs allemands sont les Algériens français : même boxon dans les deux cas

En Allemagne également, les nouvelles générations turques ne font pas dans la dentelle et importent allègrement les conflits propres à la Turquie, les affidés d’Erdogan réglant leurs petits comptes sur l’espace public allemand. Et bien entendu, on est bien loin de l’humilité propre à la génération sixties venue en Allemagne pour monter les Cox ! Il est vrai que l’islam à la turque est de type « pragmatique » et s’enfonce ainsi bien plus facilement dans le beurre européen, je le constate chaque jour à Bruxelles.

Joanna Bochenska, spécialiste polonaise des questions kurdes : « Pour des millions de Kurdes, le drapeau turc est le symbole de la souffrance, de l’humiliation et des tortures »

Frankfurt am Main vs Frankfurt an der Oder

Valeurs Actuelles le signalait déjà en 2017 : la cinquième ville allemande compte déjà plus de 50 % d’immigrés. Inutile d’y décrire le quotidien banlieusard, il vaut mieux qualifier la ville comme suit : Frankfurt imam Main. À l’est, en bordure de frontière polonaise, Frankfurt sur l’Oder, Brandebourg. Du point de vue religieux, on est ici dans Francfort-sur-l’Odeur de Sainteté. Deux Francfort certes, mais celui de l’Est est éthiquement bien plus soudé à son voisin polonais qu’à la capitale financière de l’U27 !

À gauche, Francfort-sur-l’Oder. À droite, Slubice, Pologne
Seuls les esprits borderline y verraient une frontière autre que le fleuve…

Et si la bouée de sauvetage provenait du cochon d’Indre ?

France et Allemagne, deux géants en matière de côtes de porc et de jus de houblon. Il est à espérer que les lobbys apparentés à ces menus plaisirs réagiront face au déclin potentiel de leurs parts de marchés puisque les députés sont parfois fort malléables face à certains arguments sonnants et trébuchants. Il est de ces passe-droits déontologiques salvateurs…

Je préfère une France alcoolique à une France islamique, je préfère entendre gueuler Kanterbrau ho-ho-ho-ho, c’est la bière qu’on préfère ho-ho-ho-ho dans un fraternel coude-à-coude patriotique.

Richard Mil

De la supériorité mentale polonaise…

Le tabac nuit à ta santé et à celle de ton entourage

Pologne : officières du BOR, Biuro Ochrony Rzadu ou Bureau de protection du gouvernement. L’islam propose-t-il de tels défis égalitaires aux femmes ??? Autre chose que sa loque noire !

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Daniel

De fait l’Allemagne est condamnée à mort si elle ne redresse pas promptement sa natalité !

J-C Jourdan

lire aussi de Theo :
« Eine Deutsche Debatte » 2010 Debats sur l´integration et
« Deutschland schafft sich ab » sous titre « Wie wir unser Land aufs Spiel
setzen » 2010. Tres interessant mais dur a lire meme pour un germaniste.
Theo Sarrazin = descendant des huguenots cevenols.
J-C Jourdan Helsingborg Schweden

THE-END

oh ! que c est mignon , je trouve que l uniforme est un peu trop clair a mon avis ça me rappelle l époque romantique des années 30/40 c est marrant en Pologne il y a beaucoup de blondes aux yeux bleus , Polonais…… ne faites pas comme en alfrance ne laissez pas rentrer toutes les racailles mondialistes , et……armez vous!!!! je suis du genre plutôt lucide donc mieux vaut être prévoyant.