Après les réfugiés économiques, climatiques, politiques, les covidiques !

On connaissait les réfugiés économiques, les réfugiés politiques, les réfugiés climatiques… Une nouvelle variété vient de faire son apparition sur le marché du Grand Remplacement des Européens : les réfugiés covidiques.

Dans un article en ligne publié ce dimanche :

https://fr.euronews.com/2020/12/27/migrants-le-risque-covid-comme-argument-pour-accorder-la-protection-humanitaire

Euronews rapporte en effet que : « La Cour de Milan a statué que le risque Covid, dans le pays d’origine d’un migrant, pouvait être une raison valable pour accorder une protection humanitaire pour ceux s’étant vu refuser l’asile politique ou le statut de réfugié de guerre. »

Autrement dit, il suffit qu’un migrant – ou plutôt les avocats mis gracieusement à sa disposition, grassement rétribués par l’argent public – fasse valoir qu’il y a des cas de Covid dans son pays d’origine, pour que ledit migrant puisse bénéficier de l’asile humanitaire en Italie, et partant, dans toute l’Europe schengenisée.

« Une pandémie associée à de faibles ressources médicales, à la pauvreté et à des troubles politiques et sociaux, sont autant d’arguments pouvant amener la justice à considérer le rapatriement d’un migrant comme un risque. » précise Euronews. Ce qui ouvre l’horizon des migrants à d’autres maladies que la Covid.

La veille, le même Euronews informait ses lecteurs que : « Face au nouveau variant du Covid-19, le Japon ferme ses frontières » :

https://fr.euronews.com/2020/12/28/face-au-nouveau-variant-du-covid-19-le-japon-ferme-ses-frontieres

« Pour sauver des vies humaines et prendre des mesures de précaution, j’ai annoncé samedi que le Japon interdira l’entrée sur son territoire à tous les ressortissants étrangers », a déclaré samedi le Premier ministre nippon Yoshihide Suga, membre du Parti Libéral Démocrate, principale force de droite et conservatrice du pays.

D’un côté, l’Europe passoire soumise à la criminelle dictature des juges, avec la complicité de la quasi-totalité des gouvernements des pays de l’UE ; de l’autre, un gouvernement japonais souverain, soucieux de « sauver des vies humaines », en l’occurrence des vies japonaises.

Des esprits taquins pourront néanmoins objecter à nos juges que si la Covid sévit moins dans le pays d’origine d’un migrant qu’en Europe, épicentre de la maladie :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19_en_Europe

il est de leur devoir d’assurer le retour de l’individu dans ses foyers, par souci pour sa propre santé.

Ne rêvons pas : peu de chance que l’argument porte…

Henri Dubost

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. d’où le passeport vert , couleur de la religion de paix, que tout migrant clandestin aura d’office, sauf s’il est un couple d’iraniens convertis au christianisme que les services français n’ont pas accepté comme demandeurs d’asile le mois dernier . vive les valeurs de la république!

    • Pour infos….ce mardi sur la radio europe n0 1 publicite a appel aux dons pour le secours des naufrages en mediterrannee……..j ai zappé direct…..

  2. Il fut un temps où la maladie était une cause de refus de l’entrée sur le territoire européen.
    Aujourd’hui, c’est une cause, et des meilleures, pour y entrer et y rester.
    Plus le « migrant » est nuisible pour l’intérêt des Européens, plus il est célébré, chouchouté.
    Si l’on suit le raisonnement de la Cour de Milan, des milliards d’individus peuvent revendiquer le droit de s’installer en Europe, pour cause de pauvreté et de maladies dans leur pays.
    Le but évident de cette politique d’immigration est la destruction de l’Europe et de ses peuples.

    • mais personne ne parle d’organiser des réseaux de résistance ni de constituer des milices de défense .La lâcheté est devenue une vertu nationale.Le pays est foutu; malheur aux vaincus!!

  3. Nous sommes nous tous, citoyens européens les victimes de toute cette clique de juges qui ont tout pouvoir de nuisance et sont devenus par idéologie « quasi d’extrême gauche mondialiste » des traitres à leurs propres pays et à leurs concitoyens. Les gouvernements se sont soumis à cette caste de manipulateurs à qui on a donné ce pouvoir de sape sur nos sociétés. Et jour après jour nous nous faisons tous berner, manipuler naîvement, en leur confiant l’avenir de nos descendants.

  4. il y’a déjà aussi pas mal de « réfugiés pour misogynie », tous ces hommes seuls qui abandonnent femmes (beaucoup de polygames) et enfants …
    comme ils abandonnent aussi parents et amis on peut les rebaptiser par « réfugiés pour lâcheté »…
    comme ils abandonnent leurs pays au lieu de le défendre on peut aussi les surnommer « les réfugiés pour traîtrise »…
    que du beau monde , partout, toujours…

  5. Un Préfet parisien a laissé son nom à cette Incurie….
    Le Préfet POUBELLE .
    La France s’y vautre !

Les commentaires sont fermés.