1

Antibes : trois élus FN interdits de conseil municipal

antibeselusfnAinsi donc, le conseil d’état a tranché : le burkini ne sera pas interdit. La raison ? Car ce genre d’arrêté a « porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle »

En fait, depuis l’ère Mitterrand, les armes n’ont pas changé, c’est toujours la même chose : on excuse tout ce qui nous arrange au nom de la liberté d’expression, on interdit le reste pour troubles à l’ordre public.

Personne n’aura réussi à déjouer ce piège, on continue de l’utiliser, pire que cela, on l’utilise de plus en plus sans que rien ni personne n’arrive véritablement à déjouer cette arnaque sémantique, jusqu’à l’absurde puisque bien des rappeux et des personnes peuvent impunément clairement insulter la France et les Français au nom de leur liberté d’expression, tandis que la moindre allusion aux musulmans, arabe ou noir, quand bien même elle n’est même pas négative, est impitoyablement poursuivie au tribunal pour cause de racisme supposé.

Ainsi donc, le burkini est autorisé au nom de la liberté, par contre, des t-shirts dénonçant le burkini sont considérés comme troubles à l’ordre public : http://www.europe1.fr/politique/en-t-shirts-anti-burkini-trois-elus-fn-dantibes-exclus-de-la-seance-du-conseil-municipal-2853952

Ni insulte, ni vulgarité, simplement une phrase de bon sens.

Mais en fait, voilà le problème ! C’est le bon sens. Après 40 ans de mensonges et de manipulations, la vérité est susceptible de troubler l’ordre public, donc, on interdit la liberté.

Nos sociétés humaines sont basées sur le mensonge. Les menteurs sont rois. Trompeurs, charlatans, mythos, manipulateurs sont les gens qui nous gouvernent.

Vous pensez forcément aux politiques. Et c’est vrai que dans le domaine du mensonge, ils placent la barre très haut. Seule leur image compte, peu importent les promesses et les (nombreuses) erreurs, tant qu’on garde une bonne opinion de leur image, ça passera. Et c’est bien pourquoi des gens comme Aubry, Hollande, Sarkozy, Juppé et tous les autres sont dans le paysage politique depuis des dizaines d’années, malgré leurs nombreuses fautes et mensonges, dont certains graves : il leur a suffi de disparaître quelques temps pour mieux réapparaître par la suite.

Mais ce sont loin d’être les seuls menteurs dans nos vies. On pourra aussi penser aux menteurs et aux manipulateurs dans la vie conjugale, des milliers de personnes subissant ce genre de relation destructrices hélas, mais on ne se penchera pas plus sur ces cas, pourtant nombreux, parce que étant assez complexes.

Non, parlons plutôt de nos amis journalistes. Ah, le journalisme ! Un métier noble, n’est-ce pas ? En tout cas sur le papier. Car dans la réalité, les médias nous manipulent quotidiennement. Pensez-vous qu’ils parlent des événements locaux et mondiaux ? Non, ils ne font que parler d’événements sélectionnés par leurs soins. Et déjà, c’est une énorme différence par rapport à la vérité, puisqu’ils vont ne parler que des sujets qui les intéressent et/ou qui sont vendeurs. Les gros titres à scandales seront donc favorisés au détriment de la réalité.

En plus de cela, quant ils parlent d’un sujet, se contentent-ils de le traiter objectivement ? Pas souvent. Photos détournées, propos coupés, partialité des intervenants… Les méthodes de détournements sont nombreuses, tout ça pour faire passer un message ne collant pas forcément à la réalité.

Les publicités ? Du mensonge déguisé en tromperie. Il n’y a pas de mensonge à proprement parler puisque c’est passible de tribunal, par contre, pour tout le reste, c’est à dire, mesquineries, mentions en tout petit, détournements de phrases et autres messages subliminaux, par les visuels ou les phrases, ça y va. Tout le monde le sait et tout le monde se croit immunisé, mais quand on regarde les chiffres d’affaires des sociétés, on réalise que, oui, leurs méthodes trompeuses marchent.

Et dans la vraie vie, ce n’est pas vraiment mieux. Garagistes, banquiers, assurances, vendeurs, paysagistes… On pourrait croire que l’arnaque est universelle, à tel point que les gens honnêtes se font détrousser en permanence, sans que personne ne prenne leur défense.

Vous êtes honnête ? Vous n’êtes pas raisonnable. A vous de payer au tarif maximum tout ce que vous allez toucher.

Vous voulez dire la vérité ? Vous allez au devant de gros ennuis. Que ces élus FN reviennent avec un t-shirt « Le burkini n’a rien à voir avec l’islam ». Qui parie que cette fois, ils ne seront pas expulsés ?

En France, les menteurs sont rois, la valse des faux culs ne fait que continuer, et pour office de sol, il y a les gens honnêtes, qui se laissent piétiner sans répliquer. Qu’ils se rassurent : bientôt, ils vont se faire remplacer.

Olivier Pfister