Antonin Bernanos, le milicien antifa des beaux quartiers

Publié le 21 mai 2016 - par - 67 commentaires - 32 174 vues

 

13232935_283864991951497_3309528006700768718_n

Antonin Bernanos 

Horresco referens: un Noir recevant des coups de fouet donnés par un Blanc. Ce Noir aurait pu brûler vif dans la voiture incendiée par des Blancs masqués.

Mais l’horreur est atténuée par le fait que le Noir porte un uniforme de policier et le Blanc est un antifa.

Les médias mainstream étaient embarrassés. Comment présenter l’information?

Impossible de se lancer dans «une lâche agression raciste contre un policier noir et une jeune femme terrorisée par la violence des antifas».

Ils ont alors choisi le mot tellement apolitique de «casseurs». Et avec un peu de chance, ces «poulets rôtis» -comme le proclamait le texte sur le morceau de carton posé devant la voiture en flamme- étaient peut-être d’extrême droite.

images

Quelques heures plus tard, quelques-uns des agresseurs étaient interpellés. Un nom sortait: Antonin Bernanos. Un ami de Clément Méric, ce jeune presque gentil que d’affreux extrémistes de droite auraient assassiné un soir de juin 2013. Comme lui, Antonin est membre du collectif Action antifasciste Paris-Banlieue.

images-1Clément Méric

Une ombre passe. Les antifas ne seraient donc pas tous des anges?

Le JDD le décrit comme un «fils de bonne famille, domicilié dans le quartier de Montparnasse et travaillant à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)».

Un exemplaire normé de l’extrême-gauche. Comme Méric.

L’expression «fils de bonne famille» laisse supposer que le jeune français d’un milieu ouvrier qui vote Front national est de « mauvaise famille ».

Bernanos. Le nom titille la mémoire.

Bernanos comme l’auteur de Sous le soleil de Satan et d’un Journal d’un curé de campagne? Comme le militant de l’Action française, le fervent catholique, l’admirateur du Général de Gaulle?

Antonin en serait l’arrière-petit-fils.

Une autre ombre passe.

Voilà où nous en sommes. Les prétendus prolétaires en révolte contre le système vivent dans les beaux quartiers, dans des familles bourgeoises et sont éduqués à gauche par des parents bobos qui préfèrent l’immigré clandestin au Français de souche.

Antonin Bernanos et son frangin, arrêté en même temps que lui, étaient connus des services de police pour leur violence. Ils auraient dû être interdits de manifestation, mais notre justice toujours aussi «mur des cons» en a décidé autrement. «Va mon cher Antonin, va réduire du flic en bouillie», lui a susurré à l’oreille le tribunal administratif en considérant le préfet de police ne produisait «aucun élément permettant de retenir que le suspect a personnellement participé à ces dégradations et violences »..

Une troisième ombre s’esquive.

Les médias ne sont bien gardés de faire le point sur la situation. Ils se sont toujours rangés du côté des antifas, ces fascistes rouges cogneurs d’identitaires, massacreurs de partisans de la droite nationale.

N’est-ce pas eux qui, il a quelques jours, à Paris, ont agressé le chanteur de droite Goldofaf à coups de marteau et de matraque?

agression-goldo-13mai2016

Une armée d’ombres claudique: Mélenchon soutien indéfectible des antifas, Valls qui pleurait la mort de Méric, Nathalie Kosciusko-Morize qui s’était rendue à l’hommage rendu à ce merveilleux garçon nervi de la gauche contre les familles de la Manif pour tous.

Quant à l’admirateur des fessées érotiques, Cazeneuve, il n’a pas un instant songé à demander la dissolution de la milice antifa.

Marcus Graven

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
hathoriti

les antifas et consorts sont les septembriseurs de 1792 ! attendez encore un peu et vous verrez …nous les verrons vraiment à l’oeuvre avec la bénédiction du gvt…comme en 1792 !

Yves ESSYLU

L’apprenti flic, qui lui ne demandait qu’a faire son boulot normalement, a sauvé l’Etat PS grâce à sa couleur de peau lequel a pu ainsi sortir par le haut de cette histoire de milice antifa en qualifiant l’intéressé de héros pour avoir vaincu une arme lourde constituée mais un tuyau d’arrosage en PVC !

angora

c’est pourquoi je pense que ce Bernanos est peut -etre un futur ministre. et de l’Intérieur allez savoir………………..

ania

La racaille criminelle, à l’instar de Bernanos Méric Youssouf Fofana etc, n’a pas fini de fleurir elle se rit du béton même armé, elle se réjouit du béton armé !

L’adulescence est une période psychologiquement “dévastatrice” où il devient impératif de se construire, mais comment ?
Dans cette France désagrégée, le référent ne semble plus depuis longtemps être la famille traditionnelle française, mais..
l’école quelle école!, la rue, les cultures d’importation etc, autant de sociétés dont les méfaits doivent être “invisibles/cachés” qui sont les moules d’individus sans espoir ni avenir au grand bonheur de ces gouvernants successifs qui passent leur temps à nous la faire à l’envers pour fabriquer toujours plus de cons-sommateurs des idiots utiles à leur goinfrerie nauséabonde.

L’Histoire est, comme toujours, écrite par les vainqueurs.. du moment !!
“il FAUT beaucoup de pauvres de soumis pour faire un riche, relis Germinal c’est toujours et de plus en plus d’actualité.”

ania

@Philippe qui a écrit “Par ailleurs, je suis heureux de n’avoir fréquenté que des écoles publiques de Seine Saint Denis”
“Un instituteur qui fait cours les mains dans les poches, qui parle à ses CM2 comme un « grand frère » de banlieue, avec « ouais » et « j’en ai marre » à foison
http://www.marianne.net/seine-saint-denis-instituteurs-qui-ne-savent-pas-ecrire-francais-100243093.html
Vous et moi n’avons décidément pas les mêmes valeurs, ce n’est pas à la mode école publique de Seine Saint Denis que j’ai été abonnée et tant mieux.

Pour l’article, j’aime toujours vous lire Monsieur Graven, un seul petit bémol en ce qui me concerne : les jeunes, ne marchent pas forcément dans les pas politisés de leurs parents, les personnes “aisées” (il y en a, à et sur Riposte Laïque, et tant mieux) ne sont pas forcément des bobos (bobo : bourgeois bohème) ni des UMPS

schweitzer

Ania, certes mais ils ne doivent pas être foison, vous savez quand vous êtes tout petit on retient mieux que grand, soit vous plongé dans les discutions et vous êtes un acharné, soit vous changez catégoriquement de bord opposé, les copains, les associations, les milieux universitaires pour la plupart de sensibilité marxistes, les soirées devant la télé et une bière tout est ingrédients( chauffe la marmite ) pour sauter le pas…à qui la faute ? oui je sais à la société pourrie…oui je sais les générations et les périodes d’antan n’étaient pas les mêmes ( tellement facile )…cordialement vôtre

Philippe

Je ne sache pas que je dise des “ouais” ou autres à longueur de temps donc votre diatribe ne semble pas me concerner..
Je suis toutefois en plein accord avec vous sur un point ; nous n’avons pas les mêmes valeurs et cela fait deux heureux : vous et moi.
Bonjour chez vous.

François Servenière

Philippe a besoin qu’on lui mette les vérités devant les yeux. Mais même là, il ignore les arguments, malgré le 100% de faits, 0% d’opinions.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/09/18/31003-20150918ARTFIG00394-l-ecole-l-islam-et-l-histoire-le- temoignage-d-un-prof-de-banlieue.php

Philippe

Sans vouloir vous contrarier, vous avez mis là un lien vers “la page que vous demandez n’est plus disponible”.
Je me permettais juste de signaler à mon aimable contradictrice que j’étais mieux placé qu’elle pour savoir quel enseignement j’avais reçu dans une école publique de Seine st Denis. N’est-ce pas là un fait ?
Bonjour chez vous.

François Servenière

Moi j’étais à la place de l’enseignant en Seine-Saint-Denis quand vous n’étiez qu’un enfant. Qui est le mieux placé ?

