Anne, Najat et Houria : les trois ingrates haineuses…

Publié le 26 septembre 2016 - par - 16 commentaires - 3 486 vues
Share

les-trois-filles

Avoir trois filles ! Mais qui est donc cet heureux père ? Oh ! Il s’agit tout bonnement des « deux dieux » qui trônèrent un temps, ensemble, au sommet du temple de La Mecque. L’un venait de très loin dans le temps : le Dieu Hubal (Houbal en arabe), l’autre arrivait, dominateur et conquérant : Allah. La succession ne fut pas brutale, au point que le second crut devoir reconnaitre les trois filles du premier ? Cela fit scandale et même encore il se dit que… ! Salman Rushdie aurait écrit des choses… ! Mais, intéressons-nous aux trois filles actuelles d’Huballah. Il est grand temps d’ailleurs car celles-ci ne sont pas des déesses ; elles vieillissent, flétrissent et vont bientôt disparaitreHidalgoramadan

L’une d’entre elles est encore reine de Lutèce dont la devise était « Fluctuat nec mergitur » se traduisant par « Flotte mais ne coule pas » ou encore par « Qui vogue mais ne sombre pas ». Cette reine, cette Hidalgo précédée de son Anne est née en Espagne (1959). Emigrée en France à l’âge de deux ans avec ses parents elle fut naturalisée française en 1973 et dispose de la double nationalité depuis 2003. Elle se maria à Jean-Marc Germain en 2004.
Au P.S. depuis 1994 comme secrétaire nationale à la culture et aux médias, elle remplaça, au pied levé, Michèle Sabban lors d’un meeting en Corrèze. François Hollande alors premier secrétaire du P.S. remarqua la jeune oratrice et l’appela le lendemain. A ses yeux elle incarnait le dynamisme et le renouvellement… Et voilà l’ancienne inspectrice du travail propulsée « secrétaire à la formation professionnelle en 2000 ! (source l’Express). Dès 2002 une rumeur apparaît : Anne Hidalgo attendrait un enfant de François Hollande ! Ces bruits ressurgissent lors des élections régionales de 2004 ! Il faut dire que la tête de liste désignée par le premier secrétaire François Hollande, devenue entre-temps secrétaire nationale à la culture et aux médias au P.S, n’en fini pas de monter et de déranger ! Elu Président de la République en 2012, François Hollande décore Anne Hidalgo des insignes de la Légion d’honneur. Au moment de lui épingler la décoration il rappelle devant toute l’assemblée que l’élue parisienne a refusé d’entrer au gouvernement. Un mois plus tard les rumeurs réapparaissaient sur twitter !
Anne Hidalgo fut élue Maire de Paris en mars 2014. Les Français ne la connaissaient pas, les Parisiens non plus ! Sauf ! Sauf les habitants du 15ème arrondissement où elle était tête de liste et où elle n’obtint que 36,4 % des voix ! Curieux non ? Cette personne mérite de ne pas être connue !

Ses positions religieuses (non, vous voyez le mal partout !) sont pour le moins contradictoires. Elle aura refusé la construction d’une église orthodoxe face au pont de l’Alma, mais elle continue la réalisation de l’ancien maire- Bertrand Delanoé – en poursuivant le financement d’un Centre cultuel islamique au 55 rue Polonceau qui n’est rien d’autre qu’une mosquée déguisée avec 2 x 1000m2 de salles de prières. C’est ainsi qu’en 2014, elle finançait la seconde tranche de la subvention afin « de soutenir les activités culturelles » pour un montant de 1,3 million d’euros. La loi de 1905 sur la laïcité est ainsi pulvérisée, atomisée, éradiquée de France.
Et la voilà maintenant à la tête d’une entreprise de construction de logements pour migrants.

av najat 2La seconde starlette prénommée Najat, venue du Rif marocain, commença sa carrière politique en 2002 auprès du Maire de Lyon. La gamine a les dents longues. Elle se présente aux législatives de 2007 face à Dominique Perben (4ème de Lyon) et n’obtient que 43 % des voix. Elle devient alors porte parole de Ségolène Royal.
« C’est cette même année que le Roi du Maroc, Mohamed VI, la nomme « membre du Conseil de la Communauté Marocaine de l’Etranger ». Curieuse nomination qui perdure malgré un démenti de l’intéressée en 2011. Elle ment en jouant sur les mots – et avec le sourire – puisque son nom apparait en 2014 en tant que membre d’un groupe de travail dans le même organisme, le CCME, dont l’objet principal est de contribuer au développement du pays : le Maroc.(source : islam de France du 21 septembre 2014). Mais mentir n’est pas un mal en islam, et madame est musulmane, de tendance soufie » C.Q.F.D.
En novembre 2011, François Hollande la nomme porte parole de sa campagne présidentielle ? Bingo ! Et la voilà nommée ministre des droits de la femme en mai 2012. Jean-Marc Ayrault, premier ministre, ayant annoncé que tout candidat battu aux législatives devrait quitter le gouvernement, madame Belkacem retira aussitôt sa candidature à Lyon, face à Dominique Perben ! Courage et convictions ne sont pas les principales qualités de cette Marocaine de souche. Son ambition ne s’arrête pas là puisque le 26 août 2014, la voilà nommée à la tête d’un ministère régalien « l’Education nationale, l’Enseignement supérieur et la Recherche ». Que pouvait apporter cette simple diplômée de Sciences Po, sans grandes connaissances générales et politiques, au sens noble des termes : son sourire et son obstination à nier les évidences. Elle venait d’atteindre son niveau d’incompétence ! Son rôle fut de présenter et faire adopter, coûte que coûte, le « projet de réforme de l’enseignement des collèges » élaboré par son prédécesseur Vincent Peillon.

A cela s’ajoute la réforme des programmes, des méthodes et des rythmes scolaires en primaire, avec l’initiation à une langue étrangère dès le C.P. et dans la liste des langues se trouve l’arabe (lequel ?) qui doit permettre aux enfants de 2ème et 3ème génération de ne pas perdre leurs racines nord africaines. Pour l’apprentissage du français on réduit les horaires ! L’histoire des religions apparait en 6ème (judaïsme et chrétienté) et l’islam s’étudie en 5ème ! Qui va présenter objectivement l’islam aux enfants ? Qui va leur expliquer ce qu’est le coran, ce que sont les hadiths, quelle fut la vie de Mohamed, et enfin ce qu’est la charia ? Madame la ministre pense faire appel à…ah là là…à l’Allah ! Tout cela parce que madame est soufie, donc musulmane et qu’à ce titre elle fait partie de la Oumma pour laquelle elle doit travailler et apporter sa pierre à l’édifice. Et malgré ça elle se dit « française à l’égale de tous » et « pas qu’une française de papiers ».

Pourquoi est-elle restée silencieuse un soir de janvier 2016, dans l’émission « supplément » de Canal +, lorsque monsieur Idris Sihamédi (président de l’ONG « Baraka city ») qui ne serre pas les mains des femmes et qui est fiché « S » se présente comme « un musulman normal qui ne condamne pas l’Etat islamique directement car il pratique un djihad pacifique et humanitaire ». Aux divers propos ambigus de l’islamiste elle n’a pas daigné répondre ou oser prendre position.. Mentir, se défiler ne lui a jamais fait perdre un cheveu.

Il y a un siècle une certaine Mata Hari, convaincue d’espionnage pour l’Allemagne, était fusillée par la France en octobre 1917 ! Nulle comparaison possible entre la vie exubérante et sulfureuse de Mata Hari et celle de madame Vallaud-Belkacem faite de silences interrogateurs et d’absence de prises de position menant au doute. Mais ne dit-on pas que les extrêmes se rejoignent

BouteldjahaineLa troisième étoile filante nommée Houria Bouteldja aura bien craché dans la soupe que la France lui a servie pendant des années ; de 2003 à 2015, soit 12 années de présence sur les plateaux des chaines publiques et de publications haineuses, pour finir dans l’oubli.

Née à Constantine en janvier 1973 on la retrouve en France, en fin de 20ème siècle, à Lyon où elle étudie en langues étrangères l’anglais et l’arabe. Mais que s’est-il passé pour elle entre-temps ? C’est un grand vide biographique ! Aurait-elle passé quelques années au Liban, en Palestine ?

Sa première manifestation publique eut lieu en 2003 où elle participa à la création du collectif « les blédardes » en réaction au mouvement de Fadella Amara « ni putes ni soumises » ? Là, commença sa carrière antifrançaise ! Elle poursuivit en 2005 comme porte parole du « Parti des Indigènes de la République » – le PIR – (Au-delà du pire que trouve t-on ? Rien, si ce n’est madame Bouteldja !). Elle y mène sa lutte contre ce qu’elle appelle « le continuum colonial » car les blancs, la France, la colonisation et ce qui s’en suivit deviennent son obsession. Elle en oublie ses origines mais s’inspire peut-être de l’hymne national algérien qui dit dans son 3ème couplet « Ö France ! Le temps des paraboles est révolu. Nous l’avons clos comme on ferme un livre. Ô France ! Voici venir le jour où il faut rendre des comptes. Prépare-toi ! Voilà notre réponse. Notre verdict, notre révolution le rendra ». Depuis près de 60 ans, une rancœur est ainsi entretenue afin de faire vivre une chimère.

Pour en revenir au cas Houria, les radios et surtout les plateaux des chaines de TV publiques, s’y intéressent de plus en plus et madame devient l’invitée régulière de l’émission « Ce soir ou jamais » de France 2. C’est là que le 2 juin 2007 elle qualifie les français blancs de « Souchiens » à rééduquer ! Néologisme dira t-elle ! Elle gagnera le procès que lui intenta l’Agrif.

