Apostats, contestations : le monde musulman en ébullition ?

Publié le 7 mai 2020 - par - 41 commentaires - 1 108 vues
Traduire la page en :

Les gens qui réfléchissent et ne sont pas confinés – euh … – le mot est peut-être mal choisi aujourd’hui – dans les principes étroits des idéologies me réjouissent toujours.

Le vin est interdit en islam, pourtant le grand poète persan des XIe-XIIe siècles, Omar Khayam, le vénérait et conseillait l’ivresse.

« Boire du vin et étreindre la beauté
Vaut mieux que l’hypocrisie du dévot ;
Si l’amoureux et si l’ivrogne sont voués à l’Enfer,
Personne, alors, ne verra la face du ciel. »

« La vaste coupe à qui, ce soir, je ferai signe
Me versera deux fois de sa richesse insigne.
Pour épouse j’aurai la fille de la vigne »

« Pour vivre il faut du vin aux charmantes couleurs. »

Au XIVe siècle l’historien maghrébin Ibn Khaldoun avait démontré que les Maghrébins ne sont pas des Arabes, mais ce sont Berbères « arabisés de force, par la lame, et qu’ils n’avaient probablement rien à faire de l’islam. »

Plus récemment le poète syrien Al Maghut a-t-il critiqué ainsi les croyants :  « il y a 1 400 ans les gens vivaient dans le désert. Dormaient dans des tentes et s’éclairaient la nuit en brûlant de l’huile et le bois. Tout ce qu’ils savaient faire c’était d’élever du bétail, mener des raids et capturer des esclaves lors des guerres ; ils combattaient, guerroyaient, bataillaient et se mariaient. Il y a 1 400 ans ils nous ont laissé des histoires, des biographies, des textes, des hadiths qu’ils considéraient sacrés comme leurs prédécesseurs. Quelques 1 400 plus tard nous sommes censés penser comme eux, mener la même vie, nous livrer bataille comme eux, et nous marier comme eux. Après 1 400 ans de falsifications, nous sommes censés croire tout ce qui nous a été transmis, après 1 400 ans de malédictions contre les juifs et les chrétiens dans nos prières et d’appels à Allah à les disperser, mais ce sont nous qui sommes privés d’unité. Nous avons prié pour la destruction de leurs pays et nous sommes ceux qui sont privés de pays. Nous avons prié pour l’asservissement de leurs femmes mais seules des femmes musulmanes ont été faites esclaves. Nous prions pour la pluie depuis 1 400 ans mais il pleut à verse partout dans le monde hormis dans les pays musulmans. Nous versons la zakat depuis 1 400 ans mais le nombre d’affamés et de démunis ne cesse d’augmenter dans les pays musulmans. Ô nation assoupie, ceux que tu maudis dans tes prières ont été dans l’espace et marché sur la Lune, ils ont divisé l’atome et inventé la révolution numérique, alors que tout ce qui te préoccupe ce sont tes organes génitaux, tu étudies encore pour savoir comment entrer dans la salle de bain, ou ce qui annule les ablutions à part les femmes et les chats noirs. Après avoir creusé en profondeur les érudits en sont arrivés à disserter sur le djihad sexuel, à l’inceste, à l’allaitement d’homme adultes, aux rapports sexuels d’adieu avec sa femme morte, ils ont écrit des livres expliquant comment avoir des rapports sexuels avec les femmes et les animaux ; ô nation assoupie, nos esprits n’ont-ils pas le droit d’être influencés par la connaissance, la science, et la technologie qui nous entourent ? Nos esprits doivent ils rester captifs après 1 400 ans ? »

Comment s’étonner de ces propos quand des pratiques déviantes viennent polluer une religion ?

https://ripostelaique.com/labomination-des-ecoles-coraniques-en-afrique.htmlhttps://ripostelaique.com/la-bite-des-musulmans-pedophilie-necrophilie-zoophilie.html

« Pourquoi je ne suis pas musulman » est le titre d’un livre de Ibn Warraq, un musulman qui a renoncé à l’islam et explique pourquoi. « Expliquer toute chose par Dieu, cela revient à couper court à toute question, à réprimer toute curiosité intellectuelle, à étouffer tout progrès scientifique. On n’est guère avancé en disant que la merveilleuse variété et l’impressionnante complexité des organismes vivants sont un miracle. C’est encore moins une explication scientifique…] C’est en promettant une récompense au paradis aux martyrs qui meurent en combattant pour l’islam que Muhammad fut capable de développer l’un des legs les plus maléfiques du Coran, la notion de guerre sainte… Les fanatiques ont été utilisés d’une manière effrayante tout au long de l’histoire de l’islam. Les martyrs ont été employées pour commettre des assassinats politiques bien avant ceux des XIe et XIIe siècles […]  Nous pouvons aussi nous demander comment une loi dont les premiers principes furent établis il y a plus d’un millénaire, et dont la substance n’a pas évolué depuis, pourrait encore être d’actualité au XXe siècle. […] Les militants islamistes n’ignorent pas que l’islam est incompatible avec les principes de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Ils se sont réunis à Paris en 1981 pour rédiger une Déclaration Islamique des droits de l’homme qui occulte toutes les libertés qui contredisent la loi islamique […] Le plus nocif des legs de Muhammad est peut-être d’avoir soutenu que le Coran est la parole même de Dieu, vraie à jamais, faisant ainsi obstacle à tout progrès intellectuel et oblitérant tout espoir de liberté de pensée qui seuls permettraient à l’islam d’entrer dans le XXIe siècle. »

Dans son livre Ibn Warraq cite Ali Dashti qui a publié anonymement en 1974 Vingt trois ans dans lequel il écrit : «  les croyances peuvent émousser la raison humaine et le bon sens ». (Même les anciens érudits musulmans) « reconnaissaient ouvertement, avant que la bigoterie et l’hyperbole ne prédominent, que le style et la syntaxe du Coran ne sont pas miraculeux […] Le Coran contient des phrases qui sont incomplètes et incompréhensibles […] .  [le Coran]  « ne contient rien de neuf, c’est-à-dire aucune idée qui n’ait pas déjà été exprimée par d’autres. Tous les préceptes moraux contenus dans le Coran sont évidents par eux-mêmes et communément admis. Les histoires qu’il contient sont reprises telles quelles, ou seulement avec des modifications mineures, des traditions juives ou chrétiennes ».  Mais dans l’Iran de Khomeiny, cet ayatollah qui fit le malheur de l’Iran après avoir été couvé dans la France de Giscard d’Estaing au château de Neauphle-le-Château, le malheureux Dashty fut emprisonné à l’âge de 81 ans et torturé à mort à 84 ans. Merci pour lui, Giscard. Et pour toutes les victimes de Khomeini.

Le théologien soudanais Mahmud Muhammad Taha fonda dans les années 1960 les Frères républicains, dans le but de moderniser son pays, minimisant le Coran comme source de la loi et proposant d’autres lois. Condamné pour apostasie, il fut pendu à Khartoum en 1985, à l’âge de 76 ans.

Le leader libyen Muhammad Al Khadafi a modifié le calendrier islamique, traité les pèlerins de la Mecque « stupides », critiqué le Coran, et dit qu’il avait lui-même accompli de plus grandes choses que le Prophète.

Ali Abd Al Razik, cheik de la prestigieuse université Al Ahzar du Caire, publia en 1925  Islam and the principles of governmment, dans lequel il plaida pour la séparation de l’Église et de l’État. Condamné pour impiété, il fut  radié de l’Université.

L’avocat égyptien Nur Farwaj écrivitt en 1986 un article dans lequel il dit que la charia est « une collection de  lois tribales réactionnaires, inadaptées au monde moderne », et il défendit la séparation de l’Église et de l’État dans son essai « No to charia », traduit dans de nombreuses langues de l’islam (turc, persan, urdu…), avec un grand succès, ce qui traduit un réel besoin.

Un autre Égyptien, Taha Husayn écrivit dans On preislamic poetry que le fait qu’Abraham et Ismaël apparaissent dans le Coran « n’était pas suffisant pour établir avec certitude la réalité historique de leur existence ». On le contraint à démissionner de l’université Al Ahzar du Caire

En avril 1967, Ibrahim Khalas écrivit dans le magazine de l’armée syrienne Jayash ash-sha’b que Dieu et la religion sont des « momies qui devraient être transférées au musée des vestiges de l’histoire ». Sous le pression de la rue, il fut condamné aux travaux forcés (mais vite libéré).

En 1969 le Syrien Sadiq Al Azm reprocha aux leaders arabes d’être trop complaisants envers l’islam et son obscurantisme intellectuel, les réactionnaires arabes utilisant l’islam pour « protéger des institutions arriérées, ainsi que la pensée et la culture médiévale d’une idéologie obscurantiste ». Il opposa la science, qui requiert un esprit critique, aux convictions religieuses, qui reposent sur une foi aveugle et une adhésion inconditionnelle, et proposa qu’on examine les textes religieux de façon scientifique.

Dans « L’Islam en question », 24 écrivains arabes plaidèrent pour l’État séculier, pensant que le fanatisme religieux est le plus grand danger auquel les musulmans sont confrontés. Dans ce livre, l’Algérien Rachid Boudjedra dit que 80 % des musulmans sont hypocrites. Lorsqu’il écrit que le parti islamique Fis est comparable au parti nazi des années 1920, une fatwa est lancée contre lui.

Al Maari, cité lui aussi par Dashti, traita la religion d’imbécile : « les gens viennent des contrées les plus lointaines pour fêter des cailloux et pour baiser la Pierre Noire. Combien étranges sont les choses qu’ils disent. Est-ce que l’humanité toute entière devient aveugle à la vérité ? Oh imbéciles, réveillez-vous ! les rites que tu crois sacrés ne sont qu’imposture… »

Aujourd’hui en Belgique, d’anciens musulmans se sont regroupés sous l’appellation ex-musulmans. Ils critiquent essentiellement le fait que les musulmans ne respectent pas les droits de l’homme : « Nous sommes un groupe d’apostats inquiets, qui estiment que l’idéologie islamique représente un risque pour les libertés dans notre société belge et empêche l’intégration des musulmans en Belgique »  http://www.exmusulman.org/islam-et-droits-de-l-homme.html

On trouvera aussi le 22 octobre 2019, sur le site du magazine français Marianne, que cent  musulmanes et musulmans de France ont signé une lettre ouverte afin de dénoncer la naïveté crasse des gens qui voient dans le voile « un simple bout de tissu ». « Nous, signataires de ce texte, affirmons haut et fort que le port du voile est le signe ostentatoire d’une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran. Voiler les femmes, c’est stigmatiser leur présence dans l’espace public »  https://www.journaldemontreal.com/2019/10/27/musulmans-contre-le-voile

On trouvera également les critiques du Dr Sami Aldeeb qui décortique le Coran : https://www.youtube.com/watch?v=xevJnEb0qlU, https://www.youtube.com/watch?v=sVAAQC1oakY, https://www.youtube.com/watch?v=9gOdohPGu4w

Au demeurant Internet est bourré de blogs de critiques de l’islam par des musulmans.

Mais l’un des plus intéressants textes est sans doute celui de l’écrivain saoudien Raouf Al-Sayin qui, pour la fête de l’indépendance israélienne, il y a quelques jours, s’en est pris aux Palestiniens :  https://www.tribunejuive.info/2020/04/30/cadeau-saoudien-pour-yom-haatsmaout/, également cité par Le Monde. Voici ce qu’il a écrit :

« Palestinien! Tu n’es pas arabe. Tu n’as pas de terre et la “question palestinienne” est un mythe. Cette terre, c’est la terre d’Israël. Itshak Shamir, Itshak Rabin, Ariel Sharon en étaient les héros. Netanyahou est un peureux ! Allez, Netanyahou, brûlez les ailes de ce gang ! Libérez le monde de la présence de ces “Palestiniens”. À quoi bon les garder ! Je suis prêt à accueillir un Juif chez moi, mais pas un “Palestinien” (…) . « Israël, c’est l’État d’Israël et il appartient aux enfants d’Israël. Vous (“Palestiniens”) n’avez aucun droit sur la terre d’Israël. Les Juifs sont les fils d’Isaac et nous, les Arabes, sommes les fils d’Ismaël, des cousins. Mais vous, les “Palestiniens”, d’où êtes vous venus ?? De quoi vous mêlez-vous ici ? (…) Vous êtes des particules de peuples différents : Tziganes, Turkmènes, Circassiens, Mongols etc. Alors de quoi vous mêlez-vous entre nous et les Juifs ? Les Juifs sont sur leur terre, et vous n’y avez pas droit […]

« Pour votre information, il n’y a pas d’Al-Aqsa. Ça n’existe pas. Il y a Jérusalem. La “mosquée de l’Extrémité” qui est mentionnée dans le Coran est située à Al Jurana, à 29 km de la ville de Ta’ef en Arabie saoudite. Selon vos propres dires, la mosquée Al-Aqsa aurait été construite en l’an 72 de l’Hégire, donc 60 ans après la mort de Mahomet, alors comment est-ce possible ??! De qui vous moquez-vous ? Vous hurlez et vous lamentez sur la “question palestinienne” et pour cela vous collectez de l’argent des citoyens arabes et donc de moi-aussi, sous le slogan “Donne un Rial et sauve un Arabe !” Qui a dit que vous êtes des Arabes ? Et ensuite, vous maudissez ceux qui vous donnent de l’argent ?? Est-ce moral ? Est-ce de la conscience ? Non !! »

Il semble donc bien que le monde musulman actuel soit en ébullition. Qu’en sortira-t-il ? L’avenir nous le dira, et cet avenir est très, très proche.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Requiem

Encore un article qui glorifie ce que les crasseux musulmerdiques pourraient être sans l’islam.
Si en 2020 on ne veut pas reconnaitre l’existence des races…
Les pratiques islamiques ne polluent la religion, c’est l’essence même, vous l’avez établi dans votre précédent article.
Les berbères, égyptiens, levantins, perses et autres afghans étaient déjà des barbares bien avant l’islam.
Si la majorité (au moins 90%) des musulmans adhèrent à l’islam, c’est que cela convient à leur mode de pensée ethno-raciale. Les romains et les grecs ont essayés de les civiliser ça a foiré.
Ils mutilaient les organes génitaux de leurs gosses bien avant l’islam, faisaient des sacrifices humains. Comme les méxicains et autres descendants d’aztec et maya, ils n’ont pas changés, ne changeront pas.

Urbain

Le coran est, au mieux, un vademecum, un missel, pour guider le croyant dans ses prières.
Quand on lit le coran, il saute aux yeux que le prétendu prophète Mahomet voulait amener les arabes vers le christianisme, ou au moins à un compromis entre le christianisme et le judaïsme.
Comme c’était aussi une lutte pour le pouvoir, Mahomet à entraîné ses adeptes vers une sécession. Et le coran est devenu ce truc ni fait ni à faire, mal fagoté et bordélique, mis en forme, et fixé dans un désordre parfait, par la 4ème calife Othman.

Mireille

Quand on apostasie dans l’Islam ou le judaïsme où c’est le plus dangereux de le faire ,c’est comme si on sortait d’un tunnel plein de Ténebres vers la Lumière et la liberté . On a bien fait de parler de l’Apostasie comme libération dans les sectes et les religions

Ren3

Mireille, vous délirez. Les juifs sont libres de rester dans leur religion ou non. Personne ne viendra les égorger s’ils le font. D’ailleurs les mariages mixtes des juifs sont bien plus nombreux que les mariages entre juifs. Vous écrivez hélas n’importa quoi. C’est quoi, cette volonté de vouloir lier Islam et judaisme ? C’est d’une effroyable ignorance. Apprenez et par lez ensuite. Et je le précise, je ne suis pas juif, loin de là, mais je me tiesn au courant.

Un article qui mérite d’être lu et qui contient tellement de sources pour réaliser l’infamie de cette pseudo religion morbide, misogyne, liberticide, raciste, antisémite et qui, malgré tout, trouve encore des idiots utiles comme autrefois les collabos des nazis, les salauds du communisme, les fous de la terreur sans culotte, qui tous à leurs époque, commirent des génocides qui ne servent toujours pas de leçons.
Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, sauf celui qui n’a pas de cerveau peut-être. Bien à vous Louise.

Bruno De Montcalm

Je chie et je pisse sur le coran

Soazig NEDELEC

..vous avez raison..

clercophage

Restez calme .

Aux Armes Citoyens

ha ha ha !

Aux Armes Citoyens

Je ne crois pas à l’ébullition, à un sursaut de raisonnement. Il ne s’agit que d’une minorité qui ne s’est jamais sentie proche de leur secte, de leurs coutumes, de leurs idéaux et même de leur société koranik.
Ce n’est pas 80 % des koraniks qui sont hypocrites, mais bien 99,99 %.
En outre, cette masse est tout à fait d’accord pour les actes de sauvagerie et de terrorisme, car cela correspond en tout point aux préceptes de leur maudit bouquin.
Sauf que ceux qui ne pratiquent pas le terrorisme au sens strict entendu, le pratiquent d’une autre façon en exigeant les repas halal dans les cantines, la prière dans les sociétés, le foulard, etc… sans oublier la bâche-de-mer….

Soazig NEDELEC

..ils attendent leur heure..c’est l’islam dormant

Aux Armes Citoyens

Vous dites : “Ali Abd Al Razik, cheik de la prestigieuse université Al Ahzar du Caire, publia en 1925 Islam and the principles of governmment, dans lequel il plaida pour la séparation de l’Église et de l’État. Condamné pour impiété, il fut radié de l’Université”.
Non, pas de l’EGLISE, vous devriez dire de la MOSQUEE, mais pas de l’église.
Le terme église n’appartient qu’au christianisme.

Aux Armes Citoyens

Vous répétez trop “de l’Eglise”.

Requiem

L’obession des vieux laïcards. Ils confondent le catholicisme avec l’islam.
Puisque les catho c’est mal, z’ont brûlés 2 millions de sorcières, l’inquisition, tout ça.
Alors ils se disent que si les ignobles mahométans deviennent athées on pourra les intégrer et se métisser avec.
Ben non. Mélangez un être humain avec 100 de QI et des traits clairs avec un basané à 75 de QI, vous n’obtiendrez que des Mickael Harpon ou des Toussaint Louverture.
La suite on la connait. Sans remigration, l’Europe sera un mélange d’Haiti et de Liban dans 30 ans. Plus de diversité, plus de roux ou de blonds ou de châtains, d’yeux verts ou gris.
Que des attardés avec 80 de QI, le regard bovin noir comme leur âme, plus de sciences, mais des sorciers vaudou et des “savants” islamiques.

Aux Armes Citoyens

+100000000000.

clercophage

Aux Armes … : Et l’Église de Scientologie , alors ?

Aux Armes Citoyens

Ca ne devrait pas s’appeler “église”, c’est une secte, mais elle noie le poisson dans l’eau.

peplum

Excellent ! “Leur” montrer des ex-musulmans, ça les gêne encore plus que ça les met en fureur.
Et pour Al Jurana, mémor(is)able …

patphil

je me demande toujours comment l’on peut être femme et se dire musulmane (si on sait lire et qu’on n’est pas masochiste)

clercophage

à patphil. : Dans la religion catholique , les femmes sont loin d’être considérées à l’égal des hommes .
Ça commence avec la Trinité : Il y a Dieu-le-père , Dieu-le-fils , le pigeon apprivoisé , mais pas de Dieu-la-mère . Pour la venue d’un fils , la mère est quand même plus importante que le père !

Patrick Granville

Les nostalgiques et tous ceux et celles qui soutiennent et défendent l’islam et son revers l’islamisme veulent donc nous ramener plus de 1400 ans en arrière. Qui s’est alors posé la question pourquoi ? Ds quel but? Louise Guersan l’explique très bien relisez vous trouverez!

LIGUE DE DEFENSE GAULOISE

LE REVEIL NATIONALISTE FRANCAIS GAULOIS ET SON PROJET DE LIBERATION est un Mouvement qui a contribué de façon éminente au phénomène d’Apostasie qu’on observe dans les religions moyen-orientales islamiques et judaique en France .. Le cas de Eric Zemour et bien d’autres écrivains arabo-islamiques en sont une grande illustration

louise Guersan

Ce commentaire est d’une connerie ! On se crève pour informer bénévolement, (car ça ne rapporte pas un kopek), nos concitoyens et on se trouve avec des stupidités antisémites comme ce genre de commentaire. Alors en historienne, je vais vous répondre, Monsieur de la Ligue gauloise. Si vous tenez à aller dans cette direction, pourquoi ne mettez vous pas également dans le même sac le christianisme ? Car que je sache, Il s’agit bien d’une religion dont l’origine moyen-orientale ne peut être contestée. Bethléem, ce n’est pas comme Lutèce en Gaule, que je sache !!! Quant à Eric Zemmour, qui n’a rien d’islamiste, c’est un homme d’une telle intelligence que vous ne pouvez rien comprendre à ses dires.

clercophage

à Louise Guersan : D’accord pour mettre le Christianisme dans le même sac .
Ainsi que le Boudhisme , l’Hindhouïsme , le Confusianisme , le Shinthoïsme , le Sikhisme , le Vaudou …
Et même le Baha-isme …
Le progrés de l’humanité passe par un monde sans dieu. du tout .

Boadicea

Le bouddhisme le confusianisme le shintoïsme le sikhisme n’ont rien à voir avec une quelconque religion ou un dieu ils appartiennent au monde de la philosophie.

clercophage

à boadicea. : Bouddhisme et Confucianisme sont classés à moitié comme philosophies et à moitié comme religions ( ou sectes ) . Les autres sont des religions à part entière.
Leurs points communs sont le prosélytisme et l’intolérance .

Marin Gret

Peut-on dire qu’Eric Zemour est un apostat du Judaisme ?

Ren3

C’est vrai qu’il y a de sacrés cons dans les commentateurs ! Elle a raison, L Guersan

clercophage

Qui donc ?

Leon

On ne voit pas où est l’antisemtisme dans le commentaire ci-dessus ? La Réponse de Louise Guersan sectaire et même outrancière est plus une réponse de garde-chiourme que celle d’une dame et d’une historienne impartiale .. et puis pourquoi parler de Kopec (ou de Shekel ) si on est bénevole ou militant ?

Boadicea

Leon a dû abusé de solutions hydroalcooliques et il est atteint du syndrome de la cave vide 20.

Margaux

A quoi bon cette dame s’abaisserait-elle répondre à votre stupidité, monsieur Leon. Allez bouffer des moules, ça vous conviendra mieux que des lectures intelligentes

Zak

Louise Guersan, ne leur ré^pondez pas, ce sont des provocateurs

Patrick Granville

Votre agressivité envers une dame, une gde dame même Léon atteste sans détours que votre nourrice vous a bercé ds l’enfance trop près du mur.

Aux Armes Citoyens

Difficile de comprendre votre commentaire C’est quand même assez inepte, non ?

Sylvain

il n’est pire sourd que celui qui ne veut comprendre. L’inepte, ça semble bien être vous.

Patrick Granville

Les crânes rasés ou les muzz qui s’expriment ici contre une gde dame qui passe ses journées et sa vie à éviter de vous Voir mourir idiot me semble peine perdue. Retournez donc dans votre caniveau jouer à Dany Croquette avec les rats crevés. Vous ne méritez guère mieux. Decon-finez vous vite ça remonte à la gorge.

sitting bull

tu met tous sa dans un panier et tu tape une bombe nucléaire

Fernand CORTES de CONQUILLA CL de France

L’ ayatollah Khomeiny ne fut jamais hébergé au château de Neauphle… mais dans un pavillon de Neauphle… et au demeurant, il passait son temps sous une tente dressée dans le jardin devant le pavillon…

Boadicea

Et alors on s’en fout. C’est un criminel une sous merde qui a trahi tout le monde.

katarina

justement, la France a donné l’asile à un extrémiste islamiste qui a instauré un régime unique islamique, la France dans plusieurs occasions et sans l’accord des français car les politiques élues été déjà corrompue, ont aidé les islamistes a prendre le pouvoir dans plusieurs pays, où les jeunes avaient le désir de démocratie et non de régime islamiste!

Lire Aussi