Allemagne : Le vivre-ensemble est une chimère, dès l’école primaire

Publié le 26 mars 2018 - par - 28 commentaires - 1 678 vues
Share

Je vous livre ici un article que j’ai traduit de l’allemand. Edifiant !

Pascal Hilout, né Mohamed


Berlin – Conflits religieux entre élèves : menace de mort en CE1.

Par Martin Klesmann (publié le 24 mars 2018)

– Source : https://www.berliner-kurier.de/29918158 ©2018

Lieu de la menace de mort : l’école primaire Paul Simmel à Tempelhof-Est, à la frontière du district Neukölln à Berlin.

Photo : Markus Wächter

Dans de nombreuses écoles du centre-ville (de Berlin), il y a des conflits religieux entre les élèves. Les camarades de classe subissent des pressions s’ils ne jeûnent pas le mois du ramadan. Pour de nombreux enseignants, l’expression de l’antisémitisme fait également partie de la vie scolaire quotidienne. “Aujourd’hui, il y a déjà de nombreux exemples d’intimidation religieuse dans les écoles », a récemment déclaré une directrice de Neukölln.

À nouveau, un autre incident à caractère antisémite circule. Il s’agit cette fois-ci, d’incidents troublants à l’école primaire Paul Simmel dans l’est de Tempelhof, un endroit où alternent immeubles d’habitations, bâtiments commerciaux et lotissements potagers. Il s’agit de menaces de mort chez les enfants.

C’est dans cette école que se rend également la fille d’un homme de 41 ans qui veut garder l’anonymat. “Notre fille a été agressée par des élèves musulmans parce qu’elle ne croit pas en Allah.”

Menaces et antisémitisme

Il explique que depuis environ trois ans, des incidents motivés par la religion ont lieu à l’école. Dernier incident, fin février. La fille plutôt mince fût interrogée par un camarade de classe, dit le père. Il voulait savoir si elle était juive. Puisque l’un des parents est d’origine juive, elle a dit oui, après quoi l’élève répéta plusieurs fois le mot « juif » sur un ton menaçant.

Lors d’un incident antérieur – alors que ses camarades de classe ne savaient pas qu’un de ses parents était juif – la fille fut même menacée de mort. L’élève, physiquement plus fort, avait dit alors à sa camarade de CE1, qu’elle devrait être battue et ensuite tuée – parce qu’elle ne croit pas en Allah.

« Nous, parents, avons été traités d’imbéciles par le camarade de classe, parce que nous n’éduquions pas notre fille dans la croyance en Allah », dit le père. Il y a trois ans déjà, selon son père, la fille a vécu quelque chose de semblable : une camarade lui aurait clairement expliqué que quiconque ne croit pas en Allah sera brûlé.

L’inspection et la police informées

Le père est agacé parce que le directeur ne semble pas s’élever publiquement contre ces incidents dans des circulaires. Il souhaite que des thèmes tels que « tolérance » et « liberté religieuse » soient souvent traités en classe. “A chaque fois l’incident fut traité en présence du directeur et du travailleur social en confrontant les élèves”, explique le père. “Ce face-à-face fut traumatisant pour ma fille ”, dit-il.

Thomas Albrecht, le proviseur depuis bien des années, confirme que les incidents lui sont connus et pris au sérieux. “En cas de conflit, les élèves sont, par principe, entendus et puis des mesures appropriées sont prises”. C’est ce qui est arrivé dans les trois cas. Les parents auraient été convoqués. “Un cours sur la tolérance fut organisé dans la classe concernée », dit le proviseur. La suite à donner à chacun de ces incidents aurait été coordonnée avec l’inspection scolaire et avec la police.

“Nous prenons l’incident très au sérieux”, dit-on dans l’administration de l’école. Un débat aurait lieu dans les prochains jours avec tous les intéressés et avec l’inspection.

L’administration de l’éducation connaît la situation, elle aussi, depuis longtemps. Le père dit qu’il faut clairement travailler beaucoup plus avec les parents. Il nous dit aussi qu’une vidéo de décapitation de l’Etat islamique a circulé parmi les élèves du primaire à travers les groupes WhatsApp. Le directeur le confirme : une déposition fut faite auprès de la police et, dans le cas présent, une lettre fut adressée aux parents. Le directeur admet pleinement tous ces problèmes.

“Là, il y a besoin de politique”

« Plus de 70 % des élèves ne sont pas allemands, beaucoup d’entre eux n’ont pas fréquenté de maternelle avant l’école primaire et, pour la première fois, ils se retrouvent avec des enfants provenant d’autres cultures », explique le directeur. Les petits conflits ne peuvent être évités dans la phase de surmenage culturel.

Le père dit qu’il y a plus de 26 ans, il est arrivé en Allemagne comme réfugié. Dès le premier jour, il avait compris qu’il devait apprendre l’allemand, qu’il devait être à la hauteur des valeurs occidentales telles que la tolérance et devait s’adapter à son environnement. Il aurait constaté, dans l’école, mais aussi là où il habite, que beaucoup de concitoyens musulmans se renfermaient de plus en plus.

Le père dit : “Là, la politique est requise. La tolérance mal comprise permet justement le refus de s’adapter à son environnement et puis l’apparition de la radicalisation subséquente”. Il manquerait des solutions pour une véritable intégration.

Et il a déjà tiré les premières conclusions : dès la 1ère année du collège, sa fille devrait changer d’école et puis aller au lycée. Ainsi donc, on emprunte des chemins divergents plutôt que d’aller l’un vers l’autre. Ici et dans d’autres écoles de Berlin.

Pascal Hilout, né Mohamed

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
butterworth

ah le coup de bruler en enfer deja repondu EXACT je vous y attendrais en tant que demon

Yves ESSYLU

Une chimère propagée par qui ? par les mêmes qui importent leur lumpen électorat musulman pour préserver leurs gamelles

dufaitrez

Ex Mohamed ! On se croirait en France…
Merkel et Macron vont-ils, enfin, comprendre ?
Orban, lui, Oui !

Jacques Barrio

Merci Pascal Hilout d’avoir traduit cet article. Ce qui se passe dans les écoles allemandes montre à quel point l’Islam conquérant et dominateur est en train de s’emparer du pays. C’est un danger mortel pour notre Civilisation… Hélas, une majorité d’Allemands vient de redonner le pouvoir à la Merkel, une folle criminelle extrèmement dangereuse… Heureusement, de plus en plus d’Allemands commencent à comprendre, et votent AfD ( Alternative fur Deutschland). Pourvu que la majorité comprenne avant qu’il ne soit trop tard! Cela est possible: leurs voisins Polonais et Hongrois ont déja compris et adopté le slogan: « Islam Dehors ».

martelentete

CE QUE PERSONNE NE MESURE. Le jour où les muzz arriveront à l’élysée avec la complicité des nazislamo-gauchos, ils mettront la main sur notre arsenal nucléaire ! Croyez-vous que les Israéliens toléreront cette menace ? Ils frapperont TRES TRES DUR, et ils auront raison, avant que ce ne soit les barbus qui le fassent.

Nemesis

Qui est à la tête de l’UE ? La grosse Bertha. Ce peuple de merde a tant et tant à se reprocher au fil du temps que c’est inacceptable. Depuis Rome (mise à sacs par les Wisigoths) et les deux dernières guerres mondiales les allemands ne cessent pas de nous amener l’indésirable. Et ils recommencent à détruire mais avec les musulmans avec lesquels ils ont des affinités insurmontables : la barbarie. Beurk !

HARGOTT

Et aujourd’hui, tu crois que c’est mieux en France? Les allemands pourraient dire aux Français toutes les idioties que tu nous sors. Le Batave précédent et son nouveau Macro ne font- ils pas de nous « un peuple de merde? » Et de nous amener « indésirable ».

