Ammar Anwer, l’apostat pakistanais

Ammar Anwer est un jeune étudiant pakistanais à l’université des Technologies de Silésie, Pologne. Il est issu d’une famille conservatrice liée au groupe fondamentaliste Jamaat-e-Islami. Adolescent, il a rejeté l’islam et a dû fuir le Pakistan. Humaniste, libéral, laïc, blogueur et même blagueur, il publie en faveur du Huffington Post, Daily Times et The Times of Israël.

Ammar Anwer en quelques flashes…

  • Je suis apostat, j’ai rejeté l’islam au Pakistan. C’est un miracle si j’ai survécu.
  • Au Pakistan, de plus en plus de musulmans abandonnent l’islam spirituel au profit d’un islam politique.
  • L’islamisme est une évasion vers un pays utopique d’il y a un millénaire et demi, c’est une fuite devant la modernité.
  • Pour l’extrême gauche, je suis un islamophobe. Pour l’extrême droite, un cryptomusulman. Si la gauche radicale et l’extrême droite ne vous aiment pas, ça signifie que vous êtes sur la bonne voie.

1/2  Extraits d’interview du 12 octobre 2018. Islamisme, même menace que fascisme et communisme

Comment se fait-il que vous étudiiez en Pologne ?

AA : Ma famille souhaitait que je fasse mes études en Occident. Mon frère vit en Australie et ma sœur en Allemagne. Pratiquement toute ma famille a déménagé vers l’Europe pour des raisons économiques. Mais j’avais une autre raison car étant apostat et athée, je pouvais être liquidé à tout moment. Au Pakistan, il existe une loi draconienne contre les athées, les apostats, les prétendus blasphémateurs, les minorités religieuses et même certains musulmans.

Pourquoi tant de musulmans, surtout les plus jeunes, se jettent-ils dans les bras des islamistes ? Pourquoi l’islamisme est-il si populaire ?

AA : Parce que l’islamisme donne un sens à la vie et procure une force incroyable. C’est une utopie paradisiaque.

Quelque chose de similaire au marxisme ?

AA : Oui. Les maudits de ce monde – et avant tout la classe ouvrière – croyaient en l’utopie marxiste. C’est drôle parce qu’on compare des mécanismes similaires propres à l’islamisme et au marxisme alors que les idéaux de gauche et marxistes sont l’ennemi numéro un des islamistes.

Quelle est exactement la différence entre l’islam et l’islamisme ? Similitudes entre la gauche et l’extrême gauche ? Serait-ce la perversion d’une hypothèse initiale fondée ?

AA : En tant qu’athée, je ne m’intéresse pas spécialement au duel islam/mauvais islam. L’islam est la foi et l’islamisme une variante spécifique de cette foi. La différence entre l’islam et l’islamisme est celle de la religion et de l’idéologie basée sur elle. La religion est la recherche d’un Dieu, d’une force surnaturelle, de pouvoirs irrationnels. L’idéologie est plutôt axée sur la raison, ici une raison dégénérée. L’islamisme parait irrationnel mais c’est avant tout une idéologie calculée, pensée. Lorsque la foi est associée à la raison et à la pensée rationnelle, une idéologie naît, même criminelle. L’islamisme est un calcul politique tentant de fournir à l’islam spirituel des caractéristiques idéologiques visant à établir un ordre social hégémonique.

Réforme de l’islam : les musulmans libéraux et autres « hérétiques » en parlent beaucoup. Mais en vérité, en quoi consisterait-elle ? La réforme d’une religion où Dieu appelle au meurtre d’infidèles et où les paraboles de Mahomet contiennent des histoires si cruelles… Ne faut-il pas jeter de tels versets dans la poubelle de l’Histoire ?

AA : Je me ferais un plaisir de tout jeter à la poubelle mais la plupart des musulmans prendraient-ils une mesure aussi radicale ? J’en doute. Cependant, j’ai tendance à croire en une réforme de l’islam et en une réinterprétation des dogmes islamiques face à la modernité. Peut-être pas radicale et violente mais lente et progressive. Regardez les États-Unis durant la Guerre de Sécession : les uns voulaient conserver l’esclavage, les autres l’abolir. Les camps opposés se fondèrent sur le même livre, la Bible. Les Sudistes avaient leurs propres versets servant de légitimité à l’esclavage tandis que le Nord avait les siens, ceux de l’égalité et de la justice. Ce dernier a gagné.

https://wiadomosci.onet.pl/tylko-w-onecie/islamizm-jest-takim-samym-zagrozeniem-jak-faszyzm-i-komunizm/t60w7s4

2/2  Résumé d’interview du 28 juillet 2019. Les musulmanes et la tragique illusion de leur choix

Maryam n’a jamais été libre. Dès sa naissance, tout était préconfiguré : son statut dans la société, sa profession et son rôle de fidèle épouse, sans qu’elle ne soit pleinement consciente au moment où ces décisions furent prises. En grandissant, elle apprit de sa propre mère ce qui avait été décidé pour son bien.

On suppose souvent que les femmes ne peuvent ni opprimer ni contribuer consciemment ou inconsciemment à l’oppression d’autres femmes. Dans le cas de l’islam, cette hypothèse est fausse. Si Maryam ne peut se libérer de ce cercle vicieux, elle forcera un jour sa propre fille à suivre les mêmes schémas établis et ainsi de suite.

Elle a étudié dans une université prestigieuse et a été admise dans l’un des meilleurs instituts de médecine du pays. Jusqu’au moment du mariage. À mon plus grand regret, Maryam a abandonné la pratique médicale dès après son accouchement. Selon les normes culturelles, son métier naturel est la procréation et ses obligations.

Maryam parait satisfaite de sa vie. Si vous la questionnez et lui suggérez qu’elle a été soumise à la tyrannie, elle répond qu’il s’agit d’une tentative d’imposer son propre chemin de vie. Mais en fait, c’est tout le contraire puisque ce chemin a été tracé alors qu’elle n’en était consciente.

C’est pourquoi Maryam évite la compagnie d’un homme et porte le hijab. Elle ressent le besoin de le porter parce que c’est le seul moyen d’éviter le harcèlement. Elle s’est soumise au rôle que le patriarcat attribue : le mâle soutien de famille, la femelle accoucheuse de famille nombreuse. Elle accepte tout loyalement, sans faire preuve d’un scepticisme même modéré.

J’entends régulièrement l’argument selon lequel les musulmanes recouvrant leur corps d’une burqa le font de plein gré mais aussi de nombreux libéraux et féministes occidentaux affirmant naïvement que ces pratiques constituent un choix véritablement indépendant. Mais quel choix ont-elles quand on leur martèle que sans voile elles seront violées et brûleront ensuite en enfer ? Un système n’est ressenti comme oppressif que si vous en avez conscience, Maryam en est privée.

La question n’est pas tant liée au bout de tissu qu’à ce qui se cache derrière (au sens figuré) à savoir une thèse très hostile aux femmes, confortant les tortionnaires dans le sens où elle condamne le corps des femmes et leur reproche d’être les proies sexuelles des hommes. Ce point de vue est ridiculement naïf.

Bon nombre de musulmanes semblent persuadées que l’islam accorde la primauté sociale à l’homme pour leur propre bien. Il faut croire que le syndrome de Stockholm est resté profondément ancré dans les relations mère/fille.

https://euroislam.pl/muzulmanki-i-tragiczna-iluzja-wyboru/

EURO/ISLAM est un site polonais dont le but est de stopper l’islamisation de l’Europe. Certains articles sont disponibles en anglais. Restez donc fidèles à la résistance laïque et la riposte républicaine (je m’emmêle les pinceaux avec ce Polak) mais si vous souhaitez fignoler votre shakespearien : https://english.euroislam.pl/

Exemple… « French » Islam Rooted in Hypocrisy

https://english.euroislam.pl/french-islam-rooted-in-hypocrisy/

Richard Mil

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Pourquoi est-il en Pologne et non en Allemagne ou en Australie? Parce que la Pologne est un pays catholique, sans muzz qui pourraient le tuer. Un pays catholique!!!

  2. Chacun a l’Apostat qu’il mérite !
    Nous, on a le Papou François….

  3. Un apostat ? Heureusement certains se rendent compte que la terre est ronde et c’est très bien. Malheureusement hirondelle ne fait pas le printemps

  4. Chez les Pakistanais il y a eu d ‘ autres apostats célèbres => Freddy Mercury , chanteur du groupe Queen . Que Dieu ait son âme !!

    • Freddy Mercury était d’origine parsi et ses parents étaient zoroastriens : vous dites musulman pakistanais ???

  5. Il faut un courage énorme pour sortir du carcan criminel islamique surtout dans un pays horrible comme le Pakistan. Cet homme qui est l’arbre qui cache la forêt mérite notre respect…

  6. pauvre jeune homme
    mahomet avait tout prévu
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 « le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde
    15:92 nous enverrons le chatiment sur tous ceux qui diviseront le coran en morceaux (donc irréformable)
    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité (donc ininterprétable)
    les 96 versets assassins (tuez les tous, juifs chrétiens et renégats) les misogynes (femme est un champ à labourer à loisir) sadiques (eau purulente, goudron brulant, cuivre fondu et herbe sèche pour les mécréants) et les autres du même acabit continueront à être récités

  7. L’islam est religion et loi au même temps ,par conséquent aucune possibilité de trouver un bon et mauvais islam , islam est un seul il est mauvais depuis 14 siècles jusqu’a present

    • Religion ? Oui et non. Religion vient de relier (au divin). L’islam est plutôt une histoire de cul.

