Apple refuse d'aider le FBI à déverrouiller les iPhone d'un terroriste


La réponse de la multinationale américaine des produits électroniques grand public, au bureau fédéral d’investigations est invariable. La marque « à la pomme croquée » affirme ne pas pouvoir techniquement récupérer le code d’entrée des ses smartphones.
En affirmant de surcroît qu’elle ne le veut pas, la firme s’offre à chaque fois un magistral coup du pub gratuit sur l’air bien connu de la protection des données personnelles. Sauf qu’en la matière, si son panier semble infiniment moins percé que celui du réseau dit social, Facebook, certaines des applications natives ou non des iPhone ne sont pas épargnées, y compris l’assistant vocal Siri.
Dans l’enquête concernant Mohammed Saeed Alshamrani, accusé d’avoir tué trois personnes lors de la récente fusillade (1) sur la base militaire de Pensacola, en Floride, le FBI est autorisé à inspecter le contenu de deux iPhone. Dont l’accès est verrouillé. Courrier a donc été envoyé à la direction juridique d’Apple pour récupérer le code.
Comme pour la fusillade de San Bernardino en 2015, la réponse de « la Pomme » est similaire. C’est non !

Apple auprès de NBC :  « Nous avons le plus grand respect pour les forces de l’ordre et nous avons toujours coopéré afin de les aider dans leurs enquêtes », « Quand le FBI nous a demandé des informations liées à ce cas le mois dernier, nous leur avons transmis toutes les données en notre possession, et nous continuerons à les aider avec les données disponibles » source : https://www.igen.fr/iphone/2020/01/le-fbi-demande-de-nouveau-apple-de-deverrouiller-des-iphone-112301?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-macos&utm_content=lien_article&utm_campaign=siteigen
Nul doute que le FBI va devoir une nouvelle fois faire appel à des experts à l’international. Pour le déverrouillage de l’iPhone 5c, piste des enquêteurs pour San Bernardino, le nom de la société israélienne Cellebrite avait fortement été évoqué.
Cette société spécialisée dans le renseignement numérique n’est d’ailleurs pas étrangère à Apple puisque l’un de ses logiciels est disponible sur l’Apple Store. Créée depuis vingt à Tel-Aviv, Cellebrite est présente dans 110 pays https://www.cellebrite.com/fr/accueil/
« Ce n’est pas en installant une porte dérobée dans le chiffrement qu’on va régler ces problèmes » de terrorisme, de pédophilie, etc.
« Alors que le FBI s’est de nouveau tourné vers Apple pour un cas d’iPhone au contenu inaccessible pour les enquêteurs, Jane Horvath a rappelé que les produits d’Apple étaient conçus de telle manière à ce qu’on ne puisse récupérer des informations personnelles sitôt l’appareil verrouillé :
Nos téléphones sont relativement petits et on peut les perdre ou se les faire voler. Si nous voulons pouvoir compter sur des données de santé ou financières présentes sur nos appareils, nous devons nous assurer que si vous égarez votre téléphone, vous ne perdez pas de données importantes.
Ce qui signifie par la même occasion, comme elle a souligné également, qu’Apple a beau être disposée à offrir son assistance aux forces de l’ordre chaque fois qu’une demande lui est adressée dans les règles, elle n’entend pas proposer de logiciel pour forcer ses propres dispositifs de sécurité : « Ce n’est pas en installant une porte dérobée dans le chiffrement qu’on va régler ces problèmes » de terrorisme, de pédophilie, etc. » source : https://www.macg.co/aapl/2020/01/apple-au-ces-une-porte-derobee-dans-le-chiffrement-ne-reglera-aucun-probleme-111191?utm_source=macgnotifier&utm_medium=app-macos&utm_content=lien_article&utm_campaign=sitemacg
Apple s’avère de moins en moins visionnaire
Si on peut s’interroger sur le comportement de « la Pomme » mettant en exergue l’impossibilité de déverrouiller ses téléphones pour les besoins de telles enquêtes, et plus encore d’affirmer sa volonté de ne pas pallier cet état de fait, ce n’est pas le seul grief de nombreux internautes envers Apple.
L’ensemble de la politique d’Apple, produits, gamme, prix, cloud, éthique forcenée, développée par son directeur général (CEO), Tim Cook, depuis la disparition de Steve Job, cofondateur de la marque, a de quoi laisser perplexe. La mauvaise qualité de certaines séries d’appareils et les empilages d’interminables mises à jour de l’ios 13 (et de l’os Catalina pour les Mac), l’insupportable politisation anti-Trump de la part de Cook *, ne sont pas pour redorer le blason des élites de Cupertino dans leur nouvel Apple Park circulaire, qui se pare volontiers des couleurs propagandistes arc-en-ciel.
Outre donc les relations peu cordiales du Président Donald Trump et Tim Cook, et dans un contexte de tensions économiques extrêmes entre les USA et la Chine, on soulignera au passage qu’un autre mastodonte de l’informatique, Huawei, le numéro 3 mondial des smartphones, entend bientôt utiliser son propre système d’exploitation :
https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/pourquoi-huawei-a-t-il-developpe-son-propre-systeme-d-exploitation-pour-mobile
(1) https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201912/09/01-5253050-apres-une-fusillade-la-ville-de-pensacola-victime-dune-cyberattaque.php
https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/etats-unis-apres-la-fusillade-de-pensacola-les-elus-du-congres-demandent-des-comptes
« Il avait publié avant son attaque des messages hostiles envers les États-Unis sur Twitter, a affirmé le groupe de surveillance des mouvements djihadistes SITE.
« Je suis contre le mal, et l’Amérique dans son ensemble s’est transformée en Nation du mal », a écrit sur Twitter l’assaillant, identifié par SITE comme s’appelant Mohammed al-Shamrani. » source : http://www.leparisien.fr/faits-divers/fusillade-sur-une-base-navale-americaine-le-tireur-etait-un-membre-de-l-armee-de-l-air-saoudienne-07-12-2019-8211753.php
*  https://www.macg.co/aapl/2019/10/face-trump-apple-redit-son-soutien-aux-immigres-dreamers-108763
https://www.macg.co/ailleurs/2019/12/tim-cook-et-de-grands-patrons-americains-renouvellent-leur-engagement-pour-laccord-sur-le-climat-de-paris-110293
Jacques CHASSAING
 

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Haha elle est bien bonne !Google egale youtube egale CIA / NAS ! c’est officiel tout est sous contrôle !Le hasard n’existe pas ! jamais ! la pieuvre est toujours là !Tout le monde sait parfaitement que les grosses societes de telecom et « reseaux sociaux » ne sont grosses que parce qu’elles ont ultra corrompue et a la botte de l’empire des mondialistes apatrides , et que c’est la seule et unique même main qui est derrière tout ce qui arrive alors nous faire le guignol dans leurs merdias pour tenter de nous faire croire qu’ils sont indépendants de la CIA NSA FBI là on rigole !

  2. il me semble que le refus d’apple de fournir une clé de verrouillage est une bonne chose. c’est comme le droit de ne pas être filmé, surveillé en permanence. d’aucun diront que si on n’a rien à cacher on ne peut pas être contre.Malheureusement l’actualité démontre tous les jours que ces outils sont principalement utilisés non contre les terroristes , criminels ou les pédophiles mais contre le peuple, principalement contre toute opposition politique. On est bien placé à RL pour le savoir !
    autre exemple: les radars punissent des dizaines de milliers de personnes qui roulent à peine 5 kM/h au dessus de la vitesse autorisée pour un chauffard réel! ce n’est pas cela la démocratie ni la justice…

  3. La pire saloperie en matière de matériel informatique ou autres. Faisant partie de la panoplie des bobos replets, fiers de leur connerie. L’anti-universalité sensée valoriser ses propriétaires par le seul fait que c’est plus cher et moins bon.

  4. la complicité des zélites est partout en occident!
    le suicide de deux balles dans la nuque nous est promis!

  5. je ne suis pas prêt d’acheter un smartphone, apple ou pas (sourire)

Les commentaires sont fermés.