Ami, Amour, Amimour son amour

Publié le 29 décembre 2015 - par - 10 commentaires - 1 457 vues
Share

10218596-samy-amimour-les-mails-terrifiants-de-kahina-la-femme-du-terroriste-du-bataclan

Le quotidien Le Parisien nous donne un aperçu de la prose de Kahina, une jeune «Française» de 18 ans, de notre Molenbeekistan à nous, la Seine-Saint-Denis qui vivrait dans l’Etat islamique. Pourquoi elle ? Parce qu’elle se dit la veuve de l’ex-conducteur de la RATP, Samy Amimour, surtout connu pour être un des djihadistes qui a participé à l’exécution de 130 personnes au Bataclan.

Kahina la câline est une publicité à elle seule pour la déchéance de nationalité. Cette «Française» doit bien avoir la double nationalité. Algérienne ? Marocaine ? Tunisienne ? «Califatienne» ? «Raqqaille» ?

Dans une série de courriels, la donzelle écrit: «J’aurais tellement aimé être avec lui pour sauter aussi». Un freudien verrait peut-être dans le propos une légère connotation sexuelle. A 18 ans, elle a encore de nombreuses années devant elle pour se faire sauter.

Elle exprime une «fierté» bien compréhensible devant les actes de son petit Samymour. «Ah là là, je suis si heureuse», confie-t-elle. Un homme qui a prouvé que l’islam est une religion parfaite dans l’«amimour» de son prochain.

Elle affirme qu’elle était «au courant depuis le début». On se sépare donc encore plus vite et plus définitivement dans la société islamique que dans la société occidentale. Et pas besoin de changer de vêtements pour se métamorphoser en veuve noire. Tout est fourni dès le départ. Niquer, niqab, machab.

Le Califat veille à tout.

Kahin Kaha aurait été une bonne élève. Qui en doute? Elle aurait rencontré Samy Mamour en 2013, au moment où il préférait le kamis au kama(soutra). Contact par Internet avec le futur virtuose de la Kalachnikov, parti en Syrie approfondir sa foi, avant de le rejoindre et de l’épouser religieusement, autrement dit à la mode islamique, en déchargeant son chargeur sans regarder l’arme sœur.

Le couple s’installe d’abord à Raqqa, la «capitale» de l’Etat islamique, avant d’aller vivre à Mossoul. La traversée du désert, version mahométane.

«J’ai encouragé mon mari à partir pour terroriser le peuple français qui a tant de sang sur les mains […] Rien ne sera plus comme avant […] J’envie tellement mon mari», dit la sorcière bien-aimée d’Amimour (en arabe, Kahina signifie celle qui pratique la magie ou la divination). Qu’elle se méfie, les amis de Mamour ont plutôt tendance à appliquer la Charia et celle-ci n’est pas tendre envers les «kahina».

«La vie, c’est pas paix, paix, paix, amour, bisou. Tu nous tues, je te tue, tu nous combats, je te combats […] Tant que vous continuez à offenser l’islam et les musulmans vous serez des cibles potentielles, et pas seulement les flics et les juifs mais tout le monde

Magnifique exemple de modération. Un peu comme ces musulmans réunis en Norvège pour parler de paix.

https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/videos/1161349360559635/?pnref=story

Kahina affirme avoir «un appart tout meublé avec une cuisine équipée, deux salles de bains toilettes, et trois chambres, et je ne paye pas de loyer, ni l’électricité et l’eau. La belle vie quoi!!!»

Description qui rappelle la situation des «chances-pour-la-France»: médiocratie et assistanat, haine des mécréants et amour des prestations sociales, exigence de recevoir selon ses besoins et non selon ses efforts et son mérite.

Deux salles de bains et trois chambres, cela n’est pas trop grand pour une veuve ? A moins qu’elle reçoive quotidiennement 72 djihadistes en manque.

Si elle revient chez nous, elle exigera certainement un appartement de même type. Je suis sûr qu’elle l’obtiendra.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Herbert Sogno

Elle aurait pu l’orthographier « Caïna », puisque son rêve est la mort de ses frères humains.

Le plus terrible, enfin un terrible parmi tant d’autres plutôt, est qu’elle arrive encore, après le plus ou moins relativement important « succès » des attentats, à garder son sang froid et nous balancer une takkyia supplémentaire en culpabilisation ! Ce serait de notre faute !! Comme s’ils avaient besoin de prétextes pour zigouiller du mécréant !! Alors qu’ils ne font que ça au Proche-Orient même avec des musulmans qui leur semblent trop modérés !!

Filochard

Je lui propose un jerrican d’essence oh 2 litres suffiront, qu’elle s’en asperge , qu’elle y mette le feu en place de grève ( bien sûr) et qu’elle aille retrouver son machin, à moins qu’elle ait droit à 72 éphèbes…….

Marcello

72 éphèbes montés comme des ânes(pardon de mêler les ânes).
Maintenant si sauter est son seul désir pour imiter son idiot de mari on peut lui arranger ça en ces fêtes de fin d’année.On peut lui concocter deux bons gros pétard qu’on mettrait où je pense, il pourrait y avoir un bon résultat surtout si on prendrait un bon mortier pour la mise à feu, je me porte volontaire pour lui faire plaisir.

pauledesbaux

1fVAY encore un journaleux inculte pour comparer LA KAHENA à cette sale française indigne de notre NATIONALITE INDIGNE DE VIVRE ici chez nous en faisont l’apologie des crimes de son « mari » LA KAHENA avait l’orgueil de sa race BERBERE qui a donné sa vie à la guerre contre les arabo-musulmans venus détruire et asservir cette RACE FIERE DES BERBERES qui a dû choisir entre le SABRE ET LE CORAN? COMME JE VOUS LE RAPPELLE ICI ? nous sommes entrain de le faire quand SURGIRA NOTRE KAHENA ,? CELLE qui nous rendra NOTRE HONNEUR

Marcus Graven

Ce n’est pas un commentaire. C’est une débilité. « Indigne de vivre ici chez nous »? Elle vit à Mossoul. Seriez-vous irakienne berbère? Ce sera une autre débilité. « La race fière des Berbères »!? Pourquoi pas? Mais la suite « Nous sommes en train de le faire quand surgira notre Kahena? » (ou Kahina, suivant les textes).
Un léger nettoyage neuronal serait peut-être nécessaire?

GV

Les US Drones ne pourraient ils pas l’envoyer rejoindre son cher mari ?

Possidius

Un peu d’humimour, euh d’humour, ça ne peut faire que du bien. Par contre attention sur la signification du nom Kahina car il s’agit d’une reine berbère (racine « Cohen ») ayant voulu repousser les musulmans, une sorte de Mme Martel…

Marcus Graven

C’est exact et c’est pour cela qu’elle semble considérée comme une sorcière par les Musulmans.

De passage

L’auteur non arabisant confond la Kahina (reine berbère) et la kahba (p.te en arabe) ! ;-)

Alya

De son vrai prénom Dihya. une reine berbère animiste et non pas juive. Le surnom péjoratif donné par les arabo-musulman (Kahina) est bien de racine juive Cohen mais ce n’est qu’un sobriquet. Dihya fut le dernier rempart contre l’invasion arabo-islamique en Afrique du nord après 50 ans de résistance. Avant elle il y eu le prince Aksel dont le prénom est de racine chrétienne que les arabes ont surnommé Kouseilla.