Américains, Anglais et Russes n’avaient pas pour objectif de libérer la France

Poutine s’est montré assez irrité de constater que les États-Unis de Donald Trump s’appropriaient tous les bénéfices de la victoire sur les « nazis », en 1945, lors des toutes récentes cérémonies commémoratives du 8 mai.

Il n’est pas question de minimiser le courage, la bravoure, l’abnégation des soldats de toutes les nationalités qui ont participé à la libération du territoire national et des dizaines de milliers qui sont tombés face à l’ennemi.

Il ne faut pas non plus passer sous silence que ce D-Day du 6 juin 1944 aurait sans doute connu une réussite bien plus difficile si, dès 1943, certaines actions ne s’étaient pas produites comme le débarquement en Sicile, en juillet et en septembre de cette même année, et le front russe, à l’est, qui occupait une grande partie de l’armée allemande à partir de Stalingrad.

Sans oublier non plus et également, en septembre 1943, la campagne d’Italie.

Enfin, que l’avance des troupes alliées aurait été moins rapide sans le débarquement en Provence des Corps francs de l’armée d’Afrique le 15 août 1944.

Rendons donc le vibrant et sincère hommage qui s’impose, et qui est dû, à tous ces soldats qui se sont battus et sont tombés pour libérer la France. Mais soyons conscients qu’ils ignoraient « tout » des objectifs supérieurs de ces politiciens stratèges qui les gouvernaient. Les États-Unis, l’URSS et l’Angleterre notre amie de toujours ! Quelle hypocrisie !

Je ne vais pas rappeler tout ce qui nous a opposés à cette nation depuis le Moyen Âge mais tout de même, faut-il oublier qu’au début de cette Seconde Guerre mondiale, Churchill a laissé 80 divisions françaises s’opposer pratiquement seules à l’armée allemande (il n’y avait que dix divisions anglaises sur le front et la presque totalité de ses régiments restaient cantonnés outre-Manche) dans le seul objectif qui était de préserver son île d’une probable invasion.

Souvenons-nous de Dunkerque !

Faut-il oublier aussi que les Américains ont laissé notre armée disparaître sous la poussée allemande sans intervenir et qu’il faudra attendre jusqu’en décembre 1941 (après l’agression japonaise de Pearl Harbor) pour voir apparaître les Yankees ! Avec une arrière-pensée financière et commerciale : celle de s’approprier l’Europe.

Rappelons-nous la conférence de Casablanca en janvier 1943 et les propositions de Roosevelt et Churchill à de Gaulle et Giraud concernant l’AMGOT : il s’agissait d’un organisme constitué par les USA pour former des administrateurs qui devaient diriger les pays européens, transformés dès leur libération en une fédération de plusieurs États, sous la responsabilité d’un gouverneur.

La libération de l’Europe était programmée dans cet objectif et seuls étaient au courant, d’un côté Churchill, partie prenante, et de l’autre Jean Monnet, notre représentant officiel auprès des autorités américaines. Celui qui a été baptisé « Le père de l’Europe ».

(Jean Monnet, né à Cognac et qui avait fait fortune justement en vendant des tonnes de cognac aux contrebandiers américains durant la prohibition, ce qui lui avait permis de créer la « Bancamérica » et, en même temps que l’Europe, de participer à la fondation de la SDN (Société des Nations).

Et, enfin, que les Russes sont restés les complices de l’Allemagne nazie jusqu’à l’automne 1941 où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS. Et, qu’ensuite, leur objectif était de parvenir les premiers jusqu’à Paris, avant les « alliés ».

Effectivement, les États-Unis et l’URSS avaient des raisons impérieuses et politiques d’envahir l’Europe, raisons qui n’avaient nullement pour objectif de libérer la France, ce dont ils se moquaient totalement.

Pour ces raisons, entre bien d’autres, l’armée française a été abandonnée et anéantie, ce qui a motivé la signature de l’armistice par le maréchal Philippe Pétain.

Quant à de Gaulle, à qui il a été souvent fait référence au cours de cette célébration, il n’a pu avoir qu’une participation psychologique à cette libération, derrière son micro londonien, car il a été considéré comme quantité négligeable par l’ensemble des alliés qui ne l’avaient même pas prévenu, ni de la date, ni du lieu de ce débarquement.

Rendons cependant l’hommage que mérite sa clairvoyance, dès la Libération, pour être le seul à s’être opposé au programme des États-Unis, sur leur mainmise programmée sur l’Europe.

Il a cependant eu une participation très active auprès des « Alliés » : Mers-el-Kebir, Dakar, la Syrie et, quelques années plus tard, l’Indochine puis, enfin, l’Algérie… mais ça, l’Histoire préfère l’oublier !