    • Ouais qu’est-ce qu’il fout en Pologne ce violeur de chèvres ?
      Pour listrime droite ji suis un cryptou-misilmon.
      Tu l’es, Ammar. Les apostats ne sont que la 5e colonne de l’islam.

      • Tiens donc ! L’islam serait une maladie incurable ? Les Tchouvaches et les petits peuples finnois autrefois islamisés de force par les Tatars sont aujourd’hui chrétiens.

        • Paskal Un cancer aussi avancé que l’islam peut-il être guéri ? Surement pas.

        • L’islam est bien une maladie incurable. C’est pas juste une idéologie, c’est 1400 ans de consanguinité ayant laissé des dégats irréversibles. Même en stérilisant les muz avec un QI inférieur à 100 (moyenne des européens) et en innondant massivement de matériel génétique blanc les utérus des voilées, tout en les endoctrinant à rejeter leur culte satanique (méthode chinoise), ce serait pas sûr de réussir. Puis se serait de l’eugénisme et c’est mal.
          Aucun état musulman ne s’est jamais déislamisé, AUCUN. Avec la mondialisation, les saudi envoient du blé à tout les musulmerdes, construisent des mosquées pour les bosniaks comme pour les tatars de Crimée et nos chances. Les chuvash ont peut-être abandonnés l’islam, mais pas par choix, parce qu’ils étaient minoritaires. Marchera pas au pakistan.

      • Je ai l’islam qui est la religion la plus con du Monde et devrais être éradiqué comme le nazisme et le communisme

    • Il n’est plus musulman, il me semble que c’est clairement dit !

      apostat
      nom masculin
      (latin ecclésiastique apostata, du grec apostatês, rebelle, traître)
      Personne qui fait acte d’apostasie.
      Personne qui abandonne une doctrine, une opinion, un parti.

      apostasie
      nom féminin
      (bas latin apostasia, du grec apostasia, abandon)
      Abandon volontaire et public d’une religion, en particulier de la foi chrétienne.
      Pour un prêtre ou un religieux, abandon de l’état sacerdotal ou de la vie religieuse sans avoir obtenu les dispenses canoniques.
      Renonciation publique à une doctrine, à un parti.

      (Larousse)

      • Et aussi :

        athée
        adjectif et nom
        (grec atheos, sans dieu)
        Se dit de quelqu’un qui nie l’existence de Dieu ; incroyant.

        Relisez attentivement l’article.

      • Ca reste toujours un paki dégueulasse. Rien que de voir sa tronche me fout la gerbe, ses yeux de rat mort, son sourire arrogant…
        Qu’est-ce que cette créature est venue foutre en Pologne ?
        En plus il parle parle de réformer l’islam, ce qui a toujours été impossible, et met sur un pied d’égalité le comportement des américains durant la guerre de sécession et celui de muz, l’argument classique, histoire de dire « nous les musulmans ont est des ordures d’esclavagistes et des assassins de masse, mais vous les blancs chrétiens ou non vous êtes pire avec votre bible, colonisation, esclavage ». Encore un « apostat » avec la haine du blanc chevillée au corps, et qui, le hasard fait bien les choses, est venu envahir un pays blanc, pour la gloire de la oumma.

        • Que de vérités ! Mais la colonisation peut-elle se comparer avec l’esclavagisme ? Surement pas. Faire tout un article pour encenser un pakistanais qui a enfin ouvert les yeux et peut-être reconnaitre que la terre est ronde et non plate il y a abus. Une hirondelle ne fait pas le printemps.

          • Oui mais hélas c’est l’obsession de nos « patriotes » laïques. Sortir les rares exception à l’écrasante majorité pour nous dire « ils sont pas tous des monstres consanguins ». Tout en niant la réalité, que 50 à 90% des muz sont bien des monstres consanguins qui se reproduisent comme des rats pour envahir les pays blancs et que l’athéisme est presque inexistant et est juste un autre argument pour nous imposer plus d’envahisseurs..
            Suffit de voir ce bouffeur de curry. Installé en Pologne, son frère en Australie, sa soeur en Allemagne. Y a bon les alloc.
            Alors qu’à la frontière du Pakistan, il y a un grand pays officiellement athée et le seul qui combat l’islam, et vénère le cochon comme symbol de sagesse et son amour de la paix.
            Et parce que c’est un animal divinement délicieux.

        • La haine du blanc chevillée au corps ? Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

Les commentaires sont fermés.