Après la crise, bien sûr qu’ils ne changeront rien

Non ! Ils ne toucheront pas, après, à leur système de merde ! Déjà, avant le Coronavirus, à peu près partout dans le monde, les peuples exprimaient leur ras-le-bol face à leurs gouvernants, des Gilets jaunes en France, aux gens de Hong-Kong, en passant par le Chili, le Soudan, l’Algérie et même le très musulman Irak, et j’en oublie bien sûr. Sans le dire expressément puisque chaque endroit a ses explications propres, les peuples ont tous en commun le fait qu’ils n’en peuvent plus d’être infantilisés, non pas par leurs gouvernants mais par les cliques qui se sont emparées des pouvoirs et qui ne méritent donc pas le nom de gouvernants. Or, il n ‘y a qu’une cause véritable à ce phénomène : la crise profonde du système représentatif. Les femmes et les hommes aspirent, plus que jamais, à se prendre en main. Ils ne veulent plus de tuteur, ils ne veulent plus d’un papa autoritaire qui leur dicte la conduite à adopter.

Avec l’incurie de l’Europe face à la crise du Coronavirus, on a vu ce qu’il en était du pouvoir politique, incapable de protéger ses citoyens. Pire ! Certaines nations, comme la Tchèquie qu’on croyait nation sérieuse et honnête, s’emparant de masques destinés à l’Italie, sont apparues comme nations voyous. Et d’ailleurs, qu’ont fait les 27, face au malheur italien ? Qu’avaient-ils fait auparavant, quand les hordes islamiques déferlaient sur les côtes de ce pays ? Bon ! C’est vrai – et cela a été dit récemment sur ce site – la très généreuse et très altruiste Allemagne, toujours la main sur le cœur depuis des siècles… a pris en charge 6 malheureux malades de la péninsule et un nombre identique de malades français. Vielen Dank ! Soyons sérieux : l’Europe n’est qu’un troupeau de 27 tortues affolées et enfermées sous leurs carapaces. On n’aperçoit même plus leurs têtes ! Et voilà qu’elle vient de se mettre d’accord pour étudier les candidature de l’Albanie et de la Macédoine du Nord. Franchement, ces gens sont barjots !

Alors moi, tout cela me donne envie de me défouler et de gueuler très fort  que la seule solution qui vaille, c’est de balancer une bonne fois pour toutes, et à grands coups de pieds dans le cul, tous ces parasites et incapables de gouvernants. Les mots gouvernants et gouvernements doivent être bannis à tout jamais. Le pouvoir politique appartient aux peuples, bon Dieu ! aux seuls peuples qui, aujourd’hui sont devenus adultes et n’ont donc plus besoin de papas et de mamans pour leur dire ce qu’ils doivent faire. Il est désormais fondamental de les laisser s’organiser par eux-mêmes. Bien sûr, au début et pendant un certain temps, il y a tout lieu de croire que çà et là, ça sera un peu le bordel ; c’est normal et c’est naturel. Mais ce n’est pas du tout évident, peut-être que les choses se dérouleront harmonieusement. Et de toutes façons, posons-nous la question : tout se passe-t-il dans l’harmonie avec les cliques qui nous ont dirigés et nous dirigent encore ? Instinctivement, les gens s’organiseront en collectivités naturelles. Cela s’est déjà produit en Espagne en 1936-1939 : l’expérience a très bien fonctionné, mais ce sont ces putains de communistes jaloux de sa réussite qui l’ont abattue.

Bon je sais, beaucoup d’entre vous vont dire que je me prends pour un nouveau Jésus, que je plane à dix mille. Ils vont m’objecter que contrairement à ce que disait Paul Valéry, les systèmes politiques sont immortels, que le système capitaliste est le seul vrai système économique qui vaille, qu’il n’y a pas d’autres possibilités pour la démocratie. Bref, qu’il ne faut surtout pas toucher à leur système de merde. Et dans quelques temps, quand le Coronavirus aura enfin disparu, beaucoup diront alors : « Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier » (2 Pierre 2 : 22). Dit autrement, l’assassin revient toujours sur les lieux de son crime.

CONCLUSION : puisque comme moi, vous êtes tous contraints au confinement, je me permets humblement de vous inviter à lire mon essai intitulé L’urgence démocratique aux éditions Presses de la Délivrance. Vous découvrirez, dit encore humblement, ce que j’entrevois comme voie naturelle pour enfin !!! vivre la démocratie. J’attends bien sûr dans la joie vos critiques acerbes, comme vous avez si bien l’habitude de me les adresser après avoir lu mes papiers, et de façon toujours tellement exhaustive. Merci à vous les amis !

Philippe Arnon

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Je pourrais citer tous les articles de la Constitution qui nous enserrent ….
    Ecrite par un Homme… qui n’a pas eu de successeurs dignes.
    Cahiers de doléances, Constituante, dans un Monde nouveau.
    Pas le « Nouveau Monde  » de Macron !
    Celui d’une Tradition Patriotique !

  2. Et vous qu’est-ce vous allez faire ? Plus de vacances dans les pays étrangers ? Plus de téléphones portables, plus d’ordinateurs. Vêtements achetés uniquement en France, nourriture achetée chez les petits commerçants et les producteurs. Accepter que notre niveau de vie diminue ?

    • Il faut sortir du piège ultra-libéral auquel nous devons de devoir importer portables, ordinateurs et vêtements et nous ré-industrialiser, fût-ce au prix d’une politique dirigiste et protectionniste. C’est ça ou la mort de la France qui ne sera plus bientôt qu’un pays au niveau du tiers-monde si l’on ne fait pas radicalement marche arrière.
      Non seulement c’est possible, mais d’autres l’ont fait avant nous : Roosevelt avec le New Deal et même Staline dans les années 30, qui a réussi à industrialiser la Russie, ce qui a contribué à vaincre l’allemagne 10 ans plus tard.
      Il faut VOULOIR et il faut du COURAGE. Autrement il faut chasser les traîtres qui nous gouvernent et il faudra peut-être botter le cul aux français.

  3. Le G20 va injecter 5000 milliards dans l’économie ….tout est dit ! Faire tourner la planche à billets va entrainer l’inflation et donc l’appauvrissement des peuples, avec une hausse des prix générale. Les taux vont remonter, la crise financière qui était annoncée va donc être précipitée.

  4. J’apprécie tes articles, Philippe.
    Nous sommes cocontributeurs de RL et je sais ce que ça représente…
    Ce qui se passera après, je ne le sais pas, mais je ne crois pas que ce sera très joli à voir et à vivre…!!
    Avec ces salopards qui nous gouvernent, il faut s’attendre au pire.
    C’est pourquoi il faut provoquer une guerre civile qui aura le mérite de faire réagir tout le monde et de pouvoir faire le ménage avec l’armée à nos côtés, cette fois-ci…
    Mais je pense que Macron est cuit.

    • Merci Laurent Droit pour ton soutien
      Le fait qu il n y ait que 3 commrntaires a mon article prouve que les Francais
      ne croient plus en rien. C est desesperant.
      Amicalement
      Philippe Arnpn

      • Bonjour, non, le peu de commentaires ne veut rien dire, beaucoup de gens vous approuvent mais ne savent pas quoi écrire de plus, mais n’en pensent pas moins. Je fais partie de la majorité silencieuse qui ne le reste pas toujours, je fais aussi partie des contributeurs de RL sous un autre pseudo. Ne désespérez pas et surtout continuez à écrire, vive la France, bien à vous, L.

        • Un grand tres grand merci a vous pour votre encouragement Lisianthus.
          Ca fait du bien
          Amicalement
          Philippe Arnon

        • Un tres grand merci a vous Lisianthus pour votre encouragement.
          Amicalement
          Philippe Arnon

        • Un grand merci pour votre encouragement Lisianthus.
          Amicalement
          Philippe Srnon

    • Je pense moi aussi, et depuis longtemps, qu’il faut provoquer cette guerre civile. Je l’ai même écrit à diverses reprises, sur RR également.
      Il faut crever l’abcès car s’il ne crève pas, ce sera la septicémie et c’est la France qui crèvera.
      Mais comment entrer en contact ? Car seuls chacun dans notre coin, nous ne pourrons rien.

  5. Après la crise, bien sûr qu’ils ne changeront rien
    ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    Qui peut le savoir ,que rien ne sera changé ….avaient ils pensé au corona virus qui leur est tombé dessus et qui paralyse tout leurs programmes économiques qui sont leurs seuls raison d’éxister et pour qui ils se battent en méprisant le peuple . Nous allons peut etre compter les patates dans le bac a légume ,mais eux malgré leurs mensonges télévisés ne vont surement pas s’endormir le soir l’ame sereine ….meme s’ils ont planqué mami et les tinanfants a l’ile de Ré ou a belle Ile

Les commentaires sont fermés.