Allemagne : Bravo à Mélanie Dittmer, qui a installé un camp contre l'invasion des réfugiés

melaniedittmer


Traduction par Jean Schoving,
150 « réfugiés » qui ne sont manifestement pas les bienvenus, selon les habitants avec lesquels nous avons pu nous entretenir aujourd’hui !

Banderole :

Notre drapeau, notre pays, résistance nationale – Arrêtez cette folie des demandeurs d’asile.

Mélanie Dittmer : « Hello, l’action identitaire est à nouveau en action, comme vous le voyez à notre « camp de protestation », nous sommes ici avec quelques filles et avons dressé nos tentes jusqu’au moment où arriveront les demandeurs d’asile ; à ce moment-là, nous serons probablement obligées de partir, ou on nous fera partir, nous verrons bien.

Nous nous sommes donné du mal, nous avons confectionné de jolies banderoles, avons colorié des draps, le drapeau noir de la Résistance est lui aussi accroché comme signe de notre opposition à un système qui n’aspire manifestement qu’à une chose, remplacer son propre peuple par des millions d’étrangers venus d’Afrique ou des États des Balkans, des pays où ne règne aucune guerre, et aussi longtemps que le gouvernement fédéral ne se montrera pas conciliant et détruira son propre peuple, nous continuerons à protester. »

Sous une banderole marquée Patrie, Liberté, Tradition

Nous manifestons contre l’accueil de 150 réfugiés supplémentaires à Sankt-Augustin

Mélanie Dittmer : « Il s’agit aujourd’hui pour nous, les quatre filles, d’attirer l’attention ici sur le foyer pour demandeurs d’asile, là-bas, pour l’accueil de 150 demandeurs d’asile, qui viennent bien entendu de pays où il n’y a absolument aucune guerre, comme d’habitude ; ces gens viennent uniquement pour l’argent, les habitants des environs vont être contents, la valeur de leurs terrains va chuter ; tout le monde sera-t-il encore en sécurité à ce moment-là ? On ne le sait pas très bien, si on lit les manchettes des journaux qui parlent d’agressions, et nous n’en avons aucune envie, nous les habitants de l’arrondissement Rhin et Sieg et nous disons : Arrêtez cette folie des demandeurs d’asile ».
« Hello à nouveau, je suis Mélanie de l’Action identitaire. Cela fait maintenant 5 heures que nous sommes ici à Sankt-Augustin, avec nos tentes. Nous avons tout installé, nos banderoles sont accrochées, nous avons installé un petit poêle pour avoir un peu moins froid. Nous avons déjà eu les premières conversations avec les habitants qui se rendaient à la piscine toute proche, tous les habitants sans aucune exception nous ont approuvées, mais comme toujours, on nous dit que le citoyen lambda n’a pas le courage d’ouvrir la bouche, et ceci est à vrai dire très triste, quand on voit le nombre de personnes qui pensent exactement comme nous, nous qui nous abritons aujourd’hui sous les tentes pour vous, parce que personne n’a envie d’avoir à proximité des réfugiés économiques, des bandes de voleurs et c’est très intéressant, attendons de voir ce qui va encore se passer cette nuit. Nous sommes cinq entre-temps, peut-être d’autres nous rejoindront-ils encore ; population de Sankt-Augustin, vous êtes invités de tout cœur, accourez, nous protestons contre cette folie des demandeurs d’asile. »
Mélanie Dittmer : « Voilà, je suis à nouveau au chaud maintenant, après notre camp de protestation de ce jour à Sankt-Augustin. À la fin, la police est arrivée, accompagnée du maire et des pompiers, qui nous ont interdit alors de faire du feu dans le pré. Nous avions une espèce de protection en acier, où on peut introduire les bûches, pas un foyer ouvert ou quelque chose de ce genre, le tout était encore entouré d’un châssis en fer avec une grille, c’est-à-dire pour le cas où. Et ensuite, le maire, comme nous étions à proximité de l’école communale de la ville, nous a signifié l’interdiction d’occuper le terrain et nous a dit que nous ne pouvions pas y rester plus longtemps, qu’une plainte serait déposée contre nous pour violation de domicile. La police nous alors demandé de partir, sinon plainte serait déposée contre nous. Le maire a ajouté que si nous partions, nous pourrions avoir un rendez-vous pour une discussion avec lui, il nous a par conséquent proposé un entretien pour parler avec lui des soucis des citoyens, qui sont manifestement dans l’air.

