Amis de gauche, vous vous êtes comportés avec moi comme des salauds !

Publié le 4 novembre 2018 - par - 58 commentaires - 2 575 vues
Share

À mes amis et camarades avec qui je partageais la passion du chant grégorien et qui se sont comportés comme des salauds 

Quelqu’un à table se lamenta sur les élections brésiliennes.
Le sujet étant lancé, je donne mon opinion calmement : « Moi je suis ravie du résultat des élections brésiliennes ».

« Quoi !!!!! tu es contente de l’élection de cette ordure ?!!!!! »

C’est A. qui m’attaque, suivie des autres. La charge est violente, le ton est agressif.
Le rapport des forces est très inégal, donc idéal pour les lâches : 5 contre un ! (sans compter la table voisine).
C’est sans risque, la meute peut s’abattre sur la proie solitaire et elle ne s’en privera pas.

Il n’y aura pas d’argumentation, de vision globale, on va pêcher dans le caniveau ce que « l’ordure » aurait dit et on me harcèle avec des accusations : « Il a dit que… tu es donc d’accord !? »
Niveau tabloïd.
Affligeant. Et pervers.

J’essaie d’élever le débat, je voudrais que l’on prenne en considération les récentes victoires des patriotes en Europe, mais G.P. « n’aime pas » ces gouvernements et vous autres non plus… donc on évite le sujet.

On ne parlera pas du Brésil. D’ailleurs, qui connaît ce pays ? Personnellement j’y suis allée : la délinquance y est incontrôlée à tel point que les touristes sont priés de ne pas sortir avec leur appareil photo. J’y ai été délestée de mon sac à main…

J’ai envie de dire : de quel droit osez-vous vous mêler du choix des électeurs brésiliens ? Le peuple, le povo, vous vous en fichez donc, vous les gauchistes ?
Vous êtes la gauche qui se gargarise de démocratie mais quand la démocratie est en marche dans les urnes et que la droite gagne, vous hurlez à l’imposture !
Comment appelle-t-on cette attitude ? Ne serait-ce pas du vrai fascisme, du vrai totalitarisme ça ?
Vous ne me laissez pas parler, ma liberté d’expression, que je revendique, ne vous intéresse pas.

Et vous dénigrez. Vous colportez les ragots, dirigés sous la ceinture de préférence. Les spécialistes en techniques de manipulation des masses visent l’image de la personne à discréditer. Cela fonctionne merveilleusement bien, grâce aux médias aux ordres, sur les moutons lobotomisés à la télé-réalité.

Vous parlez de violences aux femmes, je pointe les égorgements et viols quotidiens en France, mais vous ne voulez pas en discuter ni admettre cette réalité, le sujet est tabou et, pour bien marquer le coup, comble de l’apartheid, tu (toujours toi, A.) te lèves en disant : «  Je préfère quitter cette table plutôt que d’entendre cela ! »
Où donc est passé le respect, la tolérance ?
C’est ça votre fameux vivre-ensemble ?

Pourtant, il y en a des choses à dire sur le sujet du respect envers les femmes et nous sommes vraiment concernées puisque, à nous deux, A., nous avons la responsabilité de 7 femmes, entre nos filles et mes petites-filles, à qui nous devons laisser un pays sûr où elles pourront vivre libres et non sous un califat qui est une théocratie, avec la charia qui remplace nos lois comme c’est déjà le cas dans certains quartiers.
Nous n’avons pas le droit de les abandonner aux barbus pour lesquels c’est une prescription coranique de violer les mécréantes.

Vous êtes bien naïves, vous ne semblez pas avoir conscience de cela. Au lieu de vous révolter contre les violences faites aux femmes dans l’islam, en France tous les jours, vous glapissez que le nouveau numéro un du Brésil est un affreux misogyne et que c’est très très grave…
Ne vous rendez-vous pas compte que le vrai danger est la loi islamique avec voile imposé et viol impuni des mécréantes, car encouragé par la religion ???