Pour le lien il faut copier le lien ci-dessus et supprimer l’espace entre « le-« et « témoignage ». Cela fait toujours le même bug quand on copie ici un lien sur deux lignes. Vous verrez le chiasme du lien grâce au changement de couleur. L’article est toujours en ligne. Je vérifie personnellement tous mes liens vers les articles extérieurs avant de les publier, question de professionnalisme qui sait de quoi il parle, comme la personne interviewée sur le figaro dans cet article.

Pour votre culture : http://www.amazon.fr/Bruno-Riondel/e/B00VOVGJE0

Je n’ai pas l’habitude de parler pour ne rien dire. Si je suis ici c’est pour faire part de mon expérience, pas d’une idéologie que je n’ai pas.

Philippe

J’avoue être surpris.
Vous avez des fiches ? Vous connaîtriez mon âge alors que je ne l’ai jamais évoqué nulle part ? Ou alors c’est en fonction de mon style d’écriture très “wesh cousin” que vous avez décidé cela ?
Sinon, sur le fond, je maintiens que je pense être mieux placé que la respectable Ania (et que vous) pour savoir quel enseignement j’ai reçu.
En ce qui concerne votre lien, l’auteur y évoque certes la banlieue mais cible surtout l’enseignement de l’Histoire actuel et au risque de vous décevoir, je suis en accord avec lui en tout point.

Josette Gazu

Parmi les quatre mis en examen, un éducateur stagiaire pour l’animation de centre de loisirs…exemple d’ateliers créatifs: fabrication de cocktails Molotov, lancement de bombes fumigènes etc…

mfh

La Vème, c’est foutu!
Scène culte du film L’aventure c’est l’aventure qui, en ces jours, trouve une résonance toute particulière…

Lire la suite.

j avais d ailleurs pensé tres fort à cet extrait de film lorsque je m y suis “frottée” sur Nantes;
ayant participé le 12 à un rassemblement anti GPA , avec” comité d accueil” comme il se doit, j ai été reconnue le soir même par un “activiste” de nouveau sur le pont pour cause de 49-3….il est sorti d un rang serré d antifas pour venir vers moi , alors que je tentais de rentrer chez ma fille qui a eu la “mauvaise” idée habiter prés de la prefecture…;ceci pour me dire:”mais je vous ai deja vue ce matin….”

jules brayotte

c’est plus facile d’arrêter un vieux général en retraite !

BUTTERWORTH CHRISTIAN

VOIR VIDEO LES BRIGANDES ANTIFA ET LES SOIXANTE HUITARDS

Sniper83

On se demande à quoi ça sert de donner un pistolet aux flics si ils ne s’en servent pas ???
juste pour les décorer comme des sapins de nöel ??? franchement le flic était dans son droit de butter ce connard d’antifa et ses potes avec…. aux USA un flic “normal” dans ce cas il dégaine et se défend face à des racailles qui veulent lui faire la peau !!! mais en france il faut lire le réglement avant de dégainer !!!
Et demain on va trouver des excuses à ces merdeux d’antifa, oh maman était pute et papa dealer alcoolo …. et l’autre branleur R2D2 avec ses effets de manches qui sera impitoyable avec son pote l’espingouin à deux balles, pffffff pauvre pays avec sa justice de merde, bientôt la fin et le naufrage final…. heureusement ! il ne reste que la guerre civile maintenant pour faire le ménage des écuries d’Augias qu’est devenue la France !!!

anonyme

alors là bravo pour votre texte ,et j espère que beaucoup vont vous lire

François Servenière

“Et demain on va trouver des excuses à ces merdeux d’antifa, oh maman était pute et papa dealer alcoolo”

Beethoven avait un père alcoolique et une mère syphilitique. L’anecdote est révélée lors d’un congrès de médecine sur l’euthanasie prénatale et l’eugénisme. Un professeur demande “Un père alcoolique et une mère syphilitique, chers confrères, préconisez vous l’IVG ? » Unanimité pour le oui. Réponse : vous venez d’assassiner Beethoven.

