Allemagne : l’église protestante de Speyer transformée en mosquée !

Publié le 11 février 2014 - par - 1 760 vues
Share

Tous les internautes s’en souviendront. Le dimanche du 10 novembre 2013, dans l’église protestante de Speyer, dans un esprit funeste de rapprochement avec l’islam, les clercs de cette église, ont décidé d’organiser un concert, « accompagné » par un chant du muezzin. Ce qui n’a pas manqué de susciter les indignations des citoyens Allemands clairvoyants. Mais, une seule femme, plus indignée que les autres de ses compatriotes, plus courageuse aussi, a décidé d’agir. De se manifester courageusement, seule, contre cette initiative qu’elle estimait une offense à la chrétienté, par ailleurs massacrée par les musulmans en terre moyen orientale. Son nom, nous le connaissons aujourd’hui, grâce à l’ami, Dale Hurd, grand reporter à la chaine Américaine, CBN NEWS, qui avait eu la gentillesse de couvrir le 10 novembre 2012, la première marche contre le fascisme islamique, ou nous étions 3000 à battre le pavé de Paris, sous le total silence des médias Français.

HeidiMund2HEIDI MUND est son nom. Retenez-le, elle est l’emblème Allemand de la résistance contre la conquête islamique.

Elle s’est donc rendue ce jour là, à l’église, sans savoir ce qu’elle allait faire. Toutefois, elle se munit d’un drapeau Allemand sur lequel, elle avait incrusté en lettres d’or :

JESUS CHRIST EST LE SEIGNEUR.

Elle déclare: « à partir du moment ou j’ai entendu le « cri » de l’imam, j’ai réagi. Nous n’étions plus dans une église, mais dans une mosquée ». Et, elle termine en se déclarant très pessimiste, estimant que son pays est déjà perdu, mais persévère en lançant: « Je sens que je dois protéger mon peuple. Non, je n’ai pas peur des musulmans. Lorsque mon heure aura sonné, je rejoindrai mon Seigneur. »

Seule, face à la meute de la conquête islamique, Heidi Mund reste droite dans ces bottes. Digne héritière de Sophie Scholl, du célèbre groupe de résistance aux nazis, DIE WEISSE ROSE, exécutée. Digne de la dernière survivante de cette célèbre résistance Allemande, disparue en 2012, la grande Susanne Zeller-Hirtzel, qui fut membre de PAX EUROPA et qui alertait sans relâche contre la conquête islamique, qu’elle estimait pire que les chars nazis. Car, plus sournoise, lente et patiente.

HeidiMund

Susanne Zeller-Hirtzel

Voici l’interview de HEIDI MUND, en anglais de l’ami Dale Hurd qui a retrouvé l’héroine.

http://www.cbn.com/tv/3166177350001

Sylvia Bourdon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.