Appel du 18 juin : 81 ans que les gaullistes nous mènent en bateau !

Publié le 19 juin 2021 - par - 36 commentaires - 1 075 vues
Traduire la page en :

Cela fait 81 ans que l’on nous mène en bateau, qu’on nous fait prendre des vessies pour des lanternes, avec ce fameux « Appel historique du 18 juin ».

Soyons lucides quelques instants : le 16 juin 1940, de Gaulle est à Londres, en mission auprès des autorités britanniques en tant que sous/secrétaire d’État à la Défense du gouvernement Paul Reynaud.

Il sait que Philippe Pétain, alors ambassadeur de France auprès du général Franco à Madrid, en Espagne, a été rappelé par le président de la République, Albert Lebrun, afin de former un nouveau gouvernement.

Il sait que l’armée allemande est entrée dans la capitale, Paris.

Rien ne l’empêche alors de rester tout simplement en Angleterre, si tel était son projet initial.

Bien au contraire, il revient précipitamment en France et rejoint le gouvernement installé à Bordeaux.

Philippe Pétain doit former un nouveau gouvernement et de Gaulle espère bien, compte tenu de ce qu’il croit, ses bonnes relations avec le vieux Maréchal, être nommé ministre de la Défense ou, pour le moins, retrouver son poste de secrétaire d’État.

Ce n’est pas le cas (on peut d’ailleurs se poser la question : si de Gaulle avait été nommé dans le gouvernement de Philippe Pétain, quelle aurait été la suite de son parcours politique ?).

Dès lors, il décide de retourner en Angleterre, profitant de l’avion envoyé par Churchill afin de « ramener » le ministre Georges Mandel, sachant que ce dernier a refusé de quitter la France puisque : « En tant que juif il ne veut pas être accusé de désertion devant l’ennemi ».

Et voilà de Gaulle de retour à Londres.

Personne en France, à part quelques proches qu’il a eu le temps de prévenir, n’est au courant de ce départ.

Il prononce, sur les micros de la BBC, une allocution qui sera enregistrée ce 18 juin et « retouchée et diffusée » le 22 juin, dès qu’il apprend la signature de l’armistice par la France.

Entre-temps, il reçoit du gouvernement l’ordre de rejoindre la France :

De Gaulle écrit alors au général Weygand, chef des Armées, ce 20 juin 1940 :

« Mon général, j’ai reçu votre ordre de rentrer en France. Je me suis donc tout de suite enquis du moyen de le faire car je n’ai, bien entendu, aucune résolution que de servir en combattant » (Mémoires de guerre – 1954).

(Depuis 1958 cette lettre est supprimée, occultée par tous les historiens officiels du gaullisme qui nous livrent donc une histoire de France revue et corrigée. Si de Gaulle avait pu se procurer un moyen de transport, que les autorités britanniques lui ont refusé, il aurait, peut-être, rejoint Bordeaux.) 

Son célèbre « Appel du 18 juin », diffusé donc le 22 juin, n’est, bien entendu, écouté que par une poignée de « proches ». Qui écoutait « Radio Londres » en ce début d’année 1940 ? Alors que l’armée française est en totale déroute et qu’un quart de la population se trouve sur les routes, fuyant l’ennemi.

Il sera davantage lu lorsque, quelques semaines plus tard, des affiches seront collées sur les murs de quelques villes françaises, mais par très peu de Français, la grande majorité de la population ayant d’autres préoccupations bien plus présentes : « survivre », et, une minorité, d’autres préoccupations bien plus pressantes : « organiser la résistance intérieure ».

Ce fameux et célèbre « Appel du 18 juin » ne deviendra réellement « historique » qu’après le débarquement du 6 juin 1944, la descente des Champs-Élysées par le libérateur du pays, de Gaulle, déclaré, avec l’appui des « communistes », chef du gouvernement provisoire et précédé de Georges Bidault, successeur de Jean Moulin à la tête du CNR (Conseil national de la Résistance).

Pour la petite histoire, cet « Appel » avait été bien davantage « entendu » en Afrique du Nord et occidentale, dès 1942, qu’en France métropolitaine où, à part un millier de « Compagnons de la Libération », il avait été pratiquement ignoré.

Il est vrai qu’à la libération du pays, des centaines de milliers de Français prétendaient l’avoir « écouté » à la radio, comme des centaines de milliers de Français prétendaient également « avoir été des résistants ! »

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Le Faste Fou

L’Appel du 18 juin a tout de même été lu par tout un département, et non des moindres, grâce à un grand journal régional qui l’a publié in extenso, précédé pour se couvrir d’un avertissement du style “Monsieur le Maréchal Pétain a interdit d’obéir à l’appel reproduit ci-dessous, lancé à la radio de Londres par le Général de Gaulle.”

