Antifas, Cazeneuve : l'islamo-collabo nouveau est arrivé

Resistants-collabos-une-lutte-a-mortL’histoire telle qu’elle nous est enseignée est fort simple et binaire. En 1940, la France entière se serait dressée contre le maréchal Pétain et ses complices Laval, Déat et Doriot et serait rentrée massivement dans la Résistance. Cela a été la version gaullo-communiste qui nous a été servie durant des décennies. Pourtant, il suffit de lire les deux ouvrages du regretté historien Dominique Venner, « Histoire de la Résistance » et « Histoire de la Collaboration », pour y découvrir que les choses sont un peu plus compliquées que cela, sans nier pour autant la gravité de certaines décisions du gouvernement de Vichy, et notamment son décret contre les Juifs.
Histoiredelacollaboration
En 2015, pour les amateurs de comparaisons historiques (puisque tous ceux qui osent aimer leur pays, refuser son islamisation et l’invasion massive que nous subissons, seraient des nostalgiques des années 1930, de Vichy, de Pétain, voire de Hitler), il devrait être intéressant d’approfondir quelques parallèles.
Quels étaient les envahisseurs en 1940 et quels sont les envahisseurs en 2015 ? Les nazis en 1940, les islamistes en 2015, même si la forme de l’invasion (militaire pour la première, immigrationniste pour la deuxième) revêt des styles différents, le résultat est là. Les nazis rêvaient de dominer l’Europe, les islamistes ne cachent plus partager la même ambition.
Quels étaient les collabos en 1940 ? Une composante disparate, allant de la vieille droite monarchiste, antirépublicaine et revancharde de 1789 et de 1936 à la gauche pacifiste, qui voyait en Hitler l’homme qui allait pouvoir éviter la guerre et dans les Juifs ceux qui, par leur existence, menaçaient la paix.
Quels sont les collabos en 2015 ? Il suffit de regarder deux événements en vidéo pour mieux comprendre.
A Brest, trois cents patriotes, derrière les indépendantistes bretons d’Adsav et les patriotes laïques de Résistance républicaine, se réunissent devant la mairie de Brest, pour protester contre les propos tenus par l’imam salafiste, qui raconte à des enfants que ceux qui écoutent de la musique seront transformés en singes et en porcs. Ajoutons que ce sympathique personnage raconte également aux femmes que, si elles sortent non voilées, elles seront responsables d’un viol à leur encontre devenu légitime. Les manifestants demandent la fermeture de la mosquée salafiste et l’expulsion de l’imam. On aurait pu penser que tout le monde serait d’accord avec ces deux exigences.
Une contre-manifestation a été pourtant organisée. C’est curieux cette culture, parfaitement anti-démocratique, de la contre-manifestation, le même jour, à la même heure, et au même lieu. Cela porte la griffe de la gauche de la gauche, qui se prétend antifasciste, et se nomme antifa. C’est encore plus surprenant que le préfet l’autorise, même s’il a pris toutes ses dispositions pour assurer la sécurité, mettant au moins 80 CRS entre les deux groupes, maintenus à bonne distance.
On remarquera que les salafistes, qui ont envahi certains quartiers de Brest, n’ont pas eu besoin de sortir dans la rue pour défendre leur imam. Ils avaient leurs collabos, leurs sous-fifres, leurs dhimmis, les antifas. Le mot d’ordre « Antifa – Collobos » est d’ailleurs sorti des poitrines de tous les manifestants, et particulièrement de celles des militants d’Adsav, qui réussirent une arrivée remarquable et très combative, fumigènes à la main (à partir de 2’30)..


Les Bretons, toute la Bretagne, toute la France, auront vu que les successeurs de Laval-Doriot-Déat, 75 ans plus tard, ont le visage collabo des prétendus antifas, qui se comportent comme les pires fascistes de France et relaient les thèses les plus criminelles des islamistes contre les valeurs de progrès qu’ils prétendent incarner.
Autre événement, dans un autre registre, l’incroyable interview accordée par le policier Sébastien Jallamion à TV-Libertés doit ouvrir les yeux.

