Anissa Hammadi enquête : qui distribue secrètement nos livres à Châtillon ?

 
Anissa Hammadi veut savoir qui met les livres de Résistance républicaine dans les boîtes à lettres de Châtillon

Enfin, plus exactement, des livres de Riposte laïque et de Résistance républicaine, « Pourquoi et comment interdire l’islam ». de René Marchand pour le premier et Les assassins obéissent au Coran de Christine Tasin et René d’Armor pour le second. Une des journaleuses du Parisien, Anissa Hammadi, avait essayé de me joindre au moment où j’étais en panne d’ordinateur, ce qui fait que je ne lui ai pas répondu. Je découvre seulement son courriel d’hier :
Je suis journaliste au Parisien 92 et je prépare un article sur la distribution d’ouvrages édités par Riposte laïque et Résistance républicaine, que certains habitants de Châtillon reçoivent dans leur boîte aux lettres.
Etes-vous à l’origine de cette initiative ? Si non, êtes-vous au courant et savez-vous qui en est à l’origine ?
Merci d’avance, bonne journée,
Anissa Hammadi, 
Journaliste à l’édition des Hauts-de-Seine
J’ai donc pu lire ce matin dans Le Parisien la prose de la donzelle, avant même de savoir qu’elle m’avait écrit :
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/mysterieuse-distribution-de-livres-islamophobes-dans-les-boites-aux-lettres-de-chatillon-17-01-2020-8238252.php
On est très émus à Châtillon,  surtout l’opposition de gauche, craignant un revers aux municipales… Pensez, 2 livres d’islamophobes notoires seraient mis dans les boîtes aux lettres de certains habitants de la ville… pour faire leur éducation ? Pour leur faire peur ? Allez savoir !
En tout cas, Anissa Hammadi fait un travail de journaleux et non de journaliste puisqu’elle est fort peu objective, fort peu neutre. Moi qui croyais que Le Parisien faisait juste de l’information de la population, je tombe de haut 😉
Dès le titre ça se gâte,

Mystérieuse distribution de livres islamophobes dans les boîtes aux lettres de Châtillon

Plusieurs habitants d’un quartier pavillonnaire ont reçu des livres anti-islam édités par des sites d’extrême droite, sans savoir qui les dépose.

Des livres anti-islam, que oui ! et on en est fiers ! édités par des sites d’extrême-droite, carrément. Où est-elle allée chercher ça, l’Anissa Hammadi ? Les deux sites/associations ont été fondés par des gens venus de la gauche, qui ont tous eu des engagements à gauche, certains pour Riposte laïque à la CGT et d’autres comme moi pour Résistance républicaine au PS et à la Licra…  Certes on militait pour la vraie gauche, celle de Jaurès et de Zola, rien à voir avec les dégénérés actuels, mais on est de gauche, jusqu’à la moëlle… Rien à voir avec l’extrême-droite violente, intolérante, totalitaire qui impose ses codes, sa culture, par la violence, par la menace, par les émeutes… comme les antifascistes et les islamos qui appliquent à la lettre les versets coraniques et le beau modèle de Mahomet.
Certes, elle parle aussi de livres islamophobes, ce qu’ils sont, sans contestation possible.  Nous sommes des islamophobes et nous en sommes fiers, nous avons la haine de l’islam. Mais sans doute que l’Anissa a fait sienne la définition des Frères musulmans du CCIF qui, avides de criminaliser la critique de l’islam, font l’amalgame entre islam et musulmans et voudraient faire croire qu’être islamophobe ce serait être anti-musulman… Encore une preuve de manque de professionnalisme, madame Hammadi.
Selon une retraitée, qui a souhaité garder l’anonymat, au moins deux titres différents ont été distribués rien que dans sa rue.

La semaine dernière, elle a reçu « Les assassins obéissent au Coran », écrit par René d’Armor et Christine Tasin. La fondatrice de Résistance républicaine, association également éditrice du livre, s’était fait connaître en 2010 pour ses apéros saucisson-pinard dans le quartier de la Goutte-d’Or (XVIIIe). La couverture du livre, qui fait figurer des armes jaillissant d’un Coran sanguinolent, associe clairement islam et terrorisme.

La plupart des habitants concernés ont eu droit à un autre ouvrage édité par le site Riposte laïque, fondé par Pierre Cassen, et intitulé « Pourquoi et comment interdire l’islam ».

Bingo ! Je ne sais pas qui s’emploie à distribuer nos livres ni dans quel but, mais me voilà, malgré que j’en aie, connue à Châtillon, du moins l’un de mes ouvrages. Par contre, la Hammadi continue son travail qu’elle espère de démolition, en rappelant que j’avais organisé (ben non je n’étais pas seule nous étions 3) l’apéro saucisson-pinard à la goutte d’or le 18 juin 2018… sans doute que, pour elle, c’est une chose terrible qui devrait dissuader les habitants qui ont l’heur de recevoir mon livre – gracieusement !) de le lire et en tous cas de me croire objective. Il se trouve que je suis très fière et très heureuse d’avoir fait partie de ceux qui, en 2010, se sont battus contre les illégales prières dans les rues et ont permis, par le coup de projecteur mis sur l’apéro-saucisson-pinard, qu’elles soient enfin interdites. Apparemment, l’Anissa et moi ne mangeons pas le même pain, et ne partageons pas les mêmes valeurs, les mêmes lois, les mêmes souhaits pour la France.

L’enquête se poursuit, avec l’interview de plusieurs habitants ayant reçu ce cadeau empoisonné. 

Évidemment, elle donne plus la parole à ceux qui s’insurgent,  crient à l’incitation à la haine « anti-musulmans », les victimisent, se victimisent….

« Mon conjoint l’a tout de suite jeté à la poubelle !, confie-t-elle. Recevoir un livre sans un mot, sans une revendication, à quelques semaines des élections municipales, c’est une méthode très insidieuse. » (Zut ! quel gâchis !)

Méthode insidieuse ? À l’heure où sur tous les médias et dans la bouche de la plupart des politiques, il n’est question que de la religion de paix et d’amour ? Je dirai même plus, c’est très insidieux !

Le donateur semble n’avoir ciblé personne en particulier, si ce n’est les rues pavillonnaires du nord de la commune. Quand Sophie, musulmane d’origine maghrébine, a découvert le livre dans sa boîte aux lettres, elle s’est sentie « agressée ». Puis « soulagée » en apprenant que ses voisins l’avaient aussi reçu.

Dans la foulée, cette mère de famille de 43 ans a posté une annonce sur le réseau social Wanted pour tenter de savoir qui était à l’initiative de ce « truc nauséabond ». Une tentative vite avortée.

« Je me suis pris une déferlante, on me soupçonnait d’en faire la pub », rapporte-t-elle. Pour elle, cet acte de propagande est « une incitation à la haine » : « Cela ne va pas apaiser le climat anti-musulmans. On est déjà mal barrés… ».

J’ai déjà dit ici que si l’islam avait mauvaise presse au point de faire aux musulmans une réputation dont ils souffrent, c’est à eux de faire en sorte de changer l’image de l’islam… en changeant l’islam. Mais Momo veut pas, il prétend que « Allah » aurait écrit le livre et qu’on ne touche pas aux paroles dalla (ah ! ah ! ah! ). Alors qu’ils ne se plaignent pas.

Accusé musulman, lève-toi : c’est toi qui devais prouver que l’islam serait compatible avec nous !

En réalité, la distribution se fait au compte-gouttes, distillée sur plusieurs semaines déjà. Au hasard du porte-à-porte, on tombe sur Claudine. Elle se souvient avoir reçu « un livre hyperfacho », début décembre. « Je voulais le garder, puis j’ai eu l’impression d’être souillée, alors je l’ai jeté. Riposte laïque, ça donnait pourtant l’impression d’être de gauche. »

Même Claudine a compris où était la vraie gauche. La vraie gauche libère les hommes de leurs servitudes. La gauche devrait être avec nous pour libérer le pays, sinon les musulmans, de l’islam.

Je doute que l’Anissa de service n’ait reçu qu’un témoignage favorable mais elle en partage au moins un :

En face de chez elle, une voisine réagit différemment. « J’ai bien vu que c’était très orienté mais ça répond à des questions qu’on se pose en tant que Franco-Français sur le burkinile port du voileles écoles coraniques non déclarées … L’islamisation en général », avoue Corinne*, qui lit « des journaux assez à droite ».

Et oui, ça répond à des questions qu’on se pose… Le généreux donateur-distributeur de livres aura rendu service au moins à une personne à Châtillon. Mais je suis effrayée de constater qu’à l’heure d’Internet, les gens qui se posent des questions ne cherchent pas, via Google ou Yandex, des réponses à leurs questions. S’il faut attendre qu’un livre vous tombe du ciel dans la boîte aux lettres, on n’est pas sortis de l’ornière !

Naturellement, toute la classe politique interrogée est aux cent coups ! En période électorale, bon sang ! Les salauds, nous faire ça à nous, disent-ils !

À la mairie, on assure ne pas avoir encore eu de remontées de la part des habitants. Le maire (LR), Jean-Pierre Schosteck affirme même ne pas être au courant. « C’est la première fois que j’entends parler de ça. J’espère que cela ne se généralisera pas. »

Quel serait le problème, si ça se généralisait, Monsieur le maire ? Ces 2 livres informent, sans haine, en toute objectivité, sur ce qu’est l’islam. C’est pas bien d’informer vos concitoyens sur une « religion » qui se développe, qui s’impose, qui pose sans cesse des problèmes avec le voile, le halal, les cantines, la burqa, sans parler du terrorisme ? Il faut que vos concitoyens meurent idiots ?

De son côté, l’élue (PS) et candidate aux municipales Nadège Azzaz a exprimé son « soutien aux Châtillonnais victimes de cette provocation », sur Twitter.

Nadege Azzaz@AzzazNadege

Horrifiée par cette dérive nauséabonde de l’extrême-droite dans notre ville qu’on pensait épargnée par la montée mortifère de ces idées immondes.
Tout mon soutien aux Châtillonnais victimes de cette provocation https://twitter.com/ChatillonActu/status/1217113609379164168 

Châtillon Actu@ChatillonActu

Des livres d’extrême droite dans des boîtes aux lettres de Châtillonnais… #Châtillonhttps://chatillon-actu.fr/des-livres-dextreme-droite-dans-des-boites-aux-lettres-de-chatillonnais/ 

Voir les autres Tweets de Nadege Azzaz
« Nous pensions être préservés des idées mortifères et injustes du Front national et on se rend compte que c’est quelque chose qui existe et qui est caché dans des villes comme les nôtres, dénonce-t-elle. C’est révoltant, scandaleux, honteux. J’invite les gens à porter plainte. »

Pauvre chérie socialope ! Nauséabonde, extrême-droite, provocation, idées immondes, porte plainte... Il manque « peste brune », « Hitler », « fasciste »… Elle est rompue à la dialectique socialope qui remplace l’argument par l’imprécation. Et toujours cette fascination stalinienne pour la répression… Mettez en prison ceux qui ne pensent pas comme moi ! Et de s’adresser aux musulmans, les seuls susceptibles de voter encore pour un PS moribond ?

Même son de cloche dans l’opposition de droite. « Je ne comprends pas bien le but recherché et je condamne fermement ce genre de propagande à caractère islamophobe, déclare Anne-Christine Bataille, également candidate (DVD) aux élections municipales. Ces livres peuvent tomber entre les mains d’enfants, ils ont une portée violente dans un contexte déjà difficile. »

Et le Coran, et les haddiths de Mahomet susceptibles de tomber dans les mains d’un enfant ? Qui y tombent d’ailleurs, dans les écoles coraniques puisque les pauvres gamins apprennent à lire avec de belles phrases à mémoriser comme Et tuez-les, où que vous les rencontriez. C’est bien parce que le contexte est difficile qu’il faut que ça change. Il faut que musulmans et mécréants sachent ce qu’est le Coran, ce qu’est l’islam, afin qu’ils s’en défendent, afin qu’ils s’en éloignent.

Je ne sais si tel est le but de celui qui distribue nos livres, comme Pierre Cassen l’a dit à la journaleuse :

La direction du site Riposte laïque assure aussi qu’elle n’en avait pas eu vent et, surtout, qu’elle n’en est pas responsable. « On aimerait bien, cela voudrait dire qu’on est riches ! », plaisante Pierre Cassen.

Le fondateur du site paraît perplexe face à la démarche. « Quitte à ce que des soutiens aient assez d’argent pour distribuer nos livres [NDLR : ils coûtent 12 euros l’unité], autant le donner à des personnes intéressées, pas à n’importe qui. C’est du gâchis en termes d’efficacité ! »

En effet je ne sais si celui qui distribue nos livres est un patriote désireux de combattre la peste verte en ouvrant les yeux des gens, un habitant de la ville choisissant ceux à qui il fait ces cadeaux en fonction de ce qu’il connaît de leurs pensées, des adversaires politiques voulant mettre la fitna  en insistant sur le problème que personne ne veut traiter mais que tout le monde connaît, l’islam… en tous cas, cela aura fait parler de l’islam à Châtillon, cela n’aura donc pas été en pure perte.

