Après la déception au Brésil, le succès en Israël

Comme les Italiens l’ont fait peu avant, lors de ce quatrième round électoral, en trois ans, en élisant une, certes petite, majorité de droite, les Israéliens sont enfin revenus à la raison. Le vrai succès, c’est qu’à l’heure de la rédaction de ce papier, le camp « populiste » est crédité de quinze députés. Le meilleur résultat électoral de cette composante, depuis la renaissance du pays en 1948. Mais il convient d’y ajouter les députés des partis dits « religieux » mobilisés contre la dérive « woke » de l’hétéroclite et aberrante coalition précédente. Ne fréquentant plus les merdias depuis vingt-deux ans, dans l’après-midi de dimanche, un ami me rapportait les dégueulis d’un déchet anti-juifs, sur le leader du « camp national » israélien, qu’il avait vus sur une chaîne du PAF. Ne boudons pas le plaisir de l’amertume affligeant les propagandistes nuisant dans les merdias hexagonaux, à l’annonce des résultats. Le plus jouissif étant les commentaires sur la chaîne israélienne francophone I-24, appartenant, comme c’est curieux, au proprio de BFMTV, en même temps que les publications antisémites : l’immonde torche-cul libé-raton. Quoique, connaissant un peu ce patron, j’ai sur ce paradoxe, une explication personnelle mais plausible. Elle achèverait ceux qui s’empoisonnent avec ces merdias.

Dans ses premières interventions après les estimations, Benjamin NETANYAHOU a enfin insisté sur la nécessité pour le prochain pouvoir, d’agir contre la cherté vertigineuse du coût de la vie et les disparités sociales en Israël. Ce n’est pas trop tôt. Bien sûr, ceux qui profitaient de la précédente coalition de baltringues sont déçus. Mais, dans le domaine intérieur, le vrai bouleversement sera moins spectaculaire. En effet, il consistera à retirer aux rats de palais cooptés, de la « michpate êlione » (cour suprême), appelée aussi « bagats », le pouvoir tout à fait anormal qu’ils se sont arrogé au fil des ans. Pouvoir qui leurs permet d’invalider des lois votées par les députés, quand ces lois ne sont pas conformes à leur idéologie gauchiste. Ces saletés de rats avaient non seulement interdit, mais qualifié de « terroriste », le meilleur patriote juif de ces derniers siècles, le regretté Méir KAHANE H.y.d. (H.y.d. acronyme de « Hachem yinkom damo » – Dieu venge son sang – formule utilisée en parlant d’une personne assassinée). Il est l’inspirateur du parti « Otsma Yehoudit » (Force juive) de BEN-GVIR, tant détesté par les déchets anti-juifs du monde entier. En la matière, on trouve en Israël, l’équivalent des sinistres RINO américains. Le plus nuisible d’entre eux, Guidon SAAR, heureusement dégagé du Likoud, vient de se prendre un beau râteau. Donc, il ne faut pas s’attendre à des changements spectaculaires à court terme. Certes, surtout en Israël, il conviendra d’alléger sensiblement, les restrictions inadmissibles, imposées aux soldats, de tirer contre les terroristes nazislamistes. Ce minimum sera un test pour le gouvernement. Comme quoi, il n’y a pas qu’en France que les déchets nazislamistes sont protégés par les tarés au pouvoir.

Sur le reste de la politique intérieure, il y va en Israël comme dans les autres pays « occidentaux ». La coalition sortante s’acharnait à détruire le caractère juif du pays. En Israël, comme ailleurs, la majorité ne veut pas d’une théocratie. Mais en Israël comme ailleurs, la majorité est attachée à son identité nationale. Et en Israël comme ailleurs, la Religion (avec un R majuscule) est l’axe central de l’identité. Or, partout dans le monde, y compris les pays musulmans tolérants, les « mondialistes » sapent tant qu’ils peuvent ces identités. Ils sont les principaux ennemis des patriotes de tous les pays.

Sur le plan international, on n’attend pas de changements spectaculaires avec les pays arabes de la région. Si ce n’est une clarification sur les intérêts stratégiques du pays. Mais cela devrait aller dans le sens de meilleures relations et de davantage de confiance. Les relations avec le pouvoir US usurpé, devraient en pâtir un peu. Le Premier ministre rotatif sortant avait fini par céder aux pressions occidentales le poussant à soutenir l’Ukraine. Il est donc probable que le prochain gouvernement israélien revienne à plus de raisonnable neutralité. Quant aux relations avec l’exécrable Union européenne, il n’y aura pas de changement. Le pragmatisme continuera. Car, si depuis toujours l’UE est ostensiblement anti-israélienne dans ses discours politiques, la réalité fait que les relations économiques et scientifiques entre Israël et les pays de l’UE sont florissantes.

Alors, d’un point de vue antimondialiste, félicitons le prochain gouvernement israélien et souhaitons-lui plein succès.

Charles DALGER

image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. Qu’en pense la communauté juive qui se la coule douce en Amérique du Nord ?

  2. plus facile pour l extreme droite d arriver au pouvoir en Israel qu en France et meme qu en Italie on dirait

  3. Quand j’ai su que Bibi avait remporté les élections, j’ai éprouvé un immense soulagement !
    Merci pour votre article : seul le LIKOUD est capable de maintenir ISRAEL hors de portée des ingrats et des minables fils vendus à l’ennemi. Ceux-là ne sont pas dignes des souffrances et des espoirs de leurs parents et grands parents.
    Ils veulent qu’Israël redevienne du sable là où tellement de belles choses ont été construites ? Merci Bibi d’être là !
    Les Arabes sont les meilleurs clients des chaînes pornos, qu’ils continuent à se chatouiller en rêvant d’Israël ! C’est tout ce qu’ils savent faire.

  4. quelle est la position de Netanyahou sur l’escroquerie des pseudos vaccins anti covid ?

  5. netanyahou, n’est ce pas celui qui vendait des armes efficientes aux azerbaidjanais pour qu’ils terminent la choah des arméniens

  6. « Alors, d’un point de vue antimondialiste, félicitons le prochain gouvernement israélien et souhaitons-lui plein succès. » Amen !

    • Le mondialisme est dans les gênes des Juifs ashkénazes, mais un mondialisme ou les Juifs seraient les maîtres du monde et auraient la responsabilité d’emmener, par leur supériorités de peuple élu, les Nations vous vers la félicité. C’est que que leur incisent dans leurs cerveaux la majorité des Rabbins. Beaucoup de Rabbins leur enseignent que le Messi ( ne le voyant toujours pas venir, ayant craché sur le vrai, Jésus, quand il était là) c’est le peuple juif tout entier. Mais, Bibliquement Dieu a un autre plan, :  » Mes voies ne sont pas vos voies, mes pensées ne c sont pas vos pensées et mes manières d’agir ne sont pas vos manières d’agir » Dit-Il dans la Bible en Isaïe.

Les commentaires sont fermés.