Après France-Soir, l'islamo-gauchiste Pierre Plottu coulera-t-il Libé ?


Le fascisme islamo-gauchiste des bobos-déglingos antifas Plottu et Macé est l’héritier du stalinisme.
Quand Génération Identitaire dévoile l’hypocrisie des bobos antifas Plottu et Macé, il est clair que le climat est à la dénonciation d’un retour sur Libé du fascisme de l’ultragauche corrompue jusqu’à la moelle.
Le petit Plottu de l’ultragauche révolutionnaire a déjà foutu en l’air la rédaction de France Soir.fr !
En grève depuis la fin du mois d’août, les quatre journalistes de Francesoir.fr ont été licenciés pour motif économique. Pierre Plottu@pierre_plottu : Notre communiqué:#FranceSoirEnGreve !
Dans un communiqué publié sur Twitter, les journalistes de France Soir.fr (seule survivance du grand quotidien) annoncent que leur employeur a décidé de rompre pour motif économique l’ensemble des contrats de travail des journalistes en poste. La grève initiée par les journaliste de la rédaction de France-Soir fin août se termine : nous sommes tous licenciés par notre employeur, qui invoque un motif économique. Bien joué !
Le petit Plottu de l’ultragauche révolutionnaire réussira-t-il à foutre en l’air la rédaction de Libé ?
Sandrine Cassini : « Remous entre la direction et la rédaction de Libération ». Libération votera lundi sur une motion de défiance ! Jeudi 27 février, la rédaction a tenu une assemblée générale pour s’émouvoir du blocage des discussions avec l’actionnaire, Altice, le groupe de Patrick Drahi, qui avait promis en 2019 d’octroyer un certain nombre de garanties aux journalistes. Altice avait promis une part sociale du titre à ses journalistes qui l’accusent de faire machine arrière. Principal point de divergence : la cession aux journalistes d’une part sociale du quotidien. Cette part sociale nous permettrait d’assister à l’assemblée générale annuelle et d’avoir les mêmes informations que les autres associés, explique Amaelle Guiton, présidente de la Société des journalistes et du personnel de Libération (SJPL). La direction a fait des remarques sur le texte initial. Elle souhaite récupérer sa part sociale en cas de revente du titre. « Dans l’hypothèse où Libération serait cédé, on ne veut pas s’engager pour les futurs repreneurs« , admet Clément Delpirou, le co-gérant de Libération.
Le plan antifas de Pierre Plottu et Maxime Macé sur Libération de gauche avant la revente du titre !
« Le plan de l’extrême droite radicale pour conquérir des communes. Le plan antifas de Plottu et Macé sur Libération s’inquiète de la présence de nombreux candidats nationalistes aux élections municipales.
http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/02/29/quand-liberation-s-inquiete-de-la-presence-de-nombreux-candi-6216158.html
Des groupuscules néofascistes selon le plan antifas de Plottu et Macé tentent de se coordonner pour les municipales, fondant leurs espoirs sur les petites communes où aucun candidat ne se présenterait. Selon le plan antifas de Plottu et Macé, derrière les discours conquérants, reste la difficulté à monter des listes.
La Dissidence française, Civitas et la Ligue du Midi sont des formations aussi confidentielles que radicales – ouvertement fascisantes (sic !) selon le plan antifas de Plottu et Macé – mais qui participent pourtant au jeu démocratique, présentent régulièrement des candidats et comptent déjà une poignée d’élus, régionaux ou municipaux. Et leurs ambitions ne s’arrêtent pas là : elles entendent désormais conquérir des municipalités. Ces ultras ont scellé une alliance des droites pour le scrutin de mars prochain.
Sont-ils réellement en mesure de remporter des mairies ? Oui, à les en croire. Car ils ont un plan.
Selon le plan de propagande antifas de Plottu et Macé, Alain Escada, président du groupuscule catho-intégriste (???) (de tendance national-catholique) (???) Civitas, devenu récemment un parti, estime qu’il y aurait de 2 000 à 5 000 communes où il n’y aura pas de candidats aux élections municipales.
Pour Escada, il y a un risque pour ces communes : faute de candidat au scrutin des 15 et 22 mars prochain, elles pourraient être administrées par délégation préfectorale ou fusionnées. Une manière de mobiliser des électeurs ruraux de peur de voir leur village disparaître dans une entité plus large. En vertu du code électoral, si ses candidats sont les seuls à se présenter, ils seront automatiquement élus.
Sécurité et refus des réfugiés ! Selon le plan antifas de Plottu et Macé, ce serait mettre la main sur la gestion des bibliothèques municipales, des budgets culturels, et des polices municipales, selon un dirigeant de Civitas. Dans un RV nationaliste a été officialisée une « grande alliance » des droites : « Allons-nous offrir des subventions aux rappeurs et aux tagueurs ou alors servir le bien, le beau, nos traditions, nos coutumes ? »
Les Antifas Plottu et Macé dénoncent la Dissidence française (des ultranationalistes racistes ???), la charte des droites pour le scrutin met l’accent sur l’aspect sécuritaire et sur l’opposition à l’installation de centres d’accueil de migrants sur la commune. Un point que reprend à son compte Alain Escada (Civitas).
Selon le plan antifas de Plottu et Macé, ce n’est pas la première fois que des listes néofascistes (sic) concourent aux élections municipales. En 1971, Ordre nouveau (qui participa l’année suivante à la création du Front national) s’était déjà présenté devant les électeurs. Dans un contexte différent puisque Jean-Marie Le Pen et François Duprat n’avaient pas encore lancé leur parti. Les résultats avaient été mauvais, après une campagne marquée par les menaces et les affrontements de l’extrême gauche selon le plan antifas de Plottu et Macé. Pour autant, faut-il craindre une déferlante de maires néofascistes (sic) que dénoncent les Antifas Plottu et Macé dans les petites communes de France en mars ? Même le Rassemblement national, pourtant premier parti de France aux dernières élections européennes, peine à constituer des listes. Quelle est la capacité des partis radicaux à présenter des candidats dans ces milliers de communes sans candidats ?
