1

Aphatie, qui veut raser le château de Versailles, donne des leçons de patriotisme

Pathétique ou haineux… presque un clone du Gollum !

 

On ne jugera jamais assez à sa juste valeur, la sagesse des enfants, du moins certains (éliminons d’emblée les jeunes racailles actuelles au pois-chiche en guise de cerveau !), notamment à propos du leitmotiv qui jadis était clamé dans les cours de récré… « c’est celui qui le dit, qui l’est !».

D’abord parce que depuis des lustres, rien que chez nos politicards maison, ceux qui accusent le peuple de leurs propres bassesse-turpitude-incompétence, sans vergogne… sont légion.

Mais surtout parce que ce même comportement se retrouvant également chez ceux qui, par généreuses subventions interposées, ne peuvent justement que cirer les pompes des précédents… il était donc très logique de le retrouver chez l’un d’eux, forcément sur le podium des pires, et pas seulement parce qu’il serait l’un des mieux payés de la profession (si galvaudée), ce qui déjà en soi est scandaleux, comparé au nombre des méchancetés qu’il débite sur les antennes où il sévit.

https://fr.mediamass.net/people/jean-michel-aphatie/plus-gros-salaire.html

Car Jean-Michel « Aplati » (vous ne trouvez pas qu’il a « une gueule de raie » ?), puisque c’est de cet éminent personnage qu’il s’agit, est de ceux qui confondent totalement « salaire et compétence » … le fruit si élevé de leur rémunération ne pouvant être dû qu’à leur inestimable valeur…

https://www.expressions-francaises.fr/expressions-a/1851-avoir-la-gueule-de-raie.html

Fort donc de cette supériorité qu’il juge incontestable, le personnage, immensément jaloux de ceux qui lui font de l’ombre (Eric Zemmour entre autres), aigri parce qu’il existe des citoyens qui osent ne pas partager ses avis… alors qu’ils lui sont infiniment inférieurs… est coutumier de sorties arrogantes et condescendantes, à la moindre contradiction.

Inutile de chercher à le « con-vaincre » (jamais terme n’a été si adéquat !), c’est mission impossible ; si vous n’êtes pas d’accord avec lui, le couperet tombe aussitôt sur une sentence sans pitié, valant force de loi bien évidemment, puisque sortie d’une bouche si réputée…

En même temps, comme aime à nous seriner le bouffon de l’Elysée, ses ukases n’ont heureusement aucun effet chez les gens équilibrés et sains, sachant lire entre les lignes des vociférations de ce genre d’infatué n’aimant qu’eux-mêmes… et ceux qui les aiment.

C’est ainsi que nous avons pu nous gausser de certaines de ses sorties, dont sans doute la plus « célèbre » est que s’il était président de la France (au secours !) … il ferait raser le Château de Versailles !

Sans doute se croit-il infiniment supérieur au roi Louis XIV… c’est la seule explication plausible que me soit venue à l’esprit. Sa place bien évidemment serait donc à « Saint-Anne » (centre hospitalier…) plutôt qu’à Versailles !

Mais comme à ses heures il peut aussi faire comique, sa dernière bouffonnerie est de prétendre que ceux qui sont contre les sanctions contre la Russie, sont tout simplement… des traîtres à la France !

Parce que dans le melon qui lui sert de tête, le gus pense que se déclarer pro-Russe est forcément une trahison envers la France… oubliant totalement que c’est l’infatué Macron, tel la grenouille voulant se faire aussi grosse que le bœuf (ou l’Ours en l’occurrence !) qui a quasiment déclaré la guerre à la Russie, et non l’inverse !

En revanche vouloir raser l’une des merveilles du patrimoine français, serait une preuve de patriotisme peut-être ?

Et un président qui clame « qu’il veut emmerder les citoyens non vaccinés contre le Covid », c’est digne et respectueux de la France ? Pourtant en flagrante contradiction avec l’indécente cour du même envers « la diversité » qui nous est imposée contre la volonté générale !!!

