Après l’immersion de Ben Laden, le CFCM tente de noyer le poisson

Publié le 4 mai 2011 - par - 1 975 vues
Share

Personne ne sera surpris, en lisant le communiqué du CFCM relatif à la mort de Ben Laden (lire cette communication in fine), de ne pas y trouver une condamnation claire et sans appel de l’activité terroriste et des assassinats commandités par ce dernier. Tout au plus le CFCM rappelle « qu’il était le chef d’une organisation qui a revendiqué de nombreux actes terroristes et endeuillé de nombreuses familles ». C’est court et c’est peu.

Cependant, le CFCM se saisit de cette occasion pour lâcher un nuage de fumée. Après avoir affirmé que « l’Islam est une religion de paix qui sacralise la vie », ce dont personne ne doute, surtout depuis les nombreux attentats, prises d’otages, exécutions publiques, freins à la liberté de conscience dont l’ islam nous gratifie depuis des années, le CFCM formule un vœu. Il souhaite tout simplement que le terme islamiste ne soit plus utilisé pour désigner un terroriste musulman.

Et oui, continue de nous expliquer le CFCM, cet amalgame fait souffrir des millions de musulmans.
Peut-être serait-il nécessaire de vous rappeler, Messieur les membres de ce Conseil, ce que dit le Saint Coran ausujet des mécréants, c’est à dire tous ceux qui ne sont pas musulmans.
– O Prophète, appelle les croyants à combattre. S’il y a vingt hommes fermes parmi vous, ils en vaincront deux cents; et s’ils sont une centaine ils vaincront un millier d’incroyants, parce que ce sont des gens qui ne comprennent pas .

On trouve bien d’autres versets du même calibre et parfois même plus sanglants et morbides en lisant le Coran. Donc, contrairement à ce que voudrait faire croire le CFCM, ceux qui utilisent la barbarie et la mort suivent la droite ligne de préceptes du Coran. De ce fait leur revendication d’appartenance à la religion musulmane et à l’ islam ne peut ni être mise en doute, ni rejetée. Messieurs du Conseil les terroristes appartiennent complètement à votre communauté religieuse. Ils s’engagent dans cette voie au nom de votre prophète et commettent leurs crimes en accord avec les versets du Coran.

Que voulez-vous ? Que nous cessions de voir clair dans les visées de l’ Islam ? Pensez vous pouvoir détourner notre attention des crimes commis par des musulmans au nom de l’Islam en nous berçant d’une fable qui tenterait de nous faire croire que ce ne sont pas la des actes islamistes ? Que tous les terroriste se réclamant de l’ islam n’ont aucune légitimité à le faire. Vos incantations ne peuvent rien contre la volonté des musulmans qui décident de vivre l’Islam tel que définit par le Coran et dans ce but utilisent le terrorisme.

Même en enjolivant les dernières phrases du communiqué par des mots tels que « paix », « fraternité », « justice et liberté » vous ne pouvez pas gommer le fond de votre pensée.
Je vous cite : « la lutte contre le terrorisme ne peut se réduire aux guerres menées contre les organisations terroristes ». Ah bon et que faudrait-il alors ? Adopter la Charia comme loi universelle ? Reconnaître comme justes et légitimes les revendication territoriales et politiques des terroristes musulmans ? Laisser l’islam imposer son hégémonie religieuse. En un mot céder à toutes les exigence de l’ islam ? Car, faut-il vous le rappeler, la domination totale est là le but ultime poursuivi par cette religion qui est la votre
« (2.193 ) Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes »

Messieurs du Conseil Français du Culte Musulman nous continuerons de nommer un « chat » un « chat ». Nous continuerons d’utiliser le terme « islamiste » ou « musulman » pour qualifier les crimes et les actes de terrorismes dont les auteurs se réclameront de l’ Islam, du Coran et de ses préceptes.

Si cela déplait à la Oumma, faites en sorte que le culte musulman élimine lui-même ses scories mais n’exigez pas des autres qu’ils détournent leur regard des exactions commises au nom de l’ Islam, de Mahomet, du Coran ou de la Charia.

Pierre Thyde

02-05-2011- communication du CFCM suite à la mort d’Oussama Ben Laden
source – http://www.lecfcm.fr/?p=2688

Communiqué du CFCM

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) prend acte de l’annonce qui a été faite cette nuit de la mort d’Oussama Ben Laden. Le CFCM rappelle que ce dernier était le chef d’une organisation qui a revendiqué de nombreux actes terroristes et endeuillé de nombreuses familles.
La mort de Ben Laden doit nous rappeler, avant tout, la souffrance des milliers de familles des victimes de la violence terroriste et des guerres qu’elle a pu engendrer et alimenter à travers le Monde.
Le CFCM appelle à ce que l’islam, religion de paix qui sacralise la vie, soit dissocié définitivement du terrorisme qui est en contradiction totale avec ses enseignements et ses valeurs.
A cette occasion, le CFCM reformule le vœu que soit abandonné l’usage du terme « islamiste » pour désigner un terroriste se réclamant à tort de la religion musulmane. L’usage de ce terme nourrit l’amalgame entre islam et terrorisme et fait souffrir des millions de musulmans qui tiennent à défendre l’image de leur Foi et de leur religion.
Par ailleurs, le CFCM considère que la lutte contre le terrorisme ne peut se réduire aux guerres menées contre les organisations terroristes. Il convient de prévenir, par l’éducation et l’information, contre l’instrumentalisation de la religion à des fins obscures et de promouvoir la paix et la fraternité entre les peuples. Il convient également, de trouver des solutions durables et équitables aux conflits régionaux dont le terrorisme pourrait se nourrir et de défendre la justice, la liberté et l’égale dignité pour tous.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.