En 2008, elle prône avec virulence « l’anticolonialisme juif », elle, la musulmane qui a pour livre de chevet le coran…qu’elle ne connait pas ! Il y est écrit dans S.5 / 24 (Kasimirski) « Entre, Ô mon peuple, dans la terre sainte que Dieu t’a destinée, ne vous retournez pas en arrière de peur que vous ne marchiez à votre perte ». Et bien d’autres versets confirment l’octroi d’une terre aux juifs par Dieu
Madame a une vie cachée car elle fut employée par l’I.M.A (Institut du Monde Arabe). Ses publications finirent par lui permettre de se consacrer à sa « littérature » qui prendra des airs nauséabonds avec la publication de « Nique la France ». En photo de couverture elle y présente sa main gauche –la main impure qui sert à nettoyer le fondement – avec le majeur dressé vers son nez comme pour en apprécier le parfum !

Son dernier livre publié en 2015 « Blancs, Juifs et nous » est un ensemble de contradictions, d’accusations aberrantes, de propositions incohérentes laissant penser que la personne – l’auteur – est atteinte d’une haine perverse, opposant à la loi existante une contre loi : celle de la jouissance. Inévitablement contrariée, cela fait d’elle une perverse frustrée.

A tout problème sa solution et dans le cas présent la personne qui crache dans la soupe que lui a servie la France peut attaquer ses parents en justice pour lui avoir fait subir ce dépaysement insupportable, et, comme blédarde, le mieux est qu’elle retourne là bas, au pays des « Sourates ».

Pierre Le Jeune

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
pauledesbaux

VOILa CE QUE NOUS RAPPORTE DE FAIRE ENTRER des étrangers sur notre sol va-t-on continuer pendant longtemps malgré ces exemples d’ingratitude fait du bien à bertrand il te le rend en chi…….dans leur pays respectif elles n’auraient fait que la cuisine, la vaisselle le ménage et servi d’esclave sexuelles à leurs maris et ici elles sont sinistre de l’éducation nationale, députain, maire, j’en passe et des meilleures …..quand aura-t-on assez de jugeotte ?

PHILOU

Qu’on renvoie ces 3 moukères au bled garder des chèvres au lieu de pourrir la vie des français. Qu’elles dégagent avec les socialopes qui les soutiennent. …

madeleine

Je me permets de rectifier une erreur que l’on voit partout et que la principale intéressée ne s’est jamais empressée de rectifier : Vallaud-Belkacem a échoué par deux fois à l’examen de Science Po. Elle n’a donc pour bagage qu’une licence ‘trois années d’études après le bac).

esus.

Et bientôt une valise en carton

Victor K.

J’ai du mal à reconnaître la France dans ces trois horreurs !
Le cauchemar !
Ça doit dégager !

Ces donzelles ont en commun d’avoir tout reçu de la France, et ,justement à cause de cela, de haïr la France. C’est le syndrome de M.Perrichon. « La main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit ». C’est la générosité même de la France à leur égard ( ainsi qu’à l’égard d’une palanquée d’autres parasites haineux ) qu’elles détestent justement parce que leurs familles, et elles-mêmes, connaissaient la pauvreté dans leur pays d’origine et que c’est la France qui leur a permis de s’en sortir et de gravir les échelons. Donc, n’ayant aucune « classe », aucun honneur, aucune dignité, elles haïssent la… lire la suite

Jean-Bernard

J’espère que ces trois moukères seront balayées par le vent de l’histoire, c’est tout ce qu’elle méritent…

Pierre

Elles ont toutes ce qu’il faut pour réussir : Un cul.

madeleine

Et des amateurs : Hollande et Valls.

pauledesbaux

merci Pierre de toutes ces infos supplémentaires il faut que le plus possible de français sachent à qui ils ont à faire signé : paule di Malta

esus.

Quand la nvb était à Lyon; elle a organisé le transfert d’entreprises au maroc.

andrea

3 nullités haineuses et sectaires anti Français.

Certains écrits de Houria Bouteldja font irrésistiblement penser à Mein Kampf.

Shaytan

Une bouteldja qui passe son temps à vociférer hystériquement des appels à la haine, incanter son démon pédophile au massacre, préparer des breuvages à base d’urine de chamelle en chaleurs sous une coiffe grotesque, et vivant encore au moyen-âge.
C’est pas ça qu’on appelle une sorcière?

Comme elle doit souffrir, la pauvre Bouteldja, de vivre chez ces Français qui lui ont tout donné, grâce auxquels elle s’en est « bien tirée », et qui savent ,ces « sous-chiens » que, sans eux, elle garderait les chèvres au bled.

quoique

Ou ferait la chèvre?!?!?!