Après le mois sans vin, à quand le mois sans couteau ?

Publié le 14 janvier 2020 - par - 20 commentaires - 883 vues
Share

Les agriculteurs sont cool : ils bossent sans arrêt, sont un élément extrêmement positif de la société. Sans eux, plus de pain, plus de lait, et n’oublions pas, plus de vin.

Loup Mautin est père de famille et agriculteur dans le Perche. Il exerce son activité dans les domaines de la polyculture et de l’élevage depuis 22 ans. Au sein du Rassemblement national, il a lancé le forum « Terres de France » en 2018. A la recherche d’un sujet porteur pour mon article, je suis tombée sur l’un de ses écrits, et je ne peux que vous le résumer, car non content de se lever aux aurores pour nourrir la population – y compris la part de celle-ci qui ne fiche pas une dalle mais bouffe quand même – il a une belle plume. Voici ce qu’il affirme (version certes résumée, mais abondamment fleurie) :

Les nouveaux ayatollahs de « l’hygiène consumériste » n’en finissent plus de nous imposer leurs fausses bonnes idées (fake good ideas) à coups de campagnes publicitaires. Aujourd’hui, ils ont entrepris d’importer chez nous la toquade anglo-saxonne et puritaine du « Dry January ». Ils prétendent vouloir nous imposer une pause dans la consommation d’alcool pendant un mois ! Non contents de nous avoir infligé Halloween et la théorie du genre, les voilà qui aujourd’hui, veulent nous interdire de trinquer.

Dévastateurs patentés de nos sociétés, ces parangons du vivre ensemble et de la censure prétendent, une fois de plus, avoir découvert le fil à couper le beurre. L’alcool serait à proscrire sous prétexte des abus commis durant les dix derniers jours de l’année. Il est vrai que les fêtes de la Nativité et de l’an neuf – désormais vides de sens – ne sont qu’occasions d’abus qu’il faudrait réparer par trente jours d’abstinence. Et si on n’a pas touché au foie gras par conviction, ou au massepain par excès de glycémie ? Et si on n’a pas bu de Champagne, tel François de Rugy, à qui les bulles donnent des flatulences ? On proscrit tout de même ?

En réalité, ils ont beau se prétendre progressistes, leur idéologie est rétrograde. Nous ne les empêchons pas de picorer des graines de lin devant Plus belle la vie ni, non plus, de boire un verre de lait d’amandes (dans la plupart des produits vendus dans le commerce et quelle que soit la marque, les amandes ne représentent que 3% du liquide hors de prix. Devinez ce qui fait le reste ?) pour mieux faciliter l’absorption de leurs substituts alimentaires, mais qu’ils cessent de nous bassiner de leurs grotesques démonstrations pseudo-scientifiques.

Ce sont les mêmes donneurs de leçons qui promettent un destin sinistre aux éleveurs et viticulteurs en favorisant honteusement le capitalisme industriel et financier tout en prétendant le combattre. De quel droit nous contraindraient-ils à adopter un mode de vie différent ? De quel droit nous imposeraient-ils leurs dogmes en utilisant des méthodes douteuses ? Qu’ils s’occupent de leur verre et qu’ils nous lâchent la grappe (de Muscat) avec leur fascisme œnologique qui n’a ni queue ni tête. Personne ne nous empêchera jamais de déguster un travers de porc aux épices ou de partager une bouteille de Chablis avec des amis.

À les en croire, leur préoccupation serait celle de notre santé. C’est en son nom qu’il faudrait boire sans alcool, manger sans gras, sans sucre ni sel. Les slogans publicitaires entretiennent cette tyrannie du quotidien. Nos autorités sanitaires promeuvent, sans interruption, cinq fruits et légumes par jour (principe que Brigitte a immédiatement fait adopter par le chef de cuisine de l’Elysée, détail attendrissant que vous pouvez lire dans Gala), ne-pas-fumer, ne-pas-boire, manger-bouger-se déplacer selon les nouveaux mots d’ordre d’une société bien réglée. Et s’ils nous laissaient nous discipliner seuls, comme des grands, s’ils cessaient de nous infantiliser en interférant dans le peu de liberté qui nous reste ?

Nous revendiquons le droit de décider, chez nous, de ce qui est bon ou pas, comme nous l’ont appris ceux de qui nous venons, comme on le pratique au gré des us et coutumes de nos régions, depuis des siècles.