Philippe

Alors là, vous voyez, que Loulou von soit fils d’alcoolique, ça ne m’étonne pas.
Si vous écoutez bien, “Pom pom pom pom….” eh bien il bégaye.

duss

le brave et courageux adjoint des sécurité noir, dont vous parlez, et qui a failli finir grillé comme au bon vieux temps du KKK, a été d’une dignité remarquable lors de cette lâche agression.
Cependant, à 29 ans, quand on rate un examen de gardien de la paix, surtout au sgap de versaille…c’est qu’on a pas grand chose dans le caisson…parce que croyez moi, dans ce sgap, il donne le concours à des gens qui ne savent quasiment pas ecrire ni analyser…mais R2D2 l’a canonisé gardien de la paix…normal apres tout, mais injuste quand même. quand a leur reaction à tous, ces peignes culs de politicards, rien de nouveau sous le soleil, des couards, des pleutres, des minables….

Adhémar

Dignes héritiers des “blousons dorés” de ma jeunesse, ces petits ou grands bourgeois ne sont que des révolutionnaires en peau de lapin comme le fût un temps le très bourgeois chanteur Renaud qui lui au moins a quelque talent. Ce genre de “malaise” n’appelle qu’une seule réponse de la part de l’Etat : musclée.
Comme le dit plaisamment un mien ami, “je crois beaucoup à la thérapie du coup de pied au cul” !

BALT

Pourquoi Cazeneuve, qui donne des leçons de droit à Collard ( ! ) ne dissout t-il pas ce mouvement terroriste qui s’appelle bizarrement antifa ?

anonyme

cazeneuve n aime pas Collard et Collard vaut 100 fois plus que cazevide lui qui défend que les bandits une ord,,,.

schweitzer

Balt parce qu’il a le trouilliomètre à zéro, les antifas qui sont d’ailleurs les fas milices structurées qui ne mettent pas leurs tenues de combats tigrés pour le moment , tenues rangées dans les placards, ils s’entraînent incognito aux yeux du caze, Me collard a raison et son argumentation tient la route il n’y a pas plus de beurre en broche que de merde dans les yeux sur cet article de 1881 et comme toujours tous ces politicards essaient de louvoyer…

garric

M. Graven n’a rien compris.
La violence la plus abjecte, ce ne sont pas les antifa tel ce jeune homme de bonne famille qui la répandent et s’en repaissent.
Comment le pourraient-ils, puisque de leur propre aveu ils agissent au nom d’une idéologie d’extrême gauche c’est à dire encore plus de gauche que la GAUCHE et donc au nom de VALEURS qui sont prônées chaque jour sans relâche par des esprits éclairés, informés, humanistes, ce qui à l’évidence n’est pas le cas de M. Graven.
La vraie violence ( la seule qui soit authentiquement violente ) , celle sur laquelle la presse braque avec raison ses micros et ses cameras, et qu’elle fustige de ses commentaires, c’est celle d’un GOLLNISCH qui – horresco referens – abat son parapluie sur un groupe de journalistes apeurés et sans défense. C’est celle que de nervis font subir, bave aux lèvres, à Mme Caroline FOUREST tabassée comme chacun sait dans des conditions ignobles, ou celle qu’on a fait subir à des femens pacifiques et festives.

belphegor

Bravo pour vos provocations, votre pseudo défense et vos accusations a contrario qui vous font “frémir (de plaisir) en les racontant”. Soit vous êtes un guignol, soit vous êtes mal informé, soit vous êtes un naïf, soit vous avancez masqué en prêchant le faux pour savoir le vrai. Vous assistez certainement à tous les meetings de gauche et d’extrême gauche, souriez vous êtes démasqué.

Marcus Graven

Je lis le commentaire de Garric comme de l’humour par antiphrases.

garric

Ouf ! Merci M. Graven ! Vous me tirez d’un bien mauvais pas !

François Servenière

Le deuxième “degree” est un niveau de synapse dont tous les cerveaux ne sont pas dotés.

anonyme

vous fumez le chichon vous pour écrire de t elle conneries

garric

-23 !
Amigos, vous vous fourvoyez ! yé né soui pas celui qué vous croyez !
C’étais joust oune pastiche, pas-tiche !
Caramba ! Plous gauche qué la gauche ! Yé crois qué lé domingo, les neurones dé les lecteurs, y dorment oun peu, no ?
Cela montre aussi que la ‘pensée de gauche’ est si stéréotypée que l’on peut la dupliquer sans consentir un grand effort d’imagination. Dont acte

cf http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/2013_06_01_archive.html
Le projet de loi mal fagoté et inique (!) ayant déclenché les grandes manifestations anti-mariage gay a donné lieu à des comportements anormaux mais habituels de la part de la gauche : les anti-mariage gay y étaient systématiquement qualifiés d’homophobes, puis au cours des semaines devenaient fachos …Il fallait être aveugle (ou journaliste) pour ne pas voir et entendre les extrêmistes de gauche ( encartés ou militants d’un jour)insulter les familles, enfants compris…Parmi ces extrêmistes de tout poil (!), certains, parfaitement imberbes et « épais comme des ablettes » faisaient mine d’être les plus agressifs…et avaient le visage en partie masqué par des foulards ( type outlaws du far-west)… et parmi eux Clément Méric ( cf photo presse)…
A force de crier « au loup ! » ou traiter bien lâchement tout le monde de « facho ! », lui en a rencontré un !!!
Didier Labaune
http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

Daniel Boutonnet

Ces petits voyous “antifas” sont tellement inoffensifs, tellement pacifiques qu’ils se rendent aux manifestations avec foulards contre les gaz lacrymogènes, protège-dents pour la bagarre, quand ce n’est pas armés de battes de base-ball et autres barres de fer ! Non, on n’oubliera pas les délires grotesques qui ont suivi la mort du “gentil” Méric, comme cette surréaliste minute de silence à l’Assemblée Nationale, comme ce discours du matador, comme ces dissolutions de groupes qui n’ont jamais rien cassé. En revanche pour ce tribunal administratif qui s’est permis d’annuler, avec le beau résultat que l’on a vu, une disposition prise – ô étonnement- par le Ministère de l’Intérieur, pas de mise en cause, pas de sanction ? Si le policier était mort, pas de remise en question ? Intouchable la justice ? Qui dirige la France, les Ministres, le Président ou le moindre petit juge, non élu ? Pouvoir exorbitant !

les Anti Fa son les fasciste de demain

pauledesbaux

ils sont déjà les fascistes de la gochiasse puisqu’ils veulent éradiquer tous ceux qui ne pensent pas comme eux si ce n’est pas du FACHISME que serait-ce alors ? paule di Malta

trividic

Ils sont fasciste tout court oui !

les anti fa sont la police politique des socialauds,jusqu’a aujourd’hui proteger par hollande et valls,comme le sac etait la police politique du rpr,creer par pasqua et dissous apres la tuerie d’oriol,,les anti fa pourraient servir si marine etait elu pour essayer de faire une guerre civile,dites vous que si juppe etait elu qui a un programme de destruction de la france,la guerre civile aurait lieue avec l’aide aussi des anti fa

Caughnawaga

Avec tous ces arguments, ils perdent leurs crédibilités, ce sont carrément des charognes, ils manifestent, le visage caché, preuve de leur incommensurable courage. Ils attaquent à plusieurs. Je me demande s’il y avait eu mort d’homme, que serait-il passé ??????

gilbert

pour perdre une once de crédibilité, encore faut il qu’ils en aient, ce qui est loin d’être le cas. Un avantage dans le cas des Bernanos, c’est que les parents ne semblent pas désargentés, nous allons donc pouvoir les faires “casquer” pour les dommages et préjudices causés!!!

VOUS REMARQUEZ QUE LES ANTI FA SONT ISUS DE LA GAUCHE CAVIAR DOMMAGE LES JOURNALEUX N’ONT PAS TROUVER DES GENS DU FN DROLE DE PARTI LE FN QUI N’A PAS DE CASSEUR EUX CONSIDERER COMME DES NAZIS,FACHO ECT…….je suis sur que le petit journal de barthez va bien trouver un anti fa avec un maillot marquer fn,ce barthez a mis canal+ en faillite 400000 abonnes de moins,,mais pas de probleme ces amis de la finance lui ont trouver une place a la une qu’il mettra en faillite comme canal

Philippe

Je ne vois pas bien ce qui permet de dire que ce jeune homme aurait été “éduqué à gauche par des parents bobos”..
Est-ce que Marcus Graven pense que les orientations politiques sont héréditaires ?
Auquel cas il conviendrait de faire remonter la responsabilité à l’arrière grand papa Bernanos dont l’engagement pour l’Action française montrait bien le caractère gauchiste cosmopolite profond.

Marcus Graven

En me basant sur les parents de Méric, deux universitaires qui ont emmené leur gamin vers Sciences Po et qui après aurait sans doute eu un poste de journaleux à Libé ou L’Obs.
Ce sont les propos de la ministricule de l’inculture Azoulay, milieu bourgeois s’il en est, qui aime dire qu’elle a «grandi dans un milieu très à gauche», qu’elle s’est engagée dans l’antifascisme au lycée.
Elle, Méric, Bernanos sont les représentants de la gauchiasserie qui hante nos rues depuis des décennies, mettant le bordel, criaillant «CRS-SS» avec une régularité de lapins crétins et pleurant dès que les forces de l’ordre réagissent à leurs agressions.
Et que vient faire l’hérédité là-dedans?

Philippe

C’est bien cela, vous n’avez aucune information et vous vous fiez à la profession des parents d’un garçon qui avait des opinions politiques voisines des siennes pour vous livrer à un “si ce n’est toi, c’est dont ton frère”….
Mon raisonnement est plus rigoureux : si l’on part du postulat que les tendances politiques s’héritent, on doit retrouver celles de Georges Bernanos dans le gamin.

François Servenière

Psychosociologie familiale et anthropologique pathétique.

François Servenière

Ils n’ont que l’honnêteté, la probité et le travail pour s’élever dans la société. Mais plus on monte dans l’échelle sociale, plus la triche et la malhonnêteté sont légion. Quand vous arrivez au sommet, il est extrêmement rare de trouver des gens blancs comme neige. Il m’apparaît que la recherche du pouvoir est incompatible avec l’honnêteté. La compagne du pouvoir est la plus grande compromission, la plus grande corruption. L’idéologie principale en ces lieux est « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Quand c’est la gauche, vous ajoutez un supplément d’âme dans la corruption morale car celle-ci prétend donner des leçons à la Terre entière. On peut avoir une certitude avec ces sales gamins d’extrême gauche : ils on été stricto sensu extrêmement mal élevés (c’est un euphémisme). Les parents sont évidemment coupables. C’est eux qui devraient aller en prison.

François Servenière

ils “ont” été stricto sensu

François Servenière

Cela peut vers le meilleur (les arts, la science, la recherche, les œuvres de bienfaisance) comme vers le pire (la violence, le vol, le viol, le meurtre). Quand on ne peut s’extraire et se différencier ni pas le talent ni par l’argent, on le fait par la violence. C’est un problème profond d’éducation et de psychanalyse familiale. Il faut apprendre aux enfants dès le plus jeune âge les valeurs morales et les valeurs de civisme, de respect des autres et de tolérance. Il n’y a aucun hasard dans le fait que la gauche et son idéologie marxiste-léniniste voire nazie défendent et protègent l’islam. Aucune. Les deux idéologies sont historiquement et étymologiquement ultra violentes, très liées dans leurs fondamentaux. Je remarque que les valeurs profondes de l’humanité sont toujours entretenues par les petits, car les catégories les moins aisées n’ont que ces valeurs d’honneur à transmettre, comme sur le champ de bataille à Verdun.

François Servenière

Cela peut “tendre” vers le meilleur

François Servenière

Les membres des commandos des Brigades Rouges, Action Directe, la Bande à Baader, les révolutionnaires palestiniens étaient la plupart du temps issus des classes moyennes à favorisées, voir très favorisées. Lénine et Marx étaient des gens de la haute société bourgeoise, de même les révolutionnaires de 1993, de 1848 et de 1968. L’enfant de bourgeois, possédant tout, étant issu de la ploutocratie, ne respecte plus aucune valeur, pense que rien ne peut résister à l’argent. L’étape supplémentaire, générations après générations est la révolution, car il faut toujours dépasser le père, les ascendants.

François Servenière

“voire” très favorisées

garric

La deuxième partie de votre commentaire est abscons absconse.
En quoi l’AF serait-elle gauchiste, à moins qu’il ne s’agisse d’un trait d’humour.
La première partie me semble en revanche plus pertinente, quoiqu’il y ait fort à parier que nous soyons bien dans le type de scénario avec ‘parents bobos, rejetons antifa’ énoncé par M. Graven.
Je m’interroge plus quant à moi sur l’effet ravageur que peut avoir l’idéologie véhiculée chaque jour ouvrable et de façon obsessionnelle par la plupart des fonctionnaires de l’éducation nationale ( encouragés en cela par les programmes scolaires et les instructions ministérielles à promouvoir le vivre-ensemble et à faire contrepoids aux ‘dérives fascisantes’ de certains parents tentés par l’extrême droite ) sur des enfants qui leur sont confiés dès le plus jeune âge et qui sont ‘éduqués’ dans la haine de l’histoire et de la culture de leur pays.

Philippe

Ma fille ayant fréquenté une classe de ZEP publique, je n’ai jamais entendu qu’on y ait parlé du fascisme supposé des parents…
En revanche, le “vivre ensemble”, oui. La terminologie est un peu moche mais l’idée n’est pas stupide dans un pays comme le nôtre, non ?

François Servenière

“Vivre ensemble” dans la tête des extrêmes gauchistes signifie accepter ce qui suit. Afin que les français de souche finissent, par la force, la violence du quotidien, la dissuasion, la manipulation mentale, l’apathie et l’habitude, par tolérer cela :

https://www.google.fr/search?q=islam+burqa&biw=1600&bih=742&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwidycri3e3MAhVI5xoKHaGkA9wQ_AUIBigB

Désolé, cela ne marchera jamais, ce vivre ensemble. Jamais les français de souche n’accepteront ces us et coutumes barbares et primitives. Leur vivre ensemble, ils peuvent se le mettre où je pense !

Philippe

Mais cessez de penser que cette fameuse extrême gauche dont vous agitez sans cesse le spectre comme d’autres parlent du fascisme serait partout et surtout à l’Éducation nationale.
Le niqab est parfaitement marginal et si il ne demeure plus comme différence visible que des gens qui ne mangent pas de cochon dans les cantines, réjouissons nous, que diable, ça en fait plus pour les autres !

François Servenière

“Le niqab est parfaitement marginal”… Quelle ineptie d’entendre cela ! Allez voir à Saint-Denis. Moi j’ai connu Saint-Denis en 1986, en 1995, en 2005, en 2015. J’ai travallé 4 ans par phases à Epinay, je faisais le trajet régulièrement, de manière espacée. J’ai vu la ligne 13 changer de couleur et de vêtements en une génération. Ne me racontez pas d’âneries. J’habitais Château rouge et j’étais un habitué de Barbès et de la gare du Nord… Je parle en connaissance de cause. Arrêtez de vous faire l’avocat du diable, vous y perdrez votre temps et votre intelligence. Beaucoup d’amis juifs ont quitté la Seine-Saint-Denis, qui n’était plus vivable pour eux. D’autres sont partis aux USA pour les mêmes raisons entre 1933 et 1939 : on appela cela à l’époque “la montée des périls”. La merde dans les yeux, cela se nettoie.

Philippe

Ce n’est pas en injuriant que vous aurez raison.
Vous avez parfaitement le droit de faire des voyages touristiques en Seine-st-Denis mais je pose la question simplement : combien de niqabs y voyez-vous à chaque fois ?

garric

Mon cher Philippe, on voit bien que vous n’avez jamais fréquenté une salle de profs, que vous n’avez donc aucune idée de la pesanteur idéologique, du militantisme ‘( de gauche mais aussi d’extrême gauche ) qui règne dans l’éducation nationale.Beaucoup de profs sont persuadés que les parents qui dans nos régions votent à près de 40% pour le FN ont une influence pernicieuse sur leurs enfants et que leur ‘mission’ est de reprogrammer les élèves dans un sens qui soit compatible avec l’idéologie de gauche.
Prenez la peine de jeter un oeil sur les livres d’instruction civique, d’histoire , de français et même de langue et vous verrez que l’antiracisme est érigé en dogme que l’on accomode à toutes les sauces, quel que soit le niveau. Et gare à quiconque s’aviserait d’en questionner le bien-fondé.

