Anzin : un “jeune” agresse un handicapé de 4 ans et sa mère

Publié le 5 octobre 2018 - par - 1 478 vues

France : Périgueux (Dordogne) – Le corps sans vie d’un homme de 66 ans retrouvé dans son domicile, rue Charney-Frachet, dans le quartier Saint-Georges, par son fils. Etonné de ne pas avoir de ses nouvelles, il a fait la macabre découverte, son père mort allongé sur son canapé.

Assassiné à l’arme blanche dans la nuit de dimanche à lundi, frappé par derrière au niveau du cou, Il s’agit d’un ancien commerçant bourrelier, bien connu dans la ville, Hervé Contie.

L’enquête pour meurtre a été confiée à la Police Judiciaire périgourdine.

Apparemment il n’y a pas eu effraction, Hervé aurait donc ouvert à son agresseur, mais cela n’explique pas les traces de sang découvertes sur la fenêtre de l’appartement d’une voisine, situé à l’étage au-dessous.

Bussy-les-Daours (Somme) – Un jeune homme de 27 ans découvert mort sur le bord de la route, à l’orée du bois, par un chasseur, le dimanche 23 septembre vers 9 h du matin, tout près de la Fédération des Chasseurs de la Somme, entre Bussy et Lamotte-Brebière, à l’est d’Amiens.

Identifié, il était originaire de la Somme, et vivait à une vingtaine de kilomètres du lieu de l’agression.

Il a reçu plusieurs coups sur la tête.

Une enquête est en cours.

Le procureur de la république d’Amiens, Alexandre Debusshère, a déclaré que plusieurs personnes avaient déjà été entendues par les gendarmes.

Anzin : (Nord) – Vendredi matin une femme handicapée, en fauteuil roulant, accompagné de son enfant de 4 ans, lui-même handicapé, attend devant la porte l’ouverture de la médiathèque, rue Gustave Thiétard.

Un individu, âgé d’environ 25 ans, se précipite sur l’enfant et l’agresse sans aucune raison, gratuitement.

Il le frappe d’un coup de pied dans le dos et d’un autre dans le ventre.

La mère a essayé de protéger son fils, de le relever alors qu’il est au sol, mais l’agresseur la renverse, la projetant à terre.

« Je ne comprends pas, il ne m’a pas parlé, on ne s’est même pas regardé. Mon fils a une maladie génétique avec une déformation de la colonne vertébrale aussi le coup qu’il a reçu dans le dos m’a vraiment fait peur ».

L’enfant et la mère ont été transportés par les pompiers vers l’hôpital le plus proche mais, fort heureusement, ne souffrent pas de blessures graves.

L’auteur de l’agression est activement recherché.

Oyonnax (Ain) – Lundi matin, à 8 h, un homme de 46 ans a frappé à la porte du domicile de son épouse, âgée de 36 ans, avec qui il est en instance de divorce.

Elle lui a ouvert la porte et soudainement il lui a porté une dizaine de coups de couteau, sous les yeux de leur fils, William, âgé de 3 ans.

Transportée à l’hôpital, la victime de cette agression, Marie-Amélie Vaillat, commerçante et propriétaire de la boutique de lingerie « Nymphéa », rue Bichat, a succombé à ses blessures.

Elle avait reçu, début 2018, le « prix de la meilleure vendeuse et meilleure boutique ».

Le mari meurtrier s’est présenté de lui-même au commissariat de police où il a été immédiatement placé en garde à vue.

Nice (Alpes-Maritimes) – On en sait un peu plus sur la mystérieuse vidéo qui circulait depuis une semaine sur les réseaux sociaux : Tournée à l’aide d’un smartphone on y distinguait un groupe de voyous frappait un homme à terre, saignant abondamment d’une plaie à la tête.

Cela se passait bien à Nice, le 4 septembre, rue Louis Gassin.

La victime, un SDF âgé de 40 ans, avait été conduite à l’hôpital d’où elle était ressortie le lendemain, sans porter plainte.

Il semblerait, selon les services de police, qu’il s’agirait d’une bagarre entre SDF.

L’enquête déterminera l’identité de l’individu qui frappe à coups de pieds l’homme à terre, ainsi que la personne qui a filmé l’agression.

Lorient (Morbihan) – Jeudi dernier, un automobiliste a découvert le cadavre d’un homme dans un parking souterrain du centre-ville.

La victime, âgée d’environ une quarantaine d’années, allongée sur le sol, n’a pas été identifiée. Elle ne possédait ni pièces d’identité, ni téléphone portable, ni aucun effet personnel.

Les images de la vidéosurveillance montrent la victime entrant à pied mais rien d’autre.

L’autopsie pratiquée n’a rien révélé, ni les analyses toxicologiques et anatomopathologiques, pour déterminer la cause de cette mort !

Mantes-la-Ville (Yvelines) – Dimanche soir, vers 19 h 30, un affrontement a opposé deux bandes de racaille, une soixantaine d’individus âgés de 13 à 27 ans, de deux quartiers de la ville : celui du Domaine de la Vallée et l’autre des Merisiers.

Aucun blessé n’a été retrouvé sur les lieux.

32 voyous ont été interpellés et placés en garde à vue dans trois commissariats différents de la ville.

Des battes de base-ball, des marteaux brise-glace, des câbles électriques, des couteaux, des barres de fer, des clubs de golf et même un sabre japonais, ont été saisis.

Saint-Malo (Ile et Vilaine) – Un policier saoudien, âgé de 40 ans, qui débutait une formation à l’école de police de la cité des corsaires, chère à Jacques Cartier, et logeait dans un grand hôtel, a agressé sexuellement une employée.

Samedi, après l’avoir embrassé et procéder à des attouchements, il l’a projeté dans sa chambre, puis sur son lit.

La victime a réussi à donner l’alerte.

Le mari, arrivé sur les lieux, a molesté quelque peu le saoudien.

La procureur de la république de Saint-Malo a placé ce « policier » en garde à vue.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi