Après la dictature sanitaire, la tyrannie du réchauffement climatique

Comme l’indique l’état d’arriération de la politique réchauffiste, la notion d’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine apparaît comme la plus trompeuse. L’idée réchauffiste obscure passe pour une idée claire. La propagande animiste de l’Église de climatologie impose un concept pseudo-scientifique où un thème abstrait remplace les données de l’observation. Ce dogme réchauffiste n’exercerait pas sa séduction sur les esprits et ne provoquerait pas une impression de transparence s’il n’était imposé par une propagande médiatique incessante et par des impressions vagues qui tomberaient sous le sens ! Ben voyons !

Les mensonges réchauffistes jouent un rôle dans la propagande de l’Église de climatologie. C’est une réalité. Mais peut-on penser le réchauffement climatique, si la notion en qui on a confiance interdit justement de penser cette réalité, en annulant le comment, pour le pourquoi de l’origine humaine imposée à l’avance ?

Les mensonges réchauffistes sont commandés et inscrits de force dans les esprits faibles, seulement parce qu’ils correspondent à la propagande médiatique imposée comme une fausse évidence, hors de toute critique, alors qu’elle n’est pas fiable et qu’elle obscurcit la question du réchauffement climatique vrai.

La propagande médiatique montre qu’une fausse information réchauffiste manipulée doit pouvoir imposer des comportements de soumission des peuples à la doctrine réchauffiste. Pour atteindre cet objectif effectivement décisif, l’efficacité idéologique de la propagande réchauffiste doit rendre inexplicables les vrais problèmes posés par le réchauffement climatique vrai. Le produit falsifié le plus dangereux de la propagande réchauffiste contre l’intellect des peuples, c’est l’histoire inventée par l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine. Car cette propagande efface la réalité du réchauffement climatique vrai.

L’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine empêche la connaissance de la réalité du réchauffement climatique vrai. Rien n’est en effet plus spécieux qu’un obstacle à la connaissance de la réalité puisque la propagande réchauffiste fait poser le problème de la fausse connaissance scientifique.

L’idéologie du réchauffement climatique ignore que les « révélations du réel sont toujours répétitives » et le fait qu’on « ne peut connaître que contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites » (Bachelard, La Formation de l’esprit scientifique). C’est pourquoi la vérité sera une erreur rectifiée !

La construction de la vérité scientifique impose la déconstruction du mythe du réchauffement climatique d’origine humaine qui entrave l’examen des valeurs subjectives de la fausse science qui lui sont attachées !

L’idéologie du réchauffement climatique est la contre-pensée de la fausse science En Marche !

Penser la raison politique du mythe du réchauffement climatique d’origine humaine oblige à penser jusqu’au bout la plus insupportable propagande réchauffiste de l’Église de climatologie enfermée comme dans un tunnel. Question : « À quoi sert le mythe de l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine ? Qui s’en sert et comment ? Quel rôle joue-t-il, sur la scène politique, pour la dictature contemporaine et pour la soumission des peuples ? C’est l’histoire d’une illusion comme préalable à la domination totalitaire des zélites contre les peuples soumis par Macron à la tyrannie du mythe du réchauffement climatique d’origine humaine !

Pourtant, l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine fait de plus en plus vilaine figure, ce qui ne l’empêche pas de figurer partout, dans tous les médias collabos, pour faire un semblant d’actualité. Le malin génie totalitaire des zélites des sociétés modernes ne fait pas fonction de protection des peuples !

Dans l’opinion, les climato-sceptiques sont perçus comme la bête noire de l’Église de climatologie.

C’est pourquoi la propagande réchauffiste crie au blasphème : Tous contre ! Sus à l’ennemi !

Et la propagande médiatique réchauffiste de venir à la rescousse. Pour cela elle maquille, intoxique, réprime, aveugle, embrigade, enferme, manipule, endort et tue. Elle refuse d’en finir avec le simplisme des paroles stéréotypées de la tyrannie du mythe, de l’esprit de système, de l’ère du soupçon, avec ses œillères, ses sentiers battus, pour imposer le vide idéologique réchauffiste et falsifier le réel face à la colère des faits.