Ne l’a-t-il pas reconnu lors de ce dialogue avec Georges Pompidou, en mai 1968, alors qu’il hésitait, une nouvelle fois : « Mais, Pompidou, j’ai passé ma vie à faire tirer sur des Français ».

Manuel Gomez

(Plus de détails dans mon livre « J’accuse de Gaulle » – édition 2016)

image_pdf
0
0

86 Commentaires

  1. A nouveau une belle page d’Histoire, cher Manuel. Beaucoup de choses qu’on ignore et que l’Edt Nationale a banni de son programme. On comprend mieux aujourd’hui, que les 3 stoges sur la photo, ne se réunissaient pas pour parler de l’avenir des jeunes, et de la retraite des vieux ! …

  2. Excellent article. Ne pas oublier non plus que les Américains comme les Russes étaient très intéressés par les savants allemands tel Von Braun. Et les Américains considéraient – et considèrent encore – les Français comme des délateurs nés.

  3. «  »Américains, Anglais et Russes n’avaient pas pour objectif de libérer la France » » et avec le recul du temps, on pourrait dire au contraire

  4. Pour memoire…car moi j en ai !

    Si les Ricains n’étaient pas là
    Vous seriez tous en Germanie
    A parler de je ne sais quoi
    A saluer je ne sais qui

    Bien sûr les années ont passé
    Les fusils ont changé de mains
    Est-ce une raison pour oublier
    Qu’un jour on en a eu besoin

    Un gars venu de Géorgie
    Qui se foutait pas mal de toi
    Est v’nu mourir en Normandie
    Un matin où tu n’y étais pas

    Bien sûr les années ont passé

    On est devenu des copains
    A l’amicale du fusillé
    On dit qu’ils sont tombés pour rien

    Si les ricains n’étaient pas là
    Vous seriez tous en Germany

    A parler de je ne sais quoi
    A saluer je ne sais qui…
    https://youtu.be/XV8Q_EiaUgw

    • OK, mais un autre gars de Geogie a tué inutilement des milliers de Français en bombardant depuis un avion et en anéantissant des villes entières, juste pour péter un pont ou une gare. Ca s’appelle des dégâts collatéraux dont les américains ont toujours été les champions jusqu’à maintenant…

      • @mantalo

        Le 18 avril 1944, vers 18 heures, un ami de mon père, typographe au Journal de Rouen, vint nous prévenir que des rumeurs alarmantes circulaient.
        La Résistance aurait été informée qu’un bombardement important devait avoir lieu, la nuit même, sur la gare de triage de Sotteville et sur les ponts ! Mon père, de nature optimiste, et peut-être pour calmer l’angoisse de ma mère déclara : « Il ne faut pas
        croire tous les racontars ». Hélas, c’était vrai….dixit un texte d une victime francaise

        La resistance etait a 90% etait toujours prevenu des bombardements ! Mais les braves gens n ecoutaient pas toujours les recommandations

    • hors sujet, c’est stamine qui a detruit l’armée allemande et personne d’autre !

  5. Pour compléter l’article de Manuel Gomez, il faut lire « j’ai tiré sur le fil du mensonge » de Philippe de Villiers. C’est édifiant, en particulier à propos de Jean Monnet qui se révèle une belle crapule.

  6. En ces jours de souvenirs des derniers jours de Dien Bien Phu, je voudrais rappeler que dés 1945 – 46 l’O S S ancien de la C I A fournissait le vietminh en explosifs pour déstabiliser la France en Indochine, pourtant l’armée française s’est battue contre leurs ennemis japonais, mais il fallait détruire l’Empire français pour prendre sa place.

  7. Merci Manu Gomez, de dire ce que beaucoup trop de français refusent d’entendre.

  8. Quand on voit trop souvent les films dédiés à la guerre de 39 – 45, l’héroïsme nécessaire (pour éduquer les populations ) est obligatoirement américain et anglais. Je n’avais pas envie mais je me suis forcé à regarder le dernier Dunkerque où il n’est pratiquement pas question de français. Pourtant, si les rossbeef ont pu regagner l’ile c’est qu’ils le doivent aux français qui se sont battus sur la ligne de front pour qu’ils puissent embarquer. J’adore les anglais…quand ils font un grand match et qu’il perdent…

    •  » le doivent aux français qui se sont battus sur la ligne de front pour qu’ils puissent embarquer » ET à l’ordre d’arrêt (Haltbefehl) du général von Rundstedt des armées allemandes devant Dunkerque, lequel appliquait les consignes de son chef…

  9. Regardez quelle énergie a été déployée par les Anglo-américains pour remettre l’Allemagne économique à flot. Dès 1960 elle est déjà entièrement concurrentielle face à la France. On a le sentiment que Marianne est le réel dindon de la farce du 20ème siècle ! Pour couronner le tout, une Macronie en-dessous de tout. Au sujet de Ndiaye, ma famille polonaise pense toujours qu’elle est la porte-parole de la République… du Sénégal ! Quelle incohérence ! Un gouvernement africain place-t-il une peau blanche à ce poste ??? Ce n’est pas du racisme mais une simple question de bon sens protocolaire.