Tous sans exception nous ont encouragées, pas un seul habitant n’était contre nous, nous avons parlé avec une quinzaine d’habitants qui se rendaient à la piscine, laquelle se trouve à côté de l’école de Sankt-Augustin ; tous nous ont donné raison, en disant que cela ne pouvait plus continuer ainsi avec la politique, avec ce qu’elle pratique. Le maire se trouve quasiment dos au mur à Sankt-Augustin, il est très embarrassé. Il nous a donc proposé une date pour un entretien et se montre entièrement disposé à discuter avec nous. Nous allons régler cela avec lui demain, nous allons l’appeler et convenir d’un rendez-vous, pour en parler. Attendons de voir ce qui va en en sortir, je pense que vous allez avoir une sorte de mise au point de notre part, comment cela s’est déroulé avec le maire. Nous organiserons certainement encore d’autres camps de protestation de ce genre, parce que l’écho a été excellent dans la population. Et de cela aussi, nous vous tiendrons au courant. Merci et salut. Bonne soirée. »

—————————--

Mélanie a eu la gentillesse de nous faire parvenir l’agenda de Pegida Allemagne jusqu’à la fin de l’année, afin que chacun en prenne de la graine ! En Allemagne les patriotes ne baissent pas les bras !

14.10.

Magdeburg (AfD)
Meißen (Inititiative Heimatschutz)
16.10.
Düsseldorf (17, Dügida 2.0)
Bünde (Biegida)
17.10.
Dresden (Endgame)
Leipzig (OfD)
Rostock (AfD und andere)
Schwerin (DWS)
18.10.
Villingen-Schwennigen (10)
Koksijde (Pegida Vlaanderen/Flandern/Belgien)
Scherpenheuvel (Pegida Vlaanderen/Flandern/Belgien)
19.10.
Duisburg, Kassel, Leipzig fällt aus, stattdessen Teilnahme in Dresden
Braunschweig (30)
Chemnitz (22)
Dresden (44)
Hannover (17)
München (31)
Altenburg (Thügida)
Berlin (42, Bärgida e.V.)
Greifswald (FFDG)
Leipzig (OfD)
Magdeburg (35, Magida 2.0)
20.10.
Karlsruhe (17, WOW)
23.10.
Düsseldorf (18, Dügida 2.0)
24.10.
Nürnberg (13)
25.10. Köln Jahrestag HoGeSa
26.10.
Duisburg (35)
Kassel (39)
Leipzig (23)
30.10.
Senftenberg (16, BraMM)
Düsseldorf (19, Dügida 2.0)
06.11.
Düsseldorf (20, Dügida 2.0)
08.11.
Menschenkette in Bayern, Schutz der Grenze
08.11.
Utrecht (2, Pegida Nederlande)
14.11.
Görlitz (Widerstand Deutschland)
20.11.
Düsseldorf (21, Dügida 2.0)
18.12.
Düsseldorf (22, Dügida 2.0)

Christine Tasin

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. Bravo à cette jeune femme et à ses compagnes, un exemple de COURAGE et de PATRIOTISME (ils vont souvent ensemble, il faut bien le dire). Vous avez tout mon soutien et mon amitié, Mélanie et Cie !

  2. Si vous voulez vraiment vous amusez vous avez un bulletin de vote qui peut créer un vrai tremblement de terre politique.
    Même si vous n’êtes pas d’accord avec la politique économique du FN ne vous en faites pas Marine n’aura pas d’autres choix que de diminuer les dépenses publiques
    Marion Marechal Le Pen rassure d’ailleurs son électorat en expliquant partout qu’il n’y a pas de différence avec la droite libérale sur l’économie mais il y a une vraie différence sur l’immigration.
    Il faut dézinguer Sarkozy qui a refusé la thèse gaulliste de Morano qui est soutenue par l’opinion publique (voir sondage figaro sur Morano)
    Pas une voix pour les partis de la trahison.
    La panique Marine Le Pen
    Dans sa chronique vidéo #Jeudypolitique, le rédacteur en chef politique de Paris Match, Bruno Jeudy, analyse la nouvelle percée de Marine Le Pen. Portée par une actualité favorable (crise des migrants, attentats de Daech, chômage en hausse), la présidente du FN aborde les élections régionales en position de force et même au coude-à-coude avec la droite dans les sondages d’intentions de vote. Depuis la rentrée, elle est devenue la cible de toutes les attaques et coups de colère de François Hollande, de Nicolas Sarkozy et d’Alain Juppé.
    C’est la grande peur de cette rentrée politique. A 50 jours du premier tour des élections régionales, le Front national connaît une nouvelle percée. Dans tous les sondages, les listes FN gagnent des points. L’actualité récente marquée par la crise migratoire, les tentatives d’attentats de Daech, sans compter l’absence de résultats du gouvernement sur le front du chômage sont autant de vents porteurs pour le parti de Marine Le Pen. Un succès de la fille de Jean-Marie Le Pen ou de sa nièce en décembre aurait des répercussions aussi bien sur le Parti socialiste que sur les Républicains.