Ainsi, les médias du bourrage de crâne de Macron parlent selon l’esprit réchauffiste du temps pour faire avaler les lieux communs des mensonges du mythe du réchauffement climatique d’origine humaine !

Il convient de prendre au sérieux la rumeur réchauffiste à l’origine de nos dégoûts. C’est pourquoi, les célébrations stéréotypées de l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine par Macron ratifient, chaque année, l’adage selon lequel : « Plus le mensonge répété en boucle est gros, et plus ça passe !

Les stéréotypes des médias du bourrage de crâne de Macron sont les figures majeures de l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine ! Le redoublement des mensonges dans la dénonciation des climato-sceptiques est une loi du genre de la propagande médiatique réchauffiste. C’est pourquoi, le bourrage de crâne par la propagande réchauffiste de Macron a quelque chose de dérisoire.

La France vomit les mensonges de Macron sur les migrants et les islamistes qui lui ont fait tant de mal. La France vomit les mensonges de Macron qui ont permis aux Français de recevoir comme juste et vrai le slogan des islamo-gauchistes révolutionnaires : « Les migrants : Une chance pour la France ! »

Combien sont haïssables les mensonges du réchauffement climatique d’origine humaine ! C’est pourquoi, avec le bourrage de crâne par la propagande réchauffiste de Macron, il y a de la haine dans l’air, et de la colère dans les mots. Et il y a un décalage chronologique entre l’énoncé de la détestation de Macron et les énoncés de la propagande réchauffiste de Macron reconnus comme très détestables.

Question : Qui sont les idéologues ? Mais tous les journalistes le sont ! Chacun sait que l’idéologue devrait être le contraire du journaliste. Tous les journalistes sont les adeptes de l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine ! Les journalistes sont les adeptes chimériques, doctrinaires et songe-creux pour imposer l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine contre la réalité. Et c’est leur infamie !

Les scientifiques compétents et climato-sceptiques sont ceux qui répugnent à l’esprit de système et à l’intolérance dogmatique de la propagande réchauffiste de Macron. Les climato-sceptiques sont partisans de l’honnêteté intellectuelle, et c’est pourquoi ils s’adressent aux honnêtes gens pour les mettre en garde contre la malhonnêteté intellectuelle du bourrage de crâne de la propagande réchauffiste de Macron.

Avec Macron, la fermeture idéologique de Fessenheim est bien pire qu’un scandale de plus !

Sébastien Richet : « La fermeture de Fessenheim n’est ni économique, ni écologique, mais politique ».

La fermeture idéologique de Fessenheim sous le chantage des écolos-gauchistes révolutionnaires n’est qu’un nouveau gaspillage des ressources énergétiques de la France, et de l’argent des contribuables qui s’envolera avec ce coup foireux contre Fessenheim, grâce à la médiocrité opportuniste de Macron soumis à Merkel et aux écolos-gauchistes allemands qui ont fermé leurs centrales nucléaires au profit du charbon !

Sébastien Richet : « Pourquoi sacrifier une centrale qui fonctionne très bien, qui évite d’aggraver un déficit commercial important, et qui permet de rester dans le cadre des accords de Paris au sujet des gaz à effet de serre ? Les manipulations électorales et les accords entre l’Allemagne et la France sur Fessenheim conduisent à une décision politique opportuniste, ruineuse et absurde, de fermeture d’une installation qui fonctionne parfaitement, 24 heures sur 24 sept jours sur sept, comme Beznau, en Suisse, son aînée de 8 ans.

