Alsace : la gendarmerie française adopte la langue arabe

La gendarmerie Française adopte la langue Arabe, et un siècle après sa naissance (le 14 février 1916 à Toul), la prophétie du Général Marcel Bigeard se réalise !

av bigeard

Cette photo a été prise le 16 février 2016 par notre ami Grumberg (pour Dreuz.info) à l’entrée d’une gendarmerie Alsacienne. Non, vous ne rêvez pas ! Le texte d’accueil de cette gendarmerie est bien bilingue : Français et Arabe, sur le même document réservé « aux victimes ». Dans cette Alsace, où beaucoup d’habitants parlent encore l’Alsacien, on peut trouver logique que les gendarmes affichent une « version Française » et une « version Alsacienne ».

AV GENDAR TEXTE EN aRABE

Lorsqu’on connait l’esprit de discipline qui caractérise la gendarmerie nationale, cette initiative n’a pu être prise qu’avec l’aval de « papy Le Driant » ou du Ministre de l’Intérieur R2 – D2 Cazeneuve. On imagine mal un capitaine d’unité, ou le Colonel Commandant le Groupement de gendarmerie du Bas-Rhin, prenant une telle initiative à l’échelon local du département ou de la belle ville de Strasbourg.
A ce stade une question : les musulmans et les personnes parlant arabe sont-elles devenues majoritaires en Alsace et à Strasbourg ?
Certes, il y a près d’un an, le Président de l’Université de Strasbourg, Alain Beretz, prônait la formation d’imams dans les murs de l’université de Strasbourg, dans le cadre du Concordat (lire https://ripostelaique.com/islam-a-luniversite-de-strasbourg-la-drole-de-potion-du-dr-beretz.html ).
Selon le même principe de l’égalité des citoyens devant la loi, Est-ce que les gendarmeries situées en Corse affichent, à leurs entrées, un texte d’accueil bilingue en « Français » et en « Corse » ? La langue Corse étant revendiquée par une majorité d’électeurs et d’habitants de l’île de Beauté !
Du coup, la célèbre blague de l’humoriste Coluche « Quelle est la première ville arabe du Paris-Dakar ? » semble rattrapée par la réalité. Il y a 40 ans, elle faisait rire la France entière. Aujourd’hui, elle ne fait plus rire les Alsaciens, même ceux qui se disent « tolérants et ouverts d’esprit ».
image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. C’EST NORMAL IL Y A QUE DES MUSULMANS EN PRISON SI NOTRE GOUVERNEMENT N’ETAIT PAS AUSSI CON LEUR TEMPS DE PRISON DANS LEUR PAYS D’ORIGINE LA FRANCE LES FRANCAIS D’ORIGINE AURAIT MOINS DE CHARGE

  2. Après avoir interdit l’alsacien ils écrivent en Allemand en turc et en arabe. La France Une et Indivisible. Les Français d’Alsace vont réagir !

  3. Petite rectification
    Tous les Alsaciens sont francophones car tous ont été scolarisés à l’école française.

    L’affiche est également traduite en allemand car il est bien connu que de nombreux allemands se sont réfugiés en France pour fuir leur pays sous-développé.
    Mais elle est aussi rédigée en turc, il me semble, chose inutile car les turcs vont trouver le soutien de leur communauté à la mosquée et certainement pas à la gendarmerie française.
    Quant aux arabes, depuis le temps qu’ils sont en France, s’ils n’ont pas encore acquis les rudiments de notre langue, c’est qu’ils sont bien inassimilables.

    Francis Gruzelle a raison. Les élus, responsables politiques, universitaires et autres dignitaires religieux surtout strasbourgeois se sont lancés dans une concurrence effrénée du vivre ensemble et du pasdamalgame pour faire encore mieux que les parisiens, c’est tout dire.

  4. Quand je pense que les mêmes combattent l’ usage et l’ enseignement des langues régionales et réfutent le deux poids deux mesures et le grand remplacement.C’ est pas le culot qui les étrangle.

  5. D’après la photo, l’affiche était déjà traduite en allemand et en turc, on a oublié le chinois… MDR

  6. L’affiche n’est pas uniquement en arabe. Elle est aussi en turc (en bas à droite) !

  7. Votre article est très bien et comme toujours dénonce une fois de plus la gravité du drame que nous subissons. En revanche, connaissant très bien la GN je pense plutôt qu’il s’agit bien d’une triste initiative d’un officier supérieur motivée pour « l’amélioration » de la charte d’accueil, ou, et surtout, un moyen de se faire « apprécier » par la haute hiérarchie « gouvernementale » car n’oublions pas que la distribution des étoiles des généraux est liée à l’ accointance politique, ce qui est très paradoxale pour la « grande muette ».

    • Je vous signale que la gendarmerie relève maintenant du ministère de l’intérieur. Pas d’amalgame.

  8. Encore un bel exemple de « réussite » en matière de politique d’intégration prônée depuis plus de 30 ans par nos « élites »: une maréchaussée qui est devenue polyglotte et qui s’intègre au Francistan. Bientôt le croissant sur le képi ?
    Question sérieuse: quand ce foutoir va-t-il cesser ?

  9. Mais ou va-t-on ? On nous rabat à longueur de journée qu’il faut lutter contre le communautarisme, qu’il faut permettre l’intégration par l’assimilation de nos us et coutumes aux immigrés souhaitant vivre chez nous sans conflits.

    Qu’il ne faut pas stigmatiser les maghrébins, qu’il faut éviter toutes provocations et amalgames afin de leur permettre tout cela. Et il est fait exactement l’inverse !

    On demande aux Français de s’adapter et de se coucher mais le peuple n’en a aucune envie…

    • Jamais les musulmans ne se sont intégrés oû qu’ils soient; l’histoire en en témoigne.Le communautarisme a toujours existé.

Les commentaires sont fermés.