Il y a quelques années, quelqu’un avait eu l’idée de mettre  dans une (des ?) boîte à lettres d’un voisin de Sarah Halimi Les Assassins obéissent au Coran. Ce voisin l’avait mal pris, était allé porté plainte à la police qui avait fait remonter à un procureur qui avait porté plainte. Je m’étais retrouvée à la 17e chambre mais le procès avait été annulé pour vice de forme, le procureur ayant porté plainte contre l’ensemble du livre, donc pour chaque mot ce qui rendait impossible toute défense, tout procès.

Apparemment il y a des procureurs qui pensent, comme certains journaleux du Parisien et certains politiques, que toute vérité n’est pas bonne à dire.

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/18/anissa-hammadi-veut-savoir-qui-met-les-livres-de-resistance-republicaine-dans-les-boites-a-lettres-de-chatillon/

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Et si le « généreux donateur », de par son geste, lançait une fatwa à l’encontre de Riposte Laïque ? Simple supposition de ma part, mais à votre place je ferais hyper attention.
    Dites vous bien que tous ceux qui sont « Charlie » ne seront pas Riposte et, qu’en cas de suites tragiques, l’appareil de sape n’en tirera que bénéfices pour vous en imputer la responsabilité et la faute.
    Faites hyper gaffe.
    Cordialement.
    PS: Cyrano sait comment me joindre, je peux développer ma petite idée en dehors du site.

    • Il serait encore plus facile de vous joindre si, au lieu d’un curieux pseudonyme, vous aviez le front d’écrire sous votre nom……… ;-)))

      • Non, parce que je ne suis répertorié nulle part sur internet. D’ailleurs, qu’est-ce qui vous motiverait vous, à me joindre, à part une envie pressante d’en découdre sous prétexte d’impolitiquement correct de ma part ?
        Ne pensez-vous pas qu’une retraite doit être paisible ?

  2. De toutes façons, ça ne peut tomber dans les mains que d’une personne qui sait lire, lol…

  3. NADEGE AZZAZ parle de LA MONTEE MORTIFERE DE CES IDEES IMMONDES . elle inverse un tout petit peu les valeurs car je ne crois pas que christine TASIN ait participe a un seul acte terroriste en FRANCE .par contre , si la reinformation qu elle dispense avec zele est HARAM , alors elle merite bien 100 coups de fouet ! marwan mouhammad sera l executeur de la sentence . a l ecole , il faut apprendre la priere qui sauve ; comme a METZ : ASHADU AN LA ILA HA ILLA LLAH ; WA ASHADU ANNA MUHAMMADAN RASULUH LLAH . oui car cest la priere qui sauve car sa connaissance revele le vrai croyant ! si pas savoir cette priere , alors ci KOUFFAR QUI MERITE EGORGEMENT ! montee mortifere de ces idees immondes ?

  4. les chretiens n egorgent pas . ils sont civilises ; batissent , respectent la vie et aiment leurs voisins . TROP PARFOIS QUAND MEME .

  5. bruler des livres ou en distribuer ?
    les fachistes islamogauchistes ont changé de tactique !
    ils ne savent pas que lire un livre c’est frotter sa cervelle contre celle d’autrui, ça peut leur nuire , les ignorants!

  6. Des idéées « mortifères », une « dérive nauséabonde de l’extrême droite » !!!??…
    Non mais ! Elle ne sait donc pas lire, cette Nadège Azzaz ? En tout cas, elle se montre d’une partialité et d’une sottise qui ne lui font pas honneur…
    (Il est dommage d’attendre l’université pour prodiguer aux jeunes des cours de *critique historique* : ça ouvre singulièrement l’esprit et incite à se former des opinions impartiales.)

  7. Les traîtres aiment les égorgeurs, et détestent ceux qui dénoncent les égorgeurs.

  8. Il serait plus utile de distribuer le Coran !
    Afin que chacun sache !
    « Toujours détruire la Cause avant de se plaindre des Effets » !

  9. Le comique de l’histoire,si l’on peut dire,est qu’en fait « peste brune » et peste verte se mordent la queue puisque hitler déplorait que les musulmans aient été repoussés par Martel et d’autres chevaliers empêchant ainsi tout futur métissage qui aurait abouti au « guerrier idéal »,selon lui, c’est à dire celui doté tout à la fois du génie de l’organisation ,de la discipline teutons et du mépris de la mort des fous d’allah.

Les commentaires sont fermés.