Christine Tasin, Résistance républicaine : Énorme, incroyable, scandaleux : la France a rallumé 2 de ses centrales à charbon ! 2 centrales sur 4 rallumées dès le 10 septembre, alors qu’il faisait très doux et ce n’est pas suffisant, on a importé de l’électricité d’Allemagne produite avec du charbon ! 22 à 24 réacteurs nucléaires sur 56 sont à l’arrêt. La maintenance a été repoussée à cause du confinement… Sans parler des 2 réacteurs de Fessenheim fermés depuis le 30 juin sous pression des (écolos-cons) et de l’Allemagne qui, ainsi, vend son électricité produite avec du charbon ! La faute à qui ? À Hollande, qui, en 2012, avait promis sa fermeture à EELV en échange de leur soutien pour avoir une majorité parlementaire. Or, les éoliennes et les hydroliennes qui sont partout ne représentent que 2 % de la production électrique française !

L’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine a fait une entrée fracassante dans les livres d’école et dans les sciences sociales. C’est pourquoi, en France, l’histoire officielle des idées s’oppose à la réalité historique du réchauffement climatique vrai. Le comble de cette histoire officielle mensongère est la fin de l’instruction à l’école imposée par des idéologues liés aux couches les plus basses de la société !

Avec Macron, l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine s’est libérée de toute vérité scientifique en acquérant un droit de cité et surtout un droit de péage aux frais des classes moyennes qui travaillent ! Sa mise en scène, de notoriété publique, a vu son succès médiatique et universitaire lié à celui de la théorie marxiste révolutionnaire qui lui sert de fondement. C’est dans les années 1980-1990 que l’idéologie écolo-marxiste du réchauffement climatique d’origine humaine a atteint son comble dans le débat politique.

Les questions du réchauffement climatique d’origine humaine et de l’utopie, comme de l’idéologie contre la connaissance scientifique, ont été la tarte à la crème des faux-débats fastidieux jusqu’à la nausée sur les télés vulgaires pro-Macron qui ne cessent de mentir jusqu’à l’écœurement. Mais tous ces faux-débats sur le réchauffement climatique d’origine humaine n’impliquent pas qu’un tel réchauffement existe.

La mise en scène d’une pseudo-science du réchauffement climatique d’origine humaine est le chemin qui mène à l’enfer de l’intelligence, pavé des fantômes inconsistants de Macron, jusqu’à leur évanouissement pur et simple à un stade postérieur de la connaissance de la réalité du réchauffement climatique vrai.

La religion du réchauffement climatique d’origine humaine comme on l’invente avec la propagande de Macron, c’est l’imagination qui vient prendre place dans la case laissée vide par la totale insuffisance de connaissance liée à la science descriptive du climat. C’est sur l’être de Dieu que l’esprit humain a réalisé les plus grands prodiges et témoigné de plus de profondeur métaphysique, mais personne aujourd’hui n’en tirerait argument pour conclure à son existence, sauf à ranger parmi les argumentations la preuve de l’existence de Dieu par la théologie elle-même. Ainsi, il en va des sciences sociales comme des sciences religieuses. Mais de ce qu’il y a recherche ne découle pas qu’il y a sûrement quelque chose à trouver ! (Régis Debray)

L’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine survit avec Macron comme la propagande réchauffiste qui se matérialise en taxes, en fonctionnaires, en enseignement, en profiteurs et en escrocs !

Malgré cela, l’idéologie fabriquée du réchauffement climatique d’origine humaine existe et se répand dans les médias uniquement comme propagande abstraite. L’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine impose des idées qui n’en font pas un outil d’analyse scientifique, ni même un sujet réel.

L’astrologie existe avec ses illusions, ses traités et ses marchands. Et la réalité sensible des astres de notre galaxie dans le ciel donne du crédit aux horoscopes ! Mais l’astrologie est à l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine ce que l’astronomie est à la science du réchauffement climatique vrai.

L’histoire des civilisations n’a pas peu fait pour le progrès de l’astrologie comme de l’idéologie du réchauffement climatique d’origine humaine, et cela pour alimenter le feu de l’enfer du sens commun.