Il s’agissait, si ma mémoire est exacte, du Dauphiné, qui allait devenir Libéré quelques années plus tard. Alors toute la population de Grenoble et environ, ça fait quand même plus que quelques milliers !

J’ai d’ailleurs connu pas mal de gens farouchement gaullistes qui allaient devenir farouchement antigaullistes après l’Algérie. On peut dire que ça a été le cas de tous les antigaullistes, ne nous racontons pas d’histoires.

Le Faste Fou

Et le fait que Grenoble se soit trouvée dans la zone d’occupation italienne ne change rien à l’affaire. L’Appel a très largement circulé.

Hank

nous mènent en bateau! Sur le Dunkerque!!!!

VORONINE

Il faut ttoujours faire attention à ne pas confondre intelligence et instruction .Au cours de ma carrière militaire , j’ai rencontré des EOR polytechniciens et énarques à qui on ne pouvait pas confier une section d’infanterie, mème pour lui faire traverser un poulailler !

Theodore

“je pense plus exactement à ceux qui, en haut lieu, tirent les ficelles.” dixit
ah ah ah !!! alors vous devriez savoir que le 15 décembre 1943, de Gaulle décidera du rétablissement des loges maçonniques dans tous leurs droits, c’est a dire des pires tireurs de ficelles… et ceci suite a une visite a Alger comme par hasard…( beaucoup etaient en planque en afrique du nord )
etrange non ??? rires
vous savez ne dit-on pas que tout « Américain moyen », blanc et issu de la classe moyenne, compte parmi ses ancêtres un franc-maçon ? Est-ce cocasse ou effrayant ? / Mais pas besoin de chercher le diable de l’autre coté de l’atlantique il etait bien présent ( il l’est toujours ) sur le sol français…

Francis

Moi je préfère l’appel du 19 juin 2021 de Manuel Gomez…

CHARLES LEPENISTE

Le MARECHAL PETAIN a été le sauveur de la France en 40 . Les responsables de la défaite sont les dirigeants de la Tribu judaïque infiltrée dans le socialisme français et qui ont fait pression sur le Gouvernement ( comme BHL ) pour déclarer la guerre à l’Allemagne et châtier Hitler qui ne voulait pas de l’immigration ashkenaze chez lui et du Communisme . VOILA LA VÉRITÉ que personne ne veut entendre par peur de subir les foudres du même Régime cosmopolite tribal totalitaire qui règne en France depuis l’Éviction et la mort de De Gaulle , suite à sa célèbre phrase Pétainiste de 1967 . LE PEUPLE FRANCAIS en 39 ne voulait pas la guerre avec l’Allemagne et s’en fichait d’ Hitler . De Gaulle et Pétain savaient tout CA , mais ,l’un était un opportuniste et Pétain un homme de vérité

Denfer VICTORIA

Merci @ Manuel Gomez de rétablir la vérité sur……
2gol ce félon;;;; Qu’il soit MAUDIT jusqu’à la fin des temps.
NI OUBLI NI PARDON
http://exode1962.fr/exode1962/en-savoir-plus/celebres/juin.html

Corinne Lemuel

La rage haineuse des pied-au-culés de 1962 fait plaisir à voir !

antoine furnari

prononcez le mot juste pour que cela soit clair pour nous … La rage Haineuse est justifiée et établie … Que demain l’islam politique vous déloge avec la complicité d’un futur 2gol à l’elysée et vous ferez moins de jeu de mots et vous pleurerez des larmes de sang … Chère Corinne..

En passant, comme ça

her Monsieur Gomez,

Une (belle) histoire “de bateaux”, si vous le voulez bien.

http://www.france-libre.net/site/wp-content/uploads/2018/04/FranceLibre_Paimpol_21avril18.pdf

« La vague ne détruit pas le granit.Vous les marins de France Libre, ce que vous avez fait pour la France en poursuivant la lutte sur la mer, envers et contre tout, dans le plus grand drame de notre Histoire, rien, ni le temps, ni les passions, ne l’effaceront jamais.

Je vous salue mes camarades ! »

C. de GaulleInscription figurant sur le monument

Liberté d’expression

Moi ,je préfère l’appel du 17 Juin !!! Celui du Maréchal Petain ! 👍👍👍

Daniel

Manuel Gomez n’a toujours pas digéré l’indépendance de l’Algérie.

On croirait un article de Minute des années 60.

