Après Argenteuil, Brétigny et Trappes, mobilisation des Français pour sauver le pays

Publié le 22 juillet 2013 - par - 4 414 vues
Share

Combien va-t-il falloir de Trappes, d’Argenteuil, de Brétigny…  pour que, enfin, les politiques déroulent le tapis rouge à Riposte laïque et Résistance républicaine et les invitent à la table de la commission parlementaire qui devra, de toute urgence, faire le point sur l’islam en France et les dégâts collatéraux ?

Parce qu’il s’agit bien de cela et de rien d’autre. Et nous sommes particulièrement bien placés pour examiner le dossier. On rappellera que nos propositions sur l’islam (de 2011) sont consultées chaque année par plusieurs milliers de personnes, qu’elles ont été complétées depuis par celles de René Marchand dans Reconquista ou mort de l’Europe et que les archives de Riposte laïque et Résistance républicaine constituent une bibliothèque sans équivalent sur l’islam.Le saucisson est bon aussi bien pour l'intégration que pour l'assimilation

 

Or, nous sommes poursuivis, Pascal, Jacques, Pierre, Christine, Caroline, Ghislaine et autres Ivan Rioufol ou Renaud Camus pour avoir dit les Trappes en devenir comme les Trappes existants.

Certes, nous voulons bien donner raison au poète  qui chante que celui qui dira la vérité sera exécuté, mais tout de même… il y a des limites au sacrifice !

Pascal Hilout  évoque l’occupation de l’espace public par l’islam ?  Poursuivi pour incitation à la haine.

Pierre Cassen, au nom de la rédaction, évoque le combat farouche que se livrent démocrates et islamistes ? Poursuivi pour incitation à la haine.

Jacques Philarchein dénonce l’imposture du discours de la gauche sur l’immigration ? Poursuivi pour incitation à la haine.

Christine Tasin dit son rejet de la violence mahométane sur notre sol ? Poursuivie pour incitation à la haine.

Caroline Alamachère dénonce une école musulmane illégale à Bagnolet ? Intimidée judiciairement…

Ghislaine Dumesnil parle de l’islamisation de la RATP ? Intimidée judiciairement…

Renaud Camus parle du grand remplacement ? Poursuivi pour incitation à la haine.

Ivan Rioufol critique, sur les ondes, la campagne d’affichage du CCIF ? Poursuivi pour incitation à la haine.

Or, si la majorité des musulmans de notre pays ne font pas parler d’eux, on ne peut nier que la pression sur eux est extrême et que leur nombre, de gré ou de force, diminue à vue d’œil, sommés qu’ils sont de défendre, par principe, leur frère ou leur sœur musulman, la oumma, contre la loi française.

Il suffit de lire l‘article du Monde censé excuser (mais oui…) les émeutiers. Ils disent clairement les choses, à Trappes ils sont chez eux, ils ne veulent pas voir la ville « blanchisée » (sic !!!) ni que l’on s’attaque à leur religion. C’est simple. Là où il y a l’islam il n’y a plus de loi républicaine qui vaille.

Alors pour nous, c’est non.

La Reconquista, décrite avec bonheur par René Marchand   dans son livre doit être en marche, elle doit rassembler un maximum de Français qui doivent nous rejoindre dès maintenant ou au moins dès septembre   pour ceux qui sont à la plage.

Nous devons empêcher que la gangrène progresse en faisant bloc nous aussi, en défendant pied à pied notre voisin, notre ami, le passant, en usant de tous les moyens pour empêcher que l’islam ne s’installe partout, et, ensuite, il nous faudra regagner pas à pas les territoires perdus de la République, pas à pas, ville après ville, et nous n’y parviendrons que si nous sommes nombreux à nous lever, aussi nombreux que nous sommes à ne pas vouloir de l’islam en France.

Ceux qui veulent nous imposer voile, halal et soumission face à la violence ne sont forts que de nos faiblesses et de nos peurs. A la rentrée, l’heure sera à la solidarité active des Français, pour défendre notre pays et notre civilisation menacés par la barbarie islamique.

Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine et Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.