Amis Patriotes qui allez voter Bleu-Blanc-Rouge les 22 et 29 mars, vous avez raison !

Publié le 11 mars 2015 - par - 1 971 vues
Share

hollandevotefnLettre  aux Citoyens Bleus-Blancs-Rouges

De tous les temps, du gaulois Vercingétorix au français Charles De Gaulle,  de  Charles Martel à la princesse Jehanne d’Orléans ou au jeune Guy Moquet, le Patriotisme a été une constante majeure pour les habitants de notre Terre de France.  Notre République elle-même est issue d’une Révolution où sans-culottes et généraux de 20 ans avaient fait face aux tyrans de toute l’Europe. Ils les avaient vaincus, conservant aux Enfants de la Patrie leur bien le plus précieux : notre France. Libre !

Nous sommes les héritiers de ces droits fondamentaux liés à l’utilisation collective d’une terre, à la défense d’une Patrie, au maintien viscéral d’une Identité Nationale.

La  Laïcité, la Liberté, la Démocratie, le Droit à l’Instruction Publique non confessionnelle…en découlent, qui constituent le socle de cette République que nos glorieux ancêtres avaient fondée il y a trois siècles. Le droit inaliénable d’exprimer leur Pensée Rationnelle avait été ensuite garanti aux Citoyens  par la loi de 1905 et puis, et puis…

Et puis les soixant’huitards sont arrivés, porteurs de chienlit communautariste. Dans une France fragmentée en tribus ethniques, religieuses, comportementales, la voie était libre pour l’Europe Maastrischtienne[1]. Les français sont désormais parqués dans un Schengen apatride et ouvert à tous les vents mauvais, surveillés par des commissaires aux ordres des lobbies.

À bout d’exaspération, les Citoyens cherchent désespérément une solution à cette dépossession de souveraineté, aux injustices économiques et sociales, aux violences communautaristes…au mal-vivre.

Le PS et l’UMP s’en inquiètent-ils ? Non ! Après les attentats islamistes de janvier contre la République, la Laïcité et la Liberté, ils ont défilé  côte à côte en tête de cortège avec les défenseurs des droits de l’homme égorgé et de la femme lapidée, puis  ils ont, de conserve, fait passer la loi Macron.

Score provisoire : 49-3  pour le PS, 49-2 pour l’UMP !

À l’UMP, Sarkozy vient d’inventer l’absurde et mensonger acronyme de  FNPS après avoir fait élire un député PS dans le Doubs.  Plutôt que de trouver des idées forces qui rapprocheraient FN et UMP, ce qui donnerait au Peuple de France un outil formidable pour les changements, le triumvirat de l’UMP a choisi de défendre “le parti”,  comme au PC aux meilleurs moments de feu G.Marchais, lorsque « l’intérêt supérieur de l’organisation »(sic)…et de ses caciques devait primer sur tout le reste.

Au PS et chez les “Verts”, comme chez les néofas d’extrême gauche, on ne trouve pas de mots assez durs pour conspuer l’ultime parti Laïc et Républicain Français, le seul parti sur lequel le Peuple de France, les défenseurs de la Laïcité, les démocrates pensent pouvoir encore compter.

Il est vrai que dans patriote, il y a Patrie, un mot vomi par les européanistes de Bruxelles, les mondialistes d’ailleurs, les islamistes de l’ouma, les écologistes alter-mondialistes de nulle part et les cocaïno-cannabistes soumis à leurs fournisseurs marocains, africains, afghans ou sud-américains.

Où est la place du Peuple dans ces partis là ?

Le parti  Bleu marine, lui, est fait pour l’essentiel de ce que l’on appelait le Tiers-État sous l’ancien régime. Ce sont les descendants des Révolutionnaires de 1789, des communards de Paris de 1870, des  Poilus de 14, des  résistants au nazisme de 1940, une majorité d’ouvriers et d’employés qui  constituent son électorat mais également son ossature, comme ce fut le cas à la Libération pour le défunt Parti Communiste, alors fort et respecté parce que « parti des Patriotes- parti des fusillés».

Les journaleux, qui  n’ont que haine et mépris pour les Le Pen et leurs proches, feignent d’oublier cette foule d’anonymes de talent, à la conscience politique aiguisée et qui vont aller chercher le savoir et la compétence “avec les dents”. Ce seront les cadres politiques de demain.

Le Peuple laborieux, courageux, généreux, patriote,  il est là !

Ils devraient réfléchir, à l’UMP où plus de la moitié des adhérents veulent une alliance à droite avec le FN et pas avec le ventre mou péhesso-bayrouïste.

2015 n’est pas 1792 mais le mécontentement populaire nous en rapproche.

Révolutionnaires, Chénier et Méhul commençaient ainsi leur Chant du départ :

 « La Victoire en chantant nous ouvre la barrière …la Liberté guide nos pas…»

Alors, cette barrière du changement, franchissons-la pour un nouvel An I !

Place à la Liberté de penser, de travailler, de Vivre et d’agir dans une Laïcité retrouvée.

Bernard Detour

[1] Jean Monnet, fondateur de l’idée d’Europe écrivait en 1952 : «Les nations d’Europe doivent être guidées vers un super-Etat sans que leurs populations ne comprennent ce qui se passe…»

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.