Antifas et Femens ont agressé en toute impunité des Marcheurs pour la Vie

Les antifas sont de braves petits : ils ne savent pas grand chose, mais ils savent lire, ce qui devient rare à notre époque. Aussi savaient-ils parfaitement que le bus des AFC (Associations Familiales Catholiques) s’arrêterait à Rennes à 7h45. Ils attendaient donc le bus. Pas pour monter dedans, pour ceux qui se méprendraient, mais pour le bloquer avec des barrières toutes prêtes et l’empêcher d’aller manifester, avec le collectif En marche pour la vie, à Paris.

https://www.ndf.fr/nos-breves/22-01-2018/marche-pour-la-vie-des-manifestants-de-province-bloques-a-rennes-par-des-extremistes-de-gauche/

Bloquer le bus n’était pas assez, les cinquante antifas ont jeté un fumigène à l’intérieur. Deux personnes ont eu leurs vêtements en partie brûlés et un siège du bus a été brûlé. Les voyageurs ont réussi à jeter le fumigène dehors. Il ne suffisait pas de bloquer le bus, il fallait risquer de tuer des personnes ou de les blesser gravement car elles avaient le tort d’être pour la vie. Comprenne qui pourra…

Les antifas entourent le bus, piquent la feuille de présence, photographient les passagers et jouent du tam tam. Les passagers ont de 15 à 75 ans, l’attente commence à être pénible. Cinquante jeunes contre cinquante passagers de tous âges piégés, le rapport est plutôt inégal.

La police n’arrive que trente minutes plus tard. Long, dira-t-on. Et que fait-elle ?… La police, qui a été souvent agressée par les antifas – tout le monde garde en mémoire le spectacle de ce policier qui reçoit un fumigène dans sa voiture, laquelle commence à brûler, il en sort pour se trouver face à un antifa qui le bat méthodiquement avec son fouet, et le policier se contente d’éviter philosophiquement la lanière – … la police manquerait-elle de mémoire ? Que fait-elle ? Elle arrête, verbalise, contrôle ? Non, elle né-go-cie (sic) un départ du bus à 10 h 30 !… Comme si police et antifas, forces de l’ordre et fauteurs de troubles, étaient deux acteurs à égalité. Ce n’est que plus tard, vers 11 h, qu’un renfort de policiers étant arrivé, le bus peut repartir. Il arrivera à Paris avec une heure trente de retard mais peu importe.

Ce qui importe, ce sont les infractions dont se sont rendus coupables les antifas : dégradation volontaire de biens, entrave à la circulation, mais surtout prise d’otages, atteinte volontaire à la sécurité d’autrui, tentative de coups et blessures, etc. ça va chercher combien tout cela en termes de peines de prison ? Sûrement plus que du lard mis dans la boîte aux lettres d’une mosquée… On espère que le collectif En marche pour la vie va porter plainte et que celle-ci ne sera pas classée.

Les antifas comme les Zadistes ont encore de beaux jours devant eux : ils règnent. Nos gouvernants les craignent et sans fausse honte les soutiennent. Leur impunité est totale, et leur pouvoir est donc sans limites.

Pourtant le droit de manifester est inscrit dans nos lois, et on ne voit pas pourquoi seuls les antifas en bénéficieraient… ni au nom de quoi ils priveraient de manière violente les cathos de ce droit.

Les Femen aussi jouissent d’une totale impunité, et elles s’en servent. Surtout contre les cathos elles aussi. Les cathos ont le grand tort de leur déplaire. Il faut reconnaître que les cathos sont parfois énervants, mais ce n’est pas une raison pour venir perturber leurs manifestations, qui sont en général sans violence… on ne peut pas en dire autant de tout le monde.

Les Femen ont donc trouvé  qu’il était opportun de se faire encore de la publicité sur le dos d’inoffensifs cathos. Elles se sont rendues à la marche pour la vie, et non sans une certaine sorte d’humour, armées de grands seaux, ont quêté pour avoir des dons de sperme pour les lesbiennes :

https://www.ndf.fr/nos-breves/21-01-2018/des-femen-tentent-de-perturber-la-marche-pour-la-vie-en-reclamant-des-dons-de-sperme-pour-les-lesbiennes/

C’est la preuve d’ailleurs qu’elles ne rejettent pas totalement les cathos et leurs curieuses obsessions pour la vie. Il me semble que quelqu’un de sensé ne doit pas accepter de procréer avec un(e) inconnu(e) de même qu’on ne doit pas, selon les bons usages, accepter de nourriture de quelqu’un qu’on ne connaît pas… mais bon. Tous ces préceptes d’un autre âge sont sans doute à jeter aux orties, en vu de la grande PMA libre, gratuite et obligatoire qui se prépare pour tous…

Les Femen, dont on se demande toujours qui les paie, ont réclamé la charité chrétienne, oubliant qu’elle leur est toute acquise. Elles militent pour les droits des femmes, en s’attaquant aux chrétiens : ne devraient-elles pas se souvenir que le Christ, selon les évangiles, a aboli la lapidation des femmes adultères, interdit leur répudiation ainsi que la polygamie ? Ne se trompent-elles pas de cible ?… Mais il est si facile, si tentant de s’attaquer aux cathos…

Rappelons que la cour d’appel de Paris avait relaxé le 29 octobre 2015 huit femen coupables d’avoir abîmé la dorure d’une cloche de Notre Dame de Paris, l’un des monuments les plus visités de Paris. Mais en revanche trois surveillants avaient été condamnés pour les avoir molestées. Selon que vous serez puissant ou misérable…

Les Femen jouissent de la même impunité que les antifas. Et elles le savent. Elles peuvent donc perturber une manifestation de cathos, c’est leur spécialité. D’autant plus que les cathos, dans leur grande bonté, hésitent à leur donner la raclée qu’elles méritent, et qu’elles auraient cent fois en Ukraine leur pays d’origine, où elles finiraient sur la paille dans un cachot humide. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Les Femen feraient bien d’y penser.

Femen et antifas, une engeance aux degrés différents de violence mais qui ont plusieurs points communs : ils réclament la tolérance mais ils se permettent d’empêcher le peuple de manifester quand tel est son bon plaisir ou son devoir. Ils jouissent d’une impunité exceptionnelle qui leur fait croire qu’ils peuvent tout se permettre. Ils démontrent la faiblesse d’un gouvernement fantoche dévoué aux ordres de groupuscules.

Attention, le vent tourne parfois…

Sophie Durand

image_pdfimage_print

23 Commentaires

  1. Moi, les femmen, je ne les accueille qu’une par une dans ma sacristie, sinon ça risque d’être chaud et une de préférence avec de gros seins afin que je puisse noter mes courses de la semaine.

    • Exister par des paroles idiotes n’a jamais été productif.
      En fait vous êtes provocateur tout comme….les femems.
      Autre chose?
      ………….
      Plus rien à dire …tant mieux!

      • @ a. picadestats, @Arthur
        N’ennuyez pas Labbé Pierre. Moi, il me fait rire. Car tout cela est à prendre au second voire au troisième degré.

        • Chiche @Labbé Pierre, ça les calmerait peut-être que vous les receviez dans votre sacristie, elle n’attendent peut-être que ça.

    • Cher Pierre ,
      Il existe sur ce site des bonnets de nuit dont le sens de l’ humour est comparable à celui d’ une clef à mollette . Leurs propos sont parfois bêtes et méchants .
      Ne faites pas attention à eux !
      Et continuez à nous servir quelques unes de ces bonnes blagues qui horripilent tant la bien pensance .

  2. On connait le courage de ces femens, de ces demeurés d’antifas quand de plus tout ceci est excusé par un gouvernement qui devait être mort de rire devant tant de lâcheté. Les antifas, femen, assos sont perfusés de subventions versées par l’état (nous quoi) pour agir ainsi sans compter sur des Soros ( qui bien qu’ayant envoyé des milliers de juifs dans les chambres à gaz et pillé ces victimes ) déversent des millions d’euros pour mettre l’Europe en sang et est reçu en chef d’état par des Trudaux, Obama, Junker, Merkel et j’en passe. Soros finance les antifas, le Katar finance SOS Racisme ( Trop fort le Sopo qui nous emmerde avec son racisme alors qu’il est financé par de véritables racistes) chanceux le type, pas de questions sur son financement. Trop belle la France sous Macronetron.