François Servenière

Non mais il a raison de dire que dans les beaux quartiers on éduque les enfants par l’argent et le laisser aller. Les problèmes d’insoumission et de civisme à l’école et hors de l’école découlent de cela. Quand de plu ces enfants vont dans des écoles privées financées par leurs parents, les enfants sont infects, mal éduqués, insupportables, en manque d’autorité, la seule autorité à la maison étant le carnet de chèque, cela se termine souvent en garde à vue ou en prison.

Philippe

“de plu” ? Vous voyez, quand vous oubliez un s, je ne dis pas que vous avez une orthographe de CM2, cela arrive à tout le monde… Sans rancune.
Par ailleurs, je suis heureux de n’avoir fréquenté que des écoles publiques de Seine Saint Denis : le portrait que vous faites des enfants des beaux quartiers fait peur. Il est urgent d’envoyer la Police dans le XVIe.

François Servenière

Pas de généralisation pour les gamins des beaux quartiers, mais j’en ai connu certains, insupportables, à la limite de la correctionnelle, du même niveau que ceux des quartiers dits difficiles : trafics de came, vols à la tire, racket, vol des idées d’autres enfants, triche aux examens. Certains avaient un SMIC comme argent de poche. Le s : on voit très mal les couleurs sur le forum de RL, la couleur de la typo est en gris et c’est très fatiguant pour les yeux. La plupart de mes commentaires, je suis obligé de les repasser sur un word, problème récurrent des zones de saisie. Vu les kilomètres de textes que j’écris chaque jour, entre mes livres, articles, musiques, il m’arrive d’oublier un « s » toutes les 36 pages. Vous m’en voyez désolé. Mais si tout le monde faisait aussi peu de fautes que moi et certains brillants auteurs de ce site, articles et forum compris, je pense sincèrement que le niveau de RL serait au top français. La presse francophone est bourrée de fautes d’orthographe.

gilbert

si ce n’est pas de l’hérédité cela y ressemble, à l’exemple de ce petit adjoint communiste à la mairie de Paris chargé du logement dont l’arbre généalogique est un exemple parfait de l’héritage politico communiste, et je suppose qu’il ne doit pas être un cas unique dans notre pays!!

Tristan

Troll gauchiste.

montecristo

Le gouvernement contre le peuple …
La République contre la Nation …

François Servenière

La gauche semble rejeter la Nation (à cause des nationalismes) mais la gauche défile toujours de République à Nation… Allez comprendre ! Que signifie leur schizophrénie ? “Les pieds (le cœur) ont leurs raisons que la raison ignore”…

La chienlit non merci

“Les fascistes de demain s’appelleront eux mêmes anti fascistes”.
Même si cette citation n’est pas de Winston Churchill, force est de constater qu’elle s’avère de plus en plus exacte.

Ces “valeureux” antifas auraient-ils tenu plus de cinq minutes à Verdun ?

Dorylée

Dès la première explosion il aurait été nécessaire de remplacer les slips !
Ces cancrelats sont courageux dans les manifs parce que dans cette démocratie molle, ils se savent à l’abri des sanctions ou bien les peines sont tellement insignifiantes qu’elles ne sont pas dissuasives . Mais qu’un gouvernement à poigne remplace les demeurés qui nous gouvernent et donne aux forces de l’ordre, l’ordre de rétablir l’ordre de force et vous allez voir tous ces petits merdeux émasculés rentrer chez maman en courant. Idem pour les black blocks et les no borders. Si ils dérouillent très sévèrement sur le terrain et prennent au moins 5 ans incompressibles au tribunal, ils y regarderaient en deux fois.

Lire Aussi