Après les attentats, Valls se pavane au Parc aux côtés des Qataris

Publié le 29 novembre 2015 - par - 10 commentaires - 2 197 vues
Traduire la page en :

VallsParc

 

Tous les Français connaissent l’amour du football de notre premier ministre, n’hésitant pas il y a quelques mois à utiliser un avion ministériel pour emmener ses enfants voir un match du Barça en Allemagne.

Mais le voir samedi se pavaner avec Anne Hidalgo, dans la tribune présidentielle du Parc des Princes aux cotés de l’émir du Qatar, personnage pour le moins peu reluisant, alors que les morts de la tragédie du 13 novembre ne sont pas encore tous enterrés, à de quoi vous inspirer le dégoût le plus absolu.

Ce prêcheur de vertu publique qui n’hésite pas à proclamer qu’il n y a pas assez de “blancos” dans sa bonne ville d’Evry, tout en poursuivant les patriotes de sa colère, voire de sa haine. Souvenons nous de sa diatribe fiévreuse contre Marion Maréchal Le Pen à l’assemblée nationale.

Cette bonne conscience de pacotille qui s’inquiète de la capacité des populations roms à s’intégrer à notre mode de vie, tout en ordonnant aux préfets de réquisitionner terrains, bâtiments et argent public pour installer définitivement, contre l’avis des riverains,  ces marginaux déracinés.

Comment peut-on à se point manier et se vautrer dans la duplicité ?

Détester Bachar comme dictateur et  s’afficher avec l’émir . C’est proprement hallucinant d’immoralité et de morgue.

Heureusement, dans quelques jours, les Français à l’occasion des élections régionales, vont pouvoir donner un sacré avertissement à tous les roitelets comme Manu, avant le grand souffle historique que de plus en plus de patriotes espèrent voir souffler en 2017

Daniel  ALBOUT

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi