Après le scandale Duhamel, la gauche pédophile dans la tourmente

Le livre de Camille Kouchner, « la Familia Grande », a, semble-t-il, réveillé les consciences de certains « intellectuels » de la gauche française en particulier, et d’une certaine France en général.

Souvenons-nous tout de même qu’il y a quelques décennies tous ces « bien-pensants » de l’époque se gardaient bien de condamner la pédophilie, surtout quand elle était pratiquée par l’un des leurs.

Dans les années 70, ces personnalités « bien-pensantes » et « donneuses de leçons », avaient demandé, au nom d’une certaine liberté, « que la loi ne prive pas les adultes de pratiquer des relations sexuelles avec des enfants ». 

Lors de la réception du Prix Renaudot, en 2013, par Gabriel Matzneff, ni les « intellectuels ni les médias ne s’étaient élevés, ni même interrogés, pour savoir si une telle récompense était méritée par ce personnage qui, le 26 janvier 1977, avait lancé une tribune, sur les quotidiens « Le Monde » et « Libération », afin de défendre trois individus qui avaient abusé sexuellement de mineurs de moins de 15 ans.

Cette tribune avait recueilli les signatures des Bernard Kouchner (tiens donc !), de Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Jack Lang, Louis Aragon, André Glucksmann, plus une soixantaine d’autres « compatissants » : « Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit », protestaient les signataires, qui réclamaient la relaxe de ces trois individus, prétextant que « les enfants n’avaient pas été victimes de la moindre violence mais, au contraire, qu’ils avaient été consentants ». 

Quelques mois plus tard, le 23 mai 1977, il s’agissait de 80 « intellectuels », pratiquement les mêmes qu’en janvier, qui signaient un nouveau texte pour « demander que la loi décriminalise les rapports sexuels entre adultes et enfants de moins de 15 ans » et, ce qui était stupéfiant, c’était d’y trouver la signature de Françoise Dolto.

Sur « France Culture », ces mêmes « intellectuels » fustigeaient l’influence des psychiatres dans les cours de justice « qui ne s’intéressaient qu’aux prétendues victimes, les enfants, qui répètent souvent, à la barre, qu’ils étaient consentants ».

Ils estimaient que ces faits de relations sexuelles entre un adulte et un enfant de moins de 15 ans n’avaient aucun caractère de gravité et, qu’à Paris, cela ne valait pas 3 mois de préventive.

Toujours sur France Culture, Michel Foucault tentait d’expliquer « qu’interdire la pédophilie pouvait progressivement glisser vers l’interdiction de l’homosexualité ».

Ne serait-ce pas plutôt « la pratique de plus en plus proclamée et affichée de l’homosexualité qui, progressivement, autoriserait la pratique d’une pédophilie mieux acceptée ? » 

Dans son livre « Le grand bazar », publié en 1975, Daniel Cohn-Bendit racontait ses gestes sexuels sur des enfants, alors qu’il évoquait son activité d’éducateur dans un jardin d’enfants, à Francfort : « quand une petite fille de 5 ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique ! Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et, comme ils insistaient, je les caressais quand même. ». 

Et l’on doit subir ce genre de personnage sur certaines chaînes de télévision !

Qu’il ait été « louangé », c’est plus que regrettable, qu’il regrette depuis ses écrits provocateurs post-soixante-huitards, c’est louable, mais que nous subissions « ses péroraisons », comme nous subissions celles d’Oliver Duhamel, c’est injustifiable !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. ce qui était stupéfiant, c’était d’y trouver la signature de Françoise Dolto./ dixit

    Je ne vois pas ce qui vous etonne… ? C est un secret de polichinelle mon cher.
    Son fils Jean-Chrysostome ( le denomme  » grand chanteur » carlos ) l’avait déjà largement sous-entendu dans une chanson…

    Papayou…!!! ( il suffit de l ecouter )

    Ce qui me stupefait avec cette periode droitiste, c est que les gens font semblant de decouvrir des faits vieux de plus de 45 ans…enfin pour les plus jeunes c est excusable vu le camouflage des merdias de goche !

