Allemagne : la progression de l’AfD est telle qu’ils rêvent de l’interdire !

AfDLe parti AfD, Die Alternative für Deutschland, fondée en 2013, est déjà en 2016 le troisième parti sur toute l’Allemagne avec ses 15 % après la CDU, le SPD, les Grünen (le parti des drogués, des dealers de drogue et des pédophiles façon Volker Beck, député et membre historique des Grünen, coincé par la police le 1 mars 2016 à Berlin dans le quartier de la prostitution des hommes avec de la Crystal Meth !) L’AfD vient de rafler la mise aux élections communales de la Hesse ce week-end !

Le mois de mars connaît aussi trois élections dans trois Landtage et ces élections flanquent la trouille à Merkel, aux autres élites, aux fonctionnaires de Bruxelles, de Strasbourg, du Luxembourg et aussi à l’ordre mondial. C’est que l’AfD distribue les baffes aux vilains responsables politiques qui veulent détruire le pays. Et le peuple se révolte par les urnes. Les Allemands viennent, ce dimanche en Hesse, de dire non à la politique de destruction de Merkel. Mais la situation en Allemagne est alarmante car l’Allemagne n’est plus un Etat de droit. Les diverses interdictions et menaces lancées contre l’AfD, le refus, sans explication, d’accepter la plainte constitutionnelle sur la question de l’important des illégaux, montrent la dangereuse dérive du pays.

Volonté d’interdire l’AfD. Les média officiels parlent d’un parti populiste, voire nazi. Tout ce qui vient du peuple et qui dénonce la folie des élites en place est nazi pour le système en place. C’est pratique. Les partis, qui soutiennent la destruction du pays, sont pour les média traditionnels (ZDF, ARD, F.A.Z… genre BFMTV pour la France (die Lügenpresse, la presse du mensonge pour le peuple) les gentils. Les Grünen, le SPD, la CDU, ont fait interdire la présence des élus de l’AfD durant des émissions télévisées pour parler des migrants, de l’islam, du futur de l’Allemagne.

Les propriétaires de salles de conférence reçoivent des menaces pour ne pas louer leur salle à l’AfD. Les responsables de l’AfD ont leur voiture qui sont brûlées et ils sont attaqués physiquement même dans leurs conférences. Quand l’AfD dénonce, par les faits, l’invasion d’illégaux les média et les autres partis politiques parlent de la communication de la haine de la part de l’AfD. Maas, le ministre de la Justice, SPD, qui vient de quitter sa femme pour une starlette, qui s’était moqué du chef de l’AfD de Thuringe, Björn Höcke, quand il sortit en direct le drapeau allemand sur un plateau de télévision, menace l’AfD d’interdiction dans les média et dans ses discours. « Il faut employer tous les moyens légaux pour interdire ce parti populiste », dit Maas. Durant les marches de Pegida les journalistes des média officiels sont insultés, bousculés par le peuple qui ne supporte plus le flot de mensonges de ces rédactions qui donnent une image positive de la venue des illégaux et qui invitent les Allemands a toujours prendre toujours plus de migrants. « Toute attaque contre la presse est une attaque contre la démocratie », dit Maas. Pourtant l’Allemagne ne cesse pas de menacer les journalistes qui font leur travail : visites des rédactions, licenciements des journalistes qui n’écrivent pas de manière conforme. Maas a raison. Toute attaque contre la presse est une attaque contre la démocratie et l’Allemagne actuelle attaque la démocratie ! Mais ça Maas, le ministre de la justice, le trouve normal car il faut interdire le peuple de s’exprimer.

Plainte constitutionnelle refusée sans explication. Le 30 janvier dernier le juriste Karl Albrecht Schachtschneider (expert du droit constitutionnel) et l’association Einprozent ont transmis une plainte constitutionnelle à la Cour constitutionnelle en raison de la violation de la constitution allemande avec l’importation d’illégaux. « L’Allemagne agit sans respecter le droit », dit Karl Albrecht Schachtschneider. Merkel devrait, si l’Allemagne était encore un Etat de droit être mise en prison en ayant outrepassé sa position et en invitant les illégaux à venir en Allemagne. La loi fondamentale prévoit une aide aux réfugiés politiques mais pas aux migrants illégaux et économiques. « Tous les illégaux actuellement en Allemagne sont hors-la-loi », explique Karl Albrecht Schachtschneider tout en se disant déçu de ne pas voir les instances d’Etat (Bundestag, Bundesrat, les Länder sauf la Bavière) s’opposer à la politique migratoire et de destruction du peuple allemand et du droit. Il restait jusqu’au 4 mars la cour constitutionnelle pour stopper ces destructions. Avec la non prise en compte de la plainte constitutionnelle, il ne reste plus rien pour défendre l’Allemagne et son peuple sauf la victoire de l’AfD ! Mais les résistants allemands sont en train d’user les voies légales pour prouver au monde leurs intentions démocratiques pour défendre le pays. Une fois les ressources démocratiques épuisées la loi fédérale autorise le peuple a se soulever pour sauver le pays. Einprozent est une association lancée en novembre 2015 pour encadrer et organiser la résistance contre la politique de Merkel : fermer les frontières aux illégaux, sécuriser le pays, obtenir une discussion sur l’identité allemande et un référendum, financer la résistance.