Mais ce genre d’insanité ne dérange jamais un esprit brillant (du moins qui se croit tel) qui, malgré ses airs de pourfendeur des puissants, a du mal à cacher sa pitoyable lèche envers eux, alternant ses critiques parfois virulentes, avec les attaques de leurs pourfendeurs… de quoi en rester coi !

https://rmc.bfmtv.com/actualites/politique/emmanuel-macron-insulte-par-un-artiste-jean-michel-apathie-denonce-un-mot-inacceptable_AV-202208290482.html

Pour l’heure, écoutez-le parader devant David Pujadas sur LCI, où il assimile ni plus ni moins ceux qui critiquent les sanctions contre la Russie à des agents à la solde de ce pays.

Embrochant tout à tour Jordan Berdella, Eric Coquerel, Nicolas Dupont-Aignan, qui émettent pourtant tous une opinion bien argumentée puisque facilement vérifiable, à savoir que les Français souffrent finalement bien plus que les Russes… môssieur Apathie prétend que ce sont eux qui se fourvoient, révélant au grand jour leur accointance avec la Russie… on sent bien qu’il le pense fortement !

Son analyse est limpide de simplicité : ceux qui clament qu’il faut lever les sanctions anti-Russes, sous prétexte qu’en réalité cela pénaliserait bien plus les Français que les Russes, sont des idiots puisque, bien évidemment, seul prévaut le jugement de l’oracle Apathie !

Pitoyable ! Et en même temps on a bien plus envie de le baffer sévèrement, que de le consoler d’être aussi … Biiiiip !

 

 

https ://www.youtube.com/watch ?v=yJHNQahjg0g

« C’est objectivement vrai, mais ça ne se dit pas. Comme les prénoms des délinquants, si vous voulez. Incroyable, ce nombre de choses vraies qu’il ne faut pas dire ». Précise Arnaud Florac sur Bd Voltaire :

https://www.bvoltaire.fr/bardella-dupont-aignan-et-coquerel-traitres-a-la-patrie-aphatie-se-trompe-dancetres/

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet outrecuidant personnage semble s’arroger le droit d’être le seul à se vautrer dans la critique systématique de ceux qui ne lui plaisent pas… mais qu’il est hors de question de d’autres puissent faire de même. Pauvre type !

De plus, quels que soient ses verdicts personnels sur telle ou telle attitude, il est bien plus patriote de vouloir raser Versailles que de s’inquiéter de la souffrance des citoyens français… au prétexte que les citoyens russes souffriraient bien plus qu’eux…

On appréciera les échanges de ce beau duo de faux-culs à la solde du pouvoir français, se congratulant d’être du même avis, en en remettant une couche sur l’attaque du « méchant Poutine, contre le pauvre Zelenski »… élu démocratiquement  (ah zut, on a failli oublier) ; mis à part que « leur démocratie » et la nôtre n’ont aucun  point commun… et que l’on trouverait bien plus d’humanité chez Poutine que chez les bouffons de leur caste de nantis, totalement déconnectés des peuples !

Sûr que si le ridicule ne tue pas (hélas) il reste la possibilité de voir un jour ce cuistre s’étouffer dans sa propre suffisance.

Et heureusement, parfois l’arrogance du jeanfoutre se prend le retour du boomerang, en une sentence bien sonnée, ce qui ne peut que réjouir tous ceux qui détestent le personnage (présente !) ; ce fut d’ailleurs le cas en avril dernier, lorsque lors de l’élection présidentielle, le magazine du philosophe Michel Onfray, Front Populaire, soulignait ceci :

À force de donner des leçons de morales et de distribuer les bons et mauvais points à longueur de journée, arrive parfois ce moment où certains éditorialistes-commentateurs s’exposent à un retour de manivelle violent. Dernier exemple hier, sur le plateau de l’émission Quotidien (RMC): le journaliste politique Jean-Michel Aphatie a péché par arrogance, mais surtout par ignorance. Invité par le présentateur Yann Barthès à décrire la campagne de chaque candidat, il a profité du micro tendu pour moquer – bien injustement – le candidat du PCF Fabien Roussel et son slogan de campagne « Les jours heureux », dont il ignorait manifestement la symbolique.

Beaucoup se régaleront aussi des commentaires savoureux qui suivent l’article…

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co5201292/jean-michel-aphatie-pris-en-flagrant-delit-d-inculture

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression