Annonay : Jamal Naji élu municipal le jour, trafiquant de stupéfiants la nuit

Municipales 2020 à Annonay : Jamal Naji au centre de la liste conduite par le leader LR Marc-Antoine Quenette très proches de Laurent Wauquiez.

Le leader LR Marc-Antoine Quenette a toujours été soutenu aux municipales par Laurent Wauquiez et Brice Hortefeux, ex-lieutenant de Sarkozy.

Dans ce conseil municipal d’Annonay, en Ardèche, où le maire PS de 2008 à 2018 et actuel ministre du travail Olivier Dussopt (1) se faisait offrir des tableaux de grands peintres par la Saur en contre partie de l’octroi de marché public, c’est maintenant l’opposition LR qui se trouve sous les feux médiatiques, avec l’affaire Jamal Naji. Placé sous contrôle judiciaire depuis samedi car soupçonné d’être une des têtes d’un trafic international de stupéfiants, comme le révèle, pour une fois, le quotidien Le Dauphiné Libéré, le commerçant Jamal Naji était censé faire gagner la mairie en 2020 au leader LR Marc-Antoine Quenette (très proches de Laurent Wauquiez qui lui avait obtenu par deux fois une investiture aux législatives de 2017 et de 2022 face à Olivier Dussopt).

« Corruption » et « prise illégale d’intérêts » : …

https://ripostelaique.com/corruption-et-prise-illegale-dinterets…

Annonay. Un élu ardéchois mis en examen pour trafic de …

Eternel perdant aux municipales, aux législatives, face à Olivier Dussopt, le leader LR Marc-Antoine Quenette voulait inverser la vapeur et gagner la mairie en mars 2020. Il avait donc placé plusieurs musulmans dans les onze premières places de sa liste, en martelant « un large éventail de compétences », pour s’attirer le vote des milliers de musulmans d’Annonay. Le leader LR Marc-Antoine Quenette et ami de Laurent Wauquiez fut une fois encore battu aux municipales de 2020, mais il favorisa l’accès de conseillers municipaux peu fréquentables sous le buste de Marianne, dans le cadre de la proportionnelle et des sièges accordés aux listes minoritaires.

« Un large éventail de compétences – hebdo-ardeche.fr

https://www.hebdo-ardeche.fr/actualite-9351-un-large-eventail-de…

Fait encore plus incroyable : le leader LR Marc-Antoine Quenette a toujours mis en avant, à chaque élection, son titre d’énarque et sa fonction de magistrat financier. Pourquoi ce brillant magistrat, qui a accès au fichier CASSIOPEE, ne s’est-il pas renseigné sur le passé et les ennuis judiciaires de ses colistiers ? Parce qu’il était persuadé qu’il allait gagner la mairie d’Annonay avec le vote musulman ? Parce qu’il est persuadé d’avoir un flair infaillible ? Il est vrai que beaucoup d’électeurs annonéens lui prêtent un ego surdimensionné. C’est aussi pour cela qu’une majorité d’électeurs lui ont préféré un clone socialiste d’Olivier Dussopt, un dénommé Simon Plenet.

Au passage, le ministre du travail Olivier Dussopt, qui fait un « SAUR » aux retraites, doit se « fendre la gueule » car l’affaire Jamal Naji fait oublier ses propres frasques avec le distributeur d’eau duquel il a accepté des pots de vins et sa mise en examen par le parquet national financier. Quel retour de bâton pour le donneur de leçons LR Marc-Antoine Quenette !

Nous avons patienté plusieurs jours pour reprendre cette information. Pourquoi ? D’abord pour la vérifier auprès des services d’enquêtes. Ensuite pour obtenir la réaction des responsables politiques des Républicains, au niveau régional et au niveau national. Que nenni. Aucun de ces notables n’a eu le courage de nous rappeler pour communiquer sur les affaires Marc-Antoine Quenette et Jamal Naji. Courage, fuyons !

Le fonds de l’affaire est parfaitement résumé par le quotidien Le Dauphiné Libéré, dans son édition du 10 décembre 2022. Nos confrères écrivent : « Annonay (07) : L’élu ardéchois Jamal Naji mis en examen pour trafic de stupéfiants et blanchiment. “Une affaire tentaculaire” ; “un trafic qui s’étend au-delà de l’Ardèche” ».

Ils ajoutent : « Le conseiller municipal annonéen Jamal Naji, placé sous contrôle judiciaire, nie en bloc sa participation présumée à un trafic de stupéfiants et à du blanchiment. Le temps de l’enquête, il a choisi de se mettre en retrait de la vie politique….. Un élu annonéen est aujourd’hui pris dans le tourbillon d’une affaire tentaculaire de trafic de stupéfiants qui remonte à plusieurs années et s’étend au-delà de l’Ardèche. À la suite de perquisitions réalisées à Annonay en début de semaine, une petite dizaine de personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. »

Certes, le choix de recrutement de LR s’est basé sur la couverture officielle affichée par Jamal Naji. Officiellement, c’était un honnête commerçant et restaurateur spécialisé dans la restauration de type rapide et le CROQ SANDWICH. Mais, il semblerait, au vu des mois d’enquêtes, que l’homme ait croqué ailleurs, dans un secteur certes illégal, mais beaucoup plus lucratif.

 

NAJI JAMAL (448503797) : Chiffre d’affaires, statuts, Kbis

https://www.pappers.fr/entreprise/naji-jamal-448503797

Etablissements de l’entreprise NAJI JAMAL Siège Fermé 448 503 797 00012 Adresse : RES ST CHARLES-BAT G2 DOM DE LA GARE 07100 ANNONAY Date de création : 10/02/2003

Qui disait que les élus et candidats aux élections devaient être blancs comme neige et avoir un casier judiciaire vierge ? On peut désormais rajouter  NAJI JAMAL au casier judiciaire de la République.

 

Francis GRUZELLE

Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

(1) La résidence ardéchoise d’Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics, a été perquisitionnée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff), a-t-on appris mercredi 19 août 2020, via une dépêche de l’Afp. Car Olivier Dussopt, ami d’Emmanuel Macron, fait partie de ces ministres et politiques corrompus, déviants, dénoncés dans plusieurs livres et dans une foule de liens internet..

https://www.ladepeche.fr/2020/08/19/corruption-et-prise-illegale-dinterets-le-domicile-du-ministre-olivier-dussopt-perquisitionne-9026335.php

Pourtant, il est toujours en poste. Il a même été promu ministre du travail par Emmanuel Macron. En effet, celui qui était encore secrétaire d’État à la Fonction publique, avant d’être promu dans le gouvernement Castex, avait alors expliqué n’avoir pas déclaré deux lithographies du peintre Gérard Garouste (très coté sur le marché : la moindre de ses œuvres est vendue 2 000 euros) à la déontologue de l’Assemblée nationale – comme c’est requis pour tout cadeau de plus de 150 euros – car il « ignorait la valeur » des deux tableaux. Le PNF n’était pas joignable dans l’immédiat pour confirmer ce développement de l’enquête.

L’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff), a aussi perquisitionné, mercredi 19 août 2020, les locaux d’entreprises du Nord Ardèche, dont la Saur, 3e entreprise française spécialisée dans la fourniture d’eau et dans le traitement des eaux usagées, soupçonnées d’avoir versé des pots de vin contre l’attribution de faveurs, au ministre Olivier Dussopt, comme l’a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information de Mediapart et une dépêche de l’Afp.

 

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

« Corruption » et « prise illégale d’intérêts » : …

https://ripostelaique.com/corruption-et-prise-illegale-dinterets…
image_pdfimage_print
12

2 Commentaires

  1. Il en sort toujours de ces pourris jusqu’à la moelle ? Dès que tu touches la politique tu es infecté par le gain et la pourriture Rares, ne l’on jamais été.. . !

1 Rétrolien / Ping

  1. 10 morts à Vaulx-en-Velin : le feu aurait été allumé par des squatteurs – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.