D’ailleurs, je vais vous dire de quoi il s’agit vraiment. Ni de santé, ni de pleine forme, ni de transition écologique.

Le mois sans vin nous prépare insidieusement à l’interdiction de la charia de boire du pinard et de consommer de l’andouillette, c’est moi qui vous le dis. Le but inavoué est bien entendu l’islamo-compatibilité

Je développe : « On » manipule nos enfants pour les amener progressivement à refuser la viande, à devenir végan ? « On » fait tout pour que, déjà en manque de vitamine D, ils soient aussi dépourvus de protéines animales ? Le repas végétarien devient obligatoire ? Demain, ce sera le repas halal !

On ne peut que s’étonner de voir que des élus d’une République constitutionnellement laïque, et ne reconnaissant aucun culte (article 2 de la loi de 1905), violent intentionnellement la loi en demandant à des « autorités » religieuses de donner leur opinion sur le menu de nos cantines scolaires, alors que lesdites « autorités » n’ont légalement pas à intervenir dans les affaires publiques !

Pour dégoûter les non musulmans de manger du porc, je « les » crois parfaitement capables de priver de viande tous nos enfants et de faire courir des craques sur l’élevage des porcs.

Assiette spéciale « Rupture du Jeûne »: rghayefs, msemen, mmeluis et cornes de gazelle

Les fous d’Allah qui ne boivent pas d’alcool mais des boissons sucrées, qui se gavent de chebakias et de briouattes bien grasses, ingurgitent des quantités de sucres et produits chimiques qui sont pour le moins aussi nocifs que l’alcool – il suffit de voir combien sont obèses et combien ont le diabète.

Ne plus boire que de l’eau, mais quelle eau ? Celle du robinet à l’eau de javel ? Celle des nappes phréatiques avec tous les pesticides et engrais chimiques ? Pardon ! L’eau en bouteille !

Les grands gagnants :  Nestlé, Vichy et Badoit, etc. Sans oublier l’eau pure embouteillée aux îles Fidji , à 3.50 € la bouteille ! Vendue dans nos supermarchés après avoir parcouru 22.000 km !

Vous pouvez bien sûr opter pour le « Chamilk » Une jeune entreprise « belge » vend du lait et de l’urine de chamelle, réputés bons pour la santé. Les dromadaires paissent dans les vertes étendues des Pays-Bas. Mohamed met les liquides en bouteilles. (5,5 Euros le demi-litre)

On peut aisément imaginer d’autres revendications religieuses qui ne manqueront pas de s’engouffrer grâce à cet appel d’air. Il est bien connu que l’islam interdit la représentation artistique de l’être humain. Nul doute que certaines « autorités religieuses » ne manqueront pas d’ici peu d’exiger que les élèves musulmans soient dispensés de dessiner des personnages en cours de dessin, ou d’aller en sortie scolaire visiter les musées. Pour ne donner qu’un simple exemple. Pour ne pas évoquer les piscines surtout, sujet qui me provoque de douleureuses poussées d’engelures violacées. Rendez-vous en juillet !

L’homme de lettres-agriculteur-défenseur-du vignoble, terminait son article par ces mots raffinés :

À quand le mois sans couteau ?

Bravo, bonne idée ! Merci, M’sieur Mautin. Ça nous fera des vacances.

Je suis moins élégante, plus directe, et j’ajoute :

à quand le mois sans excision ? Sans mariage forcé ? Le mois sans viols collectifs ? Sans empaquetage immonde des fatmas ? Sans odeurs d’urine de chameau dans les lieux publics, sans antidépresseur, sans visions d’horreur, le mois entre gens sensés, le mois sans cauchemars, sans idées criminelles, sans envie de meurtre, sans besoin de frapper, de cogner, de talocher, de matraquer. Sans visites permanentes chez le médecin pour dépression accrue et persistante. Sans ulcère ni crampes douloureuses. Sans nausées.

 Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JUNG-LEDOUX Pascal

Une éternité sans macron…

Patrick Granville

Mes ami.e.s le vin c’est la France oui mais sans le vin c’est la sousFrance😂

breer

Il suffit de rester raisonnable dans sa consommation de vin, et d’éviter tous les alcools forts (gins, whisky ,rhum, vodka, pastis, etc…) qui sont des poisons pour l’organisme si ils sont consommés régulièrement..
Le couteau est le symbole phallique de la majorité de tous ces arriérés psychiques, violents et frustres, incapables de douceur et de sensualité partagée.. Pourquoi dans les cultures arabo-musulmanes et africaines, il y a tant de drames, de violences entres hommes et femmes, envers les enfants, des enfants entre eux, c’est parce les liens psychiques et affectifs sont pour 80 % d’entre eux totalement névrosés, ces cultures sont schizophrènes dans leur essence…

Patrick Granville

Et ajoutons consanguine ce qui n’arrange rien!

Neffie

Et ajoutons avec des QI de 85….

Thorgal

Il faut quand même relativiser, l’alcool est la 2ième cause de mortalité non naturelle en France après le tabac. Je veux bien que nous subventionnons les viticulteurs mais combattre ce fléaux devrait être une priorité nationale.

joseph d arimathie

BRAVO pour ce bel artcle ! ce monsieur MAUTIN gagne reellement a etre connu car il a tout compris . effectivement , le mois sans alcool ,ce n est pas anodin : on teste notre islamocompatibilite d abord . ensuite on nous obligera a observer ce mois sans alcool . ensuite , par PUR HASARD ,on nous imposera ce mois sans alcool pendant le RAMADAN ; juste histoire de respecter les MUZZS et de ne pas creer de problemes ; encore moins d emeutes !? … alors , il est pas beau le VIVRE ENSEMBLES ? j avoue que j ai arrete la lecture de cet article pour aller sur un autre moteur de recherche ou j ai tape : CHAMILK ! j y croyais pas tellement c est enorme et monstrueux de connerie coranique et moyenageuse . et ben OUI C EST VRAI ! ALORS TOUS faites de la PUB A CHAMILK ; surtout L URINE

POLYEUCTE

« Des millions d’islamistes ? Emoi, Emoi, Emoi » Façon Dutronc… pour la Droite
« Des pommes, des poires, des scoubidous » Façon Distel.. pour les Végans,
« Boire un p’tit coup, c’est agréable » Façon FDS
« Je suis un Homme » Façon Lama, pas pour les Féministes…
Le Monde en chansons… ou en Perdition ?

Eric des Monteils

Le mois sans crétins musulmans qui peuple nos rues serait le bienvenu. C’est à dire le mois sans « déséquilibré ».

André LÉO

Il est temps en effet d’interdire les interdits religieux et les autres.
La macronie ne cesse de pondre des lois scélérates pour interdire les libertés citoyennes et laïques.Les lois sans-vin évin et autres lois privatives de plaisirs, les lois d’interdits de parler et bientôt de penser des Gayssot, pleven, Taubira, schiappa…n’ont pas lieu d’être dans notre pays. A moins qu’elles n’aient été promulguées pour imposer les communautarismes ethno-religieux, le multiculturalisme du vivr’enssembl mortifère.
La France n’a plus de culture, elle n’en a jamais eu dit macron. Place au mondialisme unifiant les crétinités, les croyances religieuses et écolos.
Réforme des peuples, après celle des retraites, des ex droits, de l’ex laïcité…
La dictature mondialiste financière, CONTRE les Peuples.

a.hourquetted'are

Le mois de janvier sec, le vendredi noir, Halowen ne sont pas de chez nous!
Hop du balai!

Pascal JUNG-LEDOUX

Une éternité sans macron…

Martin

Un mois sans vins en l’ an deux milles vins, « faut l’ fer » comme disait Bourvil.

Dugenou

Et le mois sans rail! Je parle de la grève des transports.

zéphyrin

(rire)

Eric des Monteils

Sans musique bougnoule aussi (Ray, rail, ?) je n’en connais pas l’orthographe.

Boadicea

Mon rêve un mois sans connards !

zéphyrin

Anne j’adore votre titre…(rire) c’est du vrai charlie hebdo d’avant…
vous manquez cependant de « croyance dans notre richesse humaine »
pourquoi pas un an sans couteaux ?

R2D25

Angleterre, France , les attaques à l’arme blanche en forte augmentation.
Les joies du multiculturalisme.

sitting bull

En Belgique les paquets de clope ont été changé , tous ont la couleur noir pour dissuader les fumeurs , surtout les ados , alors que ces hypocrite touche des taxes et des taxes sur chaque paquet vendus , ils ne cesse d augmenter les clopes pour toucher plus de taxe chaque année et puis ils prétendent que c est pour la santé publique qu’ ils les augmente sans cesse puis ils prétende dissuader les gens en colorant les paquets en noir ? comme ils se foutent de la population