  10. sur A2 il y’a 4 ans, lors de la commémoration du débarquement il a été fait des commentaires historiques jamais divulgués…
    1- le débarquement US a fait plus de morts français que les 5 ans d’occupation
    2- De Gaulle a été évincé de l’action. on lui a demandé de signer un tract qui serait parachuté à la population française leur indiquant qu’il fallait qu’ils obéissent aux américains. il a refusé !
    3- le but des USA était de prendre sous tutelle la france et créer une nouvelle monnaie franco-américaine !!!
    4- fort heureusement à l’entrée après coup de de gaulle à paris il est célébré comme le « libérateur ». le plan des USA tombe à l’eau
    5- c’est pour cela que de Gaulle n’a jamais voulu entrer dans l’OTAN.
    sarkozy a trahi le gaullisme mais n’a cessé de le revendiquer!

    • « le but des USA était de prendre sous tutelle la france « , les USA sortaient de plusieurs années de dépression économique, ils venaient en Europe se constituer une clientèle pour leur économie et tuer un concurrent économique et politique…

  11. Nos z’amis z’alliés ont détruit la Normandie. Oui, détruit. TOUTES les villes, même des villages en débordant sur Mantes, Pontoise, etc… Ils ont fait des dizaines de milliers de morts.
    Et quand on discutait avec les vieux normands qui l’ont vécu, ils avaient tous la haine. Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire.
    Les vieux que je connaissais n’ont jamais supporté l’arrogance des américains qui prétendaient apprendre aux locaux la façon dont ils devraient vivre. Il existe de nombreux livres de témoignage.

    • J’ai oublié de rappeler qu’il y avait beaucoup de repris de justice sur les barges de débarquement. On leur avait promis une forme de liberté en échange. Certains vieux normands voyaient des noirs pour la première fois.

  12. L’ON DIT QUE PATTON VOULAIT ALLER JUSQU’À MOSCOU .cela eut change bien des choses pour les peuples de l’est ! !
    Pendant la guerre les usines américaines ont tourne au maximum de leurs capacités, APRES LA GUERRE IL FALLAIT QUE CELA CONTINUE ,CELA S’EST FAIT AU TRAVERS DU PLAN MARSCHAL , ENTRE AUTRES
    LE PIB DES USA A DOUBLÉ ENTRE LEUR ENTRÉE ET LEUR SORTIE DE GUERRE.

  13. Nous avons tous, amateurs d’histoire ou passionnés, notre avis sur cette guerre. Elle était prévisible depuis 1920, depuis les traités de paix avec l’Allemagne qui elle n’a jamais souffert sur son territoire de la guerre de 14/18. Mais ces traités l’ont humilié comme nous l’avons été en perdant L’Alsace et la Lorraine en 1871. Ce n’est jamais bon d’humilier un peuple. C’est un baril de poudre qui n’attend que la mèche. Hitler a été cette mèche, aidé par des intérêts USA comme Ford, mais pas que… La bêtise des politiciens Français, des Rad-Soc, des pacifistes, et des demeurés militaires n’ayant rien appris, fut déterminante de notre échec.(La marine aurait dû quitter Toulon, Pétain aurait dû aller à Alger). De Gaulle quoi qu’on en dise, a sauvé l’honneur avec le très peu qui lui restait.

      • Vendant l’empire… comme si nous avions les moyens de le soutenir. Les Anglais s’étaient aussi débarrassés du leur.

    • il semble que le peuple français soit aujourd’hui humilié par son propre Président et sa clique que l’on nomme gouvernement. Comment le peuple humilié va-t-il se venger ? A suivre…

  14. Il est bon de rappeler le vrai sens de l’histoire ; en effet, on découvre que l’on nous a raconté n’importe quoi.
    Les « Libérateurs » avaient surtout des intentions de conquètes et de soumettre la France. Les bombardements injustes des « alliés », ayant de préférence visé des infrastructures énergétiques du pays ont fait . . . . 75 000 morts innocents.
    On leur rend quels honneurs à ceux-là ?

  15. bien sur les anglais voulaient nos colonies d’Afrique, les russes voulaient faire passer l’occident sous le joug communiste ( en France avec le pc et la cgt c’etait facile) et les ricains surtout éviter que les russes le fassent et accessoirement américaniser l’Europe ( ce qui fut fait en Allemagne ) !!

    • « ce qui fut fait en Allemagne »
      En France un peu aussi. Smet s’est fait appeler Johnny Halliday, pas Jeannot Dupont.

  16. Première chose à ne pas oublier, Manuel : ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire ….
    Hollywood aussi ….
    Ce n’est bien sûr pas seulement pour nous sortir le culte des ronces que les amerlocks ont débarqué…
    ET si les radicaux japonais ont pris le pouvoir et attaqué les US ( et les rosbifs ) c’est parce que ces derniers les y ont poussé par leurs intransigeances économiques , opposés farouchement à l’expansion du Japon dans ce domaine qui en avait fichtrement besoin vu sa démographie …
    Etc , etc…..

  17. L’AMGOT avait même prévu la mise en circulation d’une monnaie unique dans les pays libérés qui préfigurait déjà l’euro.

  18. En 1947 le fils de Roosevelt publie “Mon père m’a dit” qui explique que les USA voulaient – entre autres – les colonies des Européens – Walter Hallstein qui a rédigé « Das Neue Europa » en 1938 pour Hitler est emporté aux USA et recyclé ainsi que son plan par la CIA pour devenir l’UE – en 2008 Larry Devlin chef de la CIA à Léopoldville écrit que les russes voulaient l’uranium du Katanga et les USA aussi alors ils y ont foutu le bordel… – pendant ce temps, mon père, soldat idéaliste, a fait son devoir et s’est retrouvé en camp de concentration et les Belges qui étaient en train de faire du Congo un pays formidable ont dû le quitter. https://ripostelaique.com/les-echanges-entre-roosevelt-et-churchill-des-1941.html

  19. En lisant les commentaires, je vois que les lecteurs en sont encore restés à l’examen historique des faits – sur lesquels naturellement ils ne tombent même pas d’accord, et que la conclusion naturelle à cet article de M. Gomez a échappé à tout le monde : à savoir que des alliés ne sont jamais des amis, que la géo-politique est le seul critère qui règle la politique des états, et qu’il serait temps d’en prendre conscience, parce que cela permettrait notamment de faire un utile rapprochement avec le présent que nous fait vivre l’Union Européenne, et l’avenir que nous réserve la mondialisation…

    • Vous avez parfaitement raison ;les alliés d’aujourd’hui sont les ennemis de demain ;Napoléon a payé pour le savoir.
      Sans le fichu caractère de De Gaulle qui a bousculé les prévisions des  » alliés », la France aurait Été occupée en 1945 par les Américains.
      Ces derniers n’ont pas débarque par bonté d’âme, mais dans la perspective des affaires ;et ils n’ont pas Été déçus;le plan Marshall a Été une mine d’or.

  20. Ceux qui critiquent cet article sont encore sous sidération de la propagande anglo-saxonne. Merci à M. Gomez de soulever le problème. Dans son  » histoire de Vichy », F.G. Dreyfus avait déjà attiré mon attention sur la volonté des Anglais de récupérer les possessions coloniales françaises, pendant que le gouvernement français se débattait avec les problèmes liés à l’occupation.
    Pétain et Degaulle, c’etaient le bouclier et l’épée, dommage que cette stratégie ait volé en éclats à la Libération ; les communistes ont profité de l’occasion pour s’engouffrer dans la brèche. Et des traitres comme Jean Monnet ont pu mettre en place le contrôle américain, derrière lequel s’avançait, tapi, le Nouvel Ordre Mondial.

  21. La vérité : Les cocos depuis 1920 étaient des adeptes de l’URSS , les gouvernements gauchistes étaient des pacifistes qui démantelèrent l’armé Française ,les cocos,les socialo (PCF,CGT, SFIO,) voulaient faire de la France un pays communiste , en 1936 les Cocos,les Socialos,les anarchistes prennent le pouvoir en Espagne et le front populaire fait de même en France , démantelement de ce qui reste de l’armé franchouillarde,massacre des prêtres et des nones en Espagne ,l’URSS arme les cocos (républicains en Espagne) ,l’Italie et l’Allemagne les nationalistes de Franco.
    En Allemagne les SA s’en prennent aux magasins Juifs ,Hitler suit son plan décrit dans Mein Kamps , récupérer les territoires perdus à l’EST et en finir avec le couloir de Danzig ,plus coloniser les terre fertiles de l’Ukraine .

