Après les arrestations d’islamo-terroristes, place à la bouillie politico-médiatique habituelle

Après les interpellations de ce week-end dans les « milieux salafistes » et selon les journaleux pisse copie, nous assistons comme d’habitude à une avalanche de mauvaise foi de la part ET du gouvernement ET du CFCM.

J’ai relevé une nouvelle phrase qui permet de continuer à prendre les Français pour des crétins de base je cite : « Ce sont des français convertis à l’islam radical » ! Parce que maintenant il est possible de se convertir à une religion de façon « intégriste » ou « radicale » ! Les bras m’en tombent ….

Il faut quand même remarquer qu’ils ont effectivement mis la main sur un « nid de terroristes » en puissance. Bravo. Donc cela signifie qu’ils sont quand même conscients qu’il y a un problème de terrorisme et que celui-ci n’est pas « importé ». Il vient de personnes converties à l’islam (radical ou pas), qui, je l’ai bien entendu également, détestent la France ! Ah bon !

Et bien nous à RL, à RR, Bivouac, FDS, il y a longtemps qu’on le dit ! Le FN aussi soit dit en passant… Et puis j’ai aussi entendu le grand rabbin dire qu’il fallait considérer cette idéologie « monstrueuse » comme le nazisme… Cela aussi il y a longtemps qu’on le dit… NOUS !!

Vu et entendu dans un  reportage hier au journal de 20h de TF1 sur les mouvements « radicaux ».

Comment reconnaît on un islamiste « radical » ? Voila une bonne question. Oui effectivement comment fait-on ? Comment vont faire les policiers pour ne pas être accusés de délit de faciès ? Hein ?

Où sont-ils formés ? Dans les prisons paraît-il, il serait judicieux de vérifier ce qui se passe dans les prisons. Non ? Quels sont les discours véhiculés par les imams dans les prisons ? Qui sont ces imams ?

Remarque d’un gardien de prison ce matin sur RMC : « Au début ils sont musulmans, après ils demandent à manger hallal, après c’est tout l’étage qui mange hallal et après ils se mettent à faire la prière 5 fois par jour » ! Oui, oui, oui, … C’est tout ? Et personne ne se pose de question.

J’ai également vu et entendu M. Boubakeur hier, qui semble depuis quelque temps très mal dans ses baskets. D’une voix hésitante il souhaitait encore nous servir son islam d’amour et de paix mais il fallait qu’il critique une certaine lecture et visiblement il ne savait pas comment s’y prendre… Dur, dur de critiquer sa religion non ?

Il serait pour le moins indispensable que le gouvernement, au vu des arrestations de ce week end ainsi que de la prise de conscience du rejet de la république par des « groupuscules », demande à tous les musulmans de France de se déterminer haut et fort par rapport à ces assassins en puissance.

Je n’ai pas envie que l’on me repasse le plat infect qui consiste à dire qu’ils font une « mauvaise lecture » du coran. Il y a bien dans le coran tous les ingrédients du racisme, de la haine des juifs, des chrétiens etc… bref des « infidèles » selon eux…

Alors entendre Normal 1er et ses affidés (Mme Duflot) répéter leur sempiternelle discours selon lequel il ne faut pas « stigmatiser » les musulmans et bien je répondrai ok mais que les musulmans soient clairs et précis au regard des exactions de ces dégénérés/décérébrés et qu’ils posent tout sur la table afin que l’on puisse discuter du problème. Et je rajouterai peut être méchamment : Que fait-on de la takkia ? Cette méthode qui consiste à mentir aux infidèles, au kouffars pour mieux les circonvenir …

Ces musulmans qui se sont rapprochés des chrétiens et des juifs ce week end à Argenteuil me gênent, et tout le problème est là, de quel côté sont-ils véritablement ?

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt. L’islam est prosélyte, c’est dans sa nature. Il nous faudra exiger des gages visibles sur un très long terme pour que, peut être, sous réserve, nous baissions la garde et encore…..

Nous l’avons baissé pendant des siècles pensant qu’ils suivaient le développement du monde et de la société et finalement que voit-on ?

Finalement la bonne question c’est : Pourrons nous un jour baisser la garde devant cette idéologie (je persiste à dire que l’islam n’est pas une religion) ?

Ma réponse est non. Définitivement. Mais je ne demande qu’à être convaincue.

Parce que moi, ma religion, est basée sur l’amour de mon prochain. Tout court.

Alexandra DOUGARY

image_pdf
0
0