    • souvenez vous des femmen en tunisie, l’une a été directement en prison , libérée sur ordres de la doxa internationale, aucune d’entre elles ne recommencera !

    • Avez vous une définition du fascisme ?
      J’ai du mal à comprendre ce que vous voulez dire.

      • Oui, Thomas, je pense aussi qu’on peut comparer les SA fascistes aux antifas
        Les S.A. étaient un service d’ordre destiné à protéger les réunions du Parti Nazi de Hitler et à perturber les réunions communistes et socialistes. Ils portaient un uniforme : les « chemises brunes ».
        Hitler s’est débarrassé d’eux quand il n’en a plus eu besoin.
        Et quand je lis que la police négocie avec une poignée d’antifas, je me dis que nous sommes de retour dans l’Allemagne des années 20 où ces SA semaient en toute impunité le trouble et la terreur y compris dans la rue

  3. Les femen réclament du sperme pour les lesbiennes… qu’elle aillent voir des migrants, elles vont être gâtées !

  4. « Nos gouvernants les craignent et sans fausse honte les soutiennent. Leur impunité est totale, et leur pouvoir est donc sans limites. » (sic)

    Et oui, les antifas et les femens servent de bras armés aux deux derniers gouvernements en place, un peu comme des SA édulcorés.

    Les petits fachos d’antifas sont d’ailleurs tellement sûrs de leur impunité qu’ils publient des textes sur internet (twitter notamment) sur leur dernier exploit.

  5. Les femen, la décadence, elles ne représentent pas les femmes, mais leurs vices! A bannir!

  6. Victor hallidee, bonne idée ! excellente même ! quant à ces abrutis d’antifas, à ces pouffiasses de femen, tous payés, financés par soros pour déstabiliser l’Occident chrétien, ils devraient se souvenir (mais le savent-ils seulement ?) que le vent tourne TOUJOURS et qu’un jour ou l’autre, ils vont comprendre leur douleur !

  7. Et si on se regroupait pour mettre la giga raclée aux femen de merde qui défigurent notre paysage ? Parfois ça remet les choses en place chez certaines détraquées hystériques !!!

  8. vae victis
    les cathos tendent la joue gauche, pourquoi se priveraient ils de ne pas satisfaire leur brutalité tout en martyrisant la victime! comme ils sont surs de leur impunité

  9. Bien entendu les « grands » médias n’ont pas relaté ces évènements.

    Il fallait même , sur le site de Sud Ouest, ouvrir la page régionale Bretagne, puis celle consacrée à la ville de Renne, pour avoir un texte nullement à la une et très édulcoré sur l’agression d’un car par des fachos d’antifas.

    D’une façon générale, il y a des silence qui valent des bobards.
    A ce propos, je peux témoigner qu’ à aucun moment France Info n’ a parlé, dans ses bulletins, de la Marche Pour la vie qui a réuni des milliers de personnes.
    Pourtant, la même chaine n’hésite pas à évoquer longuement des rassemblement pro immigration d’une centaine d’individus puisque cela va dans le sens de son idéologie.

  10. Eternelle Dictature des minorités ! Respectées, voire protégées, comme telles !
    Les Majorités (LMPT) se font matraquer !
    Ainsi va la France !

  11. Il suffit de lire votre article pour comprendre pourquoi je méprise et je déteste les flics davantage que toute cette racaille, wesh wesh, nique ta race, antifas, femens, etc… Ces derniers jouent leurs rôles. Les flics, non. Le devoir d’un flic est de protéger les citoyens, pas d’obéir à des ordres en provenance des loges maçonniques. Si un flic n’est pas capable de faire son devoir, qui est de protéger les citoyens innocents, il devrait démissionner sur le champ. Personnellement, si j’étais flic, je ne serais même pas capable de me regarder dans un miroir après de tels agissements. Mais viendra bien le jour où plus personne, à part des ordures et des déchets finis, ne voudra faire ce métier.

Les commentaires sont fermés.