Gabriel Zallas

Après plusieurs mois passé en AFN, appelés comme tant d’autres, mon bataillon à été rappellé en France en octobre 1962. C’est dire que j’ai eu le temps d’apprécier les délices du cessez le feu bidon et l’indépendance de la nouvelle Algérie. Embarqué sur un bateau archi bondé de PN et des familles de harkis qui fuyaient pour éviter les massacrers. Pour moi, métropolitain il ne m’en reste qu’un souvenir amer, mais pour les déracinés de force qui ont tout perdu, il faut les comprendre et admettre un certain ressentiment quand on voit ce que les FLN à fait de leur ex-pays : une deuxième guerre fratricide plus sanglande (les années de plomb) qu’avec l’armée française, un pillage des ressources économiques au seul profit d’un groupe mafieux dont un certain CdG a donné les clés de la boutique.

Theodore

Merci gabriel… “ressentiment” etant un faible mot pour exprimer nos plaies qui sont a jamais ouvertes.

Votre bateau en 62 vous pouvez me donner son nom ? Merci

antoine furnari

Merci Gabriel.. Mais malheureusement votre discours ne fera jamais le tour des ecoles de la république Frse et ne fera jamais une ligne dans les hebdomadaires l’EXPRESS – LE POINT .. Peut être dans valeurs actuelles et encore !! Notre histoire est toujours enfermée dans les coffres interdits d’ouverture des archives secrètes de la France.. et les témoins encore vivants comme nous ne sont pas Politiquement corrects pour pouvoir témoigner sauf ici. Que Dieu les bénisse de nous permettre de nous exprimer.. Merci à eux.. Très amicalement .. Antoine..

duval

moi non plus je digère pas la traitrise et le mensonge. C’est vrai que vu votre commentaire, Daniel, vous préfériez peut-être les musulmans aux pieds-noirs Français. Vous devez être content aujourd’hui d’être envahi par les musulmans. J’appelle cela des collabos !

antoine furnari

ahhhhhh cher Daniel . Vous n’avez rien compris à la musique arabe comme votre idôle… Vous avez perdu le gaz – le pétrole et tutti cuanti mais vous perdrez également la France … ce qui peut vous , nous sauver c’est une gde politique de naissance vis à vis des Françaises et Français de souche Européenne . Problème mathématique tout simplement … En algérie les musulmans et les pieds noirs avaient des codes communs . et nous aurions pu les garder sur place ou au pire diviser le pays mais pas la solution indigne et criminelle de 2gol.. CQFD.. La Pire des pires solutions ..

antoine furnari

Daniel:Gomez a raison .. Quand vous appellez un docteur dans la nuit pour vous sauver et que celui ci vous fout une piqure pour vous tuer c’est sur que si le gars s’en sort il en veut à mort à ce docteur falso .. Eh ben c’est ce qu’a fait votre idôle . il est venu à Alger nous raconter des salades . On l’a applaudi – a pris le pouvoir – a crée la 5° république . le reste vous le savez … J’y étais à Alger au forum en 58. j’avais 14 ans .. Ecoutez encore les témoins vivants de ce coup d’etat bien huilé et arrêtez de nous critiquer .. De tout façon vous aurez la monnaie de la pièce en retour bientôt et ce sera pas faute de vous avoir averti .. La guerre d’algérie continue et Minute 2021 pourrait ecrire encore ce que j’ecris … Rien n’est hors actualité puisque le mensonge est tjrs là..

Révolutionem

Spécialité bien Française :
Réécrire et réécrire encore l’histoire !…
Peut être y a t il chez C. de Gaulle des choses inexactes…
Cela n’empêche qu’il a tout de même réalisé des choses bien pour notre Nation :
Virer le Américains de nos territoires au sortir du dernier conflit, la Constitution, etc, etc…
Plutôt que d’éructer de la sorte sur ce que nous ne pouvons plus changer, (Napoléon fait aussi partie de ce même wagon), il m’apparait beaucoup plus important de traiter les problèmes actuels sur lesquels nous pouvons encore peser !
Pour combien de temps encore ?
Il y a le feu à la maison…

Dupond

+1000000000000000000000000000000000000000000000000

Jill

” Servir en combattant” ;tout est là… De Gaulle
souhaitait poursuivre la guerre alors que le nouveau gouvernement demandait le 17 juin à l’adversaire les conditions d’armistice.
Il est donc reparti le 17 en Angleterre, notre alliée. Tout cela était plus ou moins improvisé compte tenu de la situation mais il n’en reste pas moins vrai que c’est ainsi que la France Libre vit le jour pour aboutir à la table des vainqueurs en 1945.

Dupond

+100000000000000000000000000000000000000000000000

antoine furnari

?????? Dupond à Dupond explication 10000000000000000??

