Antisémitisme : le rabbin Gabriel Farhi préfère stigmatiser le FN plutôt que des racistes musulmans

MIEGEIslam1Le 7 décembre 2014, le Rabbin Gabriel Farhi déclarait : « jamais les Juifs n’ont été aussi détestés ». 

« Assez ! Assez de cet antisémitisme qui semble ne plus connaître de limites en France ».

« Jusqu’où ? Nul ne le sait ! »

« La parole est libérée, on peut crier « Mort aux Juifs », comme cela fut le cas cet été dans les rues de Paris, en quasi toute impunité ».

« On peut sur les réseaux sociaux déverser toute sa haine sans être inquiété non plus ».

Mais le Rabbin Farhi, ne met pas les mots où il faut… car il dénonce comme un mauvais scénario : « Le mal est profond et est loin d’être conjoncturel comme un écho à la situation au Proche-Orient. »

Déjà l’on sent venir la perfidie du regard porté dans un seul sens, vers le FN bien sûr !

« La réalité c’est que Créteil n’est hélas qu’une agression de plus qui vient gonfler des statistiques qui ont explosé cette année ».

« Jusque là les éléments de langage dans la communauté juive étaient connus. Oui il y a des antisémites en France mais la France, elle, ne l’est pas ».

« Oui le Gouvernement lutte efficacement contre l’antisémitisme et en prend la pleine mesure ».

Ah bon ! Ceux-là même qui n’ont de cesse d’encourager le multiculturalisme, qui déversent des milliards dans les banlieues islamisées, qui inaugurent à tour de bras des mosquées, qui fêtent ramadan à la mairie de Paris, eux ! Ont pris la pleine mesure de l’antisémitisme ? Laissez-moi rigoler ! Monsieur Farhi !

Vous déclarez encore : « Mais assez. Assez de cet angélisme. La réalité est tout autre. La communauté juive est seule face à elle-même et le point de rupture entre ses membres et les discours convenus est proche ». « A quoi bon se complaire dans les ors de la République en espérant une énième condamnation » ?

Monsieur Farhi veut sans doute parler du président de la Licra qui accuse Zemmour d’armer le bras des barbares de Créteil ! Et par la même occasion sous-entend que le FN n’est pas innocent non plus !

Il continue : « A chaque fois, après Le martyre d’Ilan Halimi (des musulmans responsables), après la tuerie de Toulouse (un musulman responsable)  nous avons pensé ou espéré que cela ne pourrait aller plus loin. Pourquoi cette haine cesserait-elle mais surtout comment la stopper » ?

« Cet antisémitisme est porté par la jeune génération (oui, laquelle ?) Et certains en viennent même à applaudir un député d’extrême droite lorsqu’il prend position contre la reconnaissance de l’Etat palestinien (en l’occurrence Gilbert Collard, cela vous défrise ?), on en oublie au passage que tous les députés du Front National (2 députés) se sont abstenus malgré des envolées lyriques. Oui mais vos amis de gauche, eux, ont voté POUR comme un seul homme !

Mais nous y voila ! Tout ça pour en arriver à reporter les actions barbares des responsables des atrocités sur d’Ilan Halimi, de Montauban, de Toulouse, du musée juif et de Créteil, pourtant tous perpétrés par des musulmans, sur le FN !

Quelle honte, monsieur Farhi, devrait vous étreindre pour porter de telles accusations contre le FN de Marine Le Pen ! Vous essayez de vous convaincre que le nouvel antisémitisme (je dirai moi le nouveau barbarisme) n’a pas chassé le traditionnel… Mais cela est un mensonge ! Le nouvel antisémitisme, le nouveau barbarisme vous le trouvez dans les banlieues islamisées que vos amis socialistes, communistes, EELV, front de gauche et d’extrême gauche  affectionnent tant !

Je ne conteste pas qu’il peut subsister parmi les électeurs du FN des primates antisémites, mais vous n’en trouverez pas parmi les responsables du FN et surtout pas chez Marine Le Pen !

Honte à vous encore une fois monsieur Farhi, qui tentez de détourner du vote FN nos compatriotes de confession juive, et il y en a de plus en plus, qui fort heureusement ne croient plus dans les diatribes du CRIF et autres officines antiracistes.

André GALILEO

 

 

image_pdf
0
0