Après le 13 novembre, la peur s’installe

Publié le 22 novembre 2015 - par - 5 commentaires
Share

Attentat-BataclanLes attentats du 13 novembre sont très différents de ceux des 7 et 9 janvier, comme en témoignent les réactions.

Les attentats de janvier et la plupart de ceux qui les ont précédés étaient ciblés: des journalistes, des caricaturistes et des juifs.

Ils ont suscité une large émotion, sincère, dans la population (pas seulement en France), mais cette population ne se sentait pas directement concernée (sauf les juifs). D’où la « mobilisation » du 11 janvier pour la liberté d’expression (mythique,  vus les procès en tous genres, judiciaires et/ou médiatiques, faits à toute expression d’une pensée non conforme) et les « valeurs de la République » (ne pas rire SVP). Ensuite, tout le monde est retourné tranquillement à ses affaires avec la bonne conscience du devoir accompli.

Depuis le 13 novembre (l’avertissement du Thalys a été négligé), c’est tout un chacun qui a pris conscience, enfin! d’être une cible potentielle. Ce qui est habituel à Nairobi, Sousse, Bagdad, Kaboul, Ankara etc. mais pas chez nous.

Pas de manifestation prévue, mais une peur qui s’installe. Durable.

Conscience qu’une guerre qui ne rentre pas dans les cadres connus de 1914 et 1939 (l’Algérie, c’est oublié) arrive en Europe.

Il s’agit maintenant de se protéger.

Les bombardements en Syrie élimineront peut-être la tumeur Daesh, mais pas ses métastases, bien installées en Europe occidentale.

Bruno Courcelle

PS : Ces attentats devraient, « logiquement », mettre fin à toutes les poursuites intentées contre Riposte Laïque.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
balte

Non,les poursuites vont continuer. Il ne faut pas compter sur Hollande et son gouvernement pour reconnaître qu’ils se sont trompés (et pas seulement pour ce qui est du terrorisme islamique). Ils appartiennent à cette catégorie qui n’ont de comptes à rendre à personne mais veulent sans cesse que les autres leur rendent des comptes à eux. Ce qu’ils reprochent au fond à RL c’est d’avoir eu raison trop tôt,et surtout d’avoir eu raison avant eux. Pusillanimes!

Claessens

Rien pigé
« Allah Akhbar » veut dire, en langage de l’Elysée, « roger, un muscadet

Soyons lucides: aucune poursuite contre Riposte laïque ne sera abandonnée par la république décidée à en finir avec la France et les Français. Gauche ou droite, tous coupables car républicains! Il n’ y en a pas un pour racheter l’ autre! Tous corrompus et traîtres!!! N’ en déplaise à HS, l’ Histoire démontre cette haute trahison de la France et des Français par les républicains depuis 17982 à ce jour. Courage… allons jusqu’ au terme du raisonnement et détruisons la république, sans oublier sa secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire, islamophile, islamisante et déjà islamique, qui est le parti… lire la suite

Anne Lauwaert

Comme le disait le célèbre alpiniste belge Claudio Barbier, « la peur n’évite pas le danger ». Que faire devant le danger ? Surtout pas la peur mais la raison. De nombreux théoriciens ont écrit à ce sujet – relisez « L’art de la guerre » de Sun Tzu ou « Le prince » de Machiavel qui disait « pour conquérir du territoire il vaut mieux le coloniser qu’envoyer des armées, ça fait moins de dégats et coûte moins cher » Où en sommes-nous avec les chercheurs de vie meilleure? Les textes se trouvent sur Internet – Il y a des règles – une… lire la suite

Alya

« Ces attentats devraient, « logiquement », mettre fin à toutes les poursuites intentées contre Riposte Laïque »
Pas sur, le « padamalgam » marche toujours à fond la caisse et la logique n’est pas le point fort de nos politicards, sinon ils auraient mis un frein à l’islamisation depuis longtemps.