On entend, dans cet échange, que cet homme a été d’abord dénoncé par une de ses collègues, dont l’attitude rappelle ces courageuses lettre anonymes que recevait la Kommandatur dans les années 1940. On y apprend ensuite que sa hiérarchie, pleine de zèle, a déposé plainte contre lui, occasionnant de la part du procureur Cimamonti un incroyable réquisitoire exigeant contre lui 8 mois de prison, 2.000 euros d’amende, l’interdiction d’exercer à vie dans la fonction publique, l’interdiction de port d’arme pendant cinq ans, et, cerise sur le gâteau, un suivi psychiatrique, rien de moins. Ceux qui écoutent parler Sébastien entendent pourtant les propos d’un homme parfaitement équilibré.
On apprendra également qu’en interne, les vaillants flics de flics, dans une commission disciplinaire, le condamneront à 2 ans de suspension, sans salaire, et sans possibilité de s’inscrire au chômage.
Son crime ? Sur une page facebook, avoir, au lendemain de la décapitation d’Hervé Gourdel, affiché sa révolte contre les commanditaires de l’assassinat, et notamment le tristement célèbre Baghdadi, chef de l’Etat islamiste.
A noter, comme dans l’affaire de Brest, que les musulmans n’ont pas bougé, et pas davantage les associations dites antiracistes. C’est au sein de l’appareil d’Etat qu’une collaboration zélée, au service de l’islamisation de notre pays, et de la répression des patriotes qui s’y opposent, se met en place. Comme hier leurs prédécesseurs livraient les résistants à l’occupant nazi, ils livrent un Sébastien Jallamion, qu’ils privent de revenus, en pâture aux assassins islamistes, le mettant délibérément en danger, dans une région où un salarié musulman a décapité son employeur. Bien évidemment Taubira a eu son rôle dans le réquisitoire ahurissant du procureur de Lyon, mais le principal coupable est le ministre de l’Intérieur, l’ineffable Bernard Cazeneuve.
Un ministre digne de ce nom, chargé de défendre la sécurité publique, et les hommes qui risquent leur vie quotidiennement pour accomplir cette noble mission, doit être le premier à défendre ses troupes. Comme savait le faire Charles Pasqua, il doit hausser le ton, quand les magistrats persécutent les policiers, et être en première ligne pour soutenir ses hommes, comme tout chef qui se respecte.
Le seul problème est que Cazeneuve, depuis qu’il a pris ce mandat de ministre de l’Intérieur (costume bien trop grand pour lui) paraît davantage, comme l’ensemble de ce gouvernement, préoccupé de défendre l’islam que la sécurité des Français, comme le faisait remarquer, dans une remarquable interview, le député européen Aymeric Chauprade.
http://ripostelaique.com/ce-gouvernement-defend-davantage-lislam-que-les-francais.html
Faut-il rappeler l’ensemble des concessions faites à l’islam, depuis que Cazeneuve a succédé, dans la même lignée, à Manuel Valls. Et encore, Jeanne Bourdillon s’est arrêtée à fin 2014.
http://ripostelaique.com/le-top-10-des-coraneries-de-cazeneuve-qui-se-conduit-en-agent-de-lislam.html
Mais Martine Chapouton a parfaitement complété le travail.
http://ripostelaique.com/islamistes-menacent-de-tuer-plein-de-parisiens-cazeneuve-cible-rl.html
De par son attitude, Cazeneuve confirme le verdict de Philippe de Villiers, quant au fait que la presque totalité de la classe politique française est vendue aux intérêts du Qatar et de l’Arabie saoudite.
En ne disant pas un mot sur la procédure disciplinaire inique exercée à l’encontre du policier de terrain Sébastien Jallamion, il couvre de son autorité ce verdict crapuleux, dont il se rend complice par son silence.
Les islamistes, à Brest, à Lyon ou à Paris, n’ont même plus besoin de se mobiliser. Le sale boulot contre la Résistance est effectué par les antifas en Bretagne, et par Cazeneuve et ses sbires à Lyon et à Paris.
Ils se comportent comme les nouveaux collabos des assassins islamistes, à qui ils livrent les Résistants, notre France et son peuple.
Martine Chapouton

image_pdfimage_print

8 Commentaires

  1. Le parallèle 1940 / 2015 se justifie pleinement !
    Nous vivons les mêmes heures … de gloire pour les uns et d’infamie pour les autres !
    Ce n’est pas pour rien que nous sommes des Résistants républicains et qu’ils sont des Collabos !
    L’Histoire bégaie ! … et cet épisode se terminera comme le précédent … à Nuremberg ! ( Ou à Vierzon … )