  3. Cette jeune femme a l’étoffe d’une véritable combattante patriote.
    Total respect.

  4. L’Allemagne est devenue folle… Un ami Bavarois plutôt « modéré » m’a dit récemment : « Je ne comprends pas notre chancelière, elle a perdu la raison ! » Effectivement, je pense qu’elle a perdu la raison. Mme Merkel représente bien l’archétype de l’hystérique immigrationniste, sectaire, qui en veut toujours plus dans les arrivées. Elle affirme avec ses amis que l’Allemagne va bien se porter et qu’on ne peut pas entraver la marche de l’histoire. Elle devrait ajouter à l’instar de Yann Moix : « L’Allemagne sera un pays musulman dans quelques années et ce sera bien comme ça ». Reste au peuple d’en décider autrement parce que plus tard, ce sera cuit. Une fois installés, les migrants ne pourront plus partir à moins qu’un autre gouvernement en décide autrement…

  5. D’après TF1 hier soir la maire(de) hidalgo veut installer un camp de baraquements provisoires dans un parc du 16ème à Paris, sous prétexte elle le dit à la tv, que la charge des cafards (migrants) doit être partagée entre tout les arrondissements de la ville ! elle rêve cette conne !!! ça m’étonnerais que les habitants soient d’accords et en plus le maire du 16ème est farouchement contre !!!

      • Ca risque pas j’habite en PACA ! mais je suis désolé pour les parisiens avec toutes les mesures que cette conne prend contre les motos et les autos !

      • En même temps, les Parisiens avaient le choix entre la PESTE et le CHOLERA. Je rappelle qu’ils ne pouvaient voter que pour Hidalgo ou Kosciusko-Morizet. C’est dire à quel point leur avenir était sombre de toutes façons…

  6. Mélanie Dittmer a bien raison de se mobiliser ! Car les migrants, si nous ne faisons rien, on a pas fini d’en payer les conséquences !
    « Bientôt une « taxe de solidarité » pour les citoyens européens afin d’aider les réfugiés » (A lire sur wikistrike.com)
    « Un luxueux Hummer comme moyen de transport pour des migrants » (A lire sur wikistrike.com)
    « Espagne : l’archevêque de Valence met en garde contre la menace de cheval de Troie que représentent les clandestins » (A lire civilwarineurope.com)
    « Danemark : selon un sondage les musulmans danois n’aspirent pas à s’intégrer dans la société européenne » (A lire sur civilwarineurope.com)
    « Migrants : en Autriche, la police déplore une situation devenue « ingérable»
    (A lire sur Boulevard Voltaire)
    Et pour terminer ce tout nouvel article fort intéressant et à lire sur les motivations des gouvernements français (Sarkozy et Hollande) à vouloir renverser le gouvernement syrien dont une video d’Hugo Chavez qui en dit long…
    « Pourquoi la France veut-elle renverser la République arabe syrienne ? » (Sur wikistrike.com)

    • J’ai reçu un courrier de SOS Chrétiens D’Orient, je lis: Pour les Chrétiens Syriens cette souffrance déjà intolérable est aggravée par le mépris de l’occident, mépris que la phrase de M.Fabius illustre parfaitement.
      En effet, nos dirigeants voient la situation de manière simpliste: pour eux, il y a les bons d’un côté et des mauvais de l’autre.
      Le , à leurs yeux, c’est le Président Syrien, ses opposants sont forcément des, et font donc du
      QU’IMPORTE SI CE CONSISTE A TUER, A ENLEVER, A ÉGORGER, A RANÇONNER. QU’IMPORTE SI LES CHRÉTIENS EN SONT LES PREMIÈRES VICTIMES.

Les commentaires sont fermés.