Il se pourrait que si cela vous arrive, vous trouviez bien douces les plaisanteries douteuses que vous ne supportez pas.
Le statut des femmes n’est guère enviable chez les musulmans.
Ni celui des homos (je parle de faits et pas de menaces).
Je sais de quoi je parle : je vois clair, j’ai un cerveau, j’ai voyagé et étudié la langue et la civilisation arabes.

J., tu n’es pas en reste et tu joins ta voix aux attaques.
Vous quittez tous la table où la « lépreuse » que je suis reste seule avec F. qui persiste à vouloir me faire dire que c’est forcément un sale type qui a été élu…

C’est douloureusement décevant car toi, F., qui me connais bien, qui habituellement affiches une certaine neutralité, tu avais le pouvoir de mettre fin à ce lynchage, mais tu as choisi de jouer le rôle de l’inquisiteur : je devais absolument dire que je désapprouvais les (pseudo-) dires du nouveau président brésilien…
Je n’ai pas voulu entrer dans ce jeu pervers et je t’ai dit que je m’en fichais.

Il a aussi été question d’Aznavour qui ne méritait pas ses funérailles nationales selon vous. Je suis en désaccord avec vous et je le dis.
Regards méprisants…
Pourquoi cet Arménien qui a tant contribué au rayonnement de la France ne mériterait-il pas l’hommage rendu ?
Parce qu’il n’était pas de gauche ?

Vous êtes des gens sectaires et intolérants qui ont l’arrogance des donneurs de leçons tirant leur force dans le pouvoir majoritaire.
Pire, vous êtes des islamo-collabos, des traîtres à votre pays, mais qui risquent de bientôt déchanter car le vent tourne, les peuples commencent à comprendre.

Je décide de me retirer, puisqu’on ne peut pas analyser.
Avec vos certitudes, vous ne laissez pas un autre point de vue que le vôtre s’exprimer. Vous êtes en nombre, bien-pensants, et forcément, moi qui ne suis pas d’accord, je suis mal-pensante…
Donc, je me retire dans ma chambre en vous disant que je sais que, dans mon dos, je suis traitée de nazie, de fasciste, et que je m’en fiche, car les fachos c’est vous !

Mes amis, vous avez été de parfaits petits commissaires politiques, dignes des pires régimes totalitaires, petits gardes rouges de la pensée unique. Et comme je ne suis pas optimiste sur l’avenir de notre pays, je crains le pire si nous nous retrouvons face à face dans des circonstances moins pacifiques.

Sachez que je suis une personne entière portant au plus haut degré la notion de liberté qui est un droit inaliénable, ne vous en déplaise. J’aime aussi appeler un chat un chat. Et je n’ai pas l’intention de me convertir à l’islam.

Enfin, clin d’œil du hasard, je vais conclure avec le dernier mot de l’affiche rouge que j’avais chantée la veille au soir à table, avec H. à la guitare, et j’écris avec amour pour mon pays : vive la France !

Raymonde Uhl

P.-S. 1 – Oui, A., tu as du mal à le concevoir, j’aime Léo Ferré, j’ai de l’admiration pour le groupe Manouchian dans lequel je vois avant tout l’esprit de résistance, l’étiquette communiste étant secondaire en la circonstance. Vois-tu, la hiérarchie existe aussi dans les valeurs, pas seulement à l’armée ou chez les abeilles !
J’aime aussi Gainsbourg et sa fameuse chanson : « Sois belle et tais-toi » !

P.-S. 2 – À toi, M. le Bavarois, qui étais à côté, je voudrais dire que tu n’as pas à porter la faute d’Adolf sur tes épaules du haut de ton mètre 90.
Tu es allemand et tu as le droit d’être fier sans la repentance.

Et toi, I., toi qui as la vie devant toi, je ne saurais trop te recommander de toujours penser par toi-même et de ne pas hésiter à remettre en question les doctrines officielles.
Bonne chance dans ta Pologne chrétienne !

P.-S. 3 – Le lendemain d’un lynchage, si d’aventure certains d’entre vous n’ont pas la conscience tranquille, il est inutile de dire cette idiotie : « On t’aime bien, mais on n’aime pas tes idées ».
Je pense, donc je suis = je suis mes pensées.
Remettez-vous plutôt en question… et lisez les livres « interdits » !!!
(je veux dire politiquement incorrects).

