Anjem Choudary, imam radical anglais, affirme que « l’islam n’est pas une religion de paix ! »

Publié le 30 juillet 2013 - par - 3 213 vues
Share

La vidéo ici :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=64V09tTIjR4

L’administration Obama, dans sa publication, sur la révision de sa stratégie dans la guerre contre le terrorisme, ne mentionne même pas le mot «islam». Cela en dit long sur ce président qui, dans son premier voyage officiel en Egypte déclara, « sous ma présidence, jamais l’Amérique n’attaquera un pays musulman… »

CBN News,  a réalisé une rencontre, à Londres, avec Anjem Choudary, un imam radical de premier plan, qui revendique l’enseignement d’un islam pro-jihad.

Bien que George W. Bush et surtout Barack Hussein Obama aient déclaré que l’islam est une religion de paix, Choudary réplique en déclarant à CBN News, « Vous ne pouvez pas dire (Bush et Obama) que l’islam est une religion de paix ! Parce que l’Islam ne signifie pas la paix. Islam signifie soumission. Donc le musulman est celui qui se soumet. Il y a une place pour la violence dans l’Islam. Il y a une place pour le djihad dans l’islam ».

Choudary est le leader de « Islam4UK », un groupe extrémiste récemment interdit en Grande-Bretagne en vertu des lois antiterroristes du pays (chose que nous n’avons pas en France, ou du moins pas appliqué quand il s’agit de nos CPF).

Il veut que la loi islamique, « la charia » soit appliquée pour gouverner le Royaume-Uni et travaille à faire de ce rêve une réalité.

Bien que les islamistes radicaux aux Etats-Unis, en Europe et en France préfèrent généralement parler d’une voix plus modérées en public en masquant leur véritable objectifs.

Choudary n’a pas de telles inhibitions.

Il a fait l’éloge du 11 septembre et a appelé à l’exécution du Pape Benoît XVI.

Il a également suscité la controverse il y a quelques mois, quand dans une vidéo en 2010, il a déclaré,  « dans 10 ans tous les anglais seront convertis à l’Islam. »

Choudary à déclaré à CBN News que « son groupe est un mouvement politique à l’idéologique non-violente.» (sic) Pourtant, il loue ouvertement le djihad, « Le Coran est plein de commandements pour le djihad, qui est le plus sacré des devoirs pour un musulman, bien plus que le tawhid, « croyance ». Rien d’autre n’est plus mentionné dans le Coran que le thème du djihad. »

Plusieurs anciens membres du groupe de Choudary ont été arrêtés sur des accusations de terrorisme. « Une quantité très importante d’anciens membres d’Al-Muhajiroun ont été impliqués dans des complots terroristes contre ce pays », déclare à Londres, l’expert en terrorisme Peter Neumann, il dit. « Un grand  nombre de citoyens britanniques ce sont rendus en Afghanistan qui  ont rejoint les talibans et sont morts en combattant pour le djihad. »

Choudary refuse de condamner les actes de terrorisme du 11/9 et plus encore celui du 7 Juillet 2005 à Londres, attentat qui a fait 52 morts.

CBN News a demandé à Choudary ces sentiments sur l’attentat dans les transports londoniens et s’il les condamnait. « Pour les gens qui l’ont réalisé, ils était légitimes, » répondit-il. « Si vous vous placez dans la perspective et la volonté de Mohammed Siddique Khan et Shehzad Tanweer, ils sont justifiées. Il ya de nombreux versets du Coran qui justifies cet argument, c’est un argument difficile à réfuter. Il y a beaucoup de savants de l’islam, qui soutiennent cet argument.» dit Choudary, ensuite il déclare  que, « son groupe ne fait que suivre les principaux enseignements de l’Islam et que l’Islam est beaucoup plus qu’une religion, cette croyance est plus qu’une religion, » a t-il déclaré. « Ce n’est pas seulement une croyance spirituelle, elle est, en fait, une idéologie, qui quand vous y croyez, vous enseigne de luttez pour l’islam et vous êtes prêt à mourir pour elle, parce que vous croyez que c’est toute votre vie. »

Choudary semble savourer d’être appelé « l’homme le plus détesté d’Angleterre » et s’engage à poursuivre ses rassemblements appelant au renversement du système britannique.

Combien de « Choudary » dans nos villes, nos villages et dans nos banlieues barricadées, ou plus personnes ne peut pénétrer et ou plus personne ne sait ce qu’il s’y passe réellement ?

André GALILEO

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.