Analyse de la situation surréaliste que nous vivons depuis deux ans…

Une hypnose collective s’est emparée du monde, rappelant le conte d’Andersen «Les habits neufs de l’empereur », dans lequel des filous dupent le souverain en lui faisant croire qu’ils lui tissent un habit d’une étoffe si précieuse que « seuls les gens intelligents peuvent la voir » ; les courtisans et le peuple, ne voulant pas paraître bêtes, applaudissent et s’exclament quand le roi parade en tenue d’Adam… jusqu’à ce qu’un gamin s’écrie : « Le roi est nu ! ».

Ce conte illustre bien le mélange de tromperie, de bourrage de crâne, de conformisme et de peur qui a fait voler en éclats vérité, bon sens et libertés… Il s’agit d’une idéologie politique à tendance religieuse. Nous avons affaire à un scientisme d’État porté par des intérêts privés et visant manifestement à la « grande réinitialisation » du monde. À ce propos, il faut comprendre quelque chose d’essentiel : reset, réinitialisation, cela ne veut pas seulement dire refaire, transformer ou réformer ; c’est un mot technique pédant mais habile pour parler d’une révolution sans la nommer. Réinitialiser, c’est faire table rase du passé : on efface tout et on recommence. C’est ce que nous faisons quand notre ordinateur rame et bègue trop souvent.

C’est ce qu’« ils » ONT FAIT au printemps de l’année dernière, pour sauver «leur » monde. Il est trop tard, le mal est trop profond et surtout, il est déjà fait. La grenouille est cuite depuis longtemps. (Cette idée un peu choquante de prime abord sera développée en conclusion). Toute grenouille plongée directement dans l’eau bouillante s’en échappera d’un bond ; mais celle qu’on place dans l’eau froide, puis tiède et progressivement portée à ébullition y mourra. Quand on entend M. Defraissy, Président du Conseil scientifique français, dire dans la même phrase que le passe sanitaire ne sert à rien mais qu’il faut urgemment le maintenir, alors oui, cela signe la mort de la grenouille ! Comment en est-on arrivés là ? Par une peste doublement artificielle (le virus et sa gestion) alliée à une corruption passive et active tous azimuts, de l’OMS aux États en passant par les universités, les autorités scientifiques, les médias… Il suffit d’avoir des yeux.

Mais il y a une feuille de route, comme chacun sait. On ne peut pas mépriser à ce point et à cette échelle gigantesque faits, chiffres et mots sans planification. La question est de savoir où en sommes-nous de cet agenda et… que faire ?

Rien. Dans le conte d’Andersen, c’est au zénith de la supercherie et de l’hypnose collective qu’un enfant (tous les adultes s’étant disqualifiés) fait s’écrouler le château de cartes, d’un seul mot de pur bon sens : « Le roi est nu ! ».

Le meilleur des mondes n’est pas à venir, pas à empêcher, car il est déjà là. Tout le reste n’est question que de temps et d’intendance. L’assignation à résidence surveillée de la moitié de la planète l’a acté ; état d’urgence permanent, masques, distanciations sociales, vaccins, passes sanitaires et autres mesures coercitives présentes et à venir ont fait et feront le reste.

La pub télé du soir nous vante les mérites des gestes barrières et des distanciations pour la grippe ; on évoque déjà la quatrième « dose », nécessaire puisque les précédentes manquent d’efficacité, quoique ayant « changé la donne » (Jean Castex). Et c’est vrai : on a changé la donne, brouillé, biseauté et redistribué toutes les cartes. Impossible de jouer à ce jeu-là. Les chiffres officiels, le Conseil d’État, la CNIL ne sont pas entendus.

Impossible de dénoncer dans ces conditions. En justice, peut-être ? C’est le seul rempart qui nous reste de l’ancien monde. Quant à la contestation (légitime), à la « résistance » qui se développe et s’organise de plus en plus, elle est et sera instrumentalisée pour justifier des mesures de plus en plus autoritaires, selon l’adage : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! ». Les dés sont pipés.

Alors, encore une fois, que faire ? Rien ? Ce n’est pas tenable ! Oui et non. Il suffit sans doute d’être vivants, de continuer à vivre selon nos valeurs et nos convictions, comme avant et coûte que coûte (comme dirait…). Liberté, égalité, fraternité – des mots qui reprennent tout leur sens dans la menace – versus les ‘sécurité’, ‘unité’ et ‘responsabilité’ du scientisme capitaliste peint en vert. Porter le bon sens et la vérité en bandoulière, tout simplement, et notre humanité (notre transcendance) discrète face au transhumanisme[i]  consumériste triomphant. Le roi est nu ! Il est temps d’ouvrir les yeux, les nôtres d’abord, les autres suivront, naturellement…

En mars de l’année dernière, le Président Macron martelait que « nous sommes en guerre » pour sidérer le peuple. Il dirait lui-même aujourd’hui qu’elle n’est pas finie. En fait, elle est loin de l’être. Voici pourquoi et qui la gagnera.

