Après le Coronavirus, Macron n’a pas un grand avenir

Contrairement à ce que l’on croit, et à ce que l’on veut faire croire dans les médias collabos, le critère de scientificité de la théorie du confinement pur Macron était en réalité un critère politique mensonger du fait de l’incurie, du déni des masques et du dépistage précoce des personnes malades du virus chinois. Du fait de l’absence de scientificité de la théorie du confinement pur Macron, l’État d’urgence sanitaire totalitaire a été imposé dans la logique du déni de réalité de Macron et de la clique politico-médiatique du comité scientifique progressiste de gauche bidon inventé par Macron pour se démarquer de ses erreurs et omissions dans son délire progressiste du déni des frontières. Benjamin Morel, Marianne : L’incompétence de l’État a révélé la crise profonde de la gouvernance de Macron et de l’administration LREM-PS de l’État soi-disant déconcentré dans des métropoles bureaucratiques régionales de plus en plus dépensières pour caser les copains.

Les institutions de la République sont de moins en moins légitimes avec Macron gay-friendly où l’on invente des lois partisanes qui paralysent l’action. Macron mondialiste a organisé l’impuissance de l’État : dysfonctionnement des Agences régionales de santé, conflits dans la commande de tests et de masques avec les collectivités territoriales, lenteurs, retards, oppositions, incohérences, luttes administratives…

Coronavirus : neuf experts de Macron sont liés financièrement à l’industrie pharmaceutique qui veut imposer un vaccin. Pierre-Alain Depauw : il y a des informations qu’il faut citer pour permettre à une large part de l’opinion de discerner les manipulations pendant l’épidémie du Coronavirus. Parmi les experts des conseils scientifiques censés conseiller Macron sur le Coronavirus, plusieurs ont des liens financiers avec d’importants laboratoires pharmaceutiques. Neuf experts du Conseil scientifique ainsi que du Comité analyse et expertise (Care) chargés de conseiller Macron sur les questions purement scientifiques liées au Covid-19 ont bénéficié en cinq ans de nombreux avantages financiers (déjeuners, dîners, hébergements à l’hôtel, frais de transport et honoraires) payés par l’industrie du médicament. Parmi les sociétés les plus généreuses avec des experts médecins bien placés, la société américaine Merck Sharp and Dohme (MSD) et la société Roche, deux laboratoires en pointe dans la recherche contre le Coronavirus. Faut-il s’étonner que ces experts mettent systématiquement en doute l’efficacité et la légalité du traitement à l’hydroxy-chloroquine et à l’Azithromycine que propose le Pr Raoult aux malades diagnostiqués à l’IHU de Marseille, alors que les mêmes experts considèrent que les Français ne peuvent retrouver une vie « normale » sans avoir préalablement été vaccinés ?

Le Conseil scientifique ainsi que le Comité analyse et expertise n’ont pas été conçus à l’origine pour distinguer la science de la politique, mais pour remplacer la science par la pseudo-science anti-Raoult. Le scandale de la fausse science du Coronavirus est devenu un scandale évident aux yeux du monde entier quand le socialiste opportuniste Véran décide d’interdire la Chloroquine et de la remplacer par le Remdesivir.

Ce scandale de la fausse science du Coronavirus constituait avant tout la réponse à la question que le socialiste opportuniste Véran se posait : comment interdire l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine pour marginaliser le protocole du Pr Raoult dont le socialiste Véran refusait les prétentions à la scientificité !

Catherine Haddad, europe-israel.org : À l’IHU du Pr Raoult : Nous continuerons à traiter nos patients avec les traitements que nous estimons les plus adaptés, en réponse au décret de Véran, après l’abrogation des dispositions autorisant les hôpitaux à prescrire de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19. « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle a sauvé beaucoup de gens« , déclare le Pr Didier Raoult.

Ce scandale de la fausse science du Coronavirus constituait avant tout des mensonges d’État, ce qui justifie la crise de confiance de la population dans Macron et sa clique de pieds nickelés de la fausse science.

Voilà pourquoi les Français éprouvent une insatisfaction de plus en plus grande à l’égard de Macron et de ses comités fantoches payés par les labos. Le scandale de Véran pour interdire l’hydroxychloroquine rappelle le très riche Buzyness vaccinal des laboratoires pharmaceutiques ! Les conflits d’intérêts de la caste hospitalo-universitaire corrompue par les labos ne datent pas d’hier ! Le très riche Buzyness des 11 vaccins obligatoires depuis 2018 : la prévention de la très riche santé financière des labos : l’extension à 11 vaccins obligatoires a été promulguée par la loi du 30 décembre 2017 sur proposition de la Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, de rendre obligatoires 8 vaccins supplémentaires en complément des 3 vaccins obligatoires. La décision contestée de la Buzyn répondrait à la nécessité opportuniste et financière soi-disant d’enrayer des maladies financières des labos et infectieuses comme la rougeole. Si la France a des taux de couverture vaccinale meilleurs que les autres pays pour les vaccins obligatoires, en revanche ils seraient insuffisants ($$$) pour la plupart des vaccins recommandés. Sauver des vies qu’ils disaient à 80 km/heure !

Le Monde diplomatique : « Vaccinations obligatoires, le débat confisqué« , histoire totalitaire socialiste d’une concertation dévoyée. Voulant imposer les bienfaits incontestables de ce mode de prévention pour le très riche Buzyness vaccinal, Agnès Buzyn recherche l’efficacité. Mais la volonté de clore le débat scientifique et politique va relancer les soupçons qui l’empoisonnent, en renvoyant chacun à ses certitudes. Les sanctions à l’égard des parents réfractaires ne relèveront plus du code de la santé publique spécifique à la vaccination, mais du Code pénal relatif à la santé de l’enfant, qui prévoit une peine beaucoup plus lourde (deux ans de prison et 30 000 euros d’amende). Agnès Buzyn impose ce coup autoritaire du très riche Buzyness vaccinal avec son expression totalitaire : « La contrainte vise à rendre la confiance« . Ben voyons ! TAKAYCROIRE ! La suite logique du très riche Buzyness vaccinal est le scandale Véran pour interdire l’hydroxychloroquine !

Coronavirus, les Français ont commencé à avoir des doutes sur le statut scientifique des comités Macron auprès desquels il prétendait justifier l’incurie du gouvernement face à la Pandémie du Coronavirus.

Le problème pour les Français se résume à la question suivante : « Qu’est-ce qui ne va pas dans le cas Macron ? C’est la contamination par le progressisme auprès des idéologues de la deuxième gauche qui a séduit le jeune et opportuniste Macron et qui a contribué à faire de lui un idéaliste mondialiste forcené $$$ !

Nous avons, avec le jeune et opportuniste Macron le triste exemple du mondialisme aujourd’hui, ce que les Français déçus par Macron ont très justement remarqué ! C’est pourquoi ils ont plutôt tendance à se détourner de lui, à cause de son comportement mondialiste libertaire contraire à la vérité et au rationalisme.

Mais ce n’est pas pour autant que Macron sera pénétré (!) de la valeur de la modestie intellectuelle.

Avec le scandale de la fausse science du comité scientifique progressiste de gauche inventé par Macron contre le Coronavirus, les Français ont été rendus plus conscients des différences entre la pensée dogmatique de Macron et la pensée vraiment médicale du Pr Raoult, et la vraie démarche scientifique.

Les « observations cliniques », comme toutes les observations, sont des interprétations à la lumière de théories et pour cette raison elles peuvent donner l’impression de confirmer les théories avec lesquelles elles ont été interprétées. Mais la confirmation réelle ne peut être obtenue qu’à partir d’observations entreprises avec des tests. Mais quel genre de réponses cliniques réfuterait la pratique du médecin, et pas seulement un diagnostic, mais aussi la médecine elle-même ? C’est pourquoi le Pr Raoult remarque avec raison que le vérificationnisme ou le confirmationnisme bureaucratique conduisent au dogmatisme et à l’inefficacité. Et c’est pourquoi le Pr Raoult dénonce les dangers d’une culture excessive du consensus bureaucratique.

Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est la position vérificationniste mensongère du Lancet qui explique qu’il y ait eu aussitôt cette attitude nettement défavorable dans l’ensemble du socialiste opportuniste Véran pour interdire précipitamment l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, et pour marginaliser encore plus le protocole du Pr Raoult dont le socialiste Véran refusait les prétentions à la scientificité !

La démarche scientifique, au contraire, est que la critique logique doit être appliquée à la décision de Véran d’interdire précipitamment l’hydroxychloroquine, une décision politique anti-scientifique et vulgaire.

Il semble bien, en tout cas, que la position du Conseil scientifique et du Comité analyse et expertise (Care) chargés de conseiller Macron sur les questions purement scientifiques liées au Covid-19 ne puisse en aucun cas être considérée a priori comme une science, même potentielle, alors que son statut politique ne pouvait être une justification, précisément, de l’incurie et du déni de réalité de Macron face à la pandémie du Coronavirus. Le progressisme mondialiste de Macron, sous sa forme idéale, est une théorie absurde qui a été réfutée par la Pandémie du Coronavirus. Mais Macron n’a tenu aucun compte de cette réfutation en recourant à la technique du « stratagème conventionaliste » et donc du consensus bureaucratique financier $$$.

Moralité : « La première de toutes les forces qui mènent le monde est le mensonge ».

C’est ce que Jean-François Revel écrit au début de La Connaissance inutile, Grasset, 1988.

Alors, que peut-on attendre de ces gens-là, ces progressistes adeptes de la religion du pognon ?

Comme le dit si bien H16 : ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

2 Commentaires

  1. ne rêvez pas trop
    quand les gaulois iront voter , peut être

  2. il en a jamais eu d’avenir en politique mais comme tapis essuis babouche oui !

Les commentaires sont fermés.