Platipus

P a signé parce que les Allemands étaient déjà à Montélimar (ou Valence), et quelques heures après ou le lendemain ils étaient à Marseille; P a voulu sauver ce qu’il pouvait encore de zone libre pour la France..

lamoussa

Comme toutes les histoires le passé s’écrit pour l’attente du moment du lecteur, avec plus ou moins de talent souvent en fonction de la versatilité des peuples toujours vaillants pour secourir la victoire.

Rochefort

Il n’ya plus de gaullistes depuis belle lurette ! Ceux qui se disent “gaullistes” sont des imposteurs. Ceci étant, il ne faut pas tronquer l’histoire : de Gaulle a appris la démission de Reynaud en atterrissant en France, le soir du 16 juin. Il est peu probable qu’il ait jamais espéré faire partie d’un gouvernement Pétain, alors que Weygand était nommé ministre de la Défense Nationale…

Quand au texte de sa réponse du 20 juin à Weygand, vous omettez de citer la suite : “si d’ici là l’armistice n’est pas signé” !

Jill

En effet, Pétain et De Gaulle était en froid depuis plusieurs années ;vu d’un côté ou de l’autre, le Général n’aurait jamais participé à un gouvernement sous l’égide du Maréchal.

Theodore

L ‘Appel du 18 juin 1940 est une imposture ( supercherie plutot ) qui a permis de faire croire aux Francais qu ils etaient toujours un grand peuple apres 44…
D ailleurs on peut rappeler en cette date de 1940 que de Gaulle n’a jamais été officiellement “général” et a été mis à la retraite, non pas par Vichy, mais par le gouvernement du président Lebrun, au grade de colonel… ( la version officielle, qui va être lue à la BBC, est un faux, comme la démontre le général d’aviation Le Groignec en 2004 dans son livre…)

Juridiquement ( ce que vous ne dites pas..
) c est que de Gaulle a ce moment la est un DESERTEUR, et il a été condamné pour cela ; et pendant qu’il discourt en Angleterre, des soldats français se battent encore, et meurent….

Voila la realite de la grande zhora…!

Mantalo

J’écrivais ici-même il y a plusieurs mois quelque chose de semblable.
De Gaulle : – “Allez-y les gus, allez vous faire trouer la paillasse, dès que vous avez fini je viens défiler dans mon beau costard tout neuf !”

Il existe encore des Français de 2021 pour croire que les Français des années 40 ont attendu son sketch pour se bouger le cul !!!!!

Jill

Et v’est pourtant la réalité ;ceux qui se sont bougés le q en 1940 étaient dans La France
Libre, et ils n’étaient pas nombreux. En 1942-43, il n’y avait que quelques centaines de resistants… par contre en 1944-45, là c’était le trop plein.

Jill

Que valent les décisions et jugements de Lebrun et Vichy ? Rien…
Un général à titre temporaire ne revient jamais au grade inférieur… et pour être déserteur, il faut être sous les drapeaux ou fuir l’incorporation ;ce qui n’était plus le cas de De
Gaulle puisqu’il faisait partie du gouvernement
Reynaud.

Theodore

@ jill /1 / De Gaulle, au début de la guerre, n’avait été nommé “général” qu’à titre temporaire. Le décret de nomination précisait qu’il ne porterait ce grade que pour la durée de la guerre. Autrement dit, s’il avait respecté les règles de l’armée, il aurait dû redevenir colonel à la fin, après l’officialisation de la capitulation, le 8 mai 1945.
2 / De Gaulle n’a jamais porté cinq étoiles sur son képi et ses épaulettes, car il était seulement général de brigade, l’échelon le plus bas.
3/ Voici d’ailleurs comment celui qui fut l’un de ses plus proches collaborateurs, l’amiral Muselier, le juge : “De Gaulle est le plus grand déserteur de l’Armée française, c’est un traître qu’une gloire usurpée et soudaine allait transformer en despote. ” dixit

Jill

Être promu à titre temporaire est une distinction pour services exceptionnels et
l’officier qui en bénéficie n’est jamais rétrogradé, mais régularisé, ce que refusa toujours De Gaulle qui aurait pu être promu bien au-delà par le gouvernement qui lui a succédé. Son chef s’était dérangé tout exprès à Colombey.
Muselier… une belle ordure ;parlez moi plutôt du Général d’armée Catroux, du gouverneur général Éboue, de Jean Moulin,
du Général Leclerc, du colonel Remy… et bien d’autres qui firent allégeance à De Gaulle.

Theodore

Oui surtout le general LECLERC… ils ne pouvaient pas se sentir !😏😅

D ailleurs Leclerc en est tres certainement mort.. vu son assassinat en 1947… ( de Leclerc par De Gaulle c’est la vérité )
https://www.de-gaulle.info/traitre.shtml

A lire… 😎🤗🤗

Lire Aussi