Antifa : Hommage au journaleux de Nord Littoral Édouard Odièvre


Notre journal a publié un article de Clodovea Malle, suite à l’annonce de la constitution d’une liste appelée « Respirer Calais ». Par ironie, l’auteur (sans E) a titré « Avec les cocos, les clandestins respirent, les Calaisiens étouffent ». Elle dressait, dans ce texte, le portrait féroce de vérité de quelques caricatures de la liste, symboles d’une gauche dégénérée, qu’ils soient communistes, écologistes, Insoumis ou No Border.
https://ripostelaique.com/calais-avec-les-cocos-les-clandestins-respirent-les-calaisiens-etouffent.html
Clodovea avait osé parler de la complicité du journal gaucho Nord Littoral, qui s’était distingué, par le passé, par quelques attaques davantage militantes que journalistiques à l’encontre de Marine Le Pen, de l’enseignante Marie-Jeanne Vincent ou de Riposte Laïque, coupable d’avoir défendu cette dernière, qu’une jeune Insoumise, Manon Muller, voulait faire virer de l’Éducation nationale, avec le soutien de toute la gôche militante et journalistique, dont bien sûr Nord Littoral, pour s’être présentée à une élection sous l’étiquette de Civitas.
Les vaillants journalistes de Nord Littoral, cités et légèrement provoqués par Clodovea, ne pouvaient pas ne pas réagir. Il en allait de l’honneur de la gauche antifasciste, voire antinazie (des fois qu’ils connaissent la différence…).

Et cela fut le vaillant journaleux Édouard Olièvre qui fut chargé de la mission. C’est que, bien que se revendiquant ouvertement d’extrême gauche, et utilisant un vocabulaire où le mot « extrême droite » revient à chaque phrase, il a des gages à donner à davantage gauchiste et humaniste que lui, le pauvre ! En effet, il avait été suspecté par un groupuscule de gauchos à migrants de rire du malheur des clandestins (appelés migrants, bien sûr), lors d’un nouveau démantèlement de camp, et de faire ainsi le jeu de l’extrême droite. On a connu des traîtres lynchés par les vaillants Antifas pour moins que cela.

https://labrique.net/index.php/thematiques/hors-canard/907-quand-nord-littoral-ironise-sur-la-misere-des-exile-es
Alors, courageusement, Édouard s’est mis au travail. Et il fut décidé par la rédaction que la riposte à Riposte Laïque, foudroyante, devait être en page une ! Dommage que le journal, à l’agonie financièrement, ne tire qu’à guère plus de 5 000 exemplaires, et ne doive sa survie qu’aux subventions à la presse – payées par nos impôts – car sinon, avec une telle publicité, notre site aurait bondi de plusieurs centaines de places dans le référencement !
Malgré tout, l’intégralité de la manchette de « une » sera diffusée une nouvelle fois, à l’intérieur du journal, des fois que les lecteurs soient assez étourdis pour l’avoir manquée !

 
Bien évidemment, les quelques premiers commentaires qui furent publiés furent à la hauteur de ce qu’est Nord Littoral : dénonciation de l’auteur supposée, Marie-Jeanne Vincent, et de son mari. On ignore si cela va valoir une nouvelle plainte aux vaillants journalistes de ce quotidien qui fait tant honneur à la presse française, et qui mériteraient que Jean-Yves Le Gallou, le grand chef des Bobards d’Or, s’intéresse un peu à eux.
Par ailleurs, de manière très injuste, des lecteurs de ce site, montrant leur sectarisme congénital, reprochent à la rédaction cette place accordée à Riposte Laïque. Nous, au contraire, nous remercions Nord Littoral de cette publicité gratuite, et, échange de bons procédés, nous leur rendons le même service.

Par ailleurs, je jure sur les tentacules de mes enfants que je ne suis pas Marie-Jeanne Vincent, ni son époux.
Paul Le Poulpe
LES PREMIERS COMMENTAIRES PUBLIES PAR NORD LITTORAL
 



Bien évidemment, notre site, qui incarne la Bête Immonde et l’ultra droite de l’extrême droite, a été foudroyé par la virulence de la réplique du grand journaliste Edouard Olièvre, qui vraiment, ne mérite pas le mauvais procès monté contre lui par les courageux gauchistes anonymes de « La Brique ».

 

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. ah ouais c’est clair qu’on a vachement envie d’y vivre à Calais…c’est moche, c’est plein de gros beaufs abrutis par la télé et la binouse, tous socialos et cocos et bien sur aux allocs diverses et variées, car aux chomage….et c’est aussi peuplé de clandestins noirs, basanés, turc, albanais, bref tout le panel….mais bon comme les jeunes femmes la bas sont un tantinet limité, ça leur change de leur beaufs habituels….ville de merde !!!

  2. Ce n’est pas Riposte laïque qui est d’extrême-droite, c’est Jean Marie Le Pen qui n’est pas assez à droite.

  3. « Qui sème le Vent récolte la Tempête »…
    Moi, je vous fais une simple…. Bise !

  4. En mettant un « E » à auteur, les gauchiasses humanistes et communistes veulent féminiser la langue Française, pays catholique, et de ce fait porter atteinte à la virilité du Mâle Blanc afin de nous grand-remplacer par des dégénérés homosexuels non catholiques. Riposte laïque a raison de défendre notre religion et notre hétérosexualité à laquelle les catholiques de race blanche sont attachés.

  5. Les antifa sont les plus fachistes de ces derniers temps. Ce n’est rien là que de très normal, à la vue de toutes les inversions générées par les gauchiste Orwelliens

  6. 7.230 numéros, bravo! Nord littoral arrose large.
    Le figaro centriste, c’est en 2019, 313.837 N°s et 5.699.521 € de « subventions » de l’état.
    Le monde bobo-gaucho, c’est 303.613 N°s et 5.081.486 € reçus des contribuables.
    Le pompon revient à libération: 69.852 exemplaires et 5.913.419 € de « subventions » directes et surtout à l’humanité en perdition: 33.858 exemplaires et 4.191.650 € offerts aux islamo-cocos, sans compter les « effacements » de dettes. Faites le calcul par exemplaire! Ces journaux sont littéralement payés par l’état, ce qui donne une idée de leur « indépendance » par rapport aux exécutifs!
    On ignore les aides reçues par le journal du nord, mais ce doit être du même « tonneau ».

  7. Comme nombre de ses confrères il semble atteint du syndrome du CONNARD A VIRUS, malheureusement la connerie ne tue pas.

  8. « utilisant un vocabulaire où le mot « extrême droite » revient à chaque phrase »: pas une seule fois dans l’extrait publié…

  9. un magnifique coup de pied dans le derriere de ces degeneres fascistoides qui se pensent humanistes.

Les commentaires sont fermés.