Le manque d’objectivité scientifique des notions avancées pour justifier le réchauffement climatique d’origine humaine fait qu’il n’a été ni infirmé ni confirmé. On se limitera à ce constat : il y a d’un côté une série de phénomènes observables comme le climat et les astres dans le ciel et d’un autre côté des systèmes d’interprétations comme l’astrologie pour faire croire au mythe du réchauffement climatique d’origine humaine.

Le fait est que le mythe du réchauffement climatique d’origine humaine repose sur deux mensonges, celui de la fausse science et celui de la morale vulgaire pour culpabiliser, taxer et punir les gens des classes moyennes qui travaillent.

Tout écolo-gauchiste anti-capitaliste révolutionnaire dit vrai. Redresseur de torts, il dit ce qui est juste pour imposer la révolution mondialiste totalitaire pour la soumission-soviétisation des peuples libres.

La religion du réchauffement climatique est le contraire d’une connaissance scientifique adéquate. Et la propagande réchauffiste de Macron pour soumettre les Français est le contraire de la probité intellectuelle.

La propagande est un mauvais signe pour une connaissance qui vise l’objectivité scientifique. Et la propagande réchauffiste de Macron vise à dévaloriser la culture scientifique et à en changer les valeurs !

C’est pourquoi, en France, il convient de lui laisser le bénéfice de la malfaisance des écolo-gauchistes sectaires contre toutes les valeurs morales, et le bénéfice de la méconnaissance des sciences du climat et de la mauvaise foi comme label d’infamie de tous ces faux jetons socialistes LREM.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

53 Commentaires

  1. Mais qu’est ce que je ne peux pas la supporter la mongole ! Une 9 para en pleine gueule sans hésiter !

    • Vous rendez vous compte de ce que vous osez écrire ? : Une personne vous insupporte ( ce qui peut se comprendre ) et vous voulez la tuer d’une balle dans la figure !

      • «  »vous voulez la tuer d’une balle dans la figure ! » » je m’interroge : les « zeurelesplusombres » seraient elles un phénomène universel et intemporel ???

      • C’est ça la guerre, ce ne sont pas des bougies et des nounours sur fond de marche blanche.

  2. Le rechauffement climatique doit il obliger les français a recevoir tout ceux qui « sois disant  » en subissent les conséquences ? La France elle aussi n’en subit elle pas elle aussi les effets nefastes ? L’Arabie saoudite grande comme dix fois la France avec ses milliards ne pourraient elle pas aussi prendre part a cet élan de générosité principalement envers les adeptes de sa religion ? N’y a t il qu’aux pays des ignobles « kouffars  » que la générosité est de mise ?

    • Oui , on renvoie tous ceux qui sont « en situation de migration » (joli terme hein) en Arabie avec un seau et une pelle et tout le monde sera content.

      • Vous les preferez chez nous avec un couteau (comme a la cathédrale de Nice) ou avec une kalash (au bataclan ) ……je prefere pour mes compatriotes qui pleurent les leurs ,les voir dans le désert avec un seau et une pelle se diriger vers une « CAF » saoudienne nettement mieux créditer que le sont les notres

    • La generosite politique est la monnaie d’echange qui sert d’huile afin de mener a bien l’agenda des politiques au pouvoir.

      • Il est facile pour certains de se faire passer pour des généreux en invitant du monde a la table de la France , quand les memes généreux envoie la facture du traiteur au petit peuple contribuable qui trime chaque jour pour faire tourner le pays …..Je me suis rancardé et me suis aperçu que ces memes généreux etaient ceux qui se serraient le moins la ceinture lorsqu’il était question de participer !!!

  3. On a mis aux manettes les « baby wangers » (branleurs) qui ont atteint le point Godwin de l’amateurisme et de l’incompétence. Quelle d’échéance, quelle tristesse pour ce pauvre pays.

  4. Le terme « vérité scientifique  » est incorrect du fait que la science n’est que la construction d’un chemin qui tend à conduire asymptotiquement vers la vérité sans jamais l’atteindre..