    • hélas la France et les français nous sommes foutu que du dégoût pour ces politiques de merde qui pavanent a la télé il faut la voir cette taubira comme elle nous méprise et nous regarde de haut j espère qu un jour elle va tomber et que sa lui fera très mal .elle ne devrait pas être a cette fonction

  2. Philippe De Villiers depuis très longtemps avait dénoncé le traité de Mastrich et Shengen et avait prévenu de ce qui arriverait en France et en Europe .Les merdias a la botte l’ont toujours fait passer pour un imbécile ,Canal plus et les guignols de l’info surtout . Ce qui est certain c’est que cet homme a fait ses preuves comme président du conseil général de la Vendée durant des années . C’est lui qui a conçu le Puy du fou parc reconnu numéro un mondial . Il a beaucoup fait pour les entreprises Vendéennes ainsi que pour le Vendée globe et bien d’autres choses encore . Lui a fait beaucoup comme président de conseil général et autres ,pas comme Hollande qui a ruiné Tulle et la Corrèze ce bon a rien . Si il se présentait a la présidence en 2017 c’est pour lui que je voterai sans aucune hésitation car je sais ce qu’il a fait durant plusieurs dizaine d’années au service de son département et que c’est un vrai patriote .

    • Il été certes très courageux pour dénoncer tous les dysfonctionnements de l’état depuis des années, mais quand il s’est agit de prendre des positions politiques, il s’est toujours rangé du côté de ceux qu’il dénonce à longueur de livres très argumentés ; en votant pour la droite institutionnelle il a démontré que le courage est dans les livres mais pas dans les faits.

  3. Je signe (pétition Sébastien Jallamion , change.org ) car je suis victime ainsi que ma famille des collabos , nombreux dans les institutions, depuis 27 ans, car il leur a fallut faire un choix aux politico/fonctionnaires de « justice » sanctionner ceux qui faisaient part de racisme violent et haineux envers nous, soit, comme ce fut hélas le cas, inverser les rôles, et ce sont nous les victimes, qui avons été harcelées, punies, détruites…Aujourd’hui encore…Je ne fais pas d’amalgame, les musulmans, dit modérés, sont tout aussi en danger que nous. Aux armes, citoyens……………..!

  4. Montecristo L’histoire se répète : Voir la Liste de collabos de Roparz sur le Net.

  5. Je suis obligé d’ intervenir énergiquement pour rappeler que les royalistes français étaient viscéralement antigermanistes en 1939-45 et ont activement participé aux maquis de la résistance contre l’ envahisseur-occupant nazi… non pas pour défendre la république mais pour défendre la France.
    En tant que président du Cercle Légitimiste de France, je leur rends ici hommage en général et plus particulièrement à ceux tombés face à l’ ennemi.

  6. Mais ils livrent aussi les juifs !
    En plein progrom de l’été 2014, Cazeneuve a mis dos à dos juifs(sur la base d’accusation qu’il savait fausses) qui se faisaient attaquer et les musulmans qui faisaient ce pogrom en plein Paris !
    Rien n’a changé mis à part la collaboration active de presque toute l’inteligenscia juive qui a vendu ses frères aux muzs, y compris en Israël et pour bien moins que le risque de mourir gazé cette fois, comme toute l’inteligenscia occidentale.
    Houelebecq compris qui a décrit une France presque normalisée sous un régime islamique et ridiculisé par la dure réalité génocidaire de Daech (une excroissance de l’islam traditionnel).
    Génocidaire, comme tout régime musulman avec en permier la Turquie inspiratrice de la shoah (« qui se souvient des Arméniens, A.Hitler).
    Turquie fondée -uniquement- sur le génocide des arméniens (dont le laic Attaturc a su repeindre l’horrible ferraille). Turquie qui a certainement inspiré le régime nazi fondé lui aussi sur le génocide mais d’une manière moins évidente, moins empressé.

Les commentaires sont fermés.