    • L’armé Française reste puissante sur le papier , les Juifs de New York prennent peur pour les millions de juifs Polonais et poussent l’Angleterre et la France a faire un traité de protection de la Pologne; Hitler envahit l’ouest de la Pologne l’URSS l’est (suite au pacte Molotov/Ribbentrop ),les Anglais déclare la guerre suivit par la France de Daladier ‘Radical socialiste’, l’armée dirigé par un nul qui se croit toujours en 1914 ‘Gamelin) Masse les troupes d’élites près de la Belgique avec le corp expéditionnaire British , Guderian attaque dans les Ardennes les troupes Franchouillardes et British sont encerclées, Churchill demande a Paul Reynault d’envoyer les réserves , Réponse ; Pas de réserves , Hitler laisse les British s’embarquer à Dunquerque parce qu’il ne veut pas de guerre avec l

      • Les British , Hitler ne veut pas non plus de guerre avec les Franchouillards , mais On lui a forcé la main et le résultat fut le début de la 2éme guerre mondiale ,et la débandade de l’armée Franchouillarde qui n’était pas préparée et commandée par des incapables encore figés dans la guerre de 14/18 .

        • Je vous cite: Hitler ne voulait pas non plus de guerre avec les franchouillards, on lui a forcé la main…
          Déjà dans Mein kampf, Hitler étalait sa haine pour les Français.
          Son rêve, prendre sa revanche sur les Français, depuis son ascension au pouvoir, il devait certainement y penser et quand le temps fut venu, il prépara longuement, minutieusement, silencieusement l’attaque et il aurait écouté les conseils de ses généraux sur la meilleure façon d’attaquer la France.
          Alors votre façon de défendre Hitler, revoyez votre copie.
          Et en plus, cette claque qu’on a reçue en pleine gueule, était écrite dans le Ciel.
          Le hasard n’existe pas.

      • Hitler laisse les British s’embarquer à Dunkerque parce qu’il ne veut pas de guerre avec les British.
        Mais bien sûr, Hitler était un humaniste, un homme au coeur tendre, il pleurait dans son bureau quand il vit les pauvres soldats Anglais se précipiter dans la mer. Il s’est dit: Ils sont fous, ils vont se noyer!
        Alors il ordonna l’arrêt immédiat de son armée.
        Selon vous, le plan de Hitler: devenir amis avec les Anglais.
        Quel stratège ce Jesse James!

        • « Selon vous,  » Le refus de la guerre avec les Anglais c’est pourtant pas un scoop, comme les années de propositions avantageuses aux Polonais intransigeants pour récupérer le corridor de Dantzig…

  22. Tout ça est assez juste mais rappelez aussi que Churchill est responsable du lancement de la 2ème guerre mondiale pour avoir interdit aux polonais de négocier avec Adolf; rappelez aussi que la France et l’Angleterre ont déclaré la guerre à l’Allemagne ! Notez aussi les massacres de civils français et allemands par les sois disant alliés……….Enfin, il est bon de savoir que beaucoup n’ont de connaissance historiques que celles des films hollywoodiens.

    • «  »beaucoup n’ont de connaissance historiques que celles des films hollywoodiens. » » on pourrait même penser qu’ils sont faits pour ça !!!))

  23. 5 On a terriblement dégringolé depuis 1789 et on s’est écrasé en 40, ça a fait ‘boum’.
    Tous les Français, les vrais, doivent relever leurs manches, se cracher dans les mains et libérer eux-mêmes leur pays et non attendre qu’une autre puissance étrangère fasse le boulot à notre place (et ça n’arrivera pas)(ex. la Russie) ou attendre que tous les Arabes musulmans et tous les Africains regagnent leur pays de leur propre volonté (et ils ne le feront pas s’ils n’y sont pas forcés).
    Alors les Français, êtes-vous des vrais hommes ou des mauviettes?
    Ne dit-on pas: C’est au pied du mur qu’on voit le maçon.

  24. 4 La France, notre pays, est un pays occupé et non libéré.
    Pourquoi? Parce que ce ne sont PAS les Français qui l’ont libéré en 45.
    La libération de 45, n’est pas la nôtre.
    Cette libération, c’est trop facile, on ne la mérite pas.
    D’autres l’ont fait à notre place, ça ne compte donc pas.

    • Les Français qui ont participé à la libération méritent néanmoins respect et considération.

    • Pourquoi? Parce que ce ne sont PAS les Français qui l’ont libéré en 45.
      La libération de 45, n’est pas la nôtre./ dixit

      Tout a fait d accord avec vous ! Maintenant ( en 2020 ) on crache sur les liberateurs ( enfin pas moi…) americains, en oubliant le nombre de jeunes gens morts pour notre pays et en reecrivant l histoire..

      Je ne partage pas le raisonnement de beaucoup, meme si ( a l image d un zemmour ) il est bon de dire que l oncle sam n avait que des arrieres pensees sur ce pays ! Et que le « liberateur » de Gaulle nous a protege des ambitions yankees…( ce qui est a mourir de rires, vu le peu de moyens qu il avait en 44…)

      En realite la France recherche toujours des excuses, au lieu d analyser soigneusement ses propres erreurs du passe

  25. 3 Et en 2020, on est toujours DERNIER.
    En plus, on se fait envahir par les Africains et les Arabes et d’autres étrangers aux moeurs étranges. Et on doit vivre avec des Arabes musulmans qui construisent sur notre sol leur lieu de culte, presque sous nos fenêtres.
    On se fait humilier dans notre propre pays, rejeter, écarter, exploiter (on paie pour les envahisseurs), voler, racketter, déposséder et même égorger.
    On prend des coups tous les jours. On boit la tasse tous les jours.
    Quand est-ce que mes compatriotes vont le réaliser et se lever en disant ça suffit l’humiliation imposée, forcée.

    • Lotus ,,encore tres juste vous etes « dans le temps present » ,pendant que les francais degoisent verbalement leurs eternelles haines et mechancetees tres connu mondialement , concernant une chose passee il ya 80/90 ans auparavent !,

      • Vous exagérez, tous les Français ne sont pas méchants, moi je les trouve plutôt gentils. Ils sont gentils mignons comme leur président Macron 🙂

  26. Bref, ce qu’il faut retenir, c’est que les Français (nos parents et grands-parents) n’ont pas LIBÉRÉ notre pays. Nous devons notre libération aux Américains et aux Anglais.
    Les Canadiens sont venus, merci à eux, mais sans les Américains, ils ne seraient pas venus seuls.
    De parmi les PREMIERS, les Grandes Nations, sous Napoléon III entre autres, on est tombé DERNIER.
    K.O. ou écrasé et dernier en 40 sur notre propre sol.
    K.O. en Indochine en 54. K.O. en Tunisie en 56. K.O. au Maroc en 56.
    K.O. en Algérie en 62.
    Et avant que les Africains nous expulsent de leurs pays, on s’éjecta.
    Quel débarque! Quelle dégringolade! Quel effondrement!

  27. «Américains, Anglais (il y avait aussi des Canadiens) et Russes n’avaient pas pour objectif de libérer la France»
    Oui, nous sommes d’accord, l’objectif des Américains et des Anglais c’était de battre Hitler, d’en finir avec ses guerres, ses destructions dans toute l’Europe. Et les Russes, même chose, battre Hitler le traître et envahir l’Allemagne ou au minimum arriver à Berlin avant les Alliés.
    Pour les Américains et les Anglais, la France était un pays vaincu, occupé par l’Allemagne et qui en plus, collaborait avec l’Allemagne nazi.
    Ça en dit long sur l’étendue de notre défaite et sur notre état mental.
    1) vaincu militairement.
    2) et obligé de se soumettre à Hitler ou ne lui causer aucun problème.

    • Lotus ,,,,vrai vrai ,, [ pour l’etat mentale des francais : ils fonctionnent constament « avec haine et mechancetee gratuite constament meme en vacance ! c’est comme ca qu’on les reconnaient mondialement , Le negative rempli leurs tetes..? …

      • Je parlais de l’état mental de mes compatriotes en 39, 40, 41, etc.
        Aujourd’hui, la mentalité des Français a quand même beaucoup changé. J’en connais beaucoup qui sont gentils, doux comme des agneaux, très accueillants, euh… même un peu trop.

  28. quelques precisions…la guerre a commence le 10 mai40…l armée allemandeenvahi la holande et la belgique….les armées anglaises et françaises sont en Belgique ,le 28 mai les allemands sot a dunkerque et lile est deja tombee..la bataille de France commence le 27 mai 40. les forces en presence pendant la drôle guerre 150 division du coté allié et 94 divisions ducoté allemand….revoyez votre histoire…la France a été balayée en moins de temps que la Belgique la hollande rt le corp expéditionnaire anglais soit 335 000 soldats
    arrêtez de raconter des foutaises l armée Française etaiet bien équipée surtoutvsa marine qui s estsqbordée a Toulon et a refusé le combat a mers el kebir…putain tu le sais tres bien
    le seul mérite de de gaulle c est d avoir empêché la colonisation de la France

    • de gaulle a sauve la France en 1958….et il a abandonne le pétrole et le gaz surtout ….

      • après quatre ans de guerre ! combien de jeunes sacrifiés, sans compter les piednoirs et surtout les harkis

    • le 20 juin les allemands sont a Lyon….il n ya plus d armée Française ..et pas de resistants le gouvernement s enfuit a bordeaux….l armistice est demandéeles français ont tenus 18 jours …le reste c était pour occuper le maximum de terrain, les allemands auraient pu occuper toute la France fin juin 40…de fait Hitler rencontre Franco a Hendaye….pays basque francais

  29. Comme disait le général Paton  » Nous nous sommes trompés d’ennemi .. »
    Paton ..voulait arriver à Berlin avant les Soviètiques d’allieurs la  » division Paton  » était connue pour sa rapidité à avancer dans les lignes ennemies ( le partage..ou plutôt le dépecage de la partie Est de l’Europe avait déjà été décidé à Yalta..) Paton fut grièvement bléssé suite à un mystérieux accident d’avion puis éliminé à l’hopital en Déc 45.. il faisait trop d’ombre à Eisenhower .( Ne pas oublier que le Japon n’a jamais combattu l’URSS…,que Hitler à donné des ordres pour freiner l’avance sur Dunkerque..,au D Day certains généraux Allemands ont  » freiné  » le mouvement de la 12 ss panzerdivision vers les plages.. ; l’endroit du d day était connu de Rommel et Hitler…bref .beaucoup d’incohérences

    • L’endroit du débarquement était connu des Allemands, mais ils n’y croyaient pas, sauf…
      Rommel qui fût opportunément grièvement blessé suite à un mitraillage de sa voiture.

  30. (suite)
    Par contre, je ne partage pas votre point de vue selon lequel, les USA ont abandonné l’armée française. Vous n’ignorez sans doute pas, qu’à l’issue de la première guerre, il a existé un programme mondial de démilitarisation des nations. Et les USA s’y sont particulièrement employés à ce but en plus d’une politique de non-intervention dans des conflits futurs. Vous devez, pour illustrer ce point, connaître le cas du colonel Mitchell ?
    Puis enfin,pour vous rejoindre dans votre article, l’amitié franco-américaine, ne repose que sur des accords de circonstances communes quand les intérêts américains sont servis en premier. Je pourrais vous citer des cas où l’on s’est même combattu ( militairement entends-je).

  31. n’oubliez pas les emeutes de setif,du liban,de syrie et de nos comptoirs des indes,le meme jour…le 8 1945,fomentees par les services anglais(lire le livre du general jacquin,du service de renseignement a la legion)

  32. Mr Gomez,
    l’histoire de la seconde guerre mondiale est un sujet complexe pour pouvoir le résumer par un seul article ( pour vous) et pour moi, dans un petit encart mis à la disposition de commentateur.
    Aussi, faut-il s’attarder sur  » l’histoire politique de la seconde guerre mondiale » pour comprendre les enjeux des USA en particulier.
    Les américains ne sont pas venus libérer la France; elle faisait partie d’un programme général.
    Ainsi, pour vous reprendre, oui, la libération de l’Europe était programmée et la France, la porte d’entrée avec une zone géographique propice que fut la Normandie.
    (suite dans un second post).

  33. Votre vision de l’histoire reste très floue et passe à côté des vrais enjeux. Votre analyse n’engage que vous, mais n’a aucune rigueur historique.

    • Alors, c’était quoi, les vrais enjeux ?
      Et en quoi les faits relatés par M. Gomez sont-ils inexacts ?

      • Visiblement Mr Gomez a appris l’histoire en lisant oui-oui !
        1/ Dunkerque : W.Chruchill n’était pas encore premier ministre (10 mai 1940)
        2/ Les USA ont attendu le 7 décembre pour entrer en guerre. Ben oui c’est normal car c’est Hitler qui a déclaré la guerre aux USA et pas le contraire. La doctrine Monroe battait son plein aux USA et Roosevelt n’a pas pu convaincre les USA de la guerre jusqu’à Pearl Harbor. Sont ils entrés en guerre pour coloniser l’Europe : c’est un non sens et qui repose sur rien de concret.
        3/ L’AMGOT a été décidé bien plus tard qu’à la conférence de Casablanca et en tout cas de Gaulle l’ignorait jusqu’au débarquement, ce qui a provoqué son action pour enlever la France de l’AMGOT.
        suite sur autre post