    • Pour ceux qui ne le savent pas Dolto n’était ni psychiatre ni pédiatre et j’ai eu la chance de là voir virer du service de pedo-psychiatrie par ce grand médecin qu’était le Pr Debray-Ritzen

  2. On n est jamais aussi bien servi QUE par. Soi-même….ANONYME. Aux armes citoyens et les autres…

  3. Il faut MO ter des pétitions pour le faire virer de tous les plateaux télé, radio
    Mort sociale pour ce pedophile ami de Macron….

    • Malheureusement, des pétitions ne chageront rien du tout. C’est par la force, par la brutalité qu’il faudrait dégager toute cette clique des plateaux TV et radios.

  4. Ce matin Jack Lang face à Sonia Mabrouk. ….PATHÉTIQUE. …ÉCOEURANT. …DEGOULINANT. ….PUANT. !!! Rien d autre à dire à tous ces monstres.

  5. Cette même gauche hypocrite qui fustige les prêtres coupables de pédophilie et qui traîne dans la boue les prélats qui n’étaient pas responsables ni au courant des diocèses concernés au moment des faits largement dépassés de la part des prêtres coupables de ces actes odieux partis déjà longtemps, si je ne m’abuse.

  6. A quand un grand Nuremberg pour TOUTE la gauchiasserie pédophile ? Un grand ménage est à faire… la plupart ont encore des postes « bien placés » un peu partout dans les gamelles étatiques ou administratives, nationales ou internationales, en plus ils se payent le luxe d’imposer leurs sonneries aux autres qui refusent de penser comme eux. Vraiment à gerber.
    Et le mythe errant, on ne lui dit rien ? (au dessus de 14 ans–de prison– c’est dégueulasse, il est vrai !).. Il continue de passer à la TV, antenne ouverte comme sa braguette, à tous les vents.

    • Entièrement d’accord pour le grand nuremberg ! mais pour y arriver il faudrait que nous ayons un nation avec des COUILLES !

  7. enfin délivrés, libérés de tous ces donneurs de leçons qui péroraient sur les plateaux de télé, bon il en reste encore d’autres hélas

  8. Tout comme giscard, sentant la tombe approcher, s’est mis à « regretter » son regroupement familial, lang tente de se dédouaner :

    Signataire d’une tribune pro-pédophilie en 1977, Jack Lang reconnaît une «connerie inacceptable»

    https://francais.rt.com/france/82887-signataire-d-tribune-pro-pedophilie-1977-jack-lang-reconnait-connerie-inacceptable

    En 77, il avait 38 ans et il ose prétendre qu’il n’était pas mature ?
    Un gauchiste qui aurait une « morale », ça se saurait.

    • Un gauchiste de 38 ans voir plus ne peut être qu’un malade mental aucun espoir de guérison

    • « il avait 38 ans et il ose prétendre qu’il n’était pas mature »
      Je peux témoigner qu’à 35 il y en a qui ne le sont pas.

    • On dira intellopédophile et « de gauche » sera implicite. On dira aussi un « Jaklang » et tout le monde comprendra. Enfin, sauf les cons décérébrés qui restent nombreux.

  9. Le pédéraste « Super-Conh-Benit » devrait être empalé tout vivant c’est une merde pûante.

  10. D’après la Volasfera indienne son soleil se trouve sur un degré incitant a  »de graves erreurs de jugement » et effectivement, non seulement c’est dégueulasse de l’avoir fait, mais il faut qu’il soit vraiment cruche pour l’avoir déclaré dans un livre.

  11. par contre cette saloperie humaine de Con Bendit n’ a jamais été inquiété par la justice mais en plus est la coqueluche des  » médias progressistes  » de cette gauche caviar nauséabonde pédophile à l’image de cette nouvelle administration américaine qui arrive maintenant aux affaires là bas !!! qui se ressemble , s’assemble !!!!
    cette caste me fout vraiment les jetons !!!

Les commentaires sont fermés.