Le fascisme islamo-gauchiste des bobos-déglingos Antifas Plottu et Macé : inquisition médiatique de l’ultragauche révolutionnaire corrompue jusqu’à la moelle du plan antifas de Plottu et Macé !
Quand Alain Escada espère créer un maillage territorial, le leader de la Dissidence française, Vincent Vauclin : « L’objectif est de faire élire au moins une vingtaine de conseillers municipaux », explique-t-il (contre deux actuellement, au Havre), reconnaissant qu’il leur sera difficile de composer des listes.
Vauclin affirme que des négociations locales sont engagées avec des listes divers-droite. Questionné sur les candidats et les communes concernés, il refuse de répondre, ne souhaitant pas exposer ses listes d’intérêt communal aux foudres de l’inquisition médiatique des bobos-déglingos antifas Plottu et Macé.
Pour Jean-Yves Camus, spécialiste antifas de la dénonciation de l’extrême droite radicale, l’objectif d’une vingtaine de conseillers municipaux paraît déjà très audacieux. Il n’y a aucun espace électoral pour ce niveau de radicalité politique. À l’exception de quelques élus ou de transfuges du RN, cela ne prend pas !
Le fascisme islamo-gauchiste immigrationniste des bobos-déglingos Antifas Plottu et Macé héritier du stalinisme dénonce : « Au sein de cette alliance des crânes rasés (sic !) et du goupillon (intégriste) (re-sic), la Dissidence française de Vincent Vauclin est la figure de proue. Il a réussi sa mutation en parti politique et il a mené une liste aux dernières européennes. Et si cette liste de la Reconquête a récolté 3 500 voix au niveau national, elle a réussi son pari en allant au bout. Ce qui n’a pas été le cas de la liste identitaire la Ligne claire portée par le chantre du grand remplacement Renaud Camus (qui s’est retiré) tandis que Civitas n’a pas pu se présenter, faute de moyens financiers.
Incitation à la haine des « antifascistes » Plottu et Macé, les collabos du pouvoir LREM ! Plottu et Macé, complotistes militants antifas obstinés, sont engagés dans la gauche de combat contre la Droite nationale.
Le plan antifas de Plottu et Macé sur Libération de gauche soutient les groupuscules d’extrême-gauche qui s’autoproclament les activistes du fascisme antifas en tant que mouvement politique et médiatique de l’ultragauche révolutionnaire. La chronique des cinglés bobos-déglingos antifas Plottu et Macé s’enrichit tous les jours. Ainsi, les pisse-copies Plottu et Macé abreuvent leur blog partisan de phraséologie ridicule à la mode islamo-gauchiste : « Faisons ensemble barrage aux fascismes identitaires ! » Comment nier la bouillie verbale qui résulte de leurs brouillons alimentés par leurs délires antifascistes ? Comment douter que l’esprit du mal qui inspire l’obsession maniaque antifasciste de Plottu et Macé veut faire la loi en France pour une destruction de la liberté d’expression et des moyens de la presse libre qui s’oppose à la propagande islamo-fasciste de Plottu et Macé ? L’hypocrisie des Antifas Plottu et Macé de l’ultragauche révolutionnaire considère comme une évolution normale le cancer de la France soumise aux migrants et aux islamo-fascistes.
La haine passionnelle des pisse-copies antifas Plottu et Macé détruit toute liaison logique entre leur obsession maniaque antifasciste et la réalité que vit le peuple français. Leur maladie antifasciste va dévaster leur organe de diffusion Libé après France Soir.fr, réduit à la diète après la ruine d’une entreprise de presse que plus personne ne lit. Leur haine antifasciste et leurs méfaits n’ont pas manqué de nuire à la presse de gauche. La ruine de cette presse de gauche est l’unique manière de faire barrage à l’islamo-fascisme et à la radicalisation des pisse-copies antifas Plottu et Macé. La haine passionnelle antifas des pisse-copies Plottu et Macé n’a pas besoin d’arguments à l’appui de leurs obsessions antifas maniaques ni de preuves, car leur attitude est purement dogmatique. Leur fonds de commerce se réduit au dénigrement systématique de la Droite nationale qui ne les oubliera pas et qui leur demandera des comptes pour la liste de leurs méfaits à l’encontre des Français. Il convient de faire cesser leur obsession maniaque antifas et leurs stigmatisations et diabolisations odieuses de la soi-disant extrême droite. Il faut dénoncer leur délire antifa qui dénonce les sites de la soi-disant fachosphère dans l’espoir de contaminer les mentalités en dénonçant les patriotes.
Plottu antifas : « En France, le renseignement redoute une « confrontation entre l’ultra-droite et le monde musulman« . Moralité à la Plottu : « La France est menacée par le terrorisme d’extrême droite. » Mais d’où parle Plottu antifas ? Plottu antifas dénonce les « droites extrêmes et radicales, et la fachosphère ».
Plottu antifas a déjà été pointé du doigt pour son côté militant. En 2018, le site Les Crises avait publié un billet dénonçant le traitement qu’il accordait à Jean-Luc Mélenchon. Plottu antifas a été candidat socialiste du mensonge aux municipales de 2014 : il ne faut pas s’attendre à ce que l’objectivité soit au rendez-vous !
Plottu et Macé, les collabos sectaires du pouvoir LREM, sont en réalité des militants. Ils ne cessent de combattre la vérité et l’honnêteté de l’information rigoureuse et équilibrée. Où sont la probité et la morale professionnelle en conscience que l’engagement militant des journalistes partisans ne cesse de bafouer ? Ils se moquent ouvertement d’être justes et honnêtes en militant pour la manipulation de l’information. C’est dire que l’esprit du mal croit pouvoir transformer l’information en propagande mensongère LREM-GOF-LGBT. Et si les militants collabos croient servir le pouvoir LREM, le mal reste le mal et ne devient pas le bien !
Moralité : L’information manipulée en propagande mensongère et l’incitation constante à la haine anti-fasciste de Plottu et Macé, les collabos du pouvoir LREM sur Libé, ne sont un secret pour personne !
Thierry Michaud-Nérard

0
0

10 Commentaires

  1. Connaissez vous quelqu’un qui lit encore Libé aujourd’hui ! …

  2. Herr Hermann von Knape, vous avez entièrement raison car parler d’islamo-gauchisme c’est comme parler de judéo-nazisme ou de lesbianisme hétérosexuel… L’islamo-gauchisme est l’alliance de la carpe et du lapin ; même l’union du lièvre et de la tortue serait plus productive. Tôt ou tard les gauchistes et les islamistes finiront par s’étripper joyeusement, j’ai rarement vu des gens se haïssant autant s’allier pour pouvoir arriver à leurs fins personnelles.

    • +1000000000000000000000000000000000
      Comme Gérard Miller, né le 3 juillet 1948 à Neuilly-sur-Seine,est un psychanalyste, professeur des universités, écrivain, réalisateur, acteur de théâtre et de cinéma, ainsi que chroniqueur à la radio et à la télévision française
      ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
      Avec un tel emplois du temps on se demande sur quelle spécialité il est capable de se concentrer ou de trouver du temps pour dormir !!!!

    • les articles de cet auteur sont toujours à rallonges, je ne lis que le début et j’arrête en cours, on sait tout ça, c’est du réchauffé, des redites, mais il se fait plaisir et ça doit meubler, pourtant TL ne manque pas d’auteurs, mais il y a les  » permanents « 

  3. Mais quelle tartine ! Tout ça pour des petites salopes, des djihadistes de l’intox.
    Qu’ils crèvent dans leur sang.

    • +100000000000000000000000000000000000
      Ils se la jouent révoltés pour grapiller quelques miettes de subventions ….a l’époque ou les réseaux sociaux font l’info dans l’heure ils ne leurs restent que les ragots des médiocres pour exister

Les commentaires sont fermés.