Print Friendly, PDF & Email
Share

58 réponses à “Amis de gauche, vous vous êtes comportés avec moi comme des salauds !”

  1. Ulysse 67 dit :

    On reconnaît un gauchiste au fait qu’il soit lobotomisé, incapable de discuter et de débattre sereinement des idées, il ne sait qu’asséner ses certitudes idéologiques, ses idées toutes faites, son prêt-à-penser avec une agressivité difficilement contenue et en invectivant son interlocuteur sur un mode accusatoire moralisateur et culpabilisant.

    Débattre, c’est accepter de remettre ne cause son point de vue, pas matraquer ses certitudes bornées.

    Ces gens sont des sots et des imbéciles, certains d’avoir raison, incapables d’écouter un point de vue alternatif. Rien à en tirer.

  2. Opus dit :

    Bolsonaro, c’est le type qui a dit à une députée qui lui opposait calment des arguments rationnels : Je ne te violerai pas parce que tu es un gros tas, mais j’espère bien que quelqu’un le fera ».

    Vous êtes fière de soutenir une ordure pareille ? Merci de me répondre par oui ou par non.

    • Paul dit :

      Cet homme a probablement beaucoup de défauts et je n’aimerais pas être un citoyen brésilien pour plein de raisons, mais il n’a pas été élu sans raison, la gauche ultra-corrompue et l’extrême violence dans le pays sont particulièrement responsables.
      Regardez la video « Brésil : la vérité sur Bolsonaro ! » de Damien Rieu, en particulier vous trouverez l’extrait video de la dispute avec la députée de gauche

      • Opus dit :

        Vous n’avez pas répondu à ma question. J’en conclus que vous êtes d’accord avec les appels publics au viol de ses opposantes politiques. Vous êtes un déchet de l’humanité.

        • EORGHIL dit :

          « Merci de me répondre par oui ou par non » : phrase type du parfait démocrate . Vous êtes une parfaite illustration des gens décrits dans l’article. Pauvre type…

        • Paul dit :

          Etes vous allé(e) écouter la vidéo et voir l’extrait ? De quoi parlez vous ?
          Il ne s’agit pas de fantasme ou d’intox. Et vous semblez avoir un problème avec l’un ou l’autre ou les deux, mais ce n’est pas parce que vous le répéterez avec une colère réelle ou feinte que ce sera la réalité. Vous avez peut-être cru sans aller à la source de l’info. Je vous donne une occasion de vérifier et d’analyser par vous-même puisque j’ai eu la chance de trouver cette info.

  3. Emile dit :

    Il est inutile de chercher à avoir de vrais discutions avec les gauchiasses…..
    Ils ne raisonnent pas ; la réalité des faits et les constats que peuvent faire au depart leur cervelle ( du moins ce qu’il en reste ) passe ensuite par le filtre des utopies et des dogmes gauchiastiques et vous obtenez cet espèce de brouet malodorant et prédigéré , toujours le même , assaisonné d’invectives et d’anathèmes……
    Vous perdez votre temps…..

  4. Dubattoir dit :

    Madame vous avez deux solutions, la première fuir ou deuxième solution
    « sélectionner »
    Retourner chanter chez les grenouilles, parmi elles vous allez rencontrer le petit monsieur ou la petite dame d’exception qui viendra parler avec vous au détour d’une pause.
    Au moins vous aurez gagné à connaitre autre chose que les zombies cafards.

  5. Dubattoir dit :

    Musique grégorienne, diantre.Tous ces bénévoles catho zombies comme dit Emmanuel Todd, se révèlent être « les pires », tête à claques, imbibés, normatifs, nourris au lait de l’église Bergoglio du renoncement à toute virilité de réflexion. « Tout le monde il est gentil ici, c’est vrai ce que dit la télé, moi politiquement gentil zombie, moi Charlie. » 90% sont des sardines qui nagent en bancs serrés, dans l’eau de la normativité.
    On pourrait dire : Des grenouilles de bénitiers multiculturalismes.

    • Trannod dit :

      je connais une chorale….chantant du grégorien

      que des gauchistes

      faut pas être aussi affirmatif

      pas que des grenouilles…..LOL

      • Dubattoir dit :

        C’est ce que je dis, ci-dessus, « Vaut mieux avoir quelques amis solides de confiance patriote qu’un grouillement de connaissance constitué de lambda inhibés et de foireux zombies vite agressifs.
        C’est le commencement de la vraie communautarisation européenne. »

  6. Marcus dit :

    Madame, nous connaissons tous des gens comme ça. Ils sont endoctrinés dès leur plus tendre enfance par l’idéologie. Ils sont biberonnés à l’anti-racisme et les droits de l’homme, mais toujours avec une empathie à 2 vitesses, selon si on est de leur bord ou pas, et une hypocrisie sans limites. Ma belle sœur et son mari son des anciens soixante huitards. Je suis catalogué d’office d' »extrême droite », depuis que j’ai dit lors d’un repas de famille que Poutine était certainement l’un des meilleurs dirigeants au monde, élu et réélu haut la main par son peuple. Pour ces gens là, l’esprit critique, c’est « je le dis comme le comité central le pense »….

  7. angora dit :

    le problème c’est l’insécurité , le desordre permanent;
    au Brésil ils ont leurs racailles, en Europe ce sont d’autres racailles mais le problème est exactement le meme.

  8. barbot dit :

    On a l’impression d’une .réunion de cellule communiste au temps de Staline.Au fait, ces dames pensent-elles que leur cher islam autorisera le chant gregorien??
    Le dissident Bukovsky avait raison: l’URSS, c’est ici en occident et maintenant.

  9. Hellène dit :

    Des amis, on peut toujours en changer. Mais sa famille?
    Très dur de se faire traiter (par sous-entendus) par la chair de sa chair, de raciste, de facho, d’homophobe…
    Ma propre fille (de 18 ans) est allée sur ma chaîne YouTube pour vérifier mes abonnements (j’ai bien dit ma fille, pas ma mère…), qu’est-ce que j’ai pris!
    Probablement bercée par les médias officiel (nous ne vivons pas ensemble), elle est favorable aux « migrants », déplore l’élection de Bolsonaro, méprise Poutine et MLP…
    (J’ai changé la confidentialité de mes abonnements YouTube après ça, mais je n’aurais jamais pensé devoir en arriver là…)

    • angora dit :

      c’est triste mais probablement qu’un jour elle changera d’avis….

    • La Hire dit :

      J’ai le même exemplaire dans ma famille. Jeune femme, jeune mère, « Je suis de Gôche, » , dit-elle, la main sur le cœur et les yeux fermés, « Je crois au vivrensemble ». Je ne lui souhaite cependant pas de croiser le Vivrensemble un soir, au bas de son immeuble, mais je crains fort que son petit ne le croise dès la maternelle. Bon, elle aura les moyens de le mettre au privé, mais cela la fera t-elle réfléchir ? J’en doute.
      En attendant, socialement parlant, je suis certainement plus de gauche qu’elle.

  10. Henri dit :

    Je me demande finalement si les gens classés à gauche ne sont pas tout simplement des cons, mais cons à bouffer… ce que vous voulez (ne soyons pas grossier !)
    Récemment dans un article de l’immonde à propos des intempéries en Italie, il y a un commentateur qui a réussi le tour de force d’y associer Monsieur (ouais je suis déférent avec cet homme) le Ministre de l’Intérieur Salvini, plus grotesque que ça tu meurs ! Tu sais plus quoi dire devant une connerie aussi monumentale.Tu fais comme l’auteur de l’article, tu pars…

    • anne dit :

      Je confirme : les gens de gauche sont très bêtes même s’ils sont souvent instruits, cultivés. Ils sont sûrs d’avoir raison et se croient plus intelligents que les « ploucs ». Il ne faudrait jamais parler de politique avec eux et d’ailleurs, éviter de les fréquenter.

  11. jeannot dit :

    « Pire, vous êtes des islamo-collabos, des traîtres à votre pays, mais qui risquent de bientôt déchanter car le vent tourne, les peuples commencent à comprendre. »

    Vous avez bien raison ! Tous ces gauchos sont mal barrés dans tous les cas. Si les patriotes gagnent, ils auront des comptes à rendre. Si, à Dieu ne plaise, c’est l’islam qui l’emporte, ce sera pire pour eux : ils auront intérêt à courir très vite car ils s’apercevront que leurs chers potes ne leur feront pas de cadeaux

  12. torghal dit :

    Le nouveau président Brésilien est quand homophobe, machiste et raciste et ce n’est pas des ragots. En plus il fait de la politique depuis plus de 20 ans, au cours desquelles il n’a pas présenté plus de 2 projets de loi. Et ce n’est pas des ragots. C’est surtout un opportuniste démagogue comme l’est Donald Trump qui a été le 1er dans ses hôtels internationaux a employé des des immigrés payés avec des bas salaires.
    Certes il est nationaliste mais cela n’excuse pas tout le reste.

  13. Frederic REYNIER dit :

    Vos amis marxistes se sont comportés comme comme ils sont à l’état naturel, vous semblez découvrir l’eau chaude

    • torghal dit :

      On peut être très bien Nationaliste de droite et ne pas être homophobe, raciste et machiste, regardez Marine le Pen.

  14. hemmerdeur dit :

    Bonjour , vous amis de gôôche reprochent surtout à Aznavour d’ être cosignataire de l’Appel des 300 pour une modification du coran …
    silence complet et général sur le sujet !

  15. Allonzimollo dit :

    Excellent témoignage du sectarisme et de l’intolérance de ceux qui prétendent appartenir au « camp du bien », aveuglés par une idéologie qui conduit la France droit au chaos…

  16. Pierre Bleven dit :

    J’ai les mêmes à la maison dirais-je .. Très bon texte .. Le tout est de rester soi-même. Maintenant en ce qui concerne les gens de gauche en général..Ce sont des dictateurs intolérants pour la plupart. Etre de gauche c’est souvent se targuer d’avoir la morale avec soi mais en réalité il sont d’une intolérance abyssale.. et ce n’est pas étonant si les plus grande dictatures viennent de ce côté (URSS, Pol Pot, Chine, Nazis etc )

    • montecristo dit :

      « La morale avec soi  » … C’est tout à fait ça ! Mais , que je sache , la morale n’a jamais exigé qu’un peuple se suicide pour laisser la place à des envahisseurs ? … qui plus est , économiques !

    • Busurman dit :

      En pareil cas, je surenchérir sur eux jusqu’à l’absurde. Ou leur met le nez dans leurs contradictions en ayant l’air de les approuver. Ex : pourquoi vouloir punir Oran de refuser les migrants, s’il est assez idiot pour se priver de tous ces ingénieurs, médecins, juristes. Bien fait pour lui.

  17. Jill dit :

    La gauche est très tolérante pour ceux qui pensent comme elle;l’hypocrisie étant bien sûr
    de rigueur.

  18. André Léo dit :

    Amie Raymonde,
    Vous évoquez votre amour pour le chant grégorien, sacrifié par le gauchisme socialo.
    Vous aussi venez « d’éprouver » -cette trahison par l’intolérance absolue de la gôche opportuniste.
    DDEN, SNUIPP ou FSU…on rencontre ce délire d’exclusion, typique des fascismes, dans les zassos enseignantes, mais pas seulement.
    Permettez deux exemples persos vécus ces derniers mois dans deux asso culturelles « municipales », l’une près de Tours l’autre dans la banlieue d’Evry.
    Toutes deux ont été récupérées par des commissaires politiques PS. D’abord l’entrisme, par des bobos gauchos, de « l’élite » bourgeoise locale, puis la prise de contrôle et enfin l’éviction des « déviants » politiques. Le pouvoir conquis, ils ont les lauriers, les honneurs et les subventions. Indécrottables socialos!

  19. mimo dit :

    pareil pour moi ….figures contrites ou agressives , impossible de discuter sereinement avec ces abrutis formatés à la macronie !.. donc je médite , et fréquente des gens hors norme et réalistes sinon repli sur mon coteau dans mon mas !

  20. Arthur 68 dit :

    Hum, Batigoal, il me semble qu’il y a un léger lien entre l’insécurité et le ras le bol des Brésiliens. Cela les a conduit à voter pour un candidat qui a promis de rétablir l’ordre. Ce candidat a des défauts, mais entre deux maux ont choisi le moins mauvais.
    Pour le reste, l’article évoque le cas de la France où les bienpensants refusent (lâcheté, peur de la vérité, peur de se remettre en question, etc) de regarder la vérité en face.

    • Shaytan dit :

      Sans aller jusqu’à être en satisfait, ce sont les mêmes politico-médias qui nous vendent l’islam violente, terroriste, haineuse et discriminatoire comme une religion de paix, et qui nous vendent Bolsonaro comme un dictateur. Du coup…

  21. Flupke dit :

    De nombreux sujets ne doivent plus être abordés lors des réunions de famille ou autre, particulièrement la religion, la politique et surtout l’immigration. Il reste toujours la météo, sans déraper sur le réchauffement climatique ! 😈

  22. La Hire dit :

    J’ai eu par deux fois la même mésaventure avec des profs. Je note que ces gens, quand ils sont à bout d’arguments, vous tournent le dos ou quittent la table, ce qui prouve à la fois leur étroitesse d’esprit et le peu de confiance qu’ils ont en eux et leur argumentation.

    Conclusion : ne rien lâcher, jamais, surtout face à des bornés sectaires qui ont tort et qui le savent, mais ne l’avoueront jamais, par bêtise et par prétention !

  23. Marnie dit :

    La gauche sectaire et intolérante comme c’est vrai !

  24. Erinye dit :

    C’est la même chose dans ma propre famille. Un jour j’ai osé dire à ma soeur que l’islam me faisait peur, sans faire bien entendu de généralité sur « les musulmans ». Aussitôt ma soeur, qui sait que je vote à droite depuis toujours, m’a déclaré d’un ton péremptoire : « je ne veux pas parler de cela; ce n’est pas un sujet de discussion, et nous risquerions de dire des mots qui dépassent notre pensée ». C’était il y a 4 ans. J’en suis restée complètement abasourdie. On ne pouvait même pas en parler, c’était un non sujet. Je n’ai plus jamais abordé la question. Je suis restée en bons termes avec ma soeur. Nous savons implicitement que c’est à la seule condition que nous ne parlions jamais de politique.

    • angora dit :

      si un jour ça pète et qu’elle a la trouille, veut venir chez vous faudra lui répondre: « maintenant c’est chacun pour sa pomme. et je n’aurais pas trop confiance en toi. »

    • anne dit :

      Moi aussi j’ai eu droit à un procès familial parce que j’avais dit que l’islam était dangereux. J’ai même été attaquée sur mon look « versaillais ». Ils m’avaient déjà traitée d’imbécile quand j’étais allée à la manif pour défendre l’école privée. Leur argument : si l’on veut une école privée, il faut la payer. Bien sûr, ensuite, ils ont mis leurs enfants dans des écoles catholiques sous contrat.
      J’ai fini par ne plus les voir et tout va mieux.

  25. Marre dit :

    Comme je vous comprend ! Pour moi c’est pareil.

    • liliane dit :

      c’est toujours pareil meme avec nos proches et certains amis qui refusent catégoriquement d’en parler en précisant qu’ils ne font pas de politique, alors je leur demande si ils votent quand même:les réponses sont très variées

      • angora dit :

        c’est pour ça que le droit de vote est une vaste escroquerie; ça revient à faire voter les journaleux à la place de gens comme ça.
        on ne peut pas obliger les gens à regarder ce qui se passe et encore moins comprendre.
        mais dans ce cas il ne faut pas leur donner le droit de vote.
        les municipales et les législatives c’est bien assez. pour le reste c’est aux grands electeurs de voter.
        c’est de Gaulle qui a mis l’election présidentielle au suffrage universel.

  26. Anne Lauwaert dit :

    Un ami depuis 1977 « artiste de gauche » – il y a 2 ans je lui indique un de mes articles sur Riposte Laïque – sa réponse « Je ne lis pas ce site fasciste qui a été condamné pour racisme »… depuis nous n’avons plus de contact – un ami « juif » : « je ne lis pas Riposte Laïque, ce site anti sémite »… idem … C’est typique : la condamnation sans même avoir consulté le site – un ami depuis l’école primaire « curé catho » tellement socialiste que son matraquage idéologique a fini par couper les ponts entre nous – mon voisin instit « vous les Belges vous en avez fait des dégâts au Congo » « Tu y étais ? Non ? moi si et ma famille aussi depuis 1936 ! » L’aveuglement idéologique en est là, en 2018 ! – quand la catastrophe annoncée par Collomb arrivera tous diront « je ne savais pas » exaspérant,

  27. Um brasileiro dit :

    Bolsonaro, une ordure? Et ces gauchistes brésiliens qui ont détourné des milliards depuis 2003, privant ainsi le peuple brésilien d’avoir, par exemple, un système de santé et d’éducation publiques de qualité (des gens meurent dans les salles d’attente, l’école publique laisse à désirer), ils sont quoi ces gauchistes?

  28. BERNARD dit :

    Ben alors il va falloir acheter pas mal d’exemplaires du dernier livre de Cassen.. il te fera peut-être un prix de gros…. NB : Gros, c’est pas de la grossophobie, maintenant il faut vraiment se méfier de tout ce qu’on dit !

  29. Clamp dit :

    En plus Raymonde, vous êtes une femme très tolérante, contrairement à ce qu’on doit vous laisser entendre depuis, car connaissant leurs idées à eux, vous les aviez quand même supportés jusque là, ce dont je suis incapable. Tous les abrutis qui passé un certain âge ne se sont pas intéressés à la question du qu’est-ce-que l’islam et pourquoi il grandit comme un cancer partout pour en conclure qu’il faut s’y opposer, je ne peux plus en faire des fréquentations personnelles depuis pas mal d’années, je les vois en complices, complices de la mort de la civilisation, complices de toutes les atrocités faîtes aux victimes des violences qui en découlent, complices de l’indescriptiblement sombre avenir qui nous est promis, et du coup, non, impossible d’accepter. Je les méprise, je les hais et j’en su

  30. montecristo dit :

    P-S. 4 / Je déteste que l’on m’aime bien mais pas mes idées ! Moi, je ne vous aime pas !

  31. lucie clavijo dit :

    Votre article confirme, si besoin était, qu’une fracture se creuse toujours plus profondément entre la gauche de tous les fantasmes,
    et les individus clairvoyants, refusant le gavage qui commence dés l’école.
    certains craignent une partition de la France,
    mais elle est déjà là.
    remercions les médias qui oeuvrent chaque jour avec énergie pour ruiner l’unité du peuple.

  32. Nic Talopp dit :

    Je subis le même sort chaque fois que la discussion roule sur Israël et que j’affiche mon amour de ce pays. On ne supporte pas que je comprenne Tsahal et que je traite les habitants de Gaza de fainéants pleurnichards pour qui l' »opinion internationale » prend régulièrement fait et cause…

    • Anne Lauwaert dit :

      personne ne sait que pendant 40-45 Jérusalem était allié de l’axe Berlin -Rome- Tokyo tandis que les Juifs de Palestine se sont engagés dans la jewish brigade avec les Anglais et qu’après 45 le territoire du futur Israël était un butin de guerre exactement comme l’Alsace et la Lorraine et les Cantons Rédimés de Eupen et Malmedy – personne n’a lu l’autobiographie de Golda Meir pour comprendre l’histoire d’Israel… on ne sait même plus que les juifs ont construit Jérusalem 2000 ans avant JC – ce n’est pas de l’ignorance, c’est une stratégie depuis que nos gouvernements ont vendu nos pays au monde arabo musulman pour du pétrole en 1973 – voyez Alain Wagner- jusqu’à quand ?

    • schneiter dit :

      Prendre la place de terroristes ? de crasseux incultes ? dans quel but ? Expliquez moi….

    • anne dit :

      Ils sont surtout victimes d’eux-mêmes, de l’islam et de leur reproduction insensée.

  33. GAVIVA dit :

    y’a pas que dans le besoin qu’on reconnait ses amis décidément! Faut voir le bon côté, ça permet de faire un vrai tri sélectif.