    La définition d’une vérité, c’est pour moi « un truc qui peut-être vérifié, qui est réel -ce qui est rarement possible d’ailleurs car le réel n’est pas non plus certain du fait qu’il fasse l’objet d’ observations- »

    La vérité n’est donc pas scientifique, d’ailleurs, on l’a bien vu avec les fameux « comités scientifiques détenteurs de la vérité vraie » mis en place par notre VRAI gouvernement.

    Pour le climat, il faut discuter maintenant du « changement » climatique et plus du « réchauffement » vu que depuis 5 ans la Température n’augmente plus (et ceci est une VÉRITÉ qui n’a pas besoin d’être scientifique !!)

    • La vérité scientifique n’est que provisoire, pour autant qu’elle aura pu résister aux tentatives de falsification (réfutation) selon Karl Popper.

  5. trois usines de production d’électricité au charbon réouvertes, voilà du nouveau en france mais chut, le charbon importé ne pollue pas!

  6. Je lis pas l’article, j’ai pas le temps, et c’est un peu toujours la même chose, mais j’en profite pour préciser que si j’arrive à trouver la force, le courage et le temps d’écrire un prochain article, il sera consacré à l’urgence de comprendre que nous devons nous tourner vers le véhicule électrique le plus vite possible, non seulement pour ne plus dépendre des producteurs de pétrole prochainement, mais aussi et même surtout parce quand les choses vont devenir ultraviolentes, de l’essence, il n’y en aura plus tout simplement. Je ne parle pas du tout de réchauffement ou d’écologie ici, seulement de stratégie de combat. Compris ou pas, j’aurai fat mon devoir, c’est la priorité, même si je préfèrerais aussi trouver la recette du sésame vers les cerveaux, mais je ne suis pas assez doué pour ç

    • Clamp ne jure que par le véhicule électrique,qui est une énoooorme imposture.Car il faut être sérieux et réaliste les véhicules électriques ils seront conçus en utilisant l’énergie fossile et il ne faut oublier que ces véhicules seront transportés jusqu’au points de ventes par des véhicules roulant grâce à l’énergie fossile.Je rappelle également que beaucoup de bâtiments sont chauffés grâce au pétrole.C’est curieux depuis quelques années nous entendons plus les arguments nous surinant la fin du pétrole!
      Depuis quelques années nous sommes rentrés dans l’ère du charlatanisme,du manichéisme,du chamanisme et de la sorcellerie:l’ignorance progresse.

    • Et la marche à pied ?
      Quoi de plus écolos ?
      9 mois à fabriquer sans utiliser ni plastique ni énergie fossile, garantie à vie, 100% bio

    • Dis moi grand gourou omnipotent électrique, Ton électricité, tu la produis comment.. en pédalant ?.. il faudra bien brancher les bagnoles et autres usines électriques sur une centrale nuke ou à charbon ou à ma zoute…et si tu veux rouler avec de l’éolien ou du solaire t’es pas arrivé !
      Personnellement, je suis pour les voitures à ressorts mécaniques..un peu comme les montres à l’ancienne, c’est top, pas de batterie, peu de déchets.. mais il faudra toujours de l’énergie pour remonter les ressorts.
      Les bagnoles électriques à batteries, clairement c’est naze à tout point de vue (sauf pour le conducteur car la conduite est super sur les Tesla)

      • Voici ma question:combien coûte une Tesla équipée d’un moteur électrique.D’ailleurs je rappelle qu’une voiture à moteur thermique est équipée d’une batterie qui fournit de l’électricité pour faire fonctionner ses feux de croisements et ses feux longue portée et aussi ses essuie glaces

      • BERNARD, il ne faut pas oublier non plus que les composants des batteries viennent de pays exot…euh…je veux dire lointains. Si un jour ils ne voulaient plus nous les vendre ce serait le caca.
        Histoire de rire je suis pour les moteurs à élastique…. comme certains petits avions jouets de ma jeunesse.

