Après la victoire sur Médine, il faut continuer le combat

Publié le 26 septembre 2018 - par - 6 commentaires - 479 vues
Share

Nous avons profité de la conférence de presse du vendredi 21 septembre, à Paris, pour faire plus ample connaissance avec un patriote des plus déterminés, Denis Collinet…

Riposte Laïque : Pouvez-vous d’abord vous présenter à nos lecteurs qui, pour la plupart, ne vous connaissent pas ?

Denis Collinet :  Bonjour Pierre, je suis donc Denis COLLINET, fondateur du groupe « Les Barjols » et président de l’association qui porte le même nom. J’ai 59 ans et je vois mon pays se dégrader lamentablement. Il n’est pas besoin d’avoir un cerveau super-développé  pour analyser et imaginer l’avenir de notre pays. Il suffit de regarder et d’écouter ce qui se passe autour de nous. L’avenir de notre pays, c’est cela qui préoccupe le groupe patriotique et, je le souligne, apolitique, « Les Barjols ».

Beaucoup pensent qu’à notre époque, un pays tel que le nôtre ne peut être détruit. Malheureusement, la pitoyable gestion du pays et le complot pour faire de la France un « atelier de production » qui apportera un énorme profit pour les grands financiers et l’apparition d’un nouveau mode d’esclavage pour les résidents (et donc la majorité de notre peuple), sont programmés et se mettent en place.

J’aime mon pays et je participerai avec mes modestes moyens à le défendre, personnellement mon devoir est de faire le maximum pour que mes enfants et petits-enfants ne soient pas les victimes de la soif destructrice de quelques personnages manipulateurs.

Riposte Laïque : Vous êtes également le fondateur des « Barjols ». Pourquoi ce nom, et quel est l’objectif de votre association ?

Denis Collinet : Lorsque les légionnaires sont arrivés au Mali, les habitants les ont ainsi nommés… C’est un petit clin d’œil aux légionnaires.

Pour le groupe « les Barjols », notre mission est de contribuer à la lutte contre les objectifs déplorables de notre gouvernement, contre la majorité des directives européennes, contre cette immigration qui, pour plusieurs raisons que nous abordons quotidiennement, contribuera, à terme, à devenir « le remplacement » de notre population. Évidemment, nous sommes extrêmement inquiets de la montée fulgurante de l’islam en France, soutenue par les mêmes personnages nommés précédemment.

L’association, quant à elle, a pour but de promouvoir toute action qui contribue au bien des individus et des familles et de défendre leurs intérêts. C’est la définition plus « sobre » de notre mission.

Riposte Laïque : Et concrètement, sur le terrain, comment cela se passe-t-il ?

Denis Collinet : Il est vrai, malgré nos modestes finances, que j’essaie de travailler un maximum sur le terrain et de rencontrer les membres des Barjols pour leur présenter nos projets et surtout pour les écouter. Nous ne sommes pas qu’un groupe patriotique, nous devenons une famille patriotique et c’est là le but… être solidaires, unis pour un même combat… Nous organisons des réunions, rassemblements, le résultat est là, nous formons progressivement cette famille de « résistants » contre ce fléau actuel.

Riposte Laïque : Vous avez annoncé, ces jours derniers, que vous alliez venir à pied jusqu’à Paris, faisant 40 km par jour pour vous opposer au concert de Médine. Qu’est-ce qui vous a donné cette idée ?

Denis Collinet : Tout le monde ne va pas sur Internet et les informations, nous le savons, sont restreintes dans les médias. Nous ne pouvions rester inactifs devant cette provocation de programmer un concert du rappeur Médine au Bataclan. Après l’attentat du 13 novembre 2015, il était inadmissible qu’un personnage prônant les intérêts de l’islam et défiant les  »mécréants » se produise dans cet établissement, c’était une insulte aux victimes et un affront pour notre pays. Nous avions donc décidé cette démarche pour avertir la population. C’était notre participation au combat de Patrick Jardin et un hommage aux victimes.

Riposte Laïque : Vous étiez à la conférence de presse, ce vendredi 21 septembre, quand Patrick Jardin a annoncé que le concert de Médine était annulé. Quelle a été votre réaction ?

Denis Collinet : Bien sûr que cette annonce m’a ravi car je pensais à Patrick, aux parents des victimes, c’est un soulagement pour eux que ce concert soit annulé… C’est une victoire… Mais le combat continue, nous ne pouvons accepter cette islamisation en France… La France a sa culture et ses traditions que nous devons protéger pour nous et les générations futures. Il serait temps que les Français retrouvent un pays sain et qu’ils puissent vivre dans la sécurité, avec notre culture protégée.

Riposte Laïque : Avez-vous des projets pour les prochaines semaines ?

Denis Collinet : Comme je l’ai dit précédemment, l’annulation du concert est une victoire, mais le mal est toujours présent, c’est l’islam présent sur notre territoire. J’ai pu me concerter avec quelques-uns des membres des Barjols le lendemain de la conférence à l’occasion d’une réunion sur Nantes et demander leur avis. 100 % des réponses étaient favorables à la continuité du mouvement. Nous continuerons donc ce combat dans les prochains jours si les groupes et personnes qui adhéraient à l’action de Patrick Jardin considèrent, comme nous, que le combat doit continuer. Nous proposons de ne pas annuler cette marche et de continuer à alerter sur les dangers de cette montée de l’islam. Nous proposons un mouvement sur 24 jours commençant par un rassemblement le samedi 20 octobre et un dépôt de gerbe devant le Bataclan par les responsables de groupe qui participeront à cette opération, un recueillement les samedis suivants par quelques patriotes et une veillée le 13 novembre pour un hommage à nos disparus. Nous devons prévenir et dénoncer les dangers de l’islam sur cet endroit de culte. C’est maintenant qu’il faut lancer ce mouvement faisant suite directement à l’action de Patrick. C’est là que les groupes réunis doivent se manifester.

Nous ne devons pas relâcher, j’attends une réponse positive concernant ce possible grand mouvement des patriotes, il faut battre le fer quand il est chaud…

Je compte aussi sur RL pour diffuser ce message aux personnes concernées, merci Pierre et à bientôt…

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

Pas Barjots, mais Bajols!!
Qu’ils viennent au futur concert du Zénith ! Même Combat !
Voire à l’entrée en prison de Conrad !….peu d’espoir !

pauledesbaux

DENIS COLLINET a cent fois raison nous avons gangé UNE victoire mais la guerre que les muz nous ont déclarée est là et nous devons nous lever (pas seulement sur le clavier) mais comme nous l’avons démontrer pour le BATACLAN et montrer au « résident qui squatte l’élysée » qu’il n’est pas et ne sera jamais le maître de NOTRE HORLOGE c’est un passant et plus vite il partira mieux la FRANCE ETERNELLE VIVRA AUX ARMES CITOYENS avant que « les larmes citoyens » rassemblons-nous ENCORE!

stephane C.

Qu’il est beau ce Denis!

Dany

Il faut faire fermer le Bataclan …Il vient d’engager le rappeur noir à la place de Médine !!!
C’est clairement une salle djihadiste !!!

Mais non. Le rappeur n’est pas engagé. C’était de l’humour.

Dupond

Franchement je ne vois pas l’utilité de faire tout ces KM a pied pour arriver mort de fatigue a Paris ….le bataclan ce n’est pas le pélérinage a St jacques de compostelle ,il faudra y arriver en pleine forme et plutot jeune s’il faut faire front a la vérolerie ou aux CRS . Les gens a la force de l’age n’auront pas le temps de se trimballer pendant trois jours sur les routes ….C’est nous les anciens qui devons de nos modestes moyens cotiser pour louer des bus ou payer des tikets SNCF