Le colosse aux pieds d’argile

Nous sommes en guerre. L’ennemi est invisible, très dangereux, supérieurement intelligent et extrêmement puissant. Son but est de nous ‘chepteliser’, de nous réduire à l’état de bétail humain, de nous faire produire et consommer avant de nous détruire.

Nous sommes en guerre. L’ennemi avance masqué : derrière le Covid-19, les ‘cosmocrates’ (vous pouvez cliquer sur le mot), les véritables maîtres de ce monde enténébré. Ils manipulent ceux qui manipulent ceux qui nous manipulent, c.a.d. les richissimes manœuvrant les États du monde entier pour établir la « gouvernance mondiale » qui seule pourrait encore sauver le[ur] monde. (Apocalypse 17:11) (vous pouvez cliquer sur la référence).

Nous sommes en guerre. Deux empires se disputent le pouvoir suprême. L’impérialisme occidental est défié par les puissances orientales. Il est le fameux

colosse aux pieds d’argile, qu’il entreprend de durcir depuis deux ans en soumettant ses populations par la peur, pour lutter à armes égales avec les dictatures de l’Est (Daniel 2:43).

Nous sommes en guerre, et cette guerre est avant tout spirituelle. La « grande réinitialisation » du monde est soutenue par une volonté délibérée de déchristianisation de l’humanité, et pour atteindre cet objectif, c’est la notion même d’humanité, issue de notre héritage judéo-chrétien, qui est actuellement ciblée. Chimères embryonnaires homme-animal, greffes d’organes animaux, anti-spécisme, rejet du père, manipulations génétiques, etc., c’est bien la transcendance de l’homme, « créé à l’image de Dieu », qu’on cherche à abattre (Genèse 1:26).

Nous sommes en guerre. Même si la vaccination mondiale est une entreprise extrêmement juteuse, les cosmocrates cherchent d’abord la soumission et la paganisation des populations, comme on marque le bétail pour mieux le parquer

(Apocalypse 17:16). L’acharnement vaccinal et sanitaire actuel en est la preuve.

(Apocalypse 13:16).

Nous sommes en guerre spirituelle, c’est pourquoi notre combat, notre résistance, notre guerre ne peuvent être que spirituelle. Sinon, elle serait perdue d’avance. Le « monde d’après » est déjà verrouillé. Mais son avenir aussi…

(1 Thessaloniciens 5:3).

Lisez, s’il vous plaît, Daniel, chapitre 2, verset 44…

Nous sommes en guerre et notre victoire est assurée. Si demain nous sommes

« debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21:36), nous contemplerons leur effondrement !

P. S. : Ni comploteur, ni hérétique, ni sectaire : juste appelé à témoigner dans le grand procès contre Dieu (Il n’existe pas ! Il est cruel ! Il est impuissant…) et, comme citoyen, humain et chrétien, j’aimerais converser sur cette compréhension de la situation historique exceptionnelle que nous vivons et analyser avec vous plus profondément les versets bibliques qui la fondent…

Au plaisir de l’échange ! it.s@free.fr

Francis Lombard – par l’intermédiaire the Thérèse Zrihen-Dvir

[i] Merci de lire à ce propos (simple curiosité!) Évolution, une théorie en crise (éd. Flammarion) de Michael Denton. Vous ne pourrez pas lire (et non survoler) cet ouvrage 100 % scientifique impunément.

image_pdfimage_print
22

20 Commentaires

  1. Vous n’êtes pas française mais israélienne. Alors pourquoi parlez-vous d’Israël et de la France quand ça vous arrange ? Parlez nous plutôt du pass sanitaire, des restrictions de liberté et de la vaccination dans VOTRE pays, vous êtes aux premières loges. Dites nous ce que vous pensez de Netanyahu qui a enclenché le mouvement et de Bennett qui le poursuit. Donnez nous aussi votre point de vue sur Trump qui s’est vanté d’avoir financé la mise au point du vaccin Pfizer en 1 an, sur Albert Bourlat, PDG de Pfizer, votre coreligionnaire qui a fait un deal avec Netanyahu pour qu’Israel puisse bénéficier du vaccin.

  2. Puisque vous vivez en Israël, en quoi ce qui se passe en France vous concerne ?
    Pourquoi vous ne vous occupez pas des enfants qu’on vaccine à tour de bras en Israël ?
    C’est un génocide qui ne dit pas son nom: pourquoi les Israéliens ne descendent pas massivement dans la rue pour refuser qu’on mette en danger la santé de leurs enfants ?

    • Eva, t’es une gourdasse, tu n’as toujours rien compris.
      Quel est le but du Grand Reset? Faudra-t-il te faire un dessin?

  3. le roi est nu mais les sujets ne le disent pas !
    le contre devient réalité en europe occidentale

  4. Bonjour à tous ces petits malins qui ne savent pas lire – cet article n’est pas de moi – son auteur est à la fin du texte… J’ai simplement repris le contenu de cet article pour informer les français – je ne suis qu’un intermédiaire. Alors à tous les haineux qui n’omettent pas une occasion de déverser leur venin sur les juifs et Israël.. Vous voilà enfin servis.