La résistance s’organise aussi au sein de la police en Allemagne contre cette attaque géante, contre cette nouvelle guerre menée contre un Etat. Les chefs de la police du Land de Saxe ont décidé de soutenir l’AfD et Pegida contre les décisions du SPD, des Grünen ou de la CDU. Les partis officiels menacent les chefs de la police de Saxe. Le peuple allemand met en place, lui même, des contrôles aux frontières pour repousser les illégaux. Einprozent organise aussi le contrôle, il faut se l’imaginer, des élections de ce mois de mars dans les 3 Länder comme au niveau communal dans la Hesse comme dans une situation de guerre ! L’Allemagne n’est plus un Etat de droit et les élections truquées comme dans les dictatures menacent le pays. Des observateurs de l’AfD sont dépêchés durant le comptage des scrutins.

Dimanche 13 mars le jour du grand retournement ? Pendant les élections communales de ce dimanche 6 mars l’AfD, Alternative pour l’Allemagne, est même arrivée en deuxième position dans des grosses villes. Ce dimanche 13 mars devrait être une date historique pour l’Allemagne et pour l’Europe. Déjà bien avant les votes de Hesse l’AfD est pronostiquée à la deuxième place dans les 3 Landtage de Saxe-Anhalt, du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat où les parlements doivent êtres renouvelés. En début de semaine dernière le gouvernement a lancé une procédure contre le NPD pour l’interdire. La politique migratoire, le refus d’instruire la plainte constitutionnelle, le chômage de masse, la peur dans la société, la conscience de vivre une nouvelle forme de guerre, poussent le peuple a se saisir des urnes pour sauver le pays et pour réclamer des punitions lourdes à l’encontre des responsables politiques qui ont trahi la nation allemande et son peuple.

Olivier Renault

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. il faut interdire l’islam lui meme et tout ce qui le concerne,sans ça ils vont nous bouffer,et ils on commencer !!!!

  2. Merci Olivier pour toutes ces informations, informations qui ne sont bien évidemment pas relayées par nos MERDIAS-TV, comme tu le sais… !!!

    Je pense, pour ma part, que l’explosion du peuple en France, n’est pas une expression vaine…

    En effet, si le peuple a été lobotomisé pendant des décennies, la pauvreté, et, plus généralement, la réalité, sont en train de faire RESURGIR, malgré eux – si je puis l’écrire ainsi – les identités dans notre pays…

    La France est historiquement un pays de guerre de religions…Et toutes les guerres internes ont commencées par une précarisation généralisée et une explosion des impôts en tout genre…NOUS y SOMMES !!!

    • Merci, BobbyFR94, oui la pauvreté monte, monte, monte. La déshumanisation monte, monte, monte depuis 30 ans et ils font venir des millions de gens en Europe. L’Allemagne n’est pas un pays. Un immense FAKE qui commande la France. C’est la constitution du Reich qui existe pas la Grundgesetz qui est une création artificielle des USA. Depuis la réunification la Grundgesetz n’existe plus. Il faut voir le comportement de Martin Schulz au Parlement européen exiger le renvoi du député grec. Schulz est un imposteur, comme Merkel, Hollande. Des profiteurs, aux ordres de l’ONU, sont au pouvoir mais pourquoi les peuples ne les jettent pas rapidement ? Les médiocres, des gens dangereux, des fous, sont au pouvoir, gagnent du blé en détruisant les nations, les familles. Cela ne peut pas durer. La France doit virer ces destructeurs des valeurs du pays. A bientôt

  3. Hollande emboîte le pas !
    sa solution à l’immigration et au grand remplacement ?
    Faire interdire partout en Europe (et en France) tous les partis « jugés » d’extrême drouaaaate !
    la dictature socialaud-fasciste dans toute sa grandeur !

  4. Le peuple allemand bouge ! Il a compris enfin ce qui se passe dans leur pays, ce qui est loin d’être la même chose en France où le peuple se laisse lobotomiser par des médias aux ordres de l’État et par le ronron des politiques islamo-collabos qui serrent les fesses tant ils ont peur de la guerre civile qui va exploser en France…
    Le temps des larmes aux citoyens devrait faire place aux armes citoyens pour que les peuples d’Europe puissent être enfin les garants de leur identité…

    • Le peuple allemand bouge, et aussi la police qui soutient l’AFD :
      Les chefs de la police du Land de Saxe ont décidé de soutenir l’AfD et Pegida contre les décisions du SPD, des Grünen ou de la CDU
      Le peuple allemand bouge, et aussi la police qui soutient l’AFD :
      Les chefs de la police du Land de Saxe ont décidé de soutenir l’AfD et Pegida contre les décisions du SPD, des Grünen ou de la CDU
      En France c’est l’armée et ouvertement ses généraux en retraites qui mont aux créneaux.

Les commentaires sont fermés.