        • Ok, mais un ressort n’est aussi qu’une sorte d’élastique .. je parie qu’on y viendra.
          Si j’avais besoin d’argent, je me lancerait dans le dépôt de quelques brevets à ce sujet.. mais si ça peut donner des idées à certains.. Surtout que le principe est assez simple, ensuite il faut trouver le bon matériau efficace pour les « ressorts » !

      • Et voilà, je les attire par grappes. Pas une seule réponse qui mérite le moindre éclaircissement, juste une désolation infinie. Au moins, le monde aura pas volé sa baffe, et elle va être punchy.

        • Je vais quand même répondre parce que malheureusement pour moi, je respecte mes principes : @Bernard : oui, le nuke, je suis pour le nuke à fond, où est le problème ? Quand la guerre sera arrivée, s’il faut utiliser même du bois pour produire de l’électricité, on le fera, à la guerre comme à la guerre. Je pense que tous les intervenants sur mon commentaire ont oublié de le lire, que m’importe l »écologie dans mon propos, je parle juste d’indépendance et d’autonomie ( différent ), lisez avant de répondre, c’est quand même assez simple à comprendre et facile à faire. Moi je n’ai pas lu l’article de TMN, c’est vrai, mais je ne l’ai pas commenté non plus.

          • Je ne vous ai pas critiqué « sur le fond »
            Mais juste sur « voiture électrique ».. car franchement, je n’y vois absolument aucun intérêt (bilan écologique, ressources rares, nobium, lanthanides, lithium, cobalt, néodyme).
            A une exception cependant, si on arrive à remplacer les batteries par une pile à combustibles (filière hydrogène)
            Malheureusement, on en est très loin avec la techno (très chère, s’use rapidement, peu dynamique. donc il faudra de toutes manières des batteries tampon.

            • Bernard, le batteries sont condamnés à progresser sur tous les plans, même les moteurs électriques vont le faire. L’intérêt que vous ne voyez pas bien que je n’ai parlé que de lui dans mon commentaire est strictement patriotique : il s’agit de ne plus dépendre du pétrole pour le plus subir la pression eurabia dans un premier temps et ensuite parce que tôt ou tard il y aura guerre, non seulement en France mais même au-delà, et il n’y aura plus d’essence, le peu qui sera disponible sera réservé aux véhicules d’état, si on veut encore pouvoir se déplacer rapidement, il faudra disposer de voitures électriques, du moins tant que nos centrales tourneront. Je ne parle ici que de stratégie, tout le monde me répond sur le terrain de l’écologie que je n’ai pas évoqué du tout, c’est fou ( ! ).

  7. Le climat se modifie, c’est un fait et ce n’est pas nouveau. Je ne sais pas si ces changements sont dus exclusivement à une cause humaine, mais si c’est le cas c’est la démographie qu’il faut incriminer. Mais cet aspect du problème, les écolos gauchistes et les dirigeants du monde se gardent bien de l’évoquer.

  8. Depuis plus de deux millions d’années, la terre passe de périodes glacières en périodes interglacières,qui aujourd’hui est holocène, période qui a commencé il y a 11 700 ans. Le climat de la terre n’a jamais été stable depuis son existence…Peut-on dire que le réchauffement climatique est dû au comportement de l’homme ?

  9. Plus de nouvelles de Greta Carbone , la poupée barbante, voix de son Soros ?

  10. Je ne suis pas d’accord avec toi Thierry…la planete va mal, trés mal…elle survivra à notre présence, quand nous aurons disparu, c’est sur, elle a 4 milliards d’années d’existance, MAIS nous nous allons en chier !! nos enfants vont en baver et en crever !
    des milliards de tonne de plactique dans les oceans, des continents entiers de plastique, des endroits de la terre vidé de toute vie (vegetale et animale) des nappes phréatiques polluées ou séchées, montée des oceans, et temperatures en hausse chaque années…ce qui va générer des migrations de plusieurs millions de personnes vers le nord…alors oui, on est dans la merde !!!!!