    • Arrêtez avec votre haine. Peu importe que vous soyez le relais de tel ou tel. Vous avez la langue bien pendue quand il s’agit de tresser des louanges au « peuple » juif, au « petit » état d’Israël, tout en crachant sur l’Occident, s’il ne soutient pas encore assez Israël à votre goût, n’hésitant pas à faire passer Obama pour un fanatique musulman, alors qu’il a engagé les USA dans le développement du dôme de fer.
      Par contre, pour répondre à des questions sur Netanyahu, Trump ou Bourlat qui ont œuvré à la vaccination massive d’Israël et au-delà, vous passez votre tour. Ce n’est pas la première fois que je vous interpelle sur le sujet. Et j’ai une fois de plus la preuve que vous êtes dans la propagande et que votre discours sur l’équité c’est du flan pour gogos. Car le problème c’est aussi ce que vous ne dites pas.

      • Quel ignoble individu ce Heraklite! Comme haineux, il ne cède pas sa place.
        Aussitôt qu’un juif ou une juive sort le bout de son nez, ouvre la bouche, tout de suite tu te précipites sur eux pour les frapper et les insulter. Tu vocifères ta haine au grand jour, incapable de te retenir, ta haine doit sortir, doit s’exprimer.
        Incroyable ton minable commentaire, en quelques mots, débiter autant de haine sur les juifs, c’est un exploit que peu de haineux sont capables de faire.
        Et monsieur s’auto congratule, s’auto justifie: Et j’ai une fois de plus la preuve que vous êtes…
        L’évangile Luc 10/18: Et j’ai vu Satan tomber du ciel comme une merde.
        D’accord, mais en attendant, qu’est-ce qu’il nous emmerde.

        • Tiens v’là le professeur Lotus qui sort de sa léthargie pour distribuer les bons points en insultant son monde comme à son habitude. Côté argumentation, en revanche, c’est du zéro pointé. Par contre, pour la moraline 20/20.

  5. « hypnose collective » sauf pour les patriotes « éveillés » que nous sommes, habitués à nous méfier des médias !!

  6. Le conte d’Andersen, c’est exactement ce à quoi je pensais. Le panurgisme, la courtisanerie, la bêtise et la veulerie de beaucoup de gens, et parfois un plaisir sadique à voir souffrir les autres, voilà ce qui permet à cette politique inique et à ceux qui la mènent de se maintenir. Ils ne sont forts que de notre faiblesse – celle de trop de gens.
    Mais l’Histoire a de ces retournements et de ces surprises en réserve… Les collabos paradaient et faisaient les malins jusqu’à ce que les Alliés se rendent maîtres de la situation ; et du jour au lendemain, les collabos et autres traîtres au pays ont fait profil bas… quand ils étaient encore en vie.

    • Incroyable !!!! avez vous la vidéo originale complète ? je voudrai être sur que ce n’est pas une falsification.

  7. Il est clair aujourd’hui que ce chaos organisé pour déclencher l’apocalypse a pour seul but de faire venir l’antéchrist le plus vite possible donc effectivement il ne nous reste que la guerre spirituelle, mais ce n’est pas rien !

    • Et toi, t’es pas décousu, déconstruit?
      «Ce texte manque de sincérité»
      C’est tout le contraire, ce texte dit beaucoup de choses justes et l’auteur s’exprime avec sincérité.
      Ça paraît que tu n’as rien compris et c’est tant mieux.

  8. Sœur Thérèse, paix sur vous et sur votre maison, paix sur Israël, ce grand pays chrétien, terre sacrée où le petit Jésus est né et où le Christ mourut à l’âge vénérable de 33 ans pour sauver le monde, pour sauver le genre humain. (Personnellement, je n’ai jamais cru à ces conneries, mais je laisse les cathos croire à cette affirmation, à ce dogme.)
    Sœur Thérèse, votre Lettre est riche en informations, en découverte, mais voyez-vous, il y a un truc qu’on ne vous pas encore appris, il ne faut rien révéler à ceux qui sont à l’extérieur.
    Vous dites que cette Lettre n’est pas de vous, mais en la publiant, vous l’approuvez.

  9. Eh! Sœur Thérèse, un peu de sérieux.
    Comment pouvez-vous dire que vous vous tiendrez debout devant le Fils de l’homme quand il reviendra, vous une juive? Qui va vous croire?
    Une juive qui attend le retour du Christ, bah voyons!
    Il ne fallait pas reproduire cette Lettre dans son intégralité, il fallait la réécrire selon votre analyse.
    Et qui est ce Francis Lombard? un catho? mais plus encore, un curé, un théologien?
    Maintenant, vous vous inspirez des catholiques pour écrire vos articles.
    Comme béquille, on a déjà vu mieux.

Les commentaires sont fermés.