Alliot-Marie veut davantage de liberté religieuse garantie par l'Etat !

Elle a osé, en recevant le 3 mars dernier une délégation du Congrès rabbinique européen dire(1), carrément, après avoir dit tout le bien qu’elle pense de leur religion : « Je suis convaincue qu’une simple posture de neutralité passive ne peut suffire, ma conviction en matière de liberté religieuse c’est qu’il faut un engagement positif de l’Etat et de ses institutions pour garantir concrètement cet exercice ».
Je dois être très naïve mais je croyais que notre constitution, alliée à la loi de 1905, permettait la liberté de conscience, de croyance et même la liberté de pratiquer son culte…
Que veut-elle de plus, la laïcophobe de service ? Que doit-on comprendre ?
Forcément, que, derrière la notion de « liberté religieuse » à la Alliot-Marie se cache du non-dit : ce qui est en question, c’est, comme l’a rappelé Sarkozy au Latran et à Riyad, la laïcité « positive », le financement des cultes et, forcément, le respect des prescriptions alimentaires et vestimentaires… dans l’espace public, dans les entreprises, dans la fonction publique, à l’Université… (on est encore un peu à l’abri à l’école, merci Chirac, mais pour combien de temps ?).

Autrement dit, notre gouvernement se débrouille pour, peu à peu, faire entrer le religieux par la grande porte dans les institutions républicaines.
Ce n’est, hélas, pas la première fois que MAM dit haut et fort le peu de cas qu’elle et le Président de la République font de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Non seulement elle vient de louer « les valeurs » de la religion juive, comme, après avoir rompu le jeûne du Ramadan à la mosquée d’Evry(2) elle s’était permis d’affirmer que l’islam était respectable(3) ! Comme si un ministre de la République pouvait se permettre d’émettre un jugement de valeur sur une religion ! On rappellera même pour la bonne bouche qu’elle n’avait pas craint d’envoyer, au nom de tous les Français, des vœux pour l’Aïd-El-Fitr(3) !
Quelle imposture ! Quelle outrecuidance !
Monsieur Sarkozy aurait-il été élu sur un programme qui l’autoriserait à faire fi de la loi de 1905 ?
Monsieur Sarkozy aurait-il été élu sur un programme prévoyant explicitement que les fêtes religieuses ne seraient plus du domaine privé des croyants mais relèveraient du domaine public ?
Monsieur Sarkozy aurait-il été élu sur un programme qui autoriserait le gouvernement à mettre le religieux au cœur de l’Etat ?
Monsieur Sarkozy aurait-il été élu sur un programme prévoyant explicitement que les Français voudraient en faire leur porte-parole pour souhaiter de bonnes fêtes religieuses à leurs voisins ???
Christine Tasin
http://christinetasin.over-blog.fr
(1) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/03/04/01011-20090304FILWWW00593-mam-salue-les-valeurs-du-judaisme.php
(2) http://www.saphirnews.com/Le-CFCM-et-MAM-rompent-le-jeune-a-la-mosquee-d-Evry_a9432.html
(3) http://www.ripostelaique.com/MAM-et-la-police-de-la-pensee.html

image_pdf
0
0