    • Vous avez absolument raison à propos de toutes les formes de pollution et de gaspillage éhonté des ressources de la planète. Mais un développement raisonné n’implique pas la folie des anti-CO2 !

  11. A la voir je m’attends toujours à ce qu’elle hurle : « il faut bouter le carbone hors du globe « …

  12. La menace du réchauffement est apparue à la chute du mur de Berlin.
    Les gouvernants ont remplacé la crainte de la guerre froide par la crainte du changement climatique (rappelez vous les photos du trou de la couche d ozone dans le ciel ..les calculs de CO2 jusqu’à incriminer le pets des vaches…).
    Et ça marche 🙃

  13. le réchauffement climatique attribuée à une origine humaine a le même objectif que le Covid: trouver des alibis pour imposer à l’économie occidentale un NON développement durable c’est à dire laruiner et la lutte contre l’énergie nucléaire a pour but de désarmer ce même occident.

  14. les escroqueries progressistes se succèdent
    -Imputation des variations climatiques à l’Humanité
    -Rejet du seul traitement efficace en amont contre le virus chinois
    -Importation d’un lumpen électorat musulman sous prétexte de droit d’asile
    -Fraude électorale anti souverainisme aux USA

  15. Ce midi j’ai pris un p »tit gorgeon de vin blanc FRAIS. J’ai mangé un steack tartare, donc cru et FROID, j’ai fini par un sorbet citron GLACÉ.

    Pas de réchauffement dans ma cuisine !

    Alors, tu m’aimes GRETA ?

    …moi non plus merdeuse….

  16. A chaque fois que je vois cette pauvre Greta ça me fait de la peine
    On voit bien qu’elle a un petit souci
    Il faudrait qu elle se trouve un petit copain et qu elle sorte de l emprise de sa famille

  17. Je vous annonce de bonnes nouvelles !!!
    https://www.lepoint.fr/invites-du-point/julien-damon/diminuer-les-retraites-de-10-quelle-bonne-idee-23-11-2020-2402183_2968.php?M_BT=4023269515#
    Et puis il va surement falloir augmenter les cotisations d’assurances ,le papounet du sauvageon est insolvable et ne gagne rien au tiercé (l’argent du shit part en algérie via western union)
    https://www.fdesouche.com/2020/11/23/encore-un-bus-incendie-a-sartrouville-le-maire-reclame-la-suppression-du-service-la-nuit/

  18. Le retour de Greta Mongolito . Il est temps de la mettre dans un établissement spécialisé gauchiasse.

  19. bonjour à vous ; comme d’habitude , j’assume mes écrits pieces en main ;
    1° qui nous parle de la dérive du pole Nord vers l’Est : vérifiable sur toutes les cartes
    de l’IGN et de Navigations
    2° qui nous parle du fait que les Aurores Boréales sont maintenant proche de la Sibérie
    3° qui nous parle de la fonte progressive du « permaforts »je ne me souviend pas de
    l’orthographe du nom ; cette fonte dégage du méthane et la Russie à averti :
    ce réchauffement va libérer des microbes et virus inconnus ;millénaires qui vont
    se libérer par décongélation .
    4° fonte des glaciers de l’Artique du à la dérive du Pole Nord elle est progressive et
    irreverssible . Ce n’est pas l’activité humaine qui en est la cause mais bel et bien un
    processus naturel qui en principe à déjà eut lieu .
    le Gueux13

  20. TAXES, MENSONGES et IDÉAUX : réchauffement climatique, la plus grosse arnaque du siècle bien orchestrée.
    Et quod de ce pauvre Laurent Fabius, la Fée Clochette de la Cop21, qui grâce à son rôle dans ce raout aurait aimé recevoir le Prix Nobel de la Paix, comme jadis en 2007 son homologue Al Gore, cet autre faux expert climatologique (autoproclamé) et vrai diffuseurs de thèses alarmistes tellement abracadabrantes qu’il a été contredit (conjointement à ses acolytes du GIEC) même par son propre camp, Greenpeace en tête ?

Les commentaires sont fermés.