Annie Sugier a raison : ne laissez pas le prosélytisme islamique polluer les JO de Paris

Publié le 7 août 2019 - par - 34 commentaires - 2 922 vues
Share

Pour s’imposer, on élève la voix.

Dans un manifeste publié par Le Monde du 4 et5 août 2019 sous le titre « Les JO de Paris se doivent d’être exemplaires en matière de laïcité », Annie Sugier, l’auteur de cette déclaration et les cosignataires mettent en garde les pouvoirs publics et les dirigeants sportifs de « l’interférence du religieux dans le sport, et notamment pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Cet événement mondial hypermédiatisé et regardé par plus de 3,5 milliards de personnes suscite la convoitise des pays islamiques obscurantistes comme l’Iran, l’Arabie saoudite, le Qatar. Les JO peuvent être un terrain quasi gratuit pour le prosélytisme islamique. La visibilité de cette « religion » est, en quelque sorte, son sixième pilier. Pourquoi se priver de cette visibilité aux JO au prix de quelques frictions avec le Comité olympique et l’État organisateur, la France, qui est un État laïc ? Les pays islamiques comptent sur la pression qu’exerce le multiculturalisme.

Annie Sugier, présidente de la Ligue du droit international des femmes, a publié en 2018 (éd. Chryséis), avec Linda Weil-Curiel et Gérard Biard, un ouvrage sur ce sujet : « Comment l’islamisme a perverti l’olympisme ». Elle plaide contre l’immixtion du religieux dans le sport en général. Cette immixtion, on le sait, est déjà présente hélas, sur les terrains de football et dans les clubs sportifs. Le sport est en effet un moyen commode et gratuit pour radicaliser les jeunes enfants.

Dans une action de commando, des femmes voilées de pied en cap ou en burkini, poussées par l’islam politique, et affichant le slogan de « la désobéissance civile », se sont introduites le 30 juin 2019 dans une piscine, à Grenoble, réclamant leur droit de se baigner dans un vêtement halal et religieusement compatible. Par cette action, elles se discriminent elles-mêmes et discriminent celles qui se baignent dans la tenue habituelle de ce sport qui est une tenue fonctionnelle et hygiénique, valable pour tous, sans distinction.

Le maire de Grenoble s’est tourné vers le président de la République pour qu’il prenne position et engage l’État dans cette querelle afin de faire « de la piscine comme de l’école un sanctuaire protégé du religieux ».

Le ministère des Sports avait indiqué les limites, pour lui, de la laïcité dans son guide Laïcité et fait religieux dans le champ du sport : « L’ambition de ce guide est de démontrer qu’expression du fait religieux et laïcité ne sont pas, en soi, incompatibles dans le champ du sport ». Cela ne signifie-t-il pas sa démission face à l’obscurantisme islamique ? Un comportement social est-il une obligation religieuse ou pas ? Allons-nous compter sur l’interprétation erronée des fondamentalistes ? Même le voile n’est pas une obligation coranique. A fortiori le burkini ou les vêtements sportifs recouvrant totalement le corps féminin. D’ailleurs pourquoi les hommes musulmans, les enfants ne couvraient-ils pas complètement leur corps ?

Autre recul ostentatoire gauchiste : celui de la Ligue de l’enseignement, censée défendre la laïcité et qui laisse aux pratiques religieuses le pouvoir de s’exprimer : « Notre société est durablement multiculturelle. Les revendications identitaires ou les pratiques religieuses doivent pouvoir légitimement s’exprimer sur la place publique sans contrainte ni suspicion, aux seules conditions précisées pour l’espace public. » Mais qui définit qu’un comportement social est religieux ou ne l’est pas ? Les tenants de la doxa religieuse doivent-ils seuls imposer leurs interprétations et seuls imposer leurs directives ? Va-t-on autoriser un Sikh à courir les 100 mètres avec son turban, va-t-on autoriser un juif nager avec sa kippa ?

L’islam considère la laïcité comme un athéisme. Il interprète la laïcité « à la française » comme une indifférence de l’État face au fait religieux. Partant de ce concept, l’islam enfonce le clou et tente par tous les moyens de se frayer un chemin pour asseoir la charia dans notre société, comptant sur la neutralité présumée de l’État. L’islam se fait aider par les mous d’une frange de la société, par le pouvoir et par les médias qui aplanissent la voie vers une islamisation sans même la baliser.

En 2017, lors de l’émergence de la polémique du burkini sur les plages de Corse et de la Côte d’Azur, nous avons tenu, à Riposte Laïque, un discours ferme sur ce sujet. L’islam saisi toute occasion pour tester la résistance des États et des organisations nationales (et internationales) et pour s’implanter comme un acteur majeur dans ces sociétés. En imposant dans les manifestations sportives internationales le port de vêtements dits « religieux », l’islam brandirait l’étendard de l’islamo-islamisme sur le corps de femmes manipulées.

Les États et les sociétés libérales qui affrontent les exigences de l’islam aux dépens de la liberté de la femme doivent prendre en compte ce que ces islamo-islamistes ont dans la tête : ils veulent entrer en force dans nos sociétés libérales et les sipplanter. Oublier ce fait, c’est se laisser aller vers des compromissions catastrophiques et irréversibles pour nos libertés. Sans aucun frais.

Cependant, la courageuse déclaration d’Annie Sugier et de ses cosignataires est restée dans le politiquement correct. Elle n’est pas allée au fond du problème. Elle ne focalise pas son attaque sur l’islam qui fait le forcing face à l’État français et au Comité olympique. Aucune autre religion n’a jamais exigé quoi que ce soit.

Respecter l’olympisme voulu par Pierre de Coubertin en 1894 comme « une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps et la volonté de l’esprit » a un prix. Si ces JO de 2024 sont boycottés par les États islamiques, c’est le prix à payer pour honorer l’idéal olympique.

Ne gâchez pas la fête, ne polluez pas les JO de Paris 2024.

Bernard Dick

 

Au 07/08/2019 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
SLOBODA

Les JO de Paris, seront les JO de l islam en 2024, Pierre de Coubertin se retourne dans sa tombe, 100 après: 1924 – 2024 l islam prend le pouvoir des jeux olympique. A quand l arrêt de l hémorragie.

jeannot

Un mystère absolu. t
Tout le monde connait la nocivité, la venimosité, et connait le côté méphitique de ce qu’ils appellent une religion : l’ islam; Tout le monde sait que cette monstruosité absolue,va tous nous emporter dans un pandémonium de fleuves de sang, mais pourtant, les beuglards de français de merde continueront à creuser leur tombe jusqu’à la fin. J’ai bien dit un des grands mystères de la connerie absolue

Robert

Euh vous demandez aux muzz, ceux-là même qui veulent conquérir la planète, de ne pas profiter d’un événement mondial pour faire leur propagande et montrer leur domination ? Une sorte de trêve ou de respect d’une des institutions occidentales sur lesquelles ils chient de toute leur diarrhée ?
Autant demander à un pigeon de ne pas chier sur les gens…

Hans

Exact, rien a attendre de ces cafards ‘il faut éradiquer toute cette vermine et couper court à toutes leurs revendications qui parasitent notre société

POLYEUCTE

Seule solution ? Revenir à l’Olympisme originel….
A Olympie, ils étaient tous à poil !
Oh les impies !

Ph.West

La ligue de l’enseignement… le bras armé des frères 3 points dans l’éducation nationale. Il ne faut rien attendre de ces fumiers

Vladimir

2024 ! Les J.O. Mon pauvre ami, tu n’as pas idée ce qui va vous tomber sur le râble !!
D’ici là – et bien avant – l’effondrement systémique aura résolu tous les problèmes et éradiqué 98% des abrutis qui s’intéressent à des sujets aussi débiles…

Patapon

Une conjoncture très défavorable mettra certainement un terme à cette folie dispendieuse.

NOEL

J’ai comme l’idée que ces JO vont être perturbés par cette  » religion  » de malheur ….

Jill

C’est une insulte à notre pays qu’on doive se soucier des interférences de l’Islam dans les JO
de Paris. Qu’on fiche tout ce merdier islamique dehors que l’on soit enfin tranquilles.

Hans

Vivement un chef d’État digne de ce nom et un gouvernement patriote qui fasse le grand ménage dans le pays et toute cette chienlit islamerde a dégager avec pertes et fracas du pays et d’Europe une fois pour toute

Markoribus

Ces administrateurs embrigadés ont, par déni ou par complicité, amené nos sociétés à perdre beaucoup de temps à posséder les mouches, en prenant des positions officielles sur un sujet qui devrait en soi ne susciter aucun débat, sauf de dire: Ce ne sont pas des tenues sportives, ce sont des tenues qui relèvent d’une pratique religieuse, donc si vous ne vous conformez pas à la TENUE SPORTIVE MONDIALEMENT ACCEPTÉE PAR TOUS DEPUIS DES SIÈCLES, veuillez aller jouer au volley ball ailleurs. Je me trompe ?

superdupondt

l’equipe d’algerie se mettant a genoux pour prier avant la finale de la can aurait du etre exclu de la fifa !!

La Hire

La seule réplique possible à l’islamisation des JO, c’est le boycott. Ne se rendre à Paris sous aucun prétexte, et éteindre la télé dès qu’une équipe marquée religieusement sera programmée ainsi que pour les cérémonies d’ouverture et de fermeture. Nous avons quatre ans pour nous y préparer.

a.hourquetted'are

Très bien, de toutes façons nous n’avons plus de sous pour nous déplacer et payer les entrées!
Alors nous irons jouer à la pétanque, faire une belote, un tour de vélo…

4711

« Pour s’imposer on élève la voix »…..c’est vrai qu’elles n’ont que leurs grandes gueules,rien d’autre.

La Hire

« Notre société est durablement multiculturelle»
Cela signifie que, dans l’esprit de ceux qui ont écrit cette saloperie, le multicul finira un jour ! Pour être remplacé par quoi ?

La Hire

J’y vois plutôt un remplacement par l’islam, avec les cathédrales renommées « Victoire »..

La Hire

Je précise : les cathédrales transformées en mosquées ou en abattoir hallal.

Gaulois réfractaire

Trois remarques.
– Le Qatar et l’Arabie Saoudite inondent le monde du sport avec leur argent.
– L’islam n’est pas une religion, mais une secte politico-religieuse, contre laquelle la laïcité ne peut rien. Qui est prêt à donner sa vie pour la laïcité ?
– Quelque chose me dit que cette foire que sont devenus les JO ne se passera pas très bien en 2024.

BERNARD

Et alors, Laure Manaudou nageait bien en burkini quoi !
https://www.femmeactuelle.fr/sante/forme/manaudou-teste-la-combinaison-arena-973270

pertal

le burqini par principe est d »être un vêtement ample et non moulant, rien à voir donc avec une combinaison et tout à voir avec la burqa

Boadicea

Rien à voir avec le burquini achetez vous des lunettes cela devient urgentissime Bernard !

Robert

Mdr qu’il est con lui ! C’est vrai que sa combinaison et le burkini, pas possible de faire la différence… pour un aveugle. Mais bon c’est la caractéristiques des cons que d’être aveugle.

BERNARD

Graves sont ceux qui pensaient que j’étais sérieux !
Tout le monde sait que Laure était adepte de la religion d’amour et de paix :) MDR !

Robert

Au temps pour moi, j’ai pas vu l’ironie sur le moment ! :)
En même temps, certains disent tellement n’importe quoi qu’on ne fait plus toujours la différence… :D

BERNARD

@Robert
C’est sympa de le reconnaître ! Pour ma part, je me suis bien marré en regardant mon compteur de pouces en bas.. A très bientôt dans de nouvelles aventures.

pertal

vous dites que le voile n’est pas une obligation religieuse, c »est faux car c’est dans le coran, dans deux versets, il y est dit : « Ô prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, d’abaisser un grand voile sur leur visage, elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées » (33:59, 24:31)).
voir https://amourtolerancepaix.com/charia/details/

Daniel Boutonnet

Rappel bien utile !

Bernard Dick

Jamal El Banna, le propre frère du fondateur des Frères Musulmans a fustigé le voile dans un livre retentissant « Le Hidjab ». Il dédia ce livre (*), en « repentance pour les actes commis par les aïeux (al-aslâf), « aux millions d’inconnues à travers les siècles, les Khadijâtes, Fatimâtes, Zainabâtes, Aichâtes, que l’islam avait voulu sœurs pour les hommes […] et dont les ulémas ont fait des objets sexuels, prisonnières des maisons, les ailes brisées, privées de liberté, de savoir et de travail. Elles ont vécu soumises et sont mortes dans la détresse ». (*) Le Voile, Ligue des Rationalistes arabes, éd. Dâr Pétra, Damas, 2007 (en arabe)

Ivar

Faux.
Le verset est tronqué.
Volontairement par la source ou vous même.
Ce n’est pas « sur leur visage », mais « sur elle ».
Et ça parle (traduit littéralement) de mantilles.

Culture (religieuse ou pas) 2.0 sur internet…
Je pensais que seuls les ados étaient touchés par ce fléau.

pertal

votre mantille, c’est le foulard islamique, le hijab !
ne jouez pas sur les mots, c’est bien de cela dont il s’agit dans les polémiques sur le voile. (le niqab, cachant le visage, est deja interdit)
quand au verset « tronqué » c’est de l’hypocrisie, la phrase citée est complète, ce qui suit n’amène rien au sujet et est répété dans de nombreux versets :
« Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »
et cela attend toujours d’etre démontré

Ivar

Complète mais fausse.
Le mot « visage » n’y apparait jamais, dans aucune version éditée, passée ou contemporaine.

pertal

et donc l’obligation du foulard islamique (le hijab, votre « manille ») est bien une obligation religieuse du coran