      • 4/ dès la fin des années Hitler avait pour seul objectif d’envahir et détruire l’URSS, son espace vital, ni l’Angleterre ni la France était des objectifs militaires au départ. Staline s’est allié à Hitler pour gagner du temps et parce que anglais et français n’ont proposé aucune alliance. Staline voulait venir jusqu’à Paris : pas besoin, il avait le PC qui pouvait s’en charger.
        5/ si en 1940 l’armée française a été battue malgré les morts et le courage ds soldats français, c’est essentiellement parce que son état major retardait d’une guerre et qu’ils étaient nuls à chier.
        6/ quant à l’action du général de Gaulle qui est traité par dessus la jambe, on lui doit l’organisation de la résistance, le fait que la France puisse retrouver son rang, … suite autre post

      • car Roosevelt considérait la France comme collaborateur et devait avoir le même sort que l’Allemagne nazie.
        En conclusion : on peut lire des livres d’histoire et ne rien comprendre aux faits et au souffle de l’histoire et de ceux qui l’ont fait.

  34. Les alliés n’avaient pas comme priorité de libérer la France… des allemands, si ;mais pour l’occuper ensuite. C’était le projet des Américains.
    Liberer la France, c’était par contre la priorité de
    De Gaulle.

  35. Américains, Anglais et Russes n’avaient que des interets divergents…et pas uniquement sur le cas de la France…un jeu d echecs !

    1 / Les U S A ne voulaient pas rentrer en guerre en 1940, car ils pensaient que l angleterre et la france pouvaient la gagner sans eux ! Veridique..

    Ensuite ( contrairement a ce que vous ecrivez
    l entente entre eux etait loin d etre parfaite .) il y a eu un GRAND CONFLIT geo-stratégique anglo-américain de juin 1940 à juin 1944… je ne parle meme pas du cas pire russkof !

    Donc la « petite » France, n etait pas l unique preoccupation des deux grands etats qui n envisageaient qu une chose : devenir la premiere puissance mondiale ! ( l angleterre jouant dans une autre division, idem et encore plus pour l hexagone )

  36. Juste une petite erreur, Monsieur Gomez, ce n’est pas à l’automne 1941 mais en été, le 21 juin que l’Allemagne a attaqué L’URSS.
    Une petite précision sur la félonie des Anglais. Churchill n’a pas hésité à faire tirer sur la flotte française en 1940 à Mers-El-Kebir.

    • mais quid de la félonie des amiraux pétinistes qui s’apprétaient à donner aux nazis tous les batiments de la flotte ? à part le casabianca, je n’ai pas souvenir d’en connaitre d’autres

    • Pas du tout, Churchill voulait que les rafiots français se rendent, mais l’amiral Gensoul refusa.
      Peut-être avait-il l’intention de rejoindre la Kriegsmarine?
      Et en 40, étions-nous en guerre ou pas? Réfléchissez!
      Arrêtez de critiquer les Anglais, examinez plutôt toutes les actions de nos chefs politiques et militaires depuis 1936.
      Et arrêtez de dire que nous, les Français, étions les meilleurs ou des petits saints.
      Et qui sont les cons qui se sont sabordés à Toulon en 42?
      Putain, fallait être timbré!
      Allez-vous encore une fois défendre les décisions tordues de nos chefs politiques et militaires?

      • La gestion de la flotte française fût d’une stupidité encyclopédique ;tant en 1940, qu’en 1942.

      • Lotus ,,,,,une infos .[cachee cachee savez vous pourquoi au debarquement de normandie tous les americains sur les plages se sont fait fusilles par les allemands qui etaient la ,et devaient ne pas etre la bien sur ? Car les francais avaient donne La Mauvaise Date ! date un jour trop tot !!!!!! c’est aussi le pourquoi l’immense cimetiere avec toutes les Croix !

        • Hum… pas sûr de ce que vous écrivez soit exact. Les Américains devaient bien se douter qu’il y avait des Allemands sur la côte et que leur débarquement ne serait pas un pique-nique.

  37. «  »où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS » »……mdr…à ce niveau là c’est même plus de la synthèse…

    • Pleins de gens hélas gobent la propagande comme quoi les méchants teutons ont attaqués les gentils ruskofs. Z’ont jamais entendu parler de l’invasion de la Finlande par les gentils soviétiques génocidaires, qui ont pris une belle dérouillée face à quelques finnois décidés.
      Ou du massacre de Katyn. De l’Holodomor.
      Les soviétiques étaient des monstres et voulaient conquérir l’Europe, sans les allemands et leurs nombreux alliés, on parlerai russe et on serait encore plus misérable et flicés par un gouvernement despotique.
      Bon, avec Macron on parlera arabe et nos libertés ont déjà été supprimées, mais un répit de 75 ans c’est toujours ça.

Les commentaires sont fermés.