Nemesis

La France, qui est actuellement représentée à tort par Macron, est le laquais de l’Allemagne, aux ordres d’une façon honteuse de cette Allemagne. Pour moi Macron est comme les français de papier un indésirable élu par des dhimmis mais pas par moi.
Il faut sortir de cette UE allemande pourrie qui nous détruit. Une Europe des Nations : OUI, cette UE de traitres : NON.

patphil

les occidentaux se couchent , et critiquent la hongrie et le groupe de visegrad qui refusent toute immigration sauvage!
les politiques préfèrent le dogme de la loi à la sécurité de leurs citoyens « on ne peut rien faire » laisser vous égorger abattre sans rien dire!

Ami de la France

Mais les Allemands ont voté Madame Merkel, n’est-ce pas ?.

HARGOTT

Et les Français, ils on voté pour qui? Et Est-ce mieux dans les écoles françaises?

Tabalo

Inadaptés chroniques!

Brouillon

Aller l’un vers l’autre. Vous rêvez, le coran l’interdit.

aguirre

Je connais fort bien un jeune couple qui a été contraint de changer leur enfant d’école dès la seconde année de MATERNELLE, oui, vous avez bien lu ! Est-il besoin de préciser que la diversité y était majoritaire ?
Il est loin le temps où, à l’école primaire, mon meilleur pote avait une maman Malgache et un autre pote s’appelait N’guyen Te…
Putain d’islam !

perez marzia

moi j ai du faire de meme

Martin (du Gard)

Tous les débats, les cours et discours organisés pour enseigner la tolérance et un véritable respect mutuel à des musulmans ne servira jamais à rien. l ‘islam y est totalement hostile et, au mieux, imperméable ; ses adeptes eux aussi sinon ils ne seraient pas musulmans. La haine du kouffar est institutionnelle, coranique. Ceux d’ entre eux, un peu moins tordus, qui ont osé proposer la moindre modification, même de la ponctuation, se sont retrouvé au bout d une corde ou raccourcis d’ une tête. Un poison mortel sera toujours un poison mortel. Inutile d’ espérer en faire un ingrédient digeste et inoffensif en récitant des formules.

Simone GUTIERREZ

Très juste , Martin .
Les Mahométans sont imperméables à toute discussion .
Leur haine de la Civilisation occidentale est la pire , la plus féroce , la plus implacable de toutes les haines : c’ est la haine propre aux frustrés , qui secrètement jalousent ces  » kouffars  » , qu’ au fond d’ eux mêmes ils savent tellement supérieurs à eux .
Le seul langage qu’ ils connaissent est celui de la force .
Espérons que les récents évènements vont réveiller la conscience nationale ( on dit ça à chaque fois ! ) .
Espérons que le sacrifice d’ Arnaud Beltrame n’ aura pas été vain .

Marcel Prout

Pensez a faire sortir vos enfant de France lorsque 25% de la population sera musulmane et passera du djihad silencieux au djihad guerrier. Vous ne pouvez même pas imaginer ce qui arrivera…
Et il faudra que les survivants survivent comme esclave de leur califat.
Fuyez!

haddock

Fuir où ?… Il semble qu’on se soumette partout, que les dirigeants continuent leur politique du padamalgaméotrekoneri,… Fuir en Hongrie/Pologne/Tchéquie/Slovaquie ?…

quiditvrai

L’effet Islam dans sa plus pure tradition

rambo

Quelle desolation, un retour en marche arriere!

Brouillon

Les musulmans retournent en marche avant.

HARGOTT

Mais c’est la religion du monde la plus rétrograde.

Brouillon

Pas de problème, ils rétrogradent en marche avant.

Mitro

Mais peut être vaut il mieux le FN que cette merde d’islam !!!!!

un Roumi

Depuis longtemps, par leur vote, les français préfèrent l’islam au FN.Va falloir vous équiper en babouches, djellaba et coran.

marceléman